Jeux vidéo indépendants [Mac, PC, iOS]

Développement de jeux vidéo & actualité sur les jeux vidéo indépendants - Frogames.com le blog de MathieuFROG.

IGF - Quelques conseils si vous souhaitez soumettre un jeu

Les inscriptions pour l’IGF 2015 (Independent Games Festival) sont ouvertes depuis 3 semaines, vous avez jusqu’à fin octobre pour proposer votre jeu vidéo. Je pense que c’est le bon moment pour vous donner quelques conseils suite à ma modeste expérience en tant que participant puis juge.

igf14_510x1881

En 2008 nous avions soumis Penguins Arena pour l’IGF, nous n’avions pas forcément de grandes ambitions mais comme notre jeu proposait un certain nombre d’innovations de gameplay (pour un FPS) nous avons voulu tenter notre chance.
Nous avions été extrêmement déçus lorsque nous nous sommes aperçu que notre jeu n’avait été testé par un seul juge pendant quelques minutes… Comme beaucoup de développeurs ces dernières années j’étais un peu en colère contre l’organisation de l’IGF, mais depuis ils ont fait un gros travail en interne pour éviter que ce genre de problème se renouvelle.

IGF pavilion GDC 2012 - © Jonathan Brodsky

IGF pavilion GDC 2012 - © Jonathan Brodsky

L’année dernière ils ont proposé pour la première fois à tout personne intéressée de s’inscrire pour devenir juge. J’ai eu la chance d’être sélectionné et d’avoir fait partie des 375 judges de l’IGF 2014.

La fin d’année 2013 a été pour moi passionnante et épuisante. En quelques semaines nous devons tester et donner notre avis sur un maximum de jeux parmi les 656 soumis. Je n’ai pas beaucoup dormi pendant cette période-là mais j’ai réussi à juger 74 jeux. Ca a été l’une de mes meilleures expériences vidéo-ludiques de ces 10 dernières années.

Fort de cette double casquette ”juge-développeur” je vais me permettre de donner quelques conseils pour ceux qui veulent soumettre leur jeu à l’IGF 2015.

Vous êtes mal barrés si :

  • Votre jeu prend du temps pour être testé correctement
    Le premier jeu auquel je devais jouer est un jeu type « livre dont vous êtes le héros » de 250 000 mots sur le thème du catch. Je n’invente rien. Le pire c’est que je suis sûr que c’est un très bon jeu dans son genre, il est très bien noté sur l’App Store, ces dévelopeurs sont des spécialistes de ce type de jeux, etc… Mais voilà, on a des centaines jeux sous les yeux et seulement 3 semaines pour les tester.
  • Votre jeu est trop moyen
    Prenez 10 minutes pour comparer votre jeu aux finalistes des années précédentes. Si vous sentez que votre jeu n’est pas au niveau des ”mentions honorables” alors ne soyez pas déçus lorsqu’il ne sera pas sélectionné.
  • Votre jeu est nul
    Ca nous est tous arrivés de faire des jeux en dessous de la moyenne ou n’apportant pas grand chose de nouveau. Soyez honnêtes avec vous-même, est-ce réellement la peine de le soumettre à des compétitions comme l’IGF ?  (la réponse est “non”).
  • Votre jeu propose des IAP
    Je n’ai pas particulièrement envie de prendre des pincettes, alors j’y vais franchement : je ne crois pas avoir vu un seul jeu ayant des IAP qui soit intéressant. C’était vrai pour les jeux en compétition, ça l’est aussi bien souvent pour les jeux qu’on trouve sur mobile. Dans 95% des cas les IAP influencent les mécaniques ou la façon dont vous avez construit votre jeu. Que vous le vouliez ou non. Les 5% restants concernent les achats de chapeaux.
    Note sur le même sujet : si ce n’est pas déjà fait regardez cette talk de Jonathan Blow, ”The Medium is the Message” https://www.youtube.com/watch?v=AxFzf6yIfcc

Dans tous ces cas de figure n’attendez pas grand chose de l’IGF mais ça peut néanmoins être une bonne aventure : vous serez listés sur le site officiel, certains sites parleront peut-être de vous (souvent rien de plus qu’un screenshot et de la description de votre jeu), et, dans le meilleur des cas, vous aurez des feedbacks de la part du jury.

Ca peut valoir les $100 demandés pour participer !

Maintenant je dois avouer qu’en tant que juge ça m’a fait parfois pester de me forcer à prendre du temps pour des jeux qui, très clairement, ne rentrent pas dans le cadre de l’IGF.


Vous avez une chance :

  • Même si votre jeu n’est pas terminé
    On voit régulièrement des finalistes dont les jeux sont loin, voir très loin d’être terminés.
  • Si votre jeu est sorti avant l’IGF et a déjà eu un peu de promo
    Des jeux sont assignés à chaque juge mais chacun peut aller télécharger d’autres jeux (dans une certaines limite) mais surtout ils peuvent très bien noter des jeux sans qu’ils leur soient assignés ou qu’ils les téléchargent. C’est pourquoi des jeux qui sont sortis depuis quelques mois et ont déjà eu une bonne visibilité vont probablement avoir de nombreux votent de la part des juges. Si cela ne permet de gagner l’IGF cela renforce les chances d’être parmi les finalistes.

Nuovo Finalistes

Nuovo Finalistes

Que vous ayez une chance ou pas voici quelques conseils en vrac

  • Si vous avez un moteur qui le permet téléversez vos builds Mac/Linux en plus de votre version PC ! C’est vraiment dommage de se priver d’éventuels votes juste par fainéantise. Sans rentrer dans les détails les jeux les plus commentés étaient souvent disponibles sur Mac et PC, je ne pense pas que ce soit un hasard.
  • Si vous utilisé le Unity3D vous pouvez soumettre une version Web mais envoyez également des builds Mac/PC/Linux. Les juges n’ont pas forcément envie d’être connecté à internet pour jouer à votre jeu.
    Bref, pensez à uploader votre jeu pour un maximum de plateformes, ça ne peut que vous aider. Pour l’anecdote l’un des potentiel favoris (soutenu par l’Indie Fund) a proposé uniquement une version Mac de son jeu pendant les 2 premières semaines de compétition… alors que le jeu est fait avec le Unity3D ! O_o C’est fort dommage.
  • Vous avez la possibilité d’écrire une petite notes à l’intention des juges, faites-le ! Expliquez qui vous êtes, comment le développement s’est passé, si le jeu est fini ou pas, pourquoi votre jeu vaut le coup d’être joué.
  • Proposez des builds avec cheats si vous avez peur que les juges n’aient pas le temps d’accéder à des parties intéressantes de votre jeu.
  • J’oublie parfois de lire les notes des développeurs destinées aux juges mais j’ai toujours lu les readme.txt qui accompagnaient les jeux. On y trouve souvent des infos sur l’état actuel du jeu et également sur la façon d’y jouer (configuration du clavier, manette supportée, …)
  • Ce n’est peut être pas le cas de tous les juges mais dans mon cas j’ai apprécié avoir, parfois, une indication de la part des développeurs concernant le temps moyen qu’il me faudrait pour arriver à la fin du jeu. Je trouve que cela permet de jouer dans de meilleurs conditions.
  • Si vous hébergez votre jeu pour les juges prévoyez un hébergement correct. Quand il est 23h30 et que je vois qu’il me reste 1h15 pour télécharger une démo à 22ko/s j’ai bien envie de cliquer sur ”annuler” et de passer à un autre jeu…
  • N’obligez pas les joueurs à utiliser un gamepad, encore moins un gamepad spécifique (uniquement Xbox 360 ou PS3), encore une fois vous vous fermez des portes.
  • Répondez aux questions du jury ! Et n’attendez pas 3 jours pour le faire ! Si une personne du jury vous pose une question c’est probablement qu’il rencontre un problème technique, et il est certainement pas le seul à le rencontrer. Plus vous attendez plus les membres du jury vont passer à d’autres jeux.
  • A la fin du concours vous allez recevoir un certain nombre de commentaires de la part des juges qui ont pu tester votre jeu. Vous allez en detester les trois quart mais dites-vous bien qu’ils sont très importants : ils reflètent l’opinion sincère de personnes qui n’ont pas à vous brosser dans le sens du poil. Ce genre d’avis est rare !

IGF Awards 2014 - © GDC

IGF Awards 2014 - © GDC

PS 1 : En terminant cet article je viens de trouver celui de Robert Yang sur lequel vous trouverez des conseils similaires, je vous invite donc à le lire également.

PS 2 : Je cherche une bonne âme pour m’aider à traduire cet article en anglais…

PS 3 : Evidement si vous avez des questions auxquelles je ne réponds pas dans cet article c’est le moment de me les poser.

5 commentaires pour “IGF - Quelques conseils si vous souhaitez soumettre un jeu”

  1. KominAaa dit :

    Bon article et merci pour les conseils mec !

    Si personne ne de meilleur que moi ne se propose pour la traduction je veux bien le faire.

  2. MrHelmut dit :

    Merci beaucoup pour ces retours.

    On a l’intention de soumettre un de nos prochains jeux et on se posait justement la question du degré d’avancement de la démo.

    On en attend rien (bien qu’on le fasse très consciencieusement), mais on commence à entrer dans ce types de démarches afin de voir comment se positionner dans les différents salons à venir.

    Pour la trad’, je peux relire, mais je n’aurai pas le temps pour le gros du boulot.

  3. MathieuFROG dit :

    Si vous avez même qu’un jeu en Alpha mais qui présente déjà un intérêt particulier il ne faut pas hésiter.

    @KominAaa : si tu as deux heures à tuer ce serait super sympa ! Je paye en bières et en shout-out.

  4. KominAaa dit :

    Mathieu ok je te fais ça demain si c’est pas encore fait, désolé pour le retard je suis pas repassé sur le blog depuis, je note. Tfaçon on se voit tout à l’heure.

  5. KominAaa dit :

    Ok c’est traduit, accepte ma demande sur facebook ou envoie moi un mail si tu l’as toujours et je te filerai ca.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>