BLOGUI BOULGA

*miam* le blog de Mawwic.

QUAND 007 - SKYFALL SONNE COMME UN JEU VIDEO

james-bond-skyfall-daniel-craig-0071

En dehors du film lui-même (qui m’a agréablement surpris), c’est la BO signée Thomas Newman qui a particulièrement retenu mon attention dans ce dernier Bond, de par sa variété et la manière dont elle s’éloigne des compositions traditionnelles du genre.
Et, assez étrangement, certains passages de cette bande-son (relativement courts, certes) m’ont semblé présenter pas mal de ressemblances avec les thèmes de certains jeux vidéo relativement récents.

Jugez plutôt:

1) Quartermaster (Newman / Skyfall) VS New Eden Theme (__MaX__ / E.Y.E)

2) Deep Water (Newman / Skyfall) VS Collector Base (Jack Wall / Mass Effect 2)

3) Skyfall (Newman / Skyfall) VS Skyrim Atmosphere (Jeremy Soule / Skyrim)

4) Shanghai Drive (Newman / Skyfall) VS une musique d’un Deus Ex ?

Pour la dernière, je n’arrive pas à retrouver exactement la musique de jeu à laquelle elle me fait penser - mais peut-être que l’un d’entre vous aura le déclic !
Alors certes, on n’est pas dans la copie à l’identique et encore moins le plagiat - loin de là - mais il me semble qu’on retrouve assez clairement des inspirations communes, avec des notes, des accords et des ambiances similaires.
Et autant de coïncidences en une seule bande-son, ça attire forcément l’oreille :)
Peut-être que cela peut venir du fait que ces auteurs utilisent les mêmes banques de sons, comme me l’ont suggéré certains depuis la mise en ligne de ce billet.

5 commentaires pour “QUAND 007 - SKYFALL SONNE COMME UN JEU VIDEO”

  1. divide dit :

    C’est vrai que la ressemblance dans le 1ere est flagrante, mais d’un autre coté tous les segments que tu cite sont typiquement des segments avec des nappes d’ambiance, qui est la grosse spécialité de Newman.
    Newman bosse souvent avec les mêmes textures sonores (timbre et rythmique) qui se retrouvent de manière cohérente avec ses travaux précédents dans cette BO.

    Par exemple dans la première on retrouve cette nappe synthetique pseudo-aléatoire qu’on a par exemple sur plusieurs morceaux de Wall-E:
    Rogue Robots
    Tilt

    Dans la troisième c’est typique des nappes tamisés avec cet instrument à vent, qui se retrouve par exemple à plusieurs reprise dans Revolutionary Road:
    Unrealistic
    End

    Pour la 2em et la 4em j’ai pas de comparaison en tête par contre !

  2. monsieurcrescen dit :

    Je rejoins Divide, même si je suis un peu plus circonspect sur les ressemblances. Ce sont les mêmes nappes synthétiques, ça n’en fait pas pour autant de Thomas Newman un copieur de ces musiques de jeux.

    Par contre, sur la musique de Skyfall elle-même, il y aurait beaucoup à dire sur les inspirations d’autres musiques de films hollywoodiens, inspirations mal digérées… Et c’est très loin de s’éloigner des canons bondiens (ni même de cette étrange ligne directrice voulant à tout prix écarter le plus possible le thème de James Bond dans un film sur James Bond).

  3. Mawwic dit :

    @divide: merci pour les autres comparaisons !
    Et oui, c’est vrai qu’on retrouve aussi d’autres segments (sur lesquels je ne me suis pas attardé) qui sont assez typiques des BO de Newman (Road To Perdition, American Beauty, Revolutionary Road etc.).

    @monsieurscreen: ouhlà, loin de moi l’idée de le traiter de copieur (c’est d’ailleurs bien pour ça que je précisais “on n’est pas dans la copie à l’identique et encore moins le plagiat”).
    Je m’amusais juste d’un certain nombre de ressemblances avec divers autres matériaux, c’est tout.
    Quant au fait que ça s’éloigne ou non des canons bondiens, j’ai trouvé que ça avait au moins le mérite de proposer un peu plus de variété que la plupart des BO de la série.
    Alors certes, on perd peut-être en cohérence / unité; mais ça ne me dérange pas plus que ça.
    Si ça permet d’éviter le coup du thème central réinjecté sous diverses réinterprétations / réorchestrations tout au long de la BO (ce qui a vite fait de me lasser) - a fortiori quand il s’agit d’un thème aussi connu et usé que celui de Bond…

  4. monsieurcrescen dit :

    En effet, copieur venait de mon clavier et non du tien.
    Je ne suis pas un admirateur du travail de Newman, et je trouve son Bond efficace mais sans plus. Il est loin d’égaler le travail d’Arnold sur Casino Royale (qui est le haut du panier) ou encore celui de Quantum of Solace. Il y a quelques passages sympathiques mais rien de renversant.
    Je suis très fan du thème de Bond mais j’en avais un peu marre de l’orchestration classique d’Arnold. J’attendais que Newman propose, comme tu le soulignes, du neuf. La seule idée sur le thème est l’ouverture de Grand Bazaar Istanbul (je n’ai pas encore vu le film, il y a peut être le gunbarrel), et ce motif répétitif avec les cuivres sur les scènes d’action (ça sonne assez Zimmer et j’aime assez).

    Mais le grand défaut de cette BO, et tu mets le doigt dessus indirectement, c’est justement l’absence de thème (en dehors de celui de Monty Norman pour Bond). Chez Barry et Arnold, il y avait pour chaque film un thème propre (parfois usité dans la chanson titre lorsque les producteurs laissent le compositeur l’écrire). Dans Casino Royale, il y avait de vraies pétites à partir du thème de You Know My Name, qui était une excellente réécriture du thème de Bond (sans le redire).
    Chez Newman, rien. Et pourtant, il est capable d’en écrire des thèmes, et sa reprise de Skyfall (la musique interprêtée par Adèle) dans la piste Komodo est très jolie. Mais c’est tout et c’est, je trouve, bien triste.

    Ma seule attente sur cette saga, d’un point de vue musical, serait que les producteurs aillent chercher John Powell, pour enfin dynamiser tout ça ! A l’origine, c’est du jazz tout de même.

  5. Mawwic dit :

    :)

    Sinon, le fait d’avoir un thème / motif récurrent ou non a beau être un parti-pris souvent clivant (comme je le mentionnais, ça a d’ailleurs vite fait de me gonfler), ça n’en reste pas moins un simple parti-pris à mes yeux.
    Il me semble donc qu’il reste tout à fait possible de faire de bonnes BO sans comme de bonnes BO avec - à condition de savoir doser le truc. Et ce quel que soit le genre.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>