Un bunker dans la montagne. (le blog de Nooky)
Retour au blog <<
Tant qu’à être un salaud, autant être le pire.

Rechercher

Archives

Pages

Catégories

Liens

Méta

décembre 2009

10 ans de fps

Dimanche 27 décembre 2009 à 18:03

Top 10

1

1. S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl
2. Operation Flashpoint
3. Team Fortress 2
4. Red Orchestra: Ostfront 41-45
5. Enemy Territory: Quake Wars
6. Vietcong
7. Painkiller
8. No one lives forever
9. Crysis
10. COD 4

Hors concours: Deus Ex, Thief 2, Portal, Mirror’s Edge, Vampire Bloodlines

Ceux qui n’entre pas dans le top 10 de justesse.
- DOOM 3
- Tribes: Vengeance
- Swat 4

Pourquoi ?

COD4
Call of duty 4 est un des très rare FPS à posseder, à la fois une campagne solo interressante et un multi qui tienne la route. Le moteur est parfaitement maitrisé, le feeling des armes est bon et la fluidité de transition des mouvements devrait servir d’exemple à tout les FPS. La campagne solo n’est pas longue mais très intense. La difficulté de la campagne est elevé, mais dans le mauvais sens du terme, l’aimbot et les vagues de respawn sont frustrants.
Son plus gros defaut est qu’il n’est pas MW2, son plus gros avantage est qu’il n’est pas MW2.

Crysis
Le jeu le plus impressionnant techniquement. En avance de 3-4 ans sur son temps. Campagne solo hallucinante, avec une grande liberté mais qui manque de profondeur. La toute puissance du joueur le pousse à être creatif pour s’amuser, ou s’ennuyer en avançant betement. Le multijoueur est completement raté.

No one lives forever
Un vrai FPS couillu dans la peau d’une femme. Burlesque, hilarant, long et varié. Que demander de plus ?

Painkiller
Le vrai successeur de DOOM. Des guns, des monstres, des niveaux gigantesques, des secrets.

Vietcong
Personne ne l’attendait, pourtant Vietcong est un pur joyau. Sa campagne solo est une des meilleurs jamais realisé. L’ambiance est extraordinaire, la jungle est effrayante, la guerre y est sale, moche, degueulasse. Les armes sont crasseuses, bruyantes et devastatrices. La tension est omnipresente pendant les combats avec son escouade, mais elle atteint son paroxysme quand on se retrouve seul. Le multi est très bon bien qu’assez bourrin, le coop est un régale.

Enemy Territory: Quake Wars
C’est le fps multijoueur le plus complexe et le plus riche. Il melange le skill de quake dans un monde ouvert à la Battlefield, le surpassant en tout points. Un univers original, varié, à l’humour omniprésent. Les maps sont excellente avec une miriade d’objectifs et de mode de jeux. Le teamplay, l’adaptation et la tactique sont les seuls issues pour vaincre (grenade).

Red Orchestra
Le porte étendard du FPS Hardcore et indépendant. Ce jeu fait l’effet d’un impact de Mosin-nagant en pleine poitrine. Pas de solo, mais un multijoueur unique. Une fidelité à l’armement inegalée.

Team Fortress 2
Le FPS pour tous. TF2 offre un eventail enorme de possibilitée et de gameplay different, dont certains completement inédit. Des graphismes et un humour incomparable. Le meilleurs suivi de tout les temps. La joie et la rage dans un doux équilibre.

Operation Flashpoint
L’ovni. Une campagne solo démentielle, du jamais vu. Un multi jouissif. Difficile de croire qu’on pouvait avoir un jeu aussi vaste sur une machine de 2001. Pas encore égalé par son prédecesseur au niveau du feeling.

S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl

Un avant gout. L’avant gout du meilleur jeu solo jamais crée. Stalker n’est pas exempt de defauts, certe. Mais ces sensations, la decouverte, l’aventure, la liberté, la peur, des petites pointes de nectar qui donnent des frissons, comme un bref éclat de ce que nous reserve l’avenir du FPS.

Lire le reste de cet article »