Nofrag | Forums | Blogs (jeux)

Archive pour août 2007

Billet d’humeur - Bienvenue en Suisse

Jeudi 30 août 2007

Un peu partout dans les rues de Genève:


Petite vidéo pathétique-drôle jusqu’au moment ou les "acteurs" sont remplacés par de vraies personnes filmées à leur putain d’insu:

Please enable Javascript and Flash to view this Flash video.

Et enfin, une mésaventure vécue et publiée par mon frère sur notre deuxième maison, flemflemflem.com:

Mais merde quoi!

Ce soir j’ai du chopper le dernier D pour perly, j’ai fait la fermeture du Café Gervaise après un repas avec de forts sympathiques gauchistes. J’attends tranquillement à la jonction, du oxmo dans les oreilles, faisant tournicoter mon parapluie suédois en observant mes chaussures américaines fabriquées en chine et trempées et en pensant au joint d’herbe probablement locale vendue par un ivoirien et cachée dans mon caleçon français. J’entends à travers mon casque un mec qui hurle à l’arrêt, je me situe juste un peu plus loin sous une entrée d’immeuble. Le type est pas tout proche mais il gueule comme un malade, mécaniquement et quelque part malgré moi, je pense à une rixe entre jeunes porteurs de casquettes.
Très vite je remarque que le type en question et qui harcèle un peu tout le monde est un petit mec tassé au crâne rasé accompagné d’un fille assez mignonne, visiblement plus jeune et très humiliée par l’attitude de son crétin de copain. Je me demande souvent pourquoi les femmes ont à supporter l’attitude de leur compagnon (con-à-gnions) de la sorte? La fatalité ou le patriarcat persistant fait d’une partie des femmes de la planète le souffre douleur de leurs "moitiés" abruties. Tout au long de ce qui suit, elle obéira « à son homme » docilement et essayera de le calmer, à plusieurs moments j’ai cru qu’ils se querellaient, mais non. La situation est confuse, ça ressemble plus aux élucubrations d’un demi débile bourré qu’à une véritable altercation. A vrai dire je ne comprends pas ce qu’il dit, mais c’est typiquement le faf bourré qui perd ses moyens à la jonction face à la multitude diverse et colorée qui attend sagement son bus.
Un bus arrive et une partie des gens monte, je m’avance vers l’arrêt. Le mec est un faf, maintenant c’est clair, j’arrive à saisir parfois dans ces gargouillis buccaux les mots tellement significatifs de ce genre d’individus "Suisse", "On", "En" et "est". Le bus K (chancy-douane) arrive. Le faf en question se poste vigoureusement sur le bord du trottoir en l’attendant, ignorant la pluie comme un guerrier sparte à la con. Le K est presque vide, son amie monte vite se mettre à l’arrière, visiblement gênée. Je les quitte du regard un instant mais très vite mon attention est retenue par des gestes brutaux et vifs. Le rasé vient de jeter son blouson sur sa copine (dans l’esprit « tiens moi ça !!!») en arrivant à la hauteur d’un homme d’une bonne vingtaine d’année, « no-look », visiblement typé marocain. Le faf se penche sur lui en lui hurlant dessus : « qu’est-ce que t’as à me mater !!! ». Très vite un homme dans le bus lui demande d’arrêter d’être violent accompagné ensuite par le chauffeur qui menace de ne pas redémarrer tant qu’il n’est pas calmer ou qu’il n’est pas sorti. Le faf chauffe (« SUISSE, ON EST EN SUISSE ! »), accusant sa victime d’être arabe et de l’avoir « maté salement », il devient brusque, sa copine s’accroche à lui en gueulant de stopper ça. L’homme qui supporte ce connard et ces insultes depuis déjà un moment lui dis d’aller niquer sa mère ou de se casser. Sur-ce le gars, le blaireau, se met en rage, essaye de le frapper ""quoi c’est moi qui doit niquer ma mère!!". L’homme qui était venu en aide auparavant le saisit et le pousse hors du bus, le chauffeur retourne à sa place pour fermer les portes qui se ferment sur le faf, pris en sandwich. Sa copine, sortie par l’avant, le saisit pendant qu’il dit d’une voix menaçante et maintenant hallucinée « Ha bon, c’est moi qui suis Suisse et c’est moi qui dois sortir ! ». Finalement il sort, le bus se casse.
Il est devenu barge, c’est clair, je décide de faire méga profil bas, plutôt content de ne plus avoir de dreads de peur qu’il me prenne à parti pour anticonformisme nationaliste affiché. Car le mec, contrairement au peu de personnes que j’ai déjà vu dans un tel état, à l’air finalement sobre, ou alors un peu coké… Mais pas bourré. Il aurait pu encore assez réfléchir pour penser que j’étais, de fait, un opposant, très lâche certes, à ses idées (de merde).Bref, il menace de « décapiter le prochain qui le mate » et me fixe un moment, me « teste », je regarde ailleurs, l’air de rien. LE 10 arrive vite. Bientôt mon D…putain. Sa copine, suppliante et désormais morte de honte lui demande de ne frapper personne cette fois. Ils grimpent dans le 10 qui s’arrête quelques mètres plus loin, au milieu d’un carrefour. Apparemment ça part en couille à l’intérieur, il repart, mais une voiture de police passe quelques secondes plus tard, gyrophares allumés en le suivant. Entre temps je suis grimpé dans mon D, un vieil arabe qui entre en même temps que moi me demande si il m’a fait quelque chose, je réponds que non, que c’est un vrai connard, il acquiesce volontiers, « avec cette propagande de merde en plus ». Sur le trajet on croise des affiches UDC déchirées et montrant un mouton noir chassé de la suisse par un mouton blanc. Je reprends un peu espoir, elles ne tiennent pas longtemps dans la rue ces jours. Arrivés à son arrêt je le salue vivement, il me sourit et me dit « quel été pourri ! ».

« Pour plus de sécurité » disent ces affiches, mon cul !: le seul tesson qu’on m’a foutu sous la gorge c’est un sale faf bourré au bastion qui le tenait, rouge de haine, et blanc comme mon cul.

L’antisémitisme n’est pas né d’un coup, Hitler non plus. Il est l’aboutissement d’un processus complexe dont ce genre d’actes merdiques sont la pierre angulaire. Ce connard criait « le diable aux yeux bleus !!!! » en sortant du bus. Je n’aurais pas pu trouver mieux, bordel… j’en connais qui devraient fumer plus de shit.

Parfois j’espère très fort qu’on ne se situe pas à une nouvelle charnière sordide de l’histoire, alors qu’en fait on baigne déjà probablement les deux pieds dans la merde.

Chats

Jeudi 23 août 2007

clic=drôle

QuakeWars : ouin ouin

Mercredi 22 août 2007


Le reset de leur base de donnée m’empêche de jouer à mon petit jeu, j’arrive pas à re-créer un compte comme convenu!

Alllllllllllllllller

StarCraft II - Nouvelles infos de la BlizzCon

Mardi 7 août 2007

Bon, il y a eu pas mal d’informations, vidéos et images en vrac à propos de StarCraft II alors pour faire simple je vous balance la quasi totalité des vidéos dévoilées lors de la BlizzCon (Blizzard+conférence= Blizzcon…).

(Cherchez le lien "Watch in HD" pour plus de plaisir.)

Pur gameplay:
-Vidéo à propos des Terrans 1/2
-Vidéo à propos des Terrans 2/2

Blabla et gameplay:
-Un vilain parle des visuels et de l’histoire du jeu

Blabla plus ou moins indigeste..
-Présentation du mode single player 1/4
-Présentation du mode single player 2/4
-Présentation du mode single player 3/4
-Présentation du mode single player 4/4

"Article" du le mon site flemflemflem
Vidéos péchoées sur gametrailers.com