Nofrag | Forums | Blogs (jeux)

Archive pour juin 2008

Red Orchestra - Lol Alahanche

Samedi 14 juin 2008

Petit montage sans prétention qui a pour origine une soirée RO avec 2-3 champions de nofrag, dont xan qui se foutait de ma gueule avec mes "soit-disant" tir "à la hanche".
Ouais ok jme la pète un peu avec des zoom+slowmotion gros e-seske et tout mais je suis pas bon à RO, c’était simplement un coup de Bloodlust à cause des moqueries de xan et ouais.

Comme au bon vieux temps de stage6 il vous faut le player divx web, passez en mode fenêtre externe pour bénéficier d’une résolution NHD (Near High Def) de 960×600 pixouses.

Le lien pour téléprendre le divx directement

Ps: A la base y avait les sons du jeu et les marrants de nofrag sur TS mais Premiere CS 3 m’a gentiment merdouillé tout ça, enfin bref, enjoy Janis Joplin.

Wii - Boom Blox

Dimanche 1 juin 2008

Plutôt que d’écrire un gros pâté sur Boom Blox je vous propose de mater la review de GT. Je rajouterai à la limite deux-trois trucs dont la review de parle pas.

Please enable Javascript and Flash to view this Flash video.

BB consiste en des interactions entre trois éléments:

- Le joueur
- Les Bloxs
- Les personnages

La force du truc c’est qu’avec des paramètres simples, chaque niveau ou type de niveau, demande au joueur une attention bien particulière.

Le joueur interagit de deux façons avec le monde, soit en tirant des projectiles sur les constructions soit en "agrippant" directement les éléments de la construction. Les premiers niveaux consistent par exemple à faire s’écrouler un maximum de pièces en un minimum de lancé (le plus fun étant bien évidement de décrocher l’or en mettant le machin à terre en un seul lancé).
Plus on avance plus on débloque des projectiles différents, une balle de bowling n’a pas le même effet qu’une balle de baseball. Par contre une balle magique (savez le truc qui rebondit à partout) mettra un sacré bronx dans des espaces confinés et inaccessibles.
D’autre niveaux seront exclusivement conçut pour la fonction "agripper", moins funs à mon avis, ces type de niveaux demanderont au contraire de ne pas tout mettre à sac et de prélever doucement certains type de pièce en évitant d’en faire tomber d’autre.

Ensuite on a les bloxs, certains rapportent des points, d’autres en soustraient, certaines pièces disparaissent au contact d’un projectile quand d’autres explosent carrément.

Dans certains cas de figure il faudra absolument faire se toucher et s’exploser deux blocs chimiques (les verts) afin de mettre un maximum de pièce au sol, alors que parfois (en mode Jenga par ex.) on évitera absolument leur rencontre pour conserver la stabilité de l’édifice un maximum de temps.
Plus on avance plus on débloque des types de matériaux différents qui orienteront l’approche à avoir quant à la résolution du niveau.

Enfin les personnages, eux aussi sont dotés de paramètres très simples orientant la thématique du niveau.

Par exemple Les vaches qui ne bougent pas mais glissent sur une surface en pente:
Trois-quatre vaches sur une plateforme en haut d’une tour Jenga, le ou les joueurs doivent enlever un maximum de pièces sans que les vaches ne tombent.
Autre exemple, la maman gorille dont l’IA rudimentaire consiste à rejoindre ses petits:
je joueur doit lui ouvrir la voie le plus vite possible (on le voit dans la vidéo de GT), avant la fin du chrono.

Et ainsi de suite avec les singes qui tirent sur les moutons, les machins-trucs qui adorent faire exploser les blocs bombes, les petits ratons-laveurs qui volent les blocs pierres-précieuse, etc, etc…
C’est très simple mais chaque interactions des personnages entre-eux ou avec les bloxs permettent de créer des objectifs plus ou moins intéressants pour le joueur.

C’est la force de Boom Blox en fait, quelques éléments simples, quelques relations simples entre ces éléments et vous avez un jeu. Notons par ailleurs que chaque niveau, une fois terminé, peut être édité (simplement en appuyant sur "+" au moment de sa sélection), ça permet par exemple de démonter un niveau à la bombe quand celui-ci n’était jouable qu’avec la ridicule balle de base-ball.

Alors évidemment tout n’est pas supra-ultra-fun, personnellement une belle réaction en chaine, en un ou deux lancés, m’amuse beaucoup plus que de déconstruire une tour de 150 pièces façon Jenga mais voilà après c’est les goûts et les couleurs.

Pour finir, si le concept de base est sympatoche tout seul et tout glauque devant sa télé, à plusieurs c’est beaucoup mais alors beaucoup plus drôle. Outre le mode "stand de tir" qui n’est vraiment pas terrible, la plupart des modes 2-4 joueurs sont excellents, soit en tour par tour soit en simultané on se fend la poirounette, vidéo:

Please enable Javascript and Flash to view this Flash video.

Pas trop envie de développer les aspects négatifs mais en gros:

-Pas de online à par le fait d’envoyer ses niveaux à ses potes.
-L’éditeur est assez voir très relou selon ce que l’on souhaite faire.
-On peut éditer tous les niveaux du jeu mais étrangement un niveau multiplayer édité ne sera pas possible d’être joué à plusieurs. Ou j’ai pas compris.
- Finalement vous l’avez eu votre pâté sur BB…