GLORY TO THE HYPNOTOAD (le blog de Mr_Friandise)

Rechercher

Archives

Pages

Catégories

Méta

Colocation à Lille

Lundi 13 juillet 2009 à 10:53

Bonjour petites gens,

J’emménage à Lille à la rentrée prochaine, ayant récemment appris que j’étais admis dans le master de mon choix.

(Parenthèse pour vous rappeler que la saison 6 d’Entourage a repris hier soir !)

Passé l’enthousiasme de la nouveauté, je commence à penser à ma future installation. Si je reste un an et demi/deux ans à Lille, je ne connais pas du tout le Nord et évidemment personne sur place. Ayant vécu 2 ans en colocation (en Espagne et au Royaume-Uni), je souhaite renouveler l’expérience. Tant pour la réduction des coûts, l’opportunité de bénéficier de services comme Internet ou une machine à laver, que pour l’expérience humaine que ça représente. Je ne connais pas trop le prix de l’immobilier sur Lille, mais je n’ai vraiment pas l’intention de lâcher 350€ + charges pour un 20m² minable dans le centre.

Y’a-t-il des lillois qui trainent sur les blogs ? Si une colocation vous intéresse laissez un message ci-dessous et on en discutera en privée, ou envoyez-moi directement un mail à mr_friandise@wefrag.com

Je recherche plutôt des étudiants et pas au-dessus de 25 ans si possible, mais je suis ouvert à toute proposition.

De manière générale, s’il y a d’autres nofragués de Lille et ses environs, qu’ils se dénoncent !

Nouvel album du Klub des 7

Vendredi 29 mai 2009 à 11:43

Le nouvel album du Klub des 7, La classe de musique est sorti lundi dernier, le 25 mai. Ce nouvel opus signe le retour du collectif hip hop composé non plus de 7 mais de 6 membres, Fredy K d’ATK étant décédé en novembre 2007 d’un accident de moto :

- Fuzati, du Klub des Loosers
- Detect, du Klub Des Loosers
- Gérard Baste des Svinkels
- James Delleck, de Gravité Zéro
- Le Jouage, de Gravité Zéro
- Cyanure, d’ATK

Un petit teaser paru il y a quelques semaines nous donnait un aperçu du style à venir :

http://www.dailymotion.com/videox8pd57

Comme l’indiquent le titre de l’album “la classe de musique” et ceux de certaines chansons : “Pouilleux Massacreur“, “Conseil de Discipline“, “L’appel“, “La cour des grands” on baigne dans l’univers de l’éducation primaire, des salles de classe, de la récréation… Les enfantillages s’arrêtent là, les flows fulgurants de Baste, Delleck ou Le Jouage et la production soignée nous rappellent qu’on à affaire à des pros. On notera quand même que certains thèmes chers au collectif comme l’alcool ou les soirées ont été éludés (ça plaira à certains, d’autres regretteront).

Les instrus sont de haute qualité, propres et old school, puisant savamment dans le jazz ou la soul. Des samples bien rétros trouvent leurs sources dans les années 70 et 80. L’album est assez long avec 17 pistes, entrecoupées comme dans le premier d’interludes et d’anecdotes bien marrantes, notamment de Jonathan Lambert en vieille prof de musique tarée.

Après 4 jours d’écoute je dois dire que je suis très content de l’album, je l’attendais de pied ferme et je ne suis pas déçu. Il est vendu à 11,55€ sur Amazon, 10€ en version numérique sur certains sites, à ce prix-là n’hésitez pas !

Ci dessous la playlist, suivie de l’url de 3-4 tracks sur deezer (l’album entier y est dispo) qui vous donneront un aperçu.

01 - N’importe quoi!
02 - C’est le Klub Des 7
03 - Le Chiffre Impair - http://www.deezer.com/track/3086861
04 - A l’arrache
05 - Pouilleux massacreur
06 - On aura tout vu
07 - Le jeu des 7 différences
08 - Le Conseil De Discipline
09 - Quand je serai grand - http://www.deezer.com/track/308687 (solos de Fuzati & Gérard Baste)
10 - Martine
11 - Anna émoi
12 - En route - http://www.deezer.com/track/3086870
13 - Non monsieur
14 - C’est bibus au téléphone
15 - Boule de cristal
16 - L’appel - http://www.deezer.com/track/l-appel-T3086874 (dédicace à Fredy K)
17 - L’école est finie

Manifs du 19 mars

Jeudi 19 mars 2009 à 13:28

Les syndicats annonçent que la mobilisation a été bien supérieure à celle de janvier, dont la taille était déjà non négligeable.

J’étais à Lorient, ils ont parlé de 30 000 manifestants et d’un nouveau record (depuis quand ? 1995 ?) ainsi que de chiffres encore “jamais vus” dans le Morbihan.

Bon, faut dire qu’entre les chiffres du chômage, le soleil, les polémiques autour de Total, Continental, et les propos récents de Sarko (notamment sur le bouclier fiscal qui n’évoluera pas) et de Parisot (il faut faciliter les licenciements) les conditions étaient réunies.

Fillon s’exprimera ce soir, je n’attends rien de spécial, mais j’ai hâte de connaître les chiffres au niveau national.

Un jour sur Terre

Mardi 10 février 2009 à 1:09

Un jour sur Terre (”Earth”, dans sa version originale) est un documentaire produit par la BBC et sorti en 2007. C’est surtout le documentaire le plus cher de l’histoire (40 Million USD), et celui dont le tournage a pris le plus de temps puisqu’il a nécessité 5 ans.

Le temps laissé à l’équipe du film, et les moyens hors normes ont permis des prises de vue très spectaculaires, la découverte ou redécouverte d’environnements et bestioles en tout genre. J’ai rarement été aussi captivé par un documentaire, la qualité des images est impressionnante. On switch d’une vision au ras du sol à un plan global par sattellite, on suit les saisons du pôle Nord au pôle Sud en passant par les forêts tropicales de l’Equateur, la Toudra, l’Himalaya, le désert. On ne sent pas les transitions, la musique est d’ailleurs assurée avec classe par l’orchestre philarmonique de Berlin. On retrouve aussi un petit “Air - Alone in Kyoto” bien sympathique lorsque la caméra suit un Lynx sous la neige, dans une forêt dont l’immensité est pratiquement sans égale sur Terre.

On suit des ours blanc en quête de nourriture, des grues en migration franchissant l’Everest, des éléphants terrassés par la soif… On apprend aussi des trucs, je n’avais notamment jamais entendu parler du Léopard de l’Amour, ainsi nommé parce qu’il vit aux abords du fleuve Amour en Russie. C’est le félin le plus rare de la planète, tellement rare qu’il n’en existe plus qu’une quarantaine. J’ai aussi découvert que les déserts recouvrent 1/3 de la surface de la Terre, ce qui n’est pas cool du tout, et que l’espadon peut atteindre 110 km/h.

Bon, évidemment c’est un documentaire animalier, le rythme est assez lent et ce film a été réalisé pour être à portée de tous. Rien de très compliqué, ceux qui ne jurent que par les sciences dures ou qui ont déjà vu 1000 docus de ce genre pourront faire les aigris en disant qu’ils n’auront pas appris grand chose. Mais les images sont vraiment très belles, certains plans vous laisseront sur le cul, le montage est efficace et on ne sent pas passer les 1h30. C’est d’ailleurs ma plus grande déception : 5 ans pour mener à bien ce projet, et seulement 1h30 de vidéo, même si les images nous laissent bouche bée une petite demi-heure supplémentaire n’aurait pas été de trop.

(EDIT : en fait l’équipe qui a bossé pendant 5 ans a utilisé certaines images pour ce film, mais la plupart ont servi à la réalisation de 11 docus de 58 minutes - Planet Earth - sur le même thème. Je les avais aussi, mais je ne savais pas que ces réalisations étaient liées. Je vais pouvoir me les faire, joie.)

J’ai vu la version française, la voix OFF est celle d’une femme au timbre chaud et clair. Très posée, elle s’exprime juste quand il faut, marquant certaines pauses indispensables. On la sent régulièrement sourire en parlant et cela ajoute au confort. Rien à dire de ce côté, mais c’est sans doute très subjectif.

On remarquera sans surprise la présence d’un message écolo, mettant une fois de plus en garde contre le réchauffement climatique et ses conséquences sur la faune et la flore. La différence avec Dominique Voynet sur les plateaux TV c’est qu’on voit creuver sous nos yeux un ours blanc, victime indirecte de la fonte des glaces et qui ne parvient plus à se nourrir. De quoi voter pour la liste Europe Ecologie aux élections européennes ;-)

Voilà le trailer, pour les curieux :

YouTube Preview Image

Où vous noterez sans doute la présence d’un grand requin blanc volant.

Je n’ai pas honte de dire que j’ai téléchoppé le film sur les réseaux du mal, car je me procurerai prochainement le DVD, qui se trouve à 10€ sur Amazon.

4 accords pour être une star

Samedi 24 janvier 2009 à 19:33

YouTube Preview Image

La chanson qui prouve que pour écrire un tube ces 4 accords suffisent amplement. Et ça marche encore mieux avec des paroles mielleuses.

Le groupe australien The Axis of Awesome interprète des extraits de chansons connues pour nous le montrer, d’ailleurs ils sont plutôt bons au chant.

Fruits et légumes = evil ?

Lundi 5 janvier 2009 à 0:31

Je me rends compte que le plus souvent, je ne lave pas mes fruits et légumes ou alors très rapidement à l’eau froide. Etant étudiant (et par conséquent pauvre et flemmard) je n’achète pas de produits bios/écolos, je ne vais pas au marché et achète tous mes fruits et légumes frais au supermarché du coin.

Evidemment, des traces de pesticides doivent exister dans la plupart si ce n’est la totalité de ces produits. J’ai d’ailleurs tendance à ne choisir que les produits les plus “cleans”, de couleur unie et vive, sans bosse, sans tâche, tellement nickels et semblables les uns des autres qu’on dirait des clones passés à la machine à laver. Nul doute que ce sont les plus contaminés de tous. Alors certes j’en mange pas mal, mais j’ai conscience que j’ingurgite pas mal de merdes malgré moi, que les fibres et autres vitamines ne me font pas oublier.

Miam

Je ne compte plus les pommes, poires, tomates, champignons que je continue à engloutir sans faire attention. Et je SAIS que les pesticides nuisent (entre autres) à ma production de spermatozoïdes, ainsi qu’à celle de ma descendance. Ma maman m’avait appris à les passer à l’eau chaude pour une plus grande efficacité, mais j’imagine que pour mettre toutes les chances de son côté, il est conseillé de tous les éplucher. C’est faisable (mais chiant) pour des pommes ou des poires, mais je me vois mal éplucher des tomates et des poivrons. En plus les saloperies vont sans doute jusque dans la chaire, et j’aime bien la peau quand on peut la manger.

Et vous, vous contribuez lentement à l’extinction de la race humaine en mangeant vos produits contaminés ou vous avez une technique secrète ? Ou vous n’en avez rien à foutre ?

Il existe apparemment des nettoyants pour fruits et légumes dans le commerce, mais je ne suis pas prêt à tomber dans un tel extrême.

Etudier à Bruxelles/à Genève

Dimanche 26 octobre 2008 à 13:33

Je fais particulièrement appel aux nofragés belges et suisses sur ce billet.

Titulaire d’une licence (baccalauréat français + 3 années d’études supérieures), je me suis pris une année semi-sabbatique afin de préparer des concours et dossiers pour une entrée en Master à la rentrée de septembre 2009. J’en ai aussi profité pour partir travailler en Ecosse 6 mois et améliorer mon anglais. Ca fait un mois que j’ai débarqué à Glasgow là, j’y reviendrai peut-être si ça intéresse quelqu’un.

Je sais précisément vers quel type d’études m’orienter, j’ai déjà repéré les formations qui m’intéressent en France, mais deux autres ont attiré mon attention : un Master à l’Université Libre de Bruxelles et un autre à l’Université de Genève. Pour ces deux-là la sélection se fait sur dossier, avec lettres de recommandation et tout le bordel, enfin je ne m’étendrai pas là-dessus car ce n’est pas le but de ce billet. Remarquez aussi que je ne cite pas l’intitulé de ces Masters : tout simplement parce qu’ils sont très sélectifs, il n’y a souvent que 20, 30 ou 40 places et dans la mesure où les blogs NF attirent une audience élevée je préfère éviter de donner des idées à d’autres lecteurs et augmenter une concurrence déjà sévère.

Voilà donc mes questions :

- Y’en a t-il parmi vous qui ont étudié à l’ULB ou à l’Université de Genève? Un avis?

- Je connais un peu Bruxelles, j’aime beaucoup, ça a l’air de bouger, je ne me fais pas de souci de ce côté là. En revanche pour Genève, j’ai quelques a priori : ville bourgeoise, conservatrice, un peu "morte"… Des gens pour confirmer/infirmer tout ça?

- Et puis question centrale : quel est le budget moyen pour un étudiant à Bruxelles ou Genève? Je ne vous demande pas de rentrer dans les détails, c’est juste histoire d’avoir une vague idée sur le logement (point important), voire les transports, la bouffe et Internet. 600/700 euros par mois suffiraient ou faut impérativement plus?

Pour le moment, du point de vue de l’intérêt de la qualité de la formation Bruxelles serait même mon premier choix donc si y’a des motivés je prends toutes les infos sur cette ville.

Merci !

[Besoin de conseils] Lecteur mp3

Dimanche 12 octobre 2008 à 14:57

Mon lecteur mp3 ayant été récemment volé, je me suis résigné après une période de deuil d’en acheter un nouveau. Je viens donc faire appel à vos lumières.

Après avoir découvert les lecteurs mp3 par les clefs usb 512 Mo pourri, je suis passé à la vitesse supérieur il y a 1 an et demi avec un Zen Touch 20 Gb, qui m’a rendu de bons et loyaux services.

Voilà mes critères :
- Budget limité, a priori pas plus de 80€ à moins de trouver une offre EXCEPTIONNELLE §
- Je recherche un bon rapport qualité/prix, donc on oublie les iPod dans la mesure où Apple se fait plaisir sur la marge. A moins qu’il existe encore de bons sites de déstockage…
- Si le rapport qualité/prix est déterminant, je ne suis pas non plus prêt à investir dans un lecteur noname. Je veux un minimum de garantie, un son correct et quelque chose qui tiennent la route (il me servira pratiquement tous les jours). De fait je pense pouvoir trouver mon bonheur du côté de Creative ou Archos.
- Je recherche un modèle neuf.
- rien à foutre d’avoir un écran couleur, un truc capable de lire les images, ce n’est pas grave si un logiciel propriétaire est indispensable pour le transfert de fichiers.

Des idées, des propositions? Vu le budget je ne pense pas pouvoir taper au-delà des 8Go, un poil limite mais suffisant. J’ai trouvé ce modèle, un Creative 8 Go pour 77€ chez Cdiscount. Bon il a un écran couleur, mais je ne vois pas qui peut mater des vidéos sur un écran aussi petit… Il a l’air pas trop mal, avec la radio qui plus est.

Ah oui, et si vous connaissez quelques sites de destockage concernant ce type de matériel n’hésitez pas, surtout des sites internet britanniques en fait car je suis au Royaume-Uni pour plusieurs mois. J’ai trouvé quelques trucs sur Google mais les prix restent bien en deçà de mes espérances.

A vot’ bon coeur.

Chômage + heures sup’ = FAIL

Dimanche 5 octobre 2008 à 16:41

Voilà un article clair, très instructif, qui montre l’échec (pour le moment) de la politique gouvernemental du "travailler plus pour gagner plus". Une synthèse intéressante, un premier bilan où l’on voit bien que dans le contexte économique actuel (qui n’était pas vraiment imprévisible) les mesures détaxant les heures supplémentaires n’ont pas eu l’effet escompté en termes de hausse de la production, de relance du pouvoir d’achat et donc de l’investissement et de la consommation.

Ces mesures marginalisent davantage les chômeurs, limitant les nouvelles embauches, et réduisent les marges de manoeuvre de l’Etat car elles présentent un coût non négligeable. Tout n’est pas noir ou blanc, mais en ces temps de récession on s’aperçoit qu’elles n’étaient sans doute pas appropriées. Ce n’est pas vraiment une surprise, elles avaient été très tôt critiquées par un bon nombre d’économistes, pas forcément de gauche. Par ailleurs, leur augmentation tant vantée par l’Etat est souvent considérée comme artificielle, un paquet d’heures supplémentaires n’étant pas déclarées auparavant (mais néanmoins versées aux employés) le sont désormais, ça ne change rien pour l’employeur donc il peut respecter la législation sans rien payer de plus à l’Etat.

A noter aussi la prochaine restriction du dispositif « carrières longues », permettant aux salariés de plus de 56 ans qui ont commencé à travailler très tôt de partir en retraite avant 60 ans. Je n’étais pas au courant et ça ne risque pas de faciliter la baisse du chômage.

Chômage et heures sup : une politique de Gribouille

Le 3 octobre dernier, le ministère du travail indiquait que les heures supplémentaires avaient augmenté de 35% entre le second trimestre 2007 et la même période de 2008. Quatre jours plus tôt, l’ANPE avait annoncé la plus forte remontée du chômage depuis 1993.

Quantitativement le succès des heures supplémentaires détaxées est indéniable. Mais, dans le contexte économique actuel, il traduit une politique de Gribouille. Face à la récession, le gouvernement devrait revenir d’urgence sur une mesure qui contribue à aggraver la situation de l’emploi.

Le nombre des heures supplémentaires déclarées -182 millions au second trimestre 2008- s’est donc accru de 6% par rapport au premier trimestre 2008 et de près de moitié par rapport au début 2007.

Du coup, les exonérations correspondantes ont déjà coûté 1 355 millions à la Sécurité sociale sur les six premiers mois de l’année, auxquelles il faut ajouter les pertes d’impôt sur le revenu pour le budget de l’Etat. Soit un coût total estimé à 4 milliards d’euros en 2008 pour les finances publiques par Christine Lagarde. Quasiment la moitié du déficit de la Sécurité sociale cette année. Une politique qui profite surtout aux plus grandes entreprises : 85% des entreprises de plus de 2000 salariés ont eu recours à ce dispositif contre moins du tiers des entreprises de moins de dix salariés.

Chômage, le pire est à venir

Parallèlement, l’INSEE a annoncé un recul du PIB de 0,3% au second trimestre 2008 et la perte de plus de 29 000 emplois dans le secteur concurrentiel pour la première fois depuis début 2004. Avec en particulier un recul de 45 000 postes d’intérimaires, signe que la dégradation de l’emploi ne fait probablement que commencer : si l’activité n’avait pas reculé davantage au second trimestre 2008, c’était notamment parce que les entreprises ont gonflé leurs stocks à hauteur de 0,3 points de PIB, une tendance qui n’a aucune chance de se poursuivre.

De plus la productivité a baissé parallèlement de 0,4% dans l’économie française, indiquant que les entreprises ont retardé l’ajustement à la baisse de leurs effectifs. Côté emploi, le pire est donc à venir comme l’indique déjà la multiplication des annonces de plans sociaux.

Côté chômage, les derniers chiffres de l’ANPE confirment une inversion rapide de la tendance avec 41 000 chômeurs de plus au mois d’août dernier. Cette hausse devrait encore s’accélérer avec l’arrivée massive cet automne des nouveaux diplômés sur un marché du travail très déprimé : c’est déjà surtout chez les moins de 25 ans que la remontée du chômage est sensible.

De plus le gouvernement veut restreindre à partir de 2009 l’accès au dispositif « carrières longues », permettant aux salariés de plus de 56 ans qui ont commencé à travailler très tôt de partir en retraite avant 60 ans. Une initiative qui devrait elle aussi contribuer à aggraver significativement la situation du marché de l’emploi dans la mesure où c’était pour une bonne part le succès inattendu de ce dispositif qui explique la rapide décrue du chômage ces dernières années.

A quoi vont s’ajouter les effets de la toute nouvelle loi « portant rénovation de la démocratie sociale et réforme de la durée du travail » votée au début de l’été qui multiplie encore les possibilités de faire faire des heures supplémentaires et d’allonger le temps de travail des salariés en « forfaits jours ».

Des heures sup plutôt que des emplois

Bref, en période de croissance relativement rapide et de baisse du chômage, comme c’était le cas en 2007 lorsque Nicolas Sarkozy est devenu président de la République, il était déjà étrange d’inciter, avec force argent public, les entreprises à faire faire des heures supplémentaires aux salariés déjà en poste plutôt que d’embaucher des chômeurs ou des jeunes qui sortent de l’école.

Alors qu’avec 8,5 % de chômeurs en juillet 2007, la France se situait toujours dans le peloton de tête du chômage au sein de l’Europe des 27, précédée seulement par la Grèce, la Pologne et la Slovaquie… Mais aujourd’hui, il est tout simplement surréaliste de se féliciter de l’accroissement de ces heures supplémentaires.

Un petit calcul de coin de table illustre l’absurdité d’une telle démarche dans le contexte actuel : un emploi salarié coûtait, en 2007, 41 000 euros en moyenne en France. Au lieu de dépenser 4 milliards d’euros avec comme résultat de dissuader les entreprises qui le pourraient encore d’embaucher, l’Etat pourrait donc, avec la même somme, financer entièrement 100 000 emplois supplémentaires ou encore, avec une subvention correspondant au tiers de leur coût, 300 000 de plus…

Si les pouvoirs publics doivent aider des gens à « travailler plus pour gagner plus », qui pourrait contester que ce soient d’abord les chômeurs, dont le nombre augmente de nouveau, qui doivent en priorité profiter de cette aide ? Christine Lagarde et Nicolas Sarkozy ne sont, bien entendu, responsables ni de la crise des subprime, ni de la hausse des prix du pétrole et des produits alimentaires.

Et donc a fortiori de la récession qui touche désormais la France et l’Europe. Mais dans un contexte profondément transformé par rapport à celui de l’été 2007, il n’est pas interdit de ranger l’idéologie au placard et de faire preuve d’un peu de pragmatisme. « Errare humanum est, perseverare diabolicum », disait-on autrefois…

Rédigé par Guillaume Duval, Rédacteur en chef d’Alternatives économiques. Source

Choix d’un FAI (Free/9/Orange?)

Jeudi 28 août 2008 à 19:24

Ma copine retourne quelques temps chez ses parents, ayant terminé ses études elle est en ce moment en recherche de stage/VIE pour clore son cursus. Problème : ses parents sont encore équipés de… 56k. Le simple fait de lire ses mails prend 3 plombes, et ses recherches sont extrêmement laborieuses. N’en pouvant plus et ayant réussi à les convaincre de sortir de leur grotte, elle me demande conseil pour le choix d’un FAI.

En gros ils recherchent un truc avec un débit correct ainsi que le téléphone illimité Europe + d’autres pays du monde (USA, Australie, Canada…) pour 30€, bref la norme. Ses parents se foutent royalement de la télé HD, et autres éléments accessoires. En revanche la durée d’activation est importante, elle n’est pas prête à patienter 3 semaines pour bénéficier de l’accès haut-débit (évidemment il y a déjà une ligne téléphonique chez eux). Quel serait donc le meilleur plan ?

Caractéristiques générales de la ligne selon degrouptest.com :

Longueur de ligne : 960 mètres (4/10 sur 960m)
Affaiblissement : 14.4 dB
[Estimation] Débit descendant ADSL : 8129 kbps (1016 ko/s)
[Estimation] Débit descendant ADSL 2+ : 24210 kbps (3026 ko/s)

Caractéristiques du central France Télécom :
Plaque ADSL : PA2
Type de DSLAM : ALCATEL
Zone Dense (> 20 000 lignes) : Non
NRA compatible ADSL2+ FT : Oui
NRA compatible ReADSL FT : Oui

Je me rends compte que ça fait un moment que je ne me suis pas intéressé à cette question. A partir de mes connaissances, de ses besoins, de quelques recherches et des caracs de sa ligne mon coeur balance entre 3 FAI : Free, Orange/FT et Neuf.

D’après degrouptest.com, elle peut bénéficier des toutes meilleures offres de FT et Free, en dégroupé avec débit de fou, télé HD et centaines de chaînes… En revanche elle serait en non dégroupé avec Neuf.

C’est con car je comptais justement lui conseiller Neuf Télécom, dont j’ai eu de très bons échos. Je suis personnellement chez Free en non-dégroupé, relativement content car j’ai quand même eu de nombreuses galères ces dernières années et le débit n’est pas toujours au rendez-vous. Mais en dégroupé, c’est sans doute différent. A priori c’est chez eux que je compte l’orienter.

Je ne suis pas chaud pour FT/Orange, de mauvais témoignages vis-à-vis de la Livebox, et 35€ au lieu de 30€ il me semble.

Merci pour vos avis, et si vous avez le temps d’argumenter un minimum n’hésitez pas !