Gameplay & Core Mecanics

Les mécaniques de jeu le blog de ShootingStar.

Archive pour janvier 2009

J’attends le remake des plus âgés avec impatience !

YouTube Preview Image

YouTube Preview Image

Le garçon en rouge fait peur, très. Déjà que dans la première…

OMG regardez-les en même temps !

Demande récurrente : appareil photo

Samedi 17 janvier 2009

Un soir (hier soir) que j’étais fin bourré avec Michel Dude, j’ai laissé échappé mon piti appareil photo de mes mains que j’avais acheté au Japon et l’objectif est totalement foutu maintenant. Mon anniversaire approchant, je pense demander un nouvel appareil à mes parents (ou mes amis >_>).

Donc je ne suis pas pro, mais amateur et j’aimerai avoir une meilleure qualité que celle de mes photos du Japon (cf catégorie Japon pour ceux qui ont pas suivi) avec un prix maximum de 250chf, c’est-à-dire un peu plus de 150 euros à peu près. Je le répète, je ne suis pas pro, donc si vous me parler d’AF, de compact ou de reflex, je comprends rien. Je cherche juste un appareil de taille raisonnable ayant une bonne résolution (netteté). Numérique ou pas (de préférence numérique, mais bon).

Merci d’avance.

Mozinor : le retour du lul

Mercredi 14 janvier 2009

J’avoue que là, j’me suis vraiment marré. Avis aux fans de Luc Besson :

http://www.dailymotion.com/videox80385

La vidéo suivante, vous a été gracieusement trouvée par Michael Dude :

YouTube Preview Image

Cherchez un peu ses autres morceaux… xD

Neverwinter Nights est le fils spirituel de Baldur’s Gate 2. Ce n’est en rien sa suite, mais le jeu reprend les mêmes mécanismes avec des règles de D&D plus avancées. Il s’agit d’un jeu de rôle basé sur l’univers des Royaumes Oubliés et sur ses règles. Il va de soit que construire un personnage efficace est bien plus compliqué quand dans les autres jeux de rôles virtuels et MMORPG. D’ailleurs, à force d’y jouer, j’ai presque intégré les règles de D&D.

Comment ? Et bien, c’est très simple, Bioware a réussi un tour de force dans le sens qu’on a pas (trop) l’impression de jouer à du tour par tour et que le tout reste très fluide à l’oeil, tout en laissant au joueur la possibilité de regarder le squelette de ses actions via la boîte de rapport de combat. Tous les jets de dès (même ennemis) y sont recensés et cela ajoute un plus non négligeable aux stratégies à adapter. Par exemple, je me bats contre un dragon, je vois que son aura de peur a un DD de 18 et par chance avec mon bonus faible de volonté j’arrive à faire 19. Cela me permet par la suite de savoir que j’ai une grande probabilité d’être effrayé et de mourir bêtement dans le coin de la map.

Je passerai très rapidement sur la campagne solo qui ne m’a pas attiré du tout. Ce n’est pas l’intérêt premier de Neverwinter Nights. D’ailleurs, je m’en souviens même pas, tant la campagne du 2 était mieux.

Non, le vrai intérêt de NWN réside dans son éditeur. Sans être trop regardant sur les graphismes, l’éditeur permet de créer des zones d’une diversité rarement égalée sur un éditeur aussi simple. La seule difficulté de l’éditeur se trouve dans l’éditeur des scripts. Là, il faut s’y connaître un minimum pour pas faire n’importe quoi. Cependant, mapper reste très simple et plaisant.

Combinez cela avec une expérience multi ou le roleplay est poussé à un point où l’on a l’impression de réellement jouer sur table, vous obtenez un monument du JdR.

En ce moment, je joue sur un serveur nommé Paradis Perdu (section Roleplay) peu peuplé, car en période de fêtes (sisi il y a encore du monde qui y joue) et je dois dire que je m’y plais bien. Les maîtres de jeux sont très présents et offrent des animations sympathiques et le leveling se fait sans trop d’accrocs. Les joueurs sont matures et savent la plupart tenir un roleplay d’un bon niveau. Les factions présentes sur le serveur en sont la preuve. De plus, si vous réussissez à mener à bien un projet roleplay lié à l’architecture du module, vous pouvez avoir un réel impact sur le serveur, par exemple : vous êtes prêtre de X, vous récoltez des fonds, ainsi que des disciples pour bâtir un temple à la gloire de X, vous construisez vous-même ce temple et vous demandez à l’équipe de coordination de l’intégrer et paf, si votre roleplay est impeccable, le temple est intégré.

En bref, ce jeu mérite réellement le détour, sauf si les graphismes vous rebutent trop bien entendu. A ceux qui me demanderont quid de NWN2, je leur répondrai que bien que la campagne solo de NWN2 soit excellente, j’ai été plutôt déçu du multi bien plus rigide que celui de son prédécesseur. Je n’ai pas acheté les add-ons, donc peut-être que ça a changé…

Les personnes intéressés sont invitées à me rejoindre sur le Paradis Perdu, serveur nécessitant les 2 add-ons, ainsi que le dernier patch non-officiel 1.69 dont l’installation est expliquée sur le forum du module : le Paradis Perdu.