Blog.init(”Erkin”)

le blog de Erkin.

[Jeux vidéo] Musiques et frissons

Vendredi 6 février 2009 à 18:34

Cet article à pour thème les musiques de jeux vidéo, mais pas n’importe lesquelles, celles qui nous font frissonner à leur simple écoute. Ces musiques sont spéciales car elles portent avec elles des souvenirs de scénarios, personnages, décors, ou autre.

J’ai actuellement à l’esprit ces musiques :

Deus ex : Cette musique me rappelle l’univers cyberpunk de Deus ex ainsi que son scénario à base de conspiration.

Outlaws : Avec celles là, c’est bien entendu l’ambiance Western qui me vient en tête, mais aussi la détresse de notre marshall qui court après sa fille :

Outlaws music 1 (Outlaws)
Outlaws music 2 (Sanctuary)
Outlaws music 3 (The Shack)
Outlaws music 4 (Anna’s Theme)
Outlaws music 5 (Revenge)
Outlaws music 6 (The Train)
Outlaws music 7 (Sanchez the Outlaw)
Outlaws music 8 (The Ballad of Dr. Death)
Outlaws music 9 (Hideout)
Outlaws music 10 (The Sawmill)
Outlaws music 11 (The Mine)
Outlaws music 12 (Two Feathers)
Outlaws music 13 (WildCard)
Outlaws music 14 (The Last Gunfight)
Outlaws music 15 (Showdown)

Max payne 1/2 : Une musique en totale adéquation avec le personnage et ses tourments, sans doute celle qui me fait le plus frémir.

Diablo 2 : Tristram : La ville…

Blade Runner : Bon c’est un peu triché là car c’est copié du film et ça me faisait déjà son effet dans le film, mais ça marche aussi pour le jeu.
Musique de fin , musique de la scène du balcon .

Quelques cas à part :

La musique de Civilization 4 me fait son petit effet, mais principalement lorsqu’elle est couplée à la cinématique et aux menu du jeu, le tout est totalement adapté au jeu. J’ai rarement autant aimé me balader dans les menu du jeu, toute la présentation me donne toujours comme une impression de savoir et de sagesse et une envie de jouer.

Peut être que The Witcher (musique) (Believe) viendra rejoindre cette liste avec le temps, ses musiques me font un petit effet mais il me faut souvent une dose nostalgie  pour qu’elles me fassent frissonner.

Hélas, j’ai du mal à me souvenir des vieux jeux, ce sont toujours mes plus récents coups de cœur qui me viennent en tête, donc il est normal que vous soyez étonné de ne pas voir certaines musiques ici, d’autant plus que je ne joue pas sur console ( je sais qu’il y a pas mal de jeux sur ces plateformes qui ont des musiques particulièrement bien adaptées pour les rendre marquantes).

Et vous, qu’elles sont les musiques de jeux vidéo qui vous font frissonner ?

C’est en voyant l’élection des FPSOTY 2008 que j’ai percuté, l’année 2008 aura vraiment était pauvre en jeux-vidéo et pas uniquement en FPS, je comprend mieux pourquoi je cours un peu plus derrière les RTS et RPG ainsi que les jeux consoles.

Néanmoins, j’ai quand même apprécié certains jeux (autres que L4D) cette année qui méritent d’être cités :

La Draxsylavnie, un charmant pays.

Le premier qui me vient en tête est “A vampyre Story“, non pas car ce fut mon expérience la plus marquante cette année, mais car on entend tellement peu parler de lui que j’ai envie de le mettre en avant. Ce jeu est “spécial” puisque c’est un point of click, de quoi m’effrayer à la base étant donné que je n’aime plus les points of click depuis l’époque Lucasarts.

Pourtant, “A vampyre Story” m’a totalement accroché et cela grâce à ses décors magnifiques, son humour (ahhh Froderick), ses clins d’oeils et son ambiance sonore. On se laisse très rapidement porter par cet univers et le jeu devient un véritable voyage.

Une année la tête dans l'espace.

Autre jeu qui m’aura marqué cette année, Sins of a solar empire, qui est un jolie mix entre les RTS et les jeux de stratégies (4X). Il est riche sans être complexe, a une forte identité visuelle et de belles musiques ainsi que de très grandes cartes, mais les parties ont souvent tendance à durer longtemps.

Dans un autre genre, maintenant que je regarde les jeux qui me sont passés entre les mains, je remarque que Mass Effect a eu le mérite de rester sur mon PC jusqu’à ce que je le finisse, à la différence des autres jeux consoles tels que GTA4 (Très rapidement viré…) ou Dead Space (Sacré ambiance celui par contre).

Donc Mass Effect, je n’appelle pas ça un RPG, il a une liberté misérable tout comme son gameplay, mais adorant la sf, son scénario et son ambiance m’ont accroché.

Le gros point fort du jeu à mes yeux est la beauté et mise en scène des dialogues, alors oui en général je n’attache que peu d’intérêts aux éléments purement visuels, mais quand tu écoutes des dialogues où tu ne peux rien faire d’autre, tu es bien content d’avoir un truc agréable à voir.

Tentative de dialogue avec un pirate hostile dans Space Rangers 2

Un petit hors sujet pour dire qu’au final, une de mes plus grosses surprises cette année aura était Space Rangers 2, un jeu datant de 2004 que j’ai payé 3€ sur impulse lors d’une promotion.

C’est toujours agréable de découvrir des petites perles plusieurs années après, ce jeu propose un monde ouvert et vivant,  un bon système d’économie, des quêtes, des mini jeux (il intègre notamment tout un RTS avec possibilité de contrôler ses unités en vue TPS), et un paquet de choses à faire ou à voir qui rendent le jeu riche et profond.

Autant dire que pour 3 €, je suis content de mon achat.

Et pour vous quels sont les jeux, dont on a peu parlé, qui ont marqué l’année ?

Battleforge :

J’ai reçu 3 clefs à donner pour ce RTS, je ne l’ai pas encore essayé donc je ne sais pas ce que ca vaut, les premiers à les demander seront les premiers servis.

Global Agenda & IGN Best Of 2008

Dimanche 21 décembre 2008 à 14:49

Ils ont volé la garde-robe de Halo.

Quelques personnages du jeu ayants pour garde-robe celle de Halo.

Kezako ?

Global Agenda est un MMO, et bien que j’ai l’habitude d’éviter ce genre de jeu, celui là éveille ma curiosité en proposant un monde futuriste ansi que de la baston TPS/FPS.  J’ai peu d’espoir en ce jeu mais je vais quand même le surveiller du coin de l’œil.

Description officielle :

GLOBAL AGENDA is a fast-paced action MMO using Unreal® Engine 3 set in Earth’s near future, a spy-fi world of advanced technology and player-driven conflict.

In the wake of severe global disaster, the political face of 22nd century earth has changed and player-created factions scheme against each other for power. Traditional full-scale wars a thing of the past, factions must rely on covert agencies, teams of elite special operatives able to seize and defend key facilities. The future of humanity is their battleground, where knowledge is power, technology is a race, and everyone has an agenda.

The players control the world of Global Agenda, forging alliances with their peers and executing lightning strikes against their enemies. They determine which factions to aid and which to oppose, while the only thing that stands in their way is other agencies.

  • Develop your agent - Create, extensively customize, and improve your agent character over the course of your career, complimenting your FPS skills with RPG-style progression and high-tech gear.
  • Advance your agency - Join a player-created agency, compete in technology races for advanced equipment, and capture critical locations to increase your influence in the world.
  • Compete in fast-paced PvP combat - Work with your allies to gather reconnaissance data, then raid or capture enemy-controlled facilities during objective-based missions. Equip yourself from a powerful array of weapons, armor, and strategic devices like triggered explosives, deployable turrets, stealth suits, holographic decoys, and remote control robots.
  • Experience a dynamic, player-driven world - Agency leaders navigate through a global conflict of other player-run groups, striving to reach their goals first. Territory, resources, technology, and influence are all valuable commodities, with agencies engaging in politics, intrigue, and outright deception to control them.
  • Vidéo :

    YouTube Preview Image

    Version HD

    Niveau news, IGN vient de signer son best of 2008 et déclare Sins of a Solar Empire comme jeu PC de l’année 2008, une bien belle surprise pour ce jeu qui s’est surtout fait connaître par le bouche à oreille. Concernant les FPS, seuls L4D et Warhead sont présents dans ce best of.

    Ce bus ne part pas.

    Samedi 20 décembre 2008 à 0:07

    Voilà ce que nous a lâché le chauffeur du bus sur un ton énervé. Il est 18h40, tout le monde descend croyant avoir à faire à une simple erreur de la part du chauffeur, qui a sans doute laissé son bus devant notre arrêt alors qu’il a finit sa journée.

    Une fois le bus partit, on attend 20 minutes sans rien savoir, jusqu’à ce que des gars de la sécurité viennent virer les passagers des autres lignes et nous annonce d’un ton banal qu’il n’y a plus aucun bus suite à un petit problème. S’ensuit alors un défilé de bus affichant chacun des messages indiquant qu’ils ne prennent plus personne, ils auraient pu écrire “Allez vous faire foutre” que je n’aurais pas vu de différence.

    Vu le ton du chauffeur et les évènements, j’imagine bien qu’il y a du y avoir une embrouille entre eux et la direction, et sans remettre en cause le droit de grève j’ai envie de demander si c’est normal et légal de telles pratiques ?

    Sans préavis, arrêter subitement de bosser et virer des usagers qui ont déjà payés leurs tickets, les laissant dans la merde à 19h à côté d’un quartier malfamé sans avoir forcément la possibilité de rentrer chez soit, c’est totalement irrespectueux.

    [Test-CSS] Cowboys Town

    Vendredi 19 décembre 2008 à 13:14

    Afin de pouvoir modifier ma CSS sur ces magnifiques nouveaux blogs (merci), je vais vous présenter le web browser game qui me tient à cœur en ce moment.

    Cowboys town header

    Cowboys Town , comme son nom l’indique, est un jeu sur le fond de Western où chaque joueur incarne un cowboy. Il propose différents mini-jeux, une évolution du personnage, et la possibilité de jouer sur le “skill” (vue FPS).

    Après la création du personnage (simpliste et avec un choix d’avatar très limité), vous débarquez dans la ville. Chaque nouvel inscrit arrive dans la ville la plus récente, qui ne possède pour ses débuts aucun chemin pour rejoindre d’autres villes.

    Personnage :

    Un rapide accès à la fiche du personnage permet de remarquer que les dégâts sont localisés, notre cowboy peut être saoul, drogué, fatigué, et il possède une caractéristique de précision.

    Chaque personnage possède des compétences à choisir, compétences qui peuvent dépendre du niveau du personnage ou du travail effectué en ville.

    L’inventaire pour sa part permet de stocker armes, alcool, tabac, objets de quêtes, etc. (vivement le double gun et la winchester !).

    Jeu :

    Une fois en ville, vous pouvez réaliser différentes actions quotidiennes :

    - Travailler dans un des établissements pour gagner de l’argent et débloquer certaines compétences.

    - Faire évoluer votre grange/couper du bois/ramasser les gains produits par votre grange.

    - Chercher des filons d’or dans les rivières (Attention aux ours) : On peut faire évoluer les infrastructures de notre filon, placer des gardes pour le protéger, engager des ouvriers.

    - Travailler dans des mines : Avec un mini-jeu, on crée le chemin de sa mine, pose des pièges pour la défendre des autres cowboys, etc.

    - Pécher, avec une vue FPS sur sa canne et son flingue pour plomber les poissons (oui, on pêche au colt).

    - Faire des duels avec d’autres cowboys via une vue FPS.

    Le jeu vous propose chaque jour 25 PA d’attaques pour les duels, et 25 PA pour travailler.

    La ville :

    Elle propose pour sa part différents bâtiments :

    • Le saloon avec les putes, alcool, tabac…
    • La banque, dans laquelle on peut ouvrir des comptes pour y déposer son argent, faire des échanges or/dollar, jouer avec la bourse, la braquer.
    • Mais aussi, le médecin, l’armurerie, le notaire pour s’acheter une maison, le shérif, l’hôtel,  l’église, le cimetière, le camp des mercenaires, etc.

    Les duels :

    Comme je l’ai indiqué précédemment, une vue FPS nous est proposée pour effectuer les duels. Chaque joueur joue à son tour le duel, et c’est le plus rapide à dégainer et à toucher qui gagne (les cowboys esquivent).

    Autre :

    A noter que le jeu propose une gestion de clans que je n’ai pas expérimentée (mercenaires ou shérifs), une gestion de primes (wanted), des tournois dans des arènes pour gagner quelques trucs, une gestion du cycle jour/nuit en fonction de l’heure (irl).

    Il est aussi possible d’acheter une maison et une fois la ville ouverte aux autres villes on peut voyager en diligence ou avec son cheval (qui doit être entretenu, il parait que là aussi il y a un mini-jeu pour le brosser… Alexandra Ledermann ?).

    Ah, et le détail qui me fait plaisir : Le jeu est fait par des Toulousains.

    Quelques screenshots provenant du site officiel :