BLOGUI BOULGA

*miam* le blog de Mawwic.

COLD WAR REARMED: LE MOD POUR LES NOSTALGIQUES DE FLASHPOINT

coldwarrearmed1

Plus de 10 ans après sa sortie, OFP - ou ArmA: Cold War Assault tel qu’il convient désormais de l’appeler - trône encore en bonne place dans la liste de mes jeux fétiches. Malheureusement le soft’ commence désormais à accuser son âge, même blindé de mods en tout genre type FFUR: gestion de la lumière assez grossière; textures mal définies; modélisations datées etc.

Quant aux ArmA, ils ne m’avaient jamais vraiment satisfait jusqu’alors. Galères techniques (dont le fameux lag de souris); solo médiocre; ajustements de gameplay et nouveaux équilibrages auxquels je n’ai jamais vraiment souscrit (IA trop balèze, qui voit à travers la végétation; balistique peut-être plus réaliste mais qui achève de rendre le tout encore plus dur etc.) ont toujours été mes principaux reproches à leur égard.

Alors imaginez un peu ma surprise quand, peu après avoir enfin réussi à rendre ArmA 1 jouable dans des conditions vraiment agréables (voir astuces en fin d’article), j’ai découvert qu’il existait un mod portant l’intégralité du contenu des campagnes Cold War Crisis et Resistance (unités, missions, maps et tout le toutim) sous ArmA 1 !

YouTube Preview Image

ÇA SE TÉLÉCHARGE ICI, tout simplement (choisir le lien “Download from FTP#2″ en bas de page; les autres liens et miroirs sont soit HS, soit des versions datées du mod). Et à mon grand étonnement, personne ne semble l’avoir déjà mentionné sur les blogs / forums; à part Kibot - et encore, il s’agit d’un vieux billet parlant de la démo’, laquelle ne contenait que quelques missions.

Pourtant, l’initiative vaut le détour, car il ne s’agit pas d’une recréation mais bel et bien d’un portage (avec le soutien de Bohemia). L’objectif des modeurs était en effet de rester le plus fidèle possible à l’original et à son gameplay, en upgradant juste l’aspect cosmétique et technique. Pour ce faire, tous les paramètres et toutes les configs’ de l’OFP d’origine ont été importés tels quels dans le moteur d’ArmA, afin de retrouver le feeling si particulier de Flashpoint. Résultat: on retrouve la balistique propre à Flash’ (plus fun que celle de ses successeurs, sans pour autant verser dans le Call Of Duty / Battlefield) et nombres d’autres sensations qui avaient disparues sous le nouveau moteur et ses réglages différents. Idem pour l’IA qui est moins omnisciente (voire un peu plus conne), et donc bien plus agréable à pratiquer en solo. Après quelques secondes seulement, j’ai retrouvé cette sensation indicible propre à Flashpoint et à son gameplay, qui m’avait toujours manqué sous ArmA. J’en aurais presque chialé. Même les menus reprennent la skin de Flashpoint et ses cutscenes qui tournaient en background. Les développeurs ont tout de même conservé quelques facilités de gameplay introduites avec ArmA: lean; possibilité d’attribuer deux actions différentes à une même touche (en dissociant la pression simple de la pression double) etc. Mais c’est véritablement davantage du bonus plutôt que quelque chose qui pourrait dénaturer l’expérience originelle.

L’intégralité des missions solos et campagnes d’Operation Flashpoint et de son add-on Resistance répond donc présente; et elles sont toujours aussi excellentes (les droits de Red Hammer étant détenus par Codemasters, la campagne russe n’a malheureusement pas pu être incluse). Aussi incroyable que cela puisse paraître, le tout semble relativement exempt de bugs: j’ai pu faire le premier 1/4 de Cold War Crisis et de Resistance - ainsi que quelques missions solos - sans rencontrer le moindre pépin. Tout juste y a-t-il quelques légers problèmes de focales de la caméra lors des cinématiques.
Et bien entendu, tout ça bénéficie d’un sacré lifting grâce au moteur d’ArmA et aux nouveaux modèles et textures créés par la communauté:

comparo1

(plus d’images ici)

Indépendamment de la mise à jour graphique, les moddeurs ont souhaité respecter la densité plus faible de végétation (vs. Sahrani) ainsi que son placement exact sur les îles de Malden, Everon, Nogova et Kolgujev. D’une pour garantir la portabilité pure et simple des missions - y compris celles créées par des amateurs à l’époque sous OFP (lesquelles peuvent apparemment être importées facilement, puisque Cold War Rearmed reprend même les noms des classes d’objets d’OFP et leurs références dans l’éditeur). De deux pour conserver une certaine lisibilité du terrain propre à l’équilibre si subtil du gameplay de Flashpoint en solo. Si on a donc droit à de jolies textures pour le sol au premier plan (avec de petites herbes - heureusement pas trop hautes), il faut donc bien avouer que le terrain distant offre un paysage un poil moins impressionnant et naturel qu’ArmA; d’autant plus que les missions des campagnes Cold War Crisis et Resistance imposent une distance de vue prédéfinie de 800-900m (alors qu’on peut tout à fait la passer à plusieurs bornes dans l’éditeur & co.). Pas non plus de quoi bouder son plaisir cela dit, tant la gestion de la lumière propre à ArmA (merci le HDR), ses textures détaillées et ses modèles haute déf’ donnent un coup de jeune à l’ensemble par rapport à OFP.

Au passage, on notera également que pour des raisons de droit, une partie des sons provient de la version Xbox et non PC (ça concerne surtout les voix). Et qu’un petit 1/4 des modèles (quelques véhicules; 2-3 éléments de décor; certaines armes secondaires) utilisent encore purement et simplement les modélisations et textures d’origine de Flashpoint. Concernant ce dernier point, c’est finalement moins voyant que ce que l’on pourrait craindre, le moteur d’ArmA et sa gestion de la lumière aidant pas mal à fondre le tout en un ensemble homogène.

L’équipe à l’origine de ce portage s’atèle désormais à réaliser la même tâche pour ArmA 2 (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle Cold War Rearmed version ArmA 1 est voué à conserver certains modèles basse déf’ d’OFP). Les 4 photos comparatives ci-dessus proviennent d’ailleurs de cette version du mod, qui semble pour le moment encore assez proche graphiquement de celle d’ArmA 1 - même si l’écart devrait être amené à se creuser, puisqu’ils rebossent sur des versions plus abouties des maps. Malheureusement, ils n’ont pour le moment sorti qu’une démo’, incomplète; et il ne semble pas impossible que la sortie d’ArmA 3 les amène de nouveau à changer de plate-forme.
Et puis - même si la végétation moins dense et le plus petit nombre d’objets des maps venues d’OFP soulage le PC -  encore faut-il réussir à faire tourner ArmA 2 dans des conditions décentes. Ce qui, malheureusement, ne fut jamais vraiment mon cas (à moins de baisser drastiquement les options, j’ai toujours du me coltiner un léger lag’ dans la visée à la souris); et ce n’est pourtant pas faute d’avoir passé des heures à le bidouiller.


Infos additionnelles:

- comment patcher l’exécutable d’Arma 1
pour le forcer à utiliser les 4 Go de Ram du système
(aka la bidouille qui a fait bondir mes FPS)

- un mod qui augmente le FOV d’ArmA 1
(en rétablissant celui des anciennes versions, pour plus de confort)

- procédure d’installation et de lancement des mods sous ArmA 1
(suivre la méthode n°2)

4 commentaires pour “COLD WAR REARMED: LE MOD POUR LES NOSTALGIQUES DE FLASHPOINT”

  1. Dominik dit :

    Suffit de mettre le Mousesmoothing à 1 dans la cfg pour virer le lag sur la souris.

  2. Mawwic dit :

    C’est pas 0 plutot ?
    Qu’importe, cela dit: je l’avais fait lorsque j’avais reinstalle ArmA 2, il me semble, et j’avais toujours le probleme.

    Merci quand meme :)
    Et desole pour l’absence d’accents (mais je reponds depuis un clavier QWERTY).

  3. Dominik dit :

    Non c’est à 1, pour te donner un exemple si tu met le slider au minimum dans les options tu te retrouve avec une valeur de 40.

  4. Mawwic dit :

    Ok - merci !

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>