BLOGUI BOULGA

*miam* le blog de Mawwic.

(To) The (Faithful) Departed

C’est du lourd: vraiment bien filmé (sacré rythme, on s’ennuie pas une seule seconde), la photo’ est vraiment pas dégueux.
Les mecs jouent vraiment très très très bien - tout le monde, en fait, y compris les seconds couteaux (la psy’ en particulier).
Bien sûr, Nicholson tient le haut du pavé - mais Damon et Di Caprio, que je ne porte pourtant pas dans mon coeur, sont vraiment impeccables (ça me ferait presque mal au cul de le reconnaître, mais bon).

C’est nerveux, parfois violent - et la psychologie des personnages est vraiment bien foutue, sans pour autant qu’on cherche trop à la mettre en avant.
On n’explique pas spécialement leurs états d’âme - mais par contre, on les ressent, on les prend même en pleine gueule (bref, ce n’est pas un de ces films américains bavards avides de commentaires, Dieu merci).
P’t'être pour ça que qu’en sortant de la salle, l’ambiance est un peu plombée - bien davantage qu’à la fin de n’importe quel polar classique.

Le scénar’, copie directe d’Infernal Affairs, fournit un bon matériau de base pour développer les relations des persos’ tout ça.
Et il est bardés de trahisons, et autres retournements de situation, comme il se doit.

Voilà; mangez-en, c’est vraiment du très bon polar - et c’est sans comparaison avec l’original, bien plus chiant (enfin, moi, ce que j’en dis).

Ah, si: petite mention spéciale pour la B.O., pas mal du tout.

11 commentaires pour “(To) The (Faithful) Departed”

  1. bibiwan14 dit :

    je suis allé le voir hier soir, j’avais un bon pressentiment car jusqu’a maintenant le duo Scorsese - Di Caprio m’avait toujours plu.

    Et là ca respecte la tradition. Très bon scénar (je n’ai pas vu Infernal Affairs), bons acteurs, Jack Nicholson est vraiment excellent dans son role.

    Totalement d’accord sur le fait qu’on ne s’ennuie pas une seconde. Un très bon divertissement.

  2. Mawwic dit :

    "le duo Scorsese - Di Caprio m’avait toujours plu"

    Perso’, Aviator est un des rares films durant lesquels je me suis endormi - en même temps, je venais de me faire 8h de transport juste avant, et une nuit quasi blanche.
    Ca peut avoir joué :).

    M’enfin, là, comme c’était tout autre chose comme genre de film, j’avais pas des masses d’appréhensions - si ce n’est celle liées au film d’origine, qui m’avait échaudé.

  3. bibiwan14 dit :

    "Perso’, Aviator est un des rares films durant lesquels je me suis endormi - en même temps, je venais de me faire 8h de transport juste avant, et une nuit quasi blanche.
    Ca peut avoir joué :)"

    mmmmmmmh ca ne m’étonnerait pas ;) j’avais beaucoup aimé Aviator dans le sens ou c’était une biographie et où j’hallucinais sur les complexes du mec et ses délires a 100,000,000$

    un film qui m’a fait dormir, sans aucun doute : syriana. et un autre, je me souviens plus du nom, un film russe qui devait etre une trilogie et on en a toujours pas réentendu parler.

  4. Mawwic dit :

    Le film russe: Nightwatch, pas vu.

    Syriana: dur de suivre.
    Mais pas chiant pour autant.

    Quant à Aviator… ‘faut aussi dire que les biopics, j’ai souvent du mal.

  5. bibiwan14 dit :

    voilaaaa nightwatch, mais dans ce cas là c’est pareil j’avais pas beaucoup dormi, longue journée de cours, ca a du beaucoup jouer, mais depuis les films russes j’ai pas retenté ^^

  6. SethDeNod dit :

    Nighwatch il est bien (c’est space mais pas de là à s’endormir) mais si tu l’as vu en français je te comprends pour avoir vu les 2 c’est carrément pas pareil en Vo (gniagniagnia vieux débat mais là c’est flagrant vu que pour la version exporté y a carrément des scènes entières de coupées de peur que ça fasse trop long, mais du coup y a un trou dans l’histoire)

  7. bibiwan14 dit :

    en effet, je l’ai vu en VF, et oui on m’a dit qu’en VO c’était beaucoup mieux, ce que je suis prêt a croire sur parole ! si j’avais l’occasion de le voir en VO… pourquoi pas, je retenterais l’expérience.

  8. Whisper dit :

    Absolument génial The Departed.

    Tout y est parfaitement maitrisé, c’est du grand art, on est plongé dans le film dès les 1er seconde

    Mawwic a oublié de mentionner les dialogues: un éclat de rire ou un rire jaune toutes les 5 min.
    Dicaprio est vraiment convaincant dans son rôle de petite frappe compéltement perdue.

    Par contre la fin m’a assez décu, j’ai eu l’impression que Scorsese bascule définitivement dans la parodie (avec laquelle il a lorgné tout au long du film), ca donne une fin extrêmement classique dans son déroulement et surtout dans sa mise en scène :-/

    Mais a part ce petit bémol final, quel pied non d’dju !

  9. Mawwic dit :

    Bah, perso’, la fin en cascade ne m’a pas gêné, au contraire.

  10. BartO28 dit :

    J’ai préféré infernals affairs.
    Pour l’ambiance asiatique. Je trouve ça facile pour un réalisateur comme Scorsese de pomper comme ça.
    En plus meme visuellement ya des plans copier coller, genre dans l’ascenseur a la fin, le cadavre qui bloque la fermeture de la porte. (ça m’avait marqué déja dans l’original)

    Cela dit "Les infiltrés" reste un remake efficace, d’un film qui l’était déjà.

  11. Mawwic dit :

    "En plus meme visuellement ya des plans copier coller, genre dans l’ascenseur a la fin, le cadavre qui bloque la fermeture de la porte".

    En même temps, ça, c’est un truc vieux comme le monde qu’on retrouve dans une pelleté de films, et on a pas du attendre Infernal Affairs pour ça.
    Dans un des niveaux de Swat 4, y’a le même truc d’ailleurs, c’est dire.

    ‘Puis bon, pour un remake, il est normal de faire quelques clins d’oeil à son matériau d’origine; c’est un peu comme une sorte d’hommage, une façon de lui reconnaître ce qu’on lui doit.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>