Schizophréne Récursif

Hahaha quelle merde le blog de Rom1.

2015 en jeux video

Pour mon fan, voici avec autant de retard que celui de 2014, le bilan de l’année 2015. J’en retiendrai plusieurs choses. La première, c’est la prolifération de FPS de merde sous Unity, la seconde, ce fût la sortie de Metal Gear Solid V, et le blues post-MGS qui s’en est suivi (et qui perdure toujours). Pour finir je rajouterai qu’il est de plus en plus difficile de faire des commentaires sans rabâcher chaque années les mêmes lieux communs, mais ce bilan est avant tout là pour permettre à certains de découvrir de nouveaux jeux et ainsi se forger leur propre opinion.
Comme toujours, retrouvez les anciens bilans 2011, 2012, 2013 et 2014.

2014

- Janvier

- Elliot Quest : Magnifique jeu d’aventure 8bits qui rend admirablement hommage aux premiers épisodes de Zelda NES.
- Into Blue Valley : Simulateur de randonnée sans intérêt.
- Middle-earth: Shadow of Mordor : Pari réussi pour cette sorte d’Assassin’s Creed en Terre du milieu. Les mécanismes de jeu sont plaisant et la réalisation bonne.
- Max - The Curse of Brotherhood : Typiquement le genre de jeu que l’on pourrait trouver en cadeau dans son paquet de Chocapic. Le héros utilise un crayon magique pour modifier l’environnement. Etrange que ce ne soit pas un jeu pour DS/3DS.
- X-Blades : Jeu d’action-aventure générique à la DmC ou l’on incarne une pouf en sous-vêtements.
- Never Alone : Jeu de puzzle/plateforme moulte fois récompensé, qui s’inspire des fables du peuple iñupiat au travers les aventures de la jeune Nuna et son renard polaire. Les chapitres sont entrecoupés d’entretiens vidéos avec des experts natifs de l’Alaska portant sur la faune, la flore et le folklore de cette région.

- Février

- Ziggurat : Dungeon crawl FPS avec une pointe de Rogue-like, Ziggurat propose une gestion procédurale des niveaux, une dizaines de héros aux compétances propres (vampirisme, régénération de la mana etc), un bestiaire varié et une liste longue comme le bras d’armes et de sorts à débloquer. Une vraie drogue, si l’on accroche au style.
- Astray : Amnésia-like qui ne m’a laissé mais aucun souvenir. Pas bon signe.
- Afterfall Reconquest Ep1 : TPS moyen proposant une DA qui serait le fils illégitime de Sin City et Mad Max. Sans grand intérêt.
- The Incredible Adventures of Van Helsing II : Ça aurait pût être un DLC du premier, mais non. Van Helsing II reprend exactement au s’arrête le 1, et nous ressort encore et toujours la même chose, sans la moindre originalité. Mais chut ! à ce qu’il parait, ils ont refait le coup avec le 3.
- Metro Last Light : Nul besoin de présenter cette suite du plus que classique Metro 2033. Même si on pourrait reprocher une CallofDutysation du jeu sur sa seconde moitié.
- Aaru’s Awakening : Die & retry hautement imprécise qui poussera même les plus patients d’entre vous au rage-quit. De mémoire, j’ai passé plus de 1h30 sur le boss de fin.
- Pneuma - Breath of Life : Puzzle game agréable mais qui tente vainement de se la jouer grand philosophe.
- Alundra : Célèbre RPG de la PSX, Alundra est une sorte de Zelda 3 pour les hommes, les vrais.

- Mars

- DreadOut Act 2 : Suite direct du TPS horrifique Indonésien. Plus ouvert, moins effrayent que le premier, il fera cependant toujours sursauter les consommateurs de magnésium.
- Oscura - Lost Light : Jeu de plate-forme aventure au style “à la limbo”, Oscura n’innove en rien mais reste quand même plaisant à jouer.
- Drizzlepath : Un autre simulateur de randonnée pédestre. La seule action de ce “jeu” fût l’utilisation unique de la touche “saut”, dans les cinq dernières minutes de la balade.
- Hektor : Encore un Nième FPS horrifico-merdique sous Unity.
- Woolfe - The Red Hood Diaries Ep.1 : Hack & slash original dans l’univers du célèbre conte. Financé en partie par Kickstarter, le jeu a souffert d’une très mauvaise gestion de budget qui a précipité sa sortie et circoncit tout idée de suite éventuelle. Dommage.
- Oceanhorn - Monster of Uncharted Seas : Originalement développé pour tablette, ce jeu d’aventure coloré, qui s’inspire fortement des Zelda 3D, s’offre une version HD sur PC. Un très bon moment.
- Ori and the Blind Forest : Quasis sans faute pour ce magnifique jeu de plateforme de chez Moon Studios. Une “Definitive Edition” vient récemment de sortir, intégrant notamment des nouveaux niveaux.
- Mighty Switch Force! : Jeu de plate-forme puzzle de chez WayForward, au style très nippon, qui met l’accent sur l’action et la rapidité.

- Avril

- Castle In The Darkness : Gros coup de cœur pour die & retry médiévale bourré de clins d’oeil et à la réalisation sans faute. Une difficulté élévée mais juste. Obtenir le 100% en NG+ est, je vous l’avoue, des plus gratifiants.
- Westerado - Double Barreled : Jeu d’aventure 8bits au pays des cowboys, Westerado possède un mécanisme de jeu simple (un peu trop) qui le fait ressembler par moment plus à un jeu flash. Heureusement le monde à exploré est vaste et la BO de qualité.
- Donkey Kong Country Returns : Version 3DS du célèbre jeu Wii, on retrouve avec plaisir Donkey Kong avec une difficulté légèrement revue à la baisse.
- New Super Mario Bros. 2 : La même chose que le 1 mais en un peu mieux.
- Super Marios 3D Land : De petit niveau à faire rapidement, on est loin d’un successeur de Mario 64. On regrettera la durée de vie artificiellement prolongée (refaire tous les niveaux).
- Epic Mickey - Power of Illusion : Melting pot des univers Disney dans lequel évolue Mickey et son crayon magique. Le jeu est clairement orienté “utilisation du stylet de la 3DS”.

- Mai

- Wolfenstein The Old Blood : Le DLC devenu stand alone. Même qualité que le jeu original, quelques moments fort, mais pas mal de “more of the same”. Cela fait quand même l’affaire !
- Toren : Attention, la DA de ce jeu pourrait vous brûler la rétine si vous n’êtes pas préparé. C’est dommage car au delà de ce problème, Toren est un bon jeu d’aventure.
- Home is Where One Starts : “Gone Home” like assez vide et sans grand intérêt. Avec des achievements du style “escalader la botte de foin” ou “jouer avec le chien”…
- Solarix : FPS futuriste d’ambiance raté. RAS.
- Monstrum : Autre coup de cœur pour ce petit FPS ou chaque partie est unique. Vous vous réveillez sur un cargo abandonné, habité par une créature mal intentionnée. Votre mission est de récupérer différents objets (fuel, corde etc), répartis de manière aléatoire sur le bateau, afin d’échafauder un plan d’évasion. Le jeu propose 3 monstres différents et 3 manières de vous échapper. Libre à vous de choisir comment survivre.
- Rogue Legacy : J’en avais entendu beaucoup de bien, et au final, je n’ai pas trouvé ça très passionnant.
- BlackHole : Puzzle game tchèque à la difficulté élevé. Pour les plus persévérants d’entre vous.
- Lemma : Simulateur de parkour dans un univers “Voxel”. Assez rébarbatif.
- Valdis Story - Abyssal City : On pourrait croise que Valdis Story est un RPG pour IOS mais non. Il en a pourtant toutes les qualités et les défauts.
- Magnetic - Cage Closed : Portal-like reposant sur la polarité. C’est mieux que Twin Sector, mais trop peu original.
- Assassins Creed Chronicles - China : Assassins Creed en 2.5D. Ce sont les seuls AC auquel je joue encore. Ça occupe une dimanche de pluie.
- Sunset : Même si Sunset est avant tout un simulateur de “femme de ménage”, on se prend au jeu du complot et découvre un scénario attachant et une ambiance unique malgré un fin un peu décevante.

- Juin

- Shantae : Premier épisode d’une série qui m’était jusqu’alors inconnue, on retiendra surtout la prouesse technique du jeu qui exploite à 200% la GameBoy Color. Cela reste cependant un épisode facultatif.
- Homesick : Joli FPS d’exploration de vieux bâtiments abandonnés. Dans l’esprit Dear Esther mais avec quelques énigmes.
- Shantae - Risky’s Revenge : A mi chemin entre la suite, le remake et le reboot, ce second épisode est parfait pour découvrir l’univers Shantae.
- Shantae and the Pirate’s Curse : On enchaine avec un très bon 3ème épisode à la fois original et dans la continuité du 2. On regrettera peut-être le manque de réelles nouveautés au niveau des certains graphismes recyclés.
- JULIA Among the Stars : Quand mon frère m’a présenté ce jeu, j’ai cru que c’était un de ces jeux “objets mystères” pour grand-mère. Mais que nenni ! JULIA mélange aventure et puzzles dans une ambiance prenante (j’ai quasis fait une nuit blanche dessus).
- Lifeless Planet : Encore un simulateur de randonnée, mais sur Mars ! La seule mésaventure qui pourrait vous arriver, c’est de vous perdre dans certains niveaux bien trop sombre. Sinon, profitez-bien des paysages.
- Sylvio : FPS horrifique axé sur la capture de sons provenants de l’au-delà. C’est moche, buggué et mal foutu.
- Titan Souls : Die & retry prise de tête ou vous n’affrontez que des boss, armé de votre arc et de sa flêche unique. Cela se résume a crever en boucle pour réussir à trouver LA demi-seconde de vulnérabilité de l’ennemi pendant laquelle vous pourrez tenter votre chance.
- Obscure 1 : ResidentEvil-like français se déroulant dans un lycée. Ca date de la PS2. N’étant pas fan du genre, j’ai tout de même trouvé ça plaisant.
- Kholat : Simulateur de randonnée qui s’inspire de faits réels. Ça n’en fait pas pour autant un bon jeu.
- Rolling Sun : Sorte de Switchball en 2.5D réalisé sous CryEngine. C’est joli mais souffre d’un gros défaut de précision. Un comble pour un jeu de ce genre.
- Adventure Time - The Secret of the Nameless Kingdom : Copie à peine dissimulée de Zelda 3. Tout comme 3D Dot Game Heroes, ce n’est plus de l’inspiration ou de l’hommage à ce niveau. C’est du plagiat. Ca n’en reste pas moins un jeu sympa si on aime l’univers.

- Juillet

- The Last Dogma : FPS sans queue ni tête (comme toi) moche et buggué. Une purge.
- Vapour Part 1 : FPS horrifique sans queue ni tête moche. Mais la magie opère et on a envie de donner une chance aux deux auteurs. On attend quand même la suite pour voir si ils gagnent en maturité.
- The Magic Circle : FPS ovni dans lequel vous incarné un beta-testeur qui se retrouve happé dans un jeu incomplet et buggué. L’excuse “it’s not a glitch it’s a feature” n’a jamais autant prise de sens.
- Traverser : Jeu d’aventure indé à l’ambiance so british, le tout saupoudré d’une pointe de 1984. Je recommande grandement.
- Anna’s Quest : Point & clic dont le style “moins de huit ans” cache des puzzles pas si faciles que ça.
- Far Cry 2 : Il aura fallut 6 essais et l’utilisation du Dylan’s Realism Mod pour enfin dépasser la première heure de jeu dans FC2. Avec pas mal de modifications, le jeu devient enfin agréable à jouer.
- Niko - Through the Dream : Décrit comme un “voyage spirituel unique”, Niko est un fp-puzzle au style épuré. N’ayant aucun souvenir du jeu, je ne dois pas être sensible à ces messages de bobo-hippies adeptes de la braguette arrière.
- Odallus - The Dark Call : Très joli jeu action/plate-forme 8bits par l’auteur de Oniken. Odallus rend un fier hommage aux séries tel que Ghosts’n Goblins et Castlevania. Du bonheur en barre.
- Gatling Gears : “Twin-stick top-down shooter” (rien que ça) aux graphismes plaisants et au gameplay précis et agréable. Parfait pour se défouler en coop.
- Cradle : On attendait tous beaucoup de ce Cradle. Malheureusement ce qu’on nous avait présenté en preview étant déjà représentatif de 90% du contenu… Cradle m’a pas mal déçu malgré un DA en béton. On alterne entre des phases de cueillette et des puzzles sans intérêt.
- The Note : Hahaha… 2 maps sous Unity et on vend ça 6$. Une arnaque comme on en voit régulièrement sur Steam. SteamSpy indique 2800 owners avec une pointe à 6100 le 22 mai. Ca fait quand même pas mal d’argent…
- Feist : Un autre jeu de plate-forme aventure au style “à la Limbo” qui se transforme rapidement en die & retry. Je me souviens avoir poussé, à de nombreuses reprises, des hurlement de rage sur certains passages.

- Aout

- The Talos Principle : Nul besoin de le présenter. Ce jeu est à Croteam ce que Portal est à VALVe. Une petite IP qui prend son envol pour devenir un nouveau porte-étendard.
- Enki : Vous avez 30 minutes pour vous échapper d’un sous-sol tout en résolvant une série de meurtres à caractère sectaire. Chaque partie se veut unique grâce à un placement aléatoires des clefs et indices. Mais ça n’aide pas pour autant à relancer une seconde fois le jeu.
- Legend of Kay : Zelda 3D like mignon mais pas forcement réservé aux plus jeunes, ne vous méprenez pas !
- Devils Share : Comme Enki, une bouse vite pondue sous Unity. 0,99€ sur Steam, c’est encore trop.
- Kidnapped : Encore un FPS d’ambiance sous Unity. Un peu mieux que les précédents, mais c’est toujours pas ça.
- Submerged : Simulateur de rand… ah non, d’escalade et d’Optimist. Partez à l’ascension de buildings en ruine et en partie submergés, dans le but de soigner votre frère agonisant. Marrant mais sans plus.
- Victor Vran : Hack & slash bourrin pour ceux qui n’aime pas se prendre la tête avec des points de stats à répartir, des arbres de compétences et des inventaires remplis de roue de gruyère. Sympa mais répétitif. On attend la suite avec impatience
- Battlefield Hardline : Encore un très bon Call of Duty !
- Shadow Blade Reload : Petit frère arcade de Mark of the Ninja, Shadow Blade Reload est un bon portage d’un déjà excellent jeu tablette.
- Rocket Knight : Gamin j’étais fan. Et j’étais pourtant passé à côté de ce nouvel épisode sorti en 2010. Suite (et non reboot) de la saga. Un véritable plaisir de nostalgie.
- Portal Stories - Mel : Ça aurait pu être un DLC pour Portal 2 à 10€, ça n’aurait pas dérangé grand monde tant la qualité de ce jeu indépendant et gratuit est bonne. Un vrai régal pour vos méninges.
- The Marvellous Miss Take : Jeu d’infiltration dans l’esprit des “Missions spéciales” de MGS 1. Vous incarnez une célèbre et talentueuse voleuse ayant pour objectifs de piller les musées locaux. Très très sympa, à petite dose.

- Septembre

- Evoland 2 : Dans cette suite forte agréable du déjà très bon Evoland, vous alternerez entre 3 époques définies par leur style (8bits, 16bits et 3D). Attention comme le 1er, le jeu possède des passages assez ardus (séance de Shoot’em up par exemple).
- Red Goddess Inner World : Même si ça n’a pas la qualité du jeu de plate-forme Outland, Red Goddess, qui lui emprunte certains mécanismes, nous offre une aventure colorée malgré quelques discrets défauts de jeunesse.
- Gridberd : Ça en à la saveur d’une merde sous Unity, mais ça tourne sous Cryengine 3. C’est donc un peu plus joli mais tout autant merdique.
- Metal Gear Solid V - The Phantom Pain : Alors là gros dossier. 6 ans d’attente… Pour la sortie de ce “dernier” MGS, j’avais posé 15 jours de CP… Bilan: 45 heures de jeu en 3 jours… MGSV a réussi à être à la fois mon jeu préféré depuis bien longtemps, et ma plus grande déception. Techniquement correct mais pas fabuleux, allègrement amputé de son contenu, il n’en reste que cette violente douleur fantôme, synonyme d’un final raté, d’une dernière parade de Kojima sous une pluie battante. J’en attendais sûrement trop.

- Octobre

- Soma : Frictional Games, à qui l’on doit la série des Penumbra et surtout Amnesia: The Dark Descent, revient avec un FPS dans un univers de science-fiction. Une sacrée ambiance !
- Nevermind : Voyagez dans les rêves de vos patients afin de les aider à résoudre leurs problèmes personnels. Les thèmes sont sombres et variés (meurtre, drogue etc).
- Stairs : Vous l’avez deviné ? Non ? et si, encore un FPS “d’ambiance”, dans lequel vous incarnez un journaliste sur les traces de disparus.
- The Park : Non, The Park n’est pas mauvais, il est même très joli par moment, mais il ne présente aucun intérêt. Le jeu nous promet une expérience psychologique unique. Au final, on n’a du mal à ne pas s’endormir.

- Novembre

- Cold Dreams : Ça aurait pu encore être une merde sous Unity, mais ça utilise le CryEngine 4. Le résultat est le même.
- Sacred 3 : Passer de Sacred 2 à Sacred 3, c’est comme passer de Baldur’s Gate à Untold Legends… Aux chiottes les classes variées, les stats en pagailles, les mondes immenses… Ça n’a, mais absolument rien d’un Sacred.

Tags:

6 commentaires pour “2015 en jeux video”

  1. khelben dit :

    witcher 3 for 2016 or you gay !

  2. XoBaR dit :

    T’as foutu quoi en décembre ?

  3. Titoine dit :

    C’est vachement chiant le texte centré.

  4. Rom1 dit :

    @ XoBaR: vie sociale (!!), déplacement pro, perte de motivation après avoir passé plus de 200h sur MGS V, liste de jeux restant à faire peu attrayante, rattrapage de lecture de bouquins, fêtes dans la famille… Tout comme septembre 2014, un mois avec d’autres priorités.
    @ Titoine: j’ai tout justifié, j’espère que ce sera plus agréable.

  5. jopopoe dit :

    Petite coquille (je pense) : Obscure date de l’époque PS2, pas PS1.

    En effet. Merci, c’est corrigé :]

  6. Titoine dit :

    Beaucoup mieux, merci!

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>