Un bunker dans la montagne. (le blog de Nooky)
Retour au blog <<
Tant qu’à être un salaud, autant être le pire.

Rechercher

Archives

Pages

Catégories

Liens

Méta

février 2008

S.T.A.L.K.E.R. Again

Jeudi 28 février 2008 à 1:56

Ayant fini Stalker en dx8 je me suis dis que je le referrais bien en dx9 avec ma nouvelle carte. Je m’y suis donc attelé et quitte à le refaire, autant ajouter des mods eskellants.

Le modding sur Stalker est plutot prolixe mais malheureusement de ce que j’ai vu les mods effleurent tout juste le gameplay. Pas vraiment de TC ni de gros ajouts comme de veritables nouvelles armes, de nouvelles maps, etc. Et malheureusement les mods les plus ambitieux semblent aussi être les moins stables. J’ai du passer environ 5-6h a tester la tetrachié de mod qui m’interressait pour finalement arriver à un resultat decevant mais malgré tout interressant.

Premierement si vous voulez vous remettre à stalker je vous conseille très fortement d’utiliser le Smart Mod Manager. Le modding est plutot bien pensé mais cet utilitaire vous facilitera grandement la tache si vous utilisez plusieurs mods. Il vous permet notamment de mettre des priorités sur les fichiers qui sont utilisé par 2 mods differents.

Ensuite il vous faudra des mods, perso j’ai fouillé le repertoire de filefront, il doit en exister pleins d’autres, avis aux curieux.

Ma selection était assez etoffée au debut mais j’ai du rapidement faire des coupes dans mes espoirs.

Voilà ma liste final.

Les mods actif sont chez moi completement compatibles, j’ai fini le jeu avec environ 40h dessus. Le seul probleme que j’ai eu c’est parfois des retours windows aleatoires et une impossibilité de sauver dans Prypiat lors de mes visites supplementaires, sinon rien à signaler.

Le S.W.O. (S.T.A.L.K.E.R. Weather Overhauled) est particulierement interressant avec ses somptueux environnements

Si vous n’aimez pas l’effet blur et bloom du pack, n’oubliez pas que stalker est entierement configurable, cette page vous sera très utile.

Attention, avec ce mod la nuit est particulierement sombre (il y a 2 version), si vous aimez la nuit noire, je vous conseille de mettre le mod flashlight avec, sinon vous allez en chier, surtout avec un mod ballistique. Les premiere nuits dans la zone sont assez traumatisantes.

ISE c’est normalement un pack de sons, mais en fait comme je suis un pointilleux connard, j’ai dl tout les pack de sons existants et j’en ai fais un avec tout ce qui me plaisait, si il y a des interressés je l’uploaderai.

Annoying Audio Ca corrige certains sons et enleve les sons chiants des stalkers trop bavards.

Ballistique James Blake’s. Ce mod est un bon compromis entre le niveau vanilla et un mod plus hardcore comme le Fabio.

Le mod Quest vous permet d’avoir 10 jours pour completer une quete, on peut facilement finir le jeu en moins de 10 jours donc mon avis est plutot mitigé sur celui la 3 jours c’est parfois peu, mais si on ne prend pas des quetes n’importe comment c’est très jouable. Mais il corrige aussi quelques trucs comme la reputation donc toujours utile.

Le mod Blood c’est juste un peu plus de gore.
Le mod Food c’est des saucisson en HD
No headbob, je crois que c’est clair.
Realgun vous mets le nom correct des armes
Russian name pour des noms de stalker dans l’ambiance
Skip monolog, mod indispensable si vous testez des mods

Ensuite il y a les 3 mods graphiques Bump et Sky4ce et float32. Bump est un gros pack de textures originale donc l’alpha map a été refaite et sky est un mod pour du parralax mapping. Les 3 sembles marcher correctement, après c’est une question de gouts, le Bump est assez gourmant, rallonge les temps de chargement et la difference ne saute pas aux yeux.

Le reste de la liste des mods qui ne marchaient pas avec d’autres (ou seul j’ai pas fini le jeu 36 fois pour tout tester).
Si vous avez testé quelques mods et fini le jeu avec succès je serais interressé.

Il y a aussi de gros mod comme Oblivion Lost ou Priboi que je dois encore essayer.

Sky

Float

Nuit

Lampe avec Mod

Night vision combi standard

Night vision combi Deluxe

TPS Console GOW VS Lost Planet vs Kane & lynch

Lundi 4 février 2008 à 15:21

Depuis que j’ai ma 8800 GT je peux me permettre de jouer à tout les portages console mal optimisé du moment.

On commence avec Gears of War “blockbuster” de la 360, evenement à la hauteur de halo… et visiblement même engouement incomprehensible.

Fenix ta maman
Tout le monde connait Marcus Fenix, le gars qui à tellement de testosterone qu’il ferait pousser des couilles à ta mère en lui faisant la bise. L’ambiance du titre est assez moyenne, les gros badass en armure mastock qui bourrine comme des abrutis ça me seduit quand c’est un peu parodique mais là je croche pas. Les gars les plus cool du jeu c’est les soldat John Smith avec leur casque qui ressemble aux average Joe de spirit within. Le design des armes est mediocre. Les enemis ont vraiment des gueules de cons, c’est un bon point pour une cible mais ça ne motive pas plus que ça. L’architechure des batiments de la ville est par contre plutot interressante

Techniquement le jeu est plutot bon mais moins bien optimisé que UT3. Les niveaux sont plutot grands et les temps de chargement honnetes. Le live for windows est une sombre merde.

Couloir 2.0
Les 2 key features de gow c’est premierement la camera non pas classique comme dans un Max Payne ou un Outcast, mais à l’epaule comme on a put la voir en mode visé dans Splinter Cell. Et deuxiemement la prise de couvert. L’idée est plutot seduisante mais c’est tellement poussé à l’extreme dans gow que ça en deviens ridicule. Certain passages du debut du jeu sont minable, une route avec des sacs de sable tout les 3 m. L’ultimate badass du coin passe en fait sont temps à faire caca derriere une caisse. Une fois poser à couvert il suffit ensuite d’arroser la cible le plus longtemps possible. Et je peux vous dire que ça dur, les enemis peuvent se prendre jusqu’a 40 headshot avant de crever. Les cooequipier sont comme d’habitude des grosse merde qui ne servent strictement a rien a part te piquer ton spot de tir. Pour eux c’est impensable de te couvrir lorsque tu recharge et qu’un enemis rush sur toi. Pour tout le jeu il doit y avoir 5 enemis differents et 5 boss. Les boss ne sont pas très fun à buter, mention special au dernier connard qui est particulierement lourd. Il y a bien quelques truc sympa comme l’active reload, sorte de mini jeu du rechargement qui peut faire gagner du temps ou donner un micro boost de puissance. L’arc explosif est très reussi, on s’amuserais presque à l’utiliser. Les passage avec le Krill sont droles la premiere fois.

Le jeu est donc très vite repetitif, on ne s’amuse pas beaucoup, les personnages ne sont pas vraiment attachants, l’histoire est honnete avec quand même un rebondissement rigolo mais globalement rien d’extraodinaire. J’aurais aimé testé le mode Coop qui doit surrement ajouter de l’attrait. Gow n’est pas un mauvais jeu, mais il est loin d’un jeu mythique comme semble l’avoir accueilli le public 360. Bon sur 360 le niveau Insane doit ressembler au casual sur PC (sans rire) donc j’imagine que c’est plus rapide d’avancer. Dire que c’est comme pour Halo, je n’irais pas jusque là, parce que halo c’est vraiment de la merde.

Termostat

Lost Planet est un jeu nextgen, je sais pas pour vous mais pour moi c’était impossible d’y jouer avant d’avoir une 88xx.

Dans lost planet on incarne Wayne Holden un gars devenu amnesique(serieux) après une rencontre un peu chaude avec un Green Eye (sorte de morpion de 30m de haut). L’univers est plutot original, sur une planete glacial infesté d’enorme bestiole on se bats contre les conditions et un mysterieux projet d’une corporation. A pied ou dans des armures robotisé façon mecha. Les personnage sont honnetes et typiquement de style japonais. A noter que le heros est metisse asiatique, ce qui est assez rare dans une production nippone pour être souligné.

Le design est reussi, les insectoïdes sont enormes, repoussant, mechants. Certains mecha sont plutot standard mais le super VS (c’est comme ça qu’on les appel dans le jeu) est excellent, avec une pate CCCP qui lui va à ravir. Les humains avec leur enorme manteau sont presque comiques. Les niveaux sont grands et variés avec des etendus de neige et des grottes infestée, des villes en ruines. Les armes sont plutot classique mais generalement bonnes.

Le jeu est tout simplement fun, les enemis sont aggressif sans être chiants, à force d’esquive et de tenacité on les reduits en bouilli congelé avec grand plaisir. Les VS sont jouissif une fois qu’on les maitrise, surtout ceux de haut niveau. La varieté des classes d’armure et d’armement fait qu’on n’a pas l’impression de repetition incessante. A force de massacrer des enemis on recolte de l’energie qui nous permettra de rester en vie.

Les boss sont très bien pensé et offre un bon challenge sans être trop rebarbatifs. Le combat final est puissant mais quand même moins reussi à mon gout.

Que dire de plus, je me suis bien amusé en jouant à lost planet. C’est un jeu simple mais très bien executé et surtout très fun, on passe son temps a tuer les enemis en utilisant son skill et ses envies plutot qu’en chiant derriere une caisse.

Freedom Heat

Kane et Lynch beneficie d’une ambiance très soigné et d’une histoire classique mais efficace. Mais alors question gameplay et technique c’est une catastrophe. Freedom fighter était déjà moyen mais là on est en 2008.

Le jeu est moche, pas fluide, les environements sont dejà vu mille fois. Les erreurs de gameplay sont ahurissantes. Quoi de plus detestable qu’une arme qui tir toujours dans un cone de dispertion au hasard que ça soit le premier coups tiré ou le 30eme ?!? La fonction de couvert est merdique. Les enemis sont des abrutis et il y en a telllement que c’est plus un simulateur d’executions plutot qu’un jeu de shoot. Lorsque on a un fusil automatique le gars qui donne des munitions nous refiles 150 coups quand on est a vide, mais seulement 50 quand on porte une m249 ?!? Et ça c’est quand il veut bien vous filez quelque chose.

C’est un jeu d’un autre age qui aurait été moyen il y a 5 ans. Reste la fin qui est original. Heureusement j’ai fais le bon choix la premiere fois (connard oblige)