Polygon Fragments

http://www.youtube.com/watch?v=TokuK2MUefw le blog de GrOCam.

The elder scrolls II : Daggerfall [video] (1ere partie)

http://www.dailymotion.com/videoxdpf6o

Rest well this night, for tomorrow you sail for the Kingdom of Daggerfall.”

(note : Y a un souci d’affichage dans l’introduction, pour le reste ca reste net)

.. en 2 parties

Et c’est présenté comme un gros dossier.

28 commentaires pour “The elder scrolls II : Daggerfall [video] (1ere partie)”

  1. essen_ko dit :

    Fiuuu ! C’était drôlement long !
    On aurai aimé en savoir un peu plus sur ton vécu dans le jeu, car ton test est assez objectif en fait, on sent bien que tu prends ton pied, mais ça serait bien des anecdotes !

    Quelques questions :
    Le niveau des ennemis varie en fonction du tiens ?
    C’est pas chiant ces milliers de villes toutes pareilles ? Car au fond, on fait la même chose partout non ? Ca me parait tout de même assez répétitif, surtout avec le voyage rapide etc. (j’aurai jamais fini Oblivion etc. sans les grandes randonnée dans la foret ^^)

    Au tout début, tu dis qu’il n’y a pas de dragon, juste dans la salle avec des Armoiries de dragons sur les murs, très bon !

  2. Fastolph dit :

    Outch, 1h de vidéo… Et y’a une seconde partie?
    Je me tâte pour essayer Daggerfall depuis longtemps mais graphiquement c’est quand même pas la joie. On devrait forcer les développeurs à libérer leur code source 10 ans après la sortie d’un jeu :(
    J’ai pas vu toute la vidéo mais le passage sur la taille de l’aire de jeu m’a tué, je savais que c’était grand mais pas à quel point. J’avais entendu dire que si les MMO avaient pas existé y’en a qui seraient encore sur Daggerfall. Maintenant je comprends pourquoi…

  3. Thermostat dit :

    Dire que les gens se plaignaient de pouvoir se téléporter sur la map dans Oblivion… Mais c’est pareil là dedans!

    J’avais testé Arena il y a deux ou trois ans, c’était tellement vide et mou que je n’avais pas accroché. Les quêtes consistaient à aller tuer des méchants dans des donjons. Daggerfall a vraiment été le premier TES a être aussi travaillé. Mon principal problème a été causé par les textures, comme tu le dis à un moment “Où qu’elle est la sortie?”.*

    J’ai pas trop pigé ton “Morrowind c’est de la fausse liberté, là c’en est de la vraie” parceque tu peux te ballader dans la rue. Tu peux développer s’il te plait?

  4. GrOCam dit :

    Pour la plupart des questions, en rapport avec la liberté, c’est prévu pour la suite.
    vite fait : Morrowind propose des quêtes prédéfinies, un environnement prédéfini ou tu fais des quêtes qu’on t’impose plus ou moins, dans daggerfall tu peux très bien refuser des quêtes, ca va pas freiner ta progression, ou par ex si tu te payes une sale réputation dans une province au lieu de te faire buter par les gardes ou aller en prison a chaque fois que tu arrives dans un village - bah tu te casses t’exiler ailleurs dans une autre province et te refaire une reputation, tout le système est façonné pour te donner énormément de possibilités.

    essen_ko : pas de level scaling dans Daggerfall, la non tu peux tres bien tomber sur une liche de merde qui te défonce en 1 coup des le niveau 1, tout est randomisé, dans aucun cas tu sais a quoi t’attendre quand tu te pointes dans un donj ou si tu fais une quete.

    Oui la durée de la vidéo est longue, mais je pense que y a que les 2 elder scrolls (avec Morrowind) qui peuvent durer aussi longtemps, le reste avoisine les 15-20 mins en moyenne, c’est deux jeux il y a beaucoup de choses a dire.

  5. nico dit :

    J’ai tout regardé, c’est fou o_O J’aurai vraiment du mal à savoir par où commencer dans ce jeu.

    Y a tellement de machin partout que tu peux passer des centaines d’heures à jouer sans jamais en voir la fin… Le côté aléatoire / gigantesque / milliards de quêtes c’est flippant. En tout cas c’est impressionnant.

  6. Thermostat dit :

    Je n’aime pas les quêtes aléatoires. C’est très bien pour les escarmouches, attaques de brigands et monstres bien plus puissants que toi, mais le gros avantage de Morrowind sur Daggerfall est justement le fait d’avoir ajouté des scénarios dans les quêtes. Elles ne consistaient pas uniquement à aller récupérer un objet, escorter un marchand ou tuer des streums mais étaient pour la quasi totalité des quêtes secondaires bien travaillées, avec des causes et des personnages logiques (mais malheureusement peu de conséquences).

    Je préfère mille fois rencontrer un esclave qui t’explique qu’il s’est échappé d’une grotte où ses potes sont encore prisonniers, une femme qui t’explique qu’elle a rencontré un beau voleur qui l’a détroussée et qu’elle en est tombée amoureuse et que tu dois le retrouver, un vieux guerrier qui t’explique qu’il veut mourir mais que personne n’est assez puissant pour le tuer… Dans un RPG j’ai envie de vivre des histoires intéressantes, pas de vagues prétextes pour combattre ou voyager.

    Et là encore toutes ces quêtes n’étaient absolument pas imposées. Tu es obligé de faire les quêtes de telle ou telle maison ou guilde si tu veux progresser dans cet organisme (ca me parait totalement logique), mais rien ne t’y oblige. Les quêtes secondaires et la quête principale étaient elles aussi totalement facultatives.

    Après en effet le système de prime de Morrowind vanilla était pourri. Les mods changeaient ca (baisse de la prime au cours du temps, possibilité de se déguiser…), merci la communauté.

  7. Fredox dit :

    Super le test, je regarderais la seconde partie avec plaisir. Qui devrait faire au moins 6h pour présenter tout ce que tu décris dans la fin de la vidéo !

  8. Pignouf dit :

    A noter qu’une traduction française pratiquement complète existe faite par des fans

  9. GrOCam dit :

    Pignouf tant qu’on est dans les liens autant y aller a fond :

    google : daggerfall setup, un installer simple, le jeu s’installe en 3 clicks, fluide bien optimisé et qui plante assez peu, la traduc fr (integrée dans l’installer) est sympa même si y a un systeme de mot clefs qui rend le truc pas forcement très français ca reste quand même plus agréable.

  10. Anton dit :

    http://daggerxlfrench.wordpress.com/about-2/

    Enjoy, je vous laisse découvrir ce projet de fou :cigare:

  11. Peter Mohair dit :

    Y a DaggerXL qui est toujours en beta, et qui propose des graphismes en OpenGl avec une profondeur de champ digne d’Oblivion. On peut déjà se balader et se battre, ainsi qu’accéder à l’inventaire. Ca avance doucement mais sûrement. Pour l’instant le projet le plus prometteur que j’ai vu sur Daggerfall. Wait and see.

    http://daggerxl.wordpress.com/page/3/

  12. Pignouf dit :

    HS: un test de 4h sur FFVII est prévu ? ;)

  13. Stevostin dit :

    Tiens c’est marrant (mais bcp trop long, hein, serieux…) ça permet de se rappeller de tout un tas de petits choix de gameplay qui manquent effectivement aux successeurs : coût du voyage, durée des réparations, etc. Ceci dit et même si effectivement Daggerfall était un jeu largement “procédural” dans le contenu qu’il proposait (mais pas intégralement), j’ai toujours regretté qu’il ne laisse pas autant de liberté (de mon point de vue) qu’Ultima Underworld. Celui ci proposait un contenu fini et écrit à la main, certes, mais par contre on *devait* manger, on pouvait pécher (et c’était utile!), cuisiner, faire un feu, réparer les objets si on trouvait une forge et qu’on avait des outils et du métal, voire en fabriquer. On pouvait parfois s’allier avec des NPC. Daggerfall mettait la liberté à un autre niveau (réputations, faction, carte gigantesque) mais finalement moins gratifiant pour le joueur, ou en tout cas pas gratifiant pareil. Et puis il y avait des tas de trucs qui hurlaient “pas fini”, par exemple une compétence disguise dont je crois bien qu’elle était absolument totalement inutilisable.

    Mais en fait, le plus grave défaut de Daggerfall (qui reste formidable, hein, je suis d’accord), c’était son équilibre un peu foireux : en optimisant on avait vite fait de faire un mega grosbill qui roulait sur tout ce que le jeu pouvait lui lancer assez vite (combo immune magic / absorb magic / sort de dégas de zone à se lancer dans les pattes pour tout tuer autour de soi sans claquer un point de mana… et même sans ça). Tu dis que les donjons étaient en absolu, mais ce n’est pas mon souvenir : je me rappeller très bien avoir vu arriver progressivement les vampires, puis les liches, et qu’à la fin il y avait un donjon sur deux avec des greater leeches. Maintenant c’est vrai qu’on pouvait tomber parfois sur un monstre vraiment trop fort, ou à l’inverse un donjon rempli de rats alos qu’on était grosbill. Surtout, l’autoleveling qui m’a saoulé, également présent jusqu’à Oblivion, c’est celui du materiel porté par les ennemis : d’un coup tout le monde porte un type d’armure différent, simplement parce qu’on a levelé, et idem dans les boutiques.

    Ah et dernier abus de daggerfall : les vols de matérieux daedriques, ou comment faire beaucoup d’argent très vite. A un certain niveau ça devenait ridiculement facile de faire une fortune (et acheter, effectivement ,des tas de maisons).

    Donc en gros pour moi Daggerfall était un vrai bac à sable, ce qui est méritoire, mais il manquait de réglages mieux gaulés pour être un bac à sable à longue durée de vie. Alors même si je regrette la réduction excessive de la carte, la disparition des quêtes procédurales, etc. je trouve Morrowind meilleur que Daggerfall, et Oblivion meilleur que Morrowind. Mais j’espère tout de même que le prochain Elder Scroll se redéveloppera vers du plus grand et du plus “bac à sable”.

  14. GrOCam dit :

    quoi quoi pignouf tu serais pas en train de me dire que t’as aimé FF7?

    ouais steveostin t’as peté un cable a propos de Oblivion, meme si j’ai passé pas mal de temps sur oblivion y a des trucs qui passent pas, en fait chaque titre de bethesda a un truc qui passe pas.. mais pour Oblivion c’est des trucs vraiment pas tolérables (ou y a pas d’tolérance) qu’on perçoit bien bien longtemps après. kikoo les NPCs en full daedric qu’on atteint au bout de 15h de jeu, le level scaling pourri ou il faut 250 coups pour buter un insecte quand tu passes lvl 40, les dialogues insipides, les NPCs affreux avec des trop grosses tetes, la quete principale grotesque ou tu te retrouves avec 10 npcs qui se battent contre des demons (rappel : Oblivion t’etais censé diriger une armée), les donjons qui ont aucun intérêt, répétitifs, les décors sans originalité, les villes qui se ressemblent, le design peu original exit le style medieval europeen baroque de Daggerfall ou le coté med fantastique avec des créatures et une faune extraordinaire dans Morrowind.. et merde y a de quoi hurler, regardez ce qu’ils ont fait au king of worms de Daggerfall qui avait une classe incroyable et qui en imposait grave, dans Oblivion c’est juste qu’un high elfe minable qu’on bute en 3 coups d’épée, c’est n’importe quoi.

  15. Stevostin dit :

    J’avoue ne pas piger certaines critiques qui pour moi tienne plutôt du “ouin, c’était mieux avant, quand le truc était confidentiel et qu’on était que moi et quelques autres ado à savoir que c’était formidable”.

    - Les persos en full daedrique (enfin en l’occurence justement non, c’est pas daedrique, daedrique c’est bien que pour les armures lourdes et encore il y a mieux, un des nombreux mieux d’Oblivion est que la voie de l’optimisation est beaucoup plus variée), c’est exactement comme tous les NPCs qui avaient du matériel en fonction de ton niveau (et comme daedrique > all à Daggerfall, ben à haut level tout le monde en a). Juste à Oblivion, c’est mieux parceque ça se voit, et que c’est fait de façon cohérente à la main (on évite le mec avec des bottes aciers et des gantelets daedriques…). C’est assez étonnant de te voir râler sur daedrique au bout de 15h de jeu : daedrique est plus ou moins au niveau de dwarven dans Oblivion. Surement à cause du scénario principal ou on rencontre les daedra très tôt.

    - je vois pas de quel insecte tu parles. C’est vrai que les mobs montent en difficulté, mais pas en améliorant toujours les mêmes : en les changeant ! Plus ça va plus il a des ours, des lions, etc. Et oui les combats sont costauds mais faut pas déconner : à niveau 20-30 tu roules sur tout raisonnablement vite (hors extension)

    - les dialogues sont inégaux mais il y en a des excellents.

    - les donjons sont pour moi de loins les plus intéressants de la série, fini les sessions un donjon = 200 meurtres (moins immersif, ça se trouve pas), le sentiment d’avancer dans un labyrinthe procédural, bonjour le sentiment que chaque donjon que tu trouves a un petit truc spécial. En outre le gameplay, en particulier celui qui relève des sorts, les rend vraiment intéressants, il y a plein de moyen de les faire et c’est rarement trivial. En tous cas trouver les donjons d’Oblivion répétitifs par rapport à ceux de DF ou M, faut le faire…

    - le style est précisément médiéval européen, il y a à la virgule tout ce que tu célèbres chez daggerfall : cottes de mailles réalistes, armures classiques, pas de nains, pas de dragons… Les batiments sont très proches du style daggerfall (en next gen) ; tout au plus peut on voir dans les runes aldéïdes et le plan daedrique un effort de continuité avec le style plus flamboyant de Morrowind et de son extension… Qu’au demeurant je préfère, pour ma part.

    - le final, d’abord on n’est pas du tout censé diriger une armée, juste traverser une ville en état de siège, et surtout ta critique c’est le monde à l’envers : Oblivion permet d’affircher assez de perso pour réaliser des scènes avec de petites foules, les autres jeux bethesda, non (à Daggerfall je révais d’avoir le genre de baston qui sont monnaie courante dans Oblivion) et puis d’ailleurs en 3D, ben tout le monde, non. Oblivion s’est ramené, il était beau, mais il avait aussi des scènes avec une dizaine de personnage. En RPG 3D, c’était une avancée. Alors bien sur on peut se dire que la foule aurait plus de gueule s’ils étaient 100, que la cité impérial c’est quand même qu’une bourgade d’une centaine d’habitant, etc. Mais en Jeu Vidéo, c’est normal, et pas que pour des raisons techniques. Reste que là on peut enfin avoir une situation qui ressemble à ce qu’on lit couramment dans des bouquins, alors que Daggerfall, non, et Morrowind, moins. A nous les compagnons se battant à nos côtés, les effondrements épiques, les rebondissements…

    - donc tu butes le king of worm en 3 coup d’épée mais un insecte en 250 ? Hmmmm….

  16. GrOCam dit :

    On peux développer les points de confusion si tu veux :

    En fait avant la sortie du jeu Bethesda disait que pour Oblivion on pouvait diriger une armée - alors oui effectivement on peut, mais quand on voit le resultat (dans la quete principale) on ne peut que pisser de rire, non franchement cette micro population on y croit pas.

    Y a des npcs en full armure daedric/glass tres tot dans le jeu alors que c’etait vu comme quelque chose de confidentiel, Daggerfall c’etait au bout de pas mal de dizaines d’heures de jeu, je me souviens avoir vu une armure magique en drop qui se vendait dans les 100.000 mais ca restait quand même rare, Morrowind n’en parlons pas, mis a part les armes et les boucliers les armures daedriques étaient aussi vraiment tres rares, la pour oblivion le voir en drop assez fréquent c’est vraiment n’importe quoi et ca casse complètement la cohérence du truc.

    Oui l’insecte enfin c’etait une creature de shivering isles, j’avais un perso optimisé.arme enchantée et le donjon en gros c’etait ca - 2 monstres qui se pointent combat qui dure 2 mins, je pompe mes 4 potions, je pare c’est pénible et puis juste après mon arme est endommagée, l’armure aussi.. on marche et hop rebelote que des monstres du même type, tu répètes ca 10x t’as ton donjon. hourra.

    Mais tout a fait Oblivion est proche de daggerfall - retour du fast travel, style medieval europeen mais c’est sans saveur y a plus ce coté baroque c’est du classique sauce lords of the rings et on a déjà vu ca des dizaines de fois ca me gonfle et la sauce a pas pris… sans parler que le terrain de Oblivion est minuscule et qu’on y croit pas une seconde, on a plus l’impression d’evoluer dans un petit terrain de jeu ou tu places des villes, des donjs un peu n’importe comment et n’importe ou.

    J’ai passé des bons moments sur Oblivion mais faut reconnaitre que c’est du dumbed down (simplifié) a fond du a la sortie du jeu sur consoles faut pas chercher plus loin.

    http://www.rpgcodex.net/content.php?id=129

  17. essen_ko dit :

    GrOCam a dit :
    Mais tout a fait Oblivion est proche de daggerfall - retour du fast travel

    J’ai fini Oblivion sans utilisé une seule fois le fast travel, tout a pied ou a cheval, et la taille du terrain est parfaitement adaptée pour jouer comme ça.
    Même si apres 40h de jeu, voyager a pied est horrible, car on se fait attaquer par des bandits aussi bien stuffer que soi, et qu’on loot en quelques heures assez de bons items pour tout acheter.

  18. Arezki dit :

    La difficulté d’Oblivion est très mal ajustée et va même à l’encontre de l’immersion. J’avais tenté à l’époque de jouer un archer et devoir vider tout mon stock de flèche à chaque créature rencontrée est vite frustrant lorsque l’on monte un peu en niveaux. De même rencontrer des NPC lambda (bandits, voleurs, …) avec des armures daedriques, elfiques, etc. alors que celles-ci devraient être rares tue grandement l’intérêt. Du coup, j’ai recommencé le jeu sans passer les niveaux et j’ai pris bien plus de plaisir à jouer. Je me souviens jouant à Morrowind en sautant de joie lorsque je tombe sur un simple casque daedric au détours d’un tombeau reculé, je n’ai pas retrouvé cette sensation dans Oblivion. Maintenant plusieurs points ont déjà été évoqué, Oblivion, Morrowind et Dagerfall (que je découvre grâce à ta vidéo en passant, merci) ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

  19. Stevostin dit :

    Heu GrOCam je sais pas comment tu joues à Daggerfall mais selon comment tu optimises ton perso, ça level carrément vite. Et on arrive bien vite à du daedric qui loot à gogo, sachant que daedric à Daggerfall c’est comme de l’ébony enchantée à Oblivion. Et tout le monde en a, vraiment, et t’en trouves plein dans toutes les grandes villes. De mémoire je volais la principale boutique de Daggerfall et une autre quatre fois en quatre jours (on pouvait revendre au vendeur son stock, ça c’était bien naze) et hop, à moi la plus belle maison du jeu, financée avec une demi douzaine de daedric Dai Katana. Mais bon aussi bien je pouvais aller me cycler deux trois donjon velus, me taper les aller retour à l’entrée pour remplir la cariole, et ça tunait très vite aussi.
    Non vraiment, l’itemisation était un point faible de Daggerfall et pour moi Oblivion est bien, bien meilleurs de ce point de vue. J’ai l’impression que tu n’as juste pas intégré que Daedric a été largement déclassé comme materiel pour des armures ? Ebony ou Orcish sont mieux pour le lourd, et glass pour le léger. Et ça se trouve vraiment pas plus facilement qu’à Daggerfall, et franchement moins dans les boutiques. Et surtout, surtout, les enchanter efficacement n’est vraiment pas à la portée de tout le monde. Et ça, c’est cool, parceque qu’est ce qu’on pouvait grobiliser la dessus à DF (daedrick Dai Katana avec sphere of negation maison pour un perso immune magick/absorb magick, le même, comme ça même plus besoin de le lancer…)

    Pour Shivering Isles, tu as bien sûr pensé que certains monstres ont des resistances élevées, hmm ? Tu avais des armes enchantées adaptées ?

    @ Arezki
    La difficulté d’Oblivion est pour moi, et de loin, la mieux ajustée de tous les Elder Scroll et c’est une des principales raisons pour laquelle je pense que dans l’absolu ça reste le meilleurs jeux de la série. Daggerfall était beaucoup trop facile à haut niveau. Morrowind avait le même défaut dans une moindre mesure, alors que jusqu’au niveau 15 ça pouvait être particulièrement relevé. Oblivion, j’ai joué guerrier, voleur et mage jusqu’à haut niveau, et j’ai eu un challenge raisonnablement continu sur les 3. Alors oui c’est vrai que les combats à l’arc était pas super gratifiant, mais d’un autre coté si les arcs avait la léthalité que réclamait certains ils auraient été bien plus puissant que les autres voies. En plus dans Oblivion tu peux mettre un mode pour changer ça. Dans Daggerfall, non.

  20. lightbetsoin dit :

    @ stevostin

    ah ouais, vider un stock de 15 fleches pour tuer un ennemis, tu trouve ça normal?
    jme suis retrouvé la plupart du temps a chercher des glitchs pour tuer les ennemis, parce que forcement, un archer voleur c’est pas très solide.

    quand j’en ai eu marre de chercher des moyens de survivre aux combats parce que mes fleches étaient pas assez letales, j’ai baissé la difficulté, et ce qui est bien avec oblivion, c’est qu’il y’a au moin une vingtaine de cran.
    j’ai pu ajuster pour environ 4/5 fleche par pequin avec l’armure de base. et la c’est tout de suite plus jouable :)

    avec la dificulté la plus basse, c’est one shot, one kill. un peu trop easy ^^

  21. lightbetsoin dit :

    tu trouve ça normal de devoir spammer des fleches?
    heuresement pour les archers, la dificulté peut etre ajustée dans oblivions , et de façon plutôt précise

    je l’ai fait a ma sauce, cad 4/5 fleches par ennemis commun, et la c’est déja mieu :)

  22. GrOCam dit :

    Pour Shivering isles oui oui oui et oui + de la magie type drain et les potions qu’on applique sur les armes ca durait quand même des plombes et fallait réparer son matos c’était pas intéressant du tout a jouer. (au meme titre qu’un perso *optimisé* sur daggerfall, je connais les exploit j’en parlerais y a des trucs assez folklo)

    sinon pour les armures quelques stats http://www.uesp.net/wiki/Oblivion:Armor

  23. Stevostin dit :

    Autant pour moi. Pourtant je me souviens très bien avoir calculé que le poids la rendait très peu intéressante. 20 de poids en plus par rapport à l’Ebony ça représentait une quantité énorme d’inventaire disponible en moins - et là c’est sans les armes.

    Bon, en tous cas SI isle je l’ai fait avec un sorcier qui faisait de l’alteration, de l’invocation, du mysticisme et un peu d’illusion, et je ne me souviens pas de galères. Ceci dit je ne me souvient pas de comment je jouais les combats… hum…

  24. rhalala dit :

    Sa vous a pas choquez les villes “prisons” dans oblivion?
    Ok c’est jolie , mais cest encore plus vide que morrowind. et il y en a moins..
    J’ai hate de voir la 2eme partie!

  25. GrOCam dit :

    Ouais en fait c’est l’echelle de la classe d’armure qui est un peu floue, 2 materiaux peuvent avoir les mêmes statistiques niveau dommages et armure selon le niveau de compétence, il me semble que la difference est notable quand on atteint le niveau maximum dans la compétence armure lourde.

    Sinon un écrit en .doc interessant et complet sur Daggerfall, c’est the “in”famous beginners guide to Daggerfall on le trouve assez facilement sur le web..

    Y a justement un passage sur le drop rate du daedric qui effectivement devient tres commun a partir du niveau 11 (ma partie de 96 la plus longue s’arretait au niveau 10 je pouvais pas continuer a cause d’un bug d’ou ma surprise a propos du drop frequent des armures rouges), par contre et c’est la le coté amusant, le orcish est extremement rare ainsi que le silver.. le type avoue avoir crapahuté 2000 heures (!) pour obtenir un set complet de silver. Pour le daedric c’est clairement une erreur de développeur.. un conseil tout con, bah c’est faire genre ca n’existe pas ou jouer un peu role play mais pas trop et s’imaginer un pretexte débile genre armure du demon, ce que je fais quasi a chaque fois que je joue a un Elder scrolls pour pas me gacher le plaisir.

    Ceci dit j’ai comme projet de me refaire oblivion avec OOO histoire de voir ce que ca donne avec les objets et les ennemis placés a la main (sans faire aucune quete du jeu)

  26. Jinroh dit :

    J’attends la suite avec une impatience non dissimulée, tu me donnes clairement envie d’y jouer.

  27. Blade_Runner dit :

    Super. Et il marche très bien sur XP dans la version wiwiland.

  28. Fereval dit :

    Bravo pour ce big test de Daggerfall, il le mérite bien !

    Entre nous, j’attends avec impatience celui de Morrowind c’est par lui que j’ai découvert l’univers Elder Scrolls (Oblivion à laisser par contre je partage ton avis là dessus… Eh oui on peut être “plus jeune” et savoir tout de même apprécier les bon vieux jeux)

    Aller bonne continuation !

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>