BLOGUI BOULGA

*miam* le blog de Mawwic.

ARKHAM CITY - ASSASSIN’S CREED DONE RIGHT ?

batman-arkham-city-pc-1317390296-110

J’ai longtemps hésité à acheter ce Batman: Arkham City.
Il faut dire que malgré d’indéniables qualités (en particulier la direction artistique et l’ambiance générale), Arkham Asylum m’avait laissé un souvenir franchement mitigé. L’ensemble demeurait bien trop linéaire et dirigiste à mon goût pour que j’y prenne vraiment mon pied - en dépit de quelques hubs entre les niveaux qui tentaient de faire illusion. Et puis il y avait cette frustration liée à mes difficultés personnelles à me remettre à un beat’em all, qui m’empêchait de savourer pleinement le système de combat au coeur du titre
(a priori fort bien rôdé).

La promesse d’un monde nettement plus ouvert aidant; ainsi que le besoin de tuer le temps se faisant sentir (période des fêtes oblige), j’ai pourtant fini par sauter le pas.

Et je ne le regrette pas un seul instant.

L’orientation open-world prise par le titre - qui lui donne des faux airs d’Assassin’s Creed (avec un énorme supplément d’âme, grâce à l’univers de Batman et à la direction artistique dont il a bénéficié) - permet d’apporter pile ce qu’il fallait d’air frais au gameplay.
On a enfin le vrai sentiment de puissance et de liberté qui va avec le fait d’incarner le Dark Knight.
Par ailleurs, le timing des combos lors des combats est un peu plus permissif; les arènes où ils prennent place semblent un peu plus aérées - ce qui, couplé avec des upgrades débloquables, permet d’aborder plus sereinement les phases de baston et de profiter pleinement des chorégraphies de la chauve-souris en plein combat.

Mais contrairement à un Assassin’s Creed, ces ajustements de gameplay demeurent suffisamment réfléchis que pour éviter les dommages collatéraux tels que le sentiment de perte de contrôle du joueur sur son perso’ (à cause de l’automatisation à outrance de certaines tâches) ou un net déséquilibre en faveur d’une attitude défensive VS offensive, menant alors à un rythme mou du genou.
En effet, si - tout comme pour Altaïr / Ezio - il suffit au joueur de laisser enfoncée une touche pour faire courir Batman sur les toits de Gotham, le système de déplacement ne tarde pas à être enrichi d’un élément tout aussi basique qu’indispensable: le super grappin. Celui-ci permet de se propulser en hauteur pour ensuite mieux planer entre les buildings, deux mouvements qui demandent alors de tapoter et jongler entre plusieurs touches (et non plus simplement de rester appuyé sur une touche unique, comme précédemment).

De la même manière, là où Altaïr / Ezio peut se prémunir de toute erreur de timing lors des contre-attaques en demeurant en position statique de parade, Batman n’a pas ce luxe. Faute d’un bouton permettant au rongeur masqué de bloquer les coups, le joueur doit alors impérativement soit déclencher une contre-attaque dans la fenêtre de temps impartie, soit s’empresser de bondir sur un autre adversaire distant avant qu’il ne soit trop tard. L’attaque est donc sa seule défense - d’où un gameplay nettement plus dynamique.
Ces petites différences entres les deux systèmes de jeux - autrement très similaires - peuvent semblent mineures. Mais chacune à leurs manières permettent de maintenir le joueur impliqué dans l’action en réintroduisant l’illusion que ce dernier influe vraiment sur ce qui se passe à l’écran; tout comme la réintroduction d’étapes intermédiaires dans les préparations instantanées s’est avérée nécessaire pour “rassurer” les cuisinières et les reconnecter avec ces produits.

batman-arkham-city-xbox-360-1296557748-041

Bien qu’il soit un peu tôt pour en juger définitivement (je n’ai que 7h-8h au compteur, j’arrive tout juste au musée avec Freeze), le rythme de l’aventure me semble également assez intelligemment dosé; de même que la répartition des missions secondaires / aléatoires / bonus. En effet, en se rendant d’un point A à un point B de Arkham City pour continuer la quête principale, on trouve toujours un ou deux défis / missions secondaires à accomplir sur son chemin.
On finit donc par les faire sans se forcer, à l’inverse d’autres jeux qui prennent un malin plaisir à obliger le joueur à retraverser toute l’aire de jeu juste pour une mission secondaire de 30s…

On verra si ces bonnes impressions se confirment sur la durée.
Il paraît notamment que l’histoire (en particulier la fin) est décevante.
Même si je doute que cela me gêne: je n’ai aucune attente en la matière (a fortiori vu que j’avais déjà trouvé l’histoire du premier totalement insipide), et pour ce genre de jeu je suis bien davantage sensible au gameplay, au level-design et au rythme / à la variété de l’aventure qu’à ce qui lui sert de justification.

Je sens donc qu’Arkham City est bien parti pour réussir là où les Assassin’s Creed ont toujours échoué avec moi (= j’adore le concept, mais je finis toujours par décrocher).
Et c’est autant du à l’univers - auquel j’adhère bien davantage que le trip historico-technologico-conspirationniste du titre d’Ubi, pour y avoir été biberonné dès ma plus tendre enfance - qu’aux subtils choix de game design.

15 commentaires pour “ARKHAM CITY - ASSASSIN’S CREED DONE RIGHT ?”

  1. Ulys dit :

    J’ai acheté les deux durant les soldes sur Steam, et je me suis fait exactement la même réflexion sur le système de combat.
    J’ai pris un plaisir incroyable à recommencer le premier défi combat jusqu’à obtenir les 3 étoiles. Je l’ai fait avec tous les personnages car j’adore les différentes techniques qu’ils utilisent.
    Le combat est très dynamique et donne vraiment envie d’exécuter un combo parfait. Batman s’affiche clairement en combattant hors pair.

    En lançant AC juste après une partie de Batman, les combats paraissent extrêmement mou. Il y a plus d’1 seconde entre l’avertisseur d’attaque et le coup de l’ennemi. Il n’y a jamais plus d’un adversaire qui attaque à la fois. En théorie il est possible d’enchaîner les coups après un premier kill, mais en pratique on tapera presque toujours dans le vide car la visée est très imprécise. Et il n’y a pas intégration des “gadgets” d’Ezio dans le combat, alors qu’il est aussi bien équipé que Batman.

    Je pense que les devs d’AC ont tout à gagner à intégré un système de combat à la Batman AC. Le fameux trailer de l’E3 ou Ezio utilise ses ennemis comme bouclier, leur saute par dessus et les empale sur leur propre arme pourrait alors devenir réalité.

  2. Mawwic dit :

    On est bien d’accord :)

  3. Tehnloss dit :

    Et les références a l’univers Batman sont travaillée avec un tel soin, ce jeu, comme le précédent, pourrait servir d’encyclopédie sur le sujet.

    Et le style… que du bonheur, quand on compare avec les films modernes… ceux-ci font pâle figure. Les développeurs ont réussi à capter ce coté “Lovecraftien” qui est un des aspects essentiel de l’univers de Batman.

    On peut aussi noter que les énigmes proposées par Edward Nigma sont beaucoup plus diversifiées que dans le premier, et sa quête secondaire est très intéressante.

  4. __MaX__ dit :

    Sachant que le jeu offre 50h si tu cherches tout c’est en plus un durée de vie phénoménale, et ce sans compter les défis en or.

    Juste le combat, je ne suis pas tout à fait d’accord sur le côté “L’attaque est donc sa seule défense”. Tu peux faire monter un combo et rester en vie en ne te basant que sur la parade, l’esquive et l’étourdissement (même si objectivement ce n’est pas très productif quand il y a 25 mecs autour de toi ), et ça tu t’en rends compte quand tu tentes de passer le Flow perfect 2.0

    Comme je disais sur le test Factor par contre, c’est que pour l’ep 3, ils vont devoir redoubler d’ingéniosité pour renouveler le titre et éviter de tomber dans le déjà vu.

  5. Mawwic dit :

    @Tehnloss: je trouve aussi que le traitement choisi convient parfaitement à l’univers de Batman dont, à mes yeux, l’une des composantes essentielles reste la dimension de conte gothique.
    C’est d’ailleurs ce qui me gène dans la volonté (de fait impossible) de faire réaliste dans l’univers des films de Nolan.
    La crédibilité de cet univers VS notre monde, on s’en fout un peu - tant que ça ne l’empêche pas d’avoir une cohérence interne et une psychologie des évènements et des personnages pas complètement teubée.

    @__MaX__: oui, je force un peu le trait concernant le système de combat: il y a effectivement la cape pour étourdir, ainsi que la possibilité de sauter au dessus des assaillants.
    Il n’empêche que ce sont deux actions ponctuelles, qu’il faut déclencher à l’instant T pour les réussir - là où dans AC, il suffit de laisser le doigt sur un bouton pour ensuite tout parer automatiquement.
    Et d’une manière générale, le coeur du système de combat et les attaques de base invitent plutôt à adopter une stratégie agressive - ce qui contrebalance agréablement les missions principales, un peu plus portées sur l’infiltration.

  6. Thermostat dit :

    Je suis assez décu par la taille de la ville, elle se traverse en moins d’une minute. La gestion du grappin est assez relou aussi, j’aurai aimé un système à la Just Cause 2, où l’on peut s’agripper à certaines surfaces et quitter le grappin alors que ‘lon n’est pas encore arrivé. Il aurait par contre fallu ne pouvoir s’aggriper qu’à certains élements bien reconnaissables (contrairement à Just Cause, où on peut s’agripper à 95% de ce qui existe). Ls déplacements auraient été beaucoup plus fluides (même si ca s’améliore un peu avec l’amélioration du grappin).

    Pour le 3, j’aimerai voir une ville vraiment grande, au moins de la taille de la première île de GTA IV, avec de vrais buildings. Je ne sais pas si c’est techniquement possible avec leur moteur par contre.

  7. mouito dit :

    Tu peux quitter le grappin CTRLG à tout moment non?

  8. __MaX__ dit :

    @Thermostat : c’est pas techniquement impossible, même si je doute un peu des compétences de l’UDK sur une map aussi grande qu’un GTA… mais artistiquement incompatible.

    Arkham a de la personnalité dans le moindre recoin du pénitencier. Produire une map beaucoup plus grande ça serait un sacré défi pour garder cet aspect vivant et très détaillé de l’univers de Batman qu’ils ont retranscrit.

    Ou alors si, si ça atteint le niveau de Samaritan, ça serait envisageable. Mais on est très loin en terme de puissance machine de pouvoir supporter ça ; et j’ose même pas imaginer la somme incommensurable de taf que ça représenterait pour Rocksteady.

  9. Whisper dit :

    “(avec un énorme supplément d’âme, grâce à l’univers de Batman et à la direction artistique dont il a bénéficié) ”

    Hum, ça c’est clairement subjectif, s’il y a bien une chose qu’on ne peut reprocher à Assassin’s Creed, c’est leurs ambiances portées par une DA en béton armée. Personnellement, même si je reconnais l’excellence du rendu de ce Batman AC (tant technique qu’artistique) je suis bien plus charmé par le coucher de soleil de Constantinople et le ciel bleu de Rome que par la noirceur d’Arkham City et la plastique de la combi de Batou.

    Je ne suis pas complétement d’accord avec toi non plus au niveau des combats, pour moi les 2 systèmes se valent et ont les mêmes défauts. Le système de contre est bien trop simple à utiliser, surtout dans Batman, et au final dans les 2 jeux on peut se contenter d’enchainer les contres pour finir les combats. Autre défaut des 2 jeux, l’unicité de l’attaque: un seul bouton pour attaquer a toujours été une aberration pour moi. c’est d’une simplicité et d’une répétitivité affolantes….

    J’ajouterai que dans Batman, le fait que le personnage fasse des mouvements incroyables alors qu’on se contente d’écraser son pouce sur “X” me fruste énormément, j’ai envie de CONTRÔLER me actions hors je n’ai vraiment pas l’impression de le faire avec Batman. je serai curieux de savoir comment vous appréciez le résultats de vos actions dans le jeu vous…

    En fait, le gameplay d’Assassin’s Creed me semble même mieux: on peut au moins esquiver les attaques avec un timing précis, et on n’a pas d’indications débiles sur la tête des ennemies au moment où il faut faire une contre-attaque. On a en plus un coup de genou bien pratique pour varier un peu ses attaques J’ajouterai que depuis Brotherhood plusieurs ennemies peuvent attaquer en même temps le joueur, et que le système d’enchainement de kills instantanés et jouissifs à utiliser et donne vraiment l’impression de maitriser le jeu.

    Au final je pense que le principal manque de ces 2 jeux, c’est l’absence d’attaques différentes. Ne serait-ce que rajouter un cup de point rapide (X), un coup de point fort (X longtemps) et un coup de pied (B) permettrait une multitude de combos et rendrer les combats vraiment plus variés.

    Qu’en pensez-vous ?

  10. __MaX__ dit :

    Les indications ne sont pas présentes en new game + sur Arkham City. Et à partir du niveau hard dans Arkham Asylum.

    Arkham City c’est idem que tout ce que tu cites dans Brotherhood. Le coup X de base + la cape + les gadgets rapides, ainsi que les parades jusqu’à 3 attaquants. Quant aux one-shot sur les ennemis, tu en as au moins 4 différents auquel tu accèdes après 5x dans le combo.

    J’ose supposer que ce qu’à visé Rocksteady avec Batman c’est l’esthétisme et une système de combo assez varié. Rendre le système de combo et de touches plus complexe, revient à faire un Devil May Cry, et je n’ai vraiment pas l’impression que c’était leur but.

    Pour revenir à AC, que j’aime beaucoup, je me serais certainement pas tapé entre 10 et 20 heures de défis à m’entrainer pour péter les scores comme je l’ai fais sur AA ou ACity. Les combats de batman sont plaisants à regarder et gratifiants quand on sort un flow complet sur une trentaine de mecs. AC est moins spectaculaire, d’ailleurs quand le premier Batman est sortit on en parlait sur irc, et la conclusion c’était “Voilà comment le système de AC aurait dut être”.

    J’aime bien les deux, mais Batman offre largement plus de possibilités à mon humble avis.

  11. Mawwic dit :

    Je m’apprêtais à répondre individuellement à chacun d’entre vous, mais __MaX__ a déjà résumé une bonne partie de ce que je comptais dire (notamment sur le système de combat) !
    Je ne vais donc rebondir que sur ce à quoi il n’a pas déjà répondu :)

    @Thermostat: sur console (car oui, honte à moi, j’y joue sur Xbox - en même temps, c’est aussi pour profiter de mon projo’ qui est branché dessus), je trouve que le choix d’avoir des zones spécifiques bien délimitées sur lesquelles se locke automatiquement le grappin se justifie pleinement.
    En effet, en jouant au pad, on est loin de pouvoir déplacer sa visée aussi rapidement et précisément qu’à la souris. Et de fait, il est bien plus difficile de devoir viser avec soin la zone où balancer son grappin, le tout sans assistance, que de se contenter de choisir entre quelques zones chaudes prédéfinies auxquelles le bousin peut s’accrocher.
    Ça flingue d’ailleurs complètement l’intérêt d’un jeu comme Just Cause 2 sur consoles, à mon sens (mais peut-être aussi suis-je toujours trop habitué à la souris et encore trop lent au pad).
    Et puis comme les spots où le grappin peut s’accrocher sont franchement nombreux et bien répartis, on a moins l’impression d’être limité dans son utilisation que dans Arkham Asylum.

    @Whisper: en ce qui concerne l’univers, bien sûr que c’est subjectif :)
    Il n’empêche, le background à la Dan Brown et son mélange vaseux d’histoire, de conspirations millénaires et de technologies inutiles me gonfle.
    A vrai dire, ils en auraient fait un truc historique plus plan-plan - sans l’histoire à la con du voyage dans l’ADN via l’animus et les habituels clichés sur les templiers - que j’aurais peut-être accroché.
    Et je reconnais sans problème qu’il y a des environnements plus que sympatoches - mais je me lasse vite de les explorer, faute d’un gameplay aussi addictif (à mon sens) que celui d’Arkham City, et d’un background auquel je souscrive un minimum.

  12. Cireme dit :

    Whisper a dit :
    J’ajouterai que dans Batman, le fait que le personnage fasse des mouvements incroyables alors qu’on se contente d’écraser son pouce sur “X” me fruste énormément, j’ai envie de CONTRÔLER me actions hors je n’ai vraiment pas l’impression de le faire avec Batman. je serai curieux de savoir comment vous appréciez le résultats de vos actions dans le jeu vous…
    [...]
    Au final je pense que le principal manque de ces 2 jeux, c’est l’absence d’attaques différentes. Ne serait-ce que rajouter un cup de point rapide (X), un coup de point fort (X longtemps) et un coup de pied (B) permettrait une multitude de combos et rendrer les combats vraiment plus variés.
    Qu’en pensez-vous ?

    Je pense que t’es passé totalement à côté du système de combat. Il y a déjà des dizaines d’actions différentes à effectuer en combat dans Batman AC…

    L’attaque de base, le contre, le double contre, le triple contre, le contre de lame, l’esquive, le coup de cape, le triple coup de cape, la raclée, l’élimination, l’élimination au sol, la multi-élimination, la nuée de chauve-souris, désarmer et détruire, les batarangs, la bat-griffe, le gel explosif, le coup de givre, l’impulsion électrique, l’attaque pour faire tomber les boucliers, et j’en oublie surement…

  13. SethDeNod dit :

    Whisper a dit :
    “(avec un énorme supplément d’âme, grâce à l’univers de Batman et à la direction artistique dont il a bénéficié) ”
    Je ne suis pas complétement d’accord avec toi non plus au niveau des combats, pour moi les 2 systèmes se valent et ont les mêmes défauts. Le système de contre est bien trop simple à utiliser, surtout dans Batman, et au final dans les 2 jeux on peut se contenter d’enchainer les contres pour finir les combats. Autre défaut des 2 jeux, l’unicité de l’attaque: un seul bouton pour attaquer a toujours été une aberration pour moi. c’est d’une simplicité et d’une répétitivité affolantes….
    J’ajouterai que dans Batman, le fait que le personnage fasse des mouvements incroyables alors qu’on se contente d’écraser son pouce sur “X” me fruste énormément, j’ai envie de CONTRÔLER me actions hors je n’ai vraiment pas l’impression de le faire avec Batman. je serai curieux de savoir comment vous appréciez le résultats de vos actions dans le jeu vous…
    En fait, le gameplay d’Assassin’s Creed me semble même mieux: on peut au moins esquiver les attaques avec un timing précis, et on n’a pas d’indications débiles sur la tête des ennemies au moment où il faut faire une contre-attaque. On a en plus un coup de genou bien pratique pour varier un peu ses attaques J’ajouterai que depuis Brotherhood plusieurs ennemies peuvent attaquer en même temps le joueur, et que le système d’enchainement de kills instantanés et jouissifs à utiliser et donne vraiment l’impression de maitriser le jeu.

    Tu bosses chez Ubisoft?

    Non parce que sinon on a pas joué aux mêmes jeux.

    Assassin’s Creed les combats (et depuis le 1) c’est ->lame caché, contre, instawin, recommence plus l’infini (et vu que les gardes t’attaquent que un par un, dans les moments scriptés où tu dois t’échapper et qu’ils respawnent tu peux le faire plus l’infini).
    Y a pas plus chiant c’est même le principal point noir du jeu sur lequel tout le monde est d’accord (je rajouterai le manque de profondeur et le putain de scénario écrit par Seigneur sous acide, j’attends avec impatience la révélation comme quoi le chef des templiers est en fait un homme-lézard).

    Arkham City déjà faut timer correctement tes combos (et t’es obligé de faire autre chose que des contres si tu veux être efficace) mais en plus la variété des ennemis et des attaques fait que tu ne peux jamais ne faire que la même action. Le fait aussi que les ennemis t’attaquent à plusieurs (sans que ce soit ingérable non plus) te force à vraiment enchaîner tes contres et tes attaques par ordre de menace et crée une vrai tension dans les combats.

    Bref y a pas photo, niveau baston Batman enterre Ezio haut la main.

  14. Mawwic dit :

    @SethDeNod: exactement.

  15. Mawwic dit :

    Quête principale finie - ainsi qu’une bonne partie des missions secondaires (sauf celles du Riddler, qui ne ma passionnent pas plus que ça).
    Et mon avis demeure toujours aussi positif :)

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>