Return false

Un blog IT de plus le blog de Hubebert.

projet de jeu - ça pousse

Avant propos technique:

Petit point après une semaine d’utilisation du nouveau framework LÖVE.

C’est bien, c’est fluide, c’est cool. Comme je commence à ( essayer de ) m’entourer gens compétents, j’ai décidé de centraliser tout ce qui concerne le projet sur Bitbucket. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un hébergeur de code source utilisant Git. Ça sert a pouvoir gérer les différentes version du projet avec un historique pour chaque fichier, et comme c’est décentralisé, chacun peu travailler de chez soi, et envoyer les données sur le serveur Bitbucket quand il a terminé son itération.

Pourquoi Bitbucket? Parce que j’aime bien l’interface, parce qu’on a un wiki en plus du stockage des fichiers et surtout pour la licence. Le gros concurrent de Bitbucket c’est GitHub. Les deux sites hébergent vos projets gratuitement si ceux-ci sont open-source (tout le code et le matériel de travail est public). Comme je n’ai pas encore pris de décision sur le sujet, je suis allé sur Bitbucket, qui permet d’avoir un code propriétaire hébergé gratuitement pour une équipe de 5 personnes ou moins. Pour l’instant c’est public, mais pouvoir changer d’avis sans sortir le chéquier, c’est toujours mieux.

Le semis:

Le jeu comportera des étapes de jeu différentes. Celle que j’ai entamée cette semaine est la première du cycle de reproduction, le semis. Lors de cette étape, le joueur ne contrôle qu’une graine/un fruit/un spore de son espèce. Il se pose quelque part et se plante, donnant naissance à une pousse, qui, dans les étapes de jeu suivantes deviendra arbre à part entière.

Pourquoi faire une étape de jeu entière la dessus? Parce qu’il y a la possibilité de laisser au joueur un choix intéressant: où se placer. En fonction des ressources, des problèmes de topographie possibles et autres, la partie peut être tout à fait différente. Et c’est aussi la première entorse à la réalité. Pour rappel, la règle principale du gamedesign est Aussi près de la réalité que possible, aussi loin que nécessaire. Pour le placement de la graine donc, on autorise le joueur à “bumper” sa graine. On lui donne une sorte de pichenette pour influencer sa trajectoire. Selon l’espèce choisie, on aura plus ou moins de bumps pour compenser d’autres avantages. En fonction du poids de la graine, le bump aura une influence plus ou moins importante.

YouTube Preview Image

Je précise que les ralentissements sont dus à la vidéo, et pas au moteur du jeu.

Éditeur de niveaux:

Pour gagner du temps sur des choses où il est bête d’en perdre, j’ai fait un éditeur de niveau. Il est encore moche et basique mais il fonctionne. Il est pour l’instant uniquement dédié à l’usage interne. Sortir un jeu avec un éditeur de niveaux c’est appréciable pour le joueur mais ça demande beaucoup de travail supplémentaire. On verra. En attendant ça m’a permis de jouer un peu avec le moteur physique du jeu.

Conclusion:

La suite:

  • finir le “semage” de la graine
  • attaquer la pousse de l’arbre.
  • Décider plus précisément de la gestion des ressources.
  • Intégrer le boulot des “game artists” (son, graphisme) dès qu’il y aura lieu.
  • Trouver un nom, même temporaire ! Si toi, lecteur de tu as une idée, n’hésite pas à me l’envoyer. (hubebert@wefrag.com)

YouTube Preview Image

Décidément sur NF, on arrête pas de parler des jeux indés (et tant mieux). Vu qu’on a un forum sur lequel les gens ont de vrai débats (disons, moins pire qu’ailleurs) sur les jeux, avec des analyses (parfois) pertinentes ça donne des billes et des idées pour se lancer.

Tags: , ,

13 commentaires pour “projet de jeu - ça pousse”

  1. drloser dit :

    A mon avis, tu devrais modifier légèrement ton thème et te concentrer sur le jardinage ou mieux le potager. Faire pousser des trucs pour les manger, c’est une composante très forte de notre nature qui explique le succès de jeux comme Farmville (même en jeu de plateau, le n°2 est un jeu de culture).

    Par contre, planter un sapin ou un chêne, ça n’intéressera que de très rares amateurs. Je pense que si tu fais un jeu sur les plantes du potager (à la limite, sur les arbres fruitiers ou les fleurs…), tu toucheras un public beaucoup plus large. D’autant plus si on peut y apprendre des choses qu’il est possible d’appliquer dans son jardin.

    Ca ne chamboule pas tant que ça ton concept. Au lieu de gérer un chêne, tu prends le contrôle d’un plan de tomates ou d’un rosier. Ceci dit, là encore tu risques de ne pas trouver beaucoup d’amateur… Faudrait encore plus coller à la réalité et à la nature humaine, en proposant la gestion réaliste de la croissance de plusieurs plantes du potager.

  2. Redeyed dit :

    Je pense qu’il trolle. Ou qu’il etait bourre.

    Pour moi le concept est tres bon, c’est typiquement le genre de jeu qui peut etre simple et additif. Je t’encourage pour ma part de continuer dans cette voie.

  3. drloser dit :

    Mon commentaire est argumenté et réfléchi, on ne peut pas en dire autant du tien qui n’est pas très respectueux.

  4. channie dit :

    Doc, sauf ton respect, laisse Hubebert faire ce qu’il aime. Ca me gonflerait de devoir pondre un jeu de jardinage un peu cul-cul “juste” pour toucher une audience plus large et éventuellement faire du cash, alors que je pourrais m’éclater et apprendre en développant un projet, certes de niche, mais qui correspond davantage avec mes goûts.

  5. drloser dit :

    J’ai juste donner mon opinion, il fait ce qu’il en veut. J’ai bien noté que si jamais tu parles d’un de tes projets, il ne faudra surtout pas que te fasse de remarque, mais là on est sur le blog de Hudebert, donc si ça lui pose un problème que je fasse une suggestion je pense que c’est à lui de me le dire.

    Et je ne parle pas d’un jeu de jardinage cul-cul, simplement de remplacer les arbres par des plantes comestibles ou des fleurs.

  6. MrHelmut dit :

    Löve a l’air cool et rapide pour du prototypage. Je ne savais pas qu’il intégrait Box2D.

  7. Tirius dit :

    Un débat sur les végétaux sur nofrag !

    Je vois bien également une orientation plus “comestible” des héros du jeux.
    Simplement parce qu’ils sont plus intéressants:
    Un arbre pousse tranquille dans son coin, laisse tomber ses feuille de temps en temps et ne se préoccupe pas trop du reste.

    Alors qu’un petit tomatier, doit se préparer à affronter la vague de froid sans recourir au plan rouge, gérer son mana pour développer des tomates au bon moment et offre un challenge constant et renouvelé.

    ça n’a surement aucun rapport, mais moi je vois ton projet comme une simulation de végétaux; il faut y gerer ses ressources, développer les bonnes branches et choisir la bonne stratégie de croissance (et de diffusion), à l’instar un STR/4X.

  8. Holi dit :

    Dans un sens je suis d’acc avec le doc, dans un autre j’aurais également envie de le soutenir dans son projet, tel quel.
    Quand on aura vu à quel point le jeu est cool et qu’il gagnerait à avoir des légumes au lieux d’arbres, changer des graphismes et des noms ça n’est pas ce qui sera le plus compliqué à faire il me semble…

  9. Hubebert dit :

    @drloser:
    Ta sur la comestibilité est pertinente. Farmville et compagnie c’est en effet basé sur du comestible. J’ai une analyse de la situation un peu différente: je pense que ce qui attire c’est surtout le fait d’être sur un terrain connu. La ménagère de la cinquantaine n’est déjà pas a l’aise avec l’outil informatique (je caricature volontairement), le fait d’utiliser des code et un fonctionnement connu, permet de rassurer et d’être compris facilement.

    D’autre part, personnellement c’est pas mon truc de faire pousser de la bouffe, donc je ne vais pas me concentrer dessus. Si jamais je me rends compte qu’il y a un gros avantage a insister sur cet aspect, je changerais de cap en cours de route. Merci quand même pour ton avis, c’est toujours utile.

    @MrHelmut:
    Un peu connoté en effet. Pourquoi pas “seed” tiens…

  10. MrHelmut dit :

    Mouarf, c’était effectivement plutôt seed/graine que je voulais dire. Je sais pas ce que j’avais en tête…

  11. Solentis dit :

    Shit happen.

  12. Joskin dit :

    Moi je verrais bien(c’est mon avis hein) ce jeu en application de bureau, genre un widget qui te permet de faire pousser des arbres sur le bureau windows, de les arroser, les couper, d’en planter d’autre. En gros d’en faire un “fond d’écran” interactif stylé qui va évoluer en fonction du temps (et des autres widgets, genre celui sur la météo ?).

    Sinon LOVE tu en penses quoi ? Il est facile à prendre en main ?

  13. Hubebert dit :

    @Joskin:
    Le côté widget, j’y ai pensé un moment, mais je le trouve moins intéressant à réaliser. Et à jouer.

    LÖVE j’en pense que du bien pour le moment. Simple à prendre en main pour peu qu’on sache ce que c’est qu’une Game Loop, tout est vraiment pensé pour faciliter la vie du programmeur. Par contre ça reste un framework de programmeur, on est loin d’un flash ou d’un Unity : la seul interface que tu as: c’est ton Notepad.

    La communauté est active et sympa, et n’hésite pas aider les débutants. Le seul défaut du truc, c’est le language: le Lua, auquel je n’accroche pas (encore).

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>