Canal Jazz

Musique & Graphisme le blog de Doukyo.

L’Art des points de pression

Un an et demi que je fais du taekwondo. Déjà ! J’adore vraiment ce sport, il me défoule, m’entretient physiquement et mentalement et me permet de mieux connaître mon corps.

Justement, en parlant de mieux connaître son corps, je vais vous parler un peu des points de pression.

Attention : Je ne suis pas un expert dans ce domaine, ce qui suit est à prendre avec des grosses pincettes !

Quelques principes de médecine Chinoise

Afin de bien comprendre tout le tralala des explications qui va suivre, il faut d’abord voir quelques principes essentiels de la médecine Chinoise, et de leur conception du corps humain.

Trois choses composent le corps humain :

  • le Shen, l’esprit qui donne la conscience et le désir de vivre
  • le Jing, support matériel du Shen, c’est notre corps, nos conditions de vie, ainsi que notre longévité
  • le Qi (Chine) / Ki (Japon). C’est un concept assez abstrait, qui nous dit que c’est une énergie, un moteur de la vie qui nous permet de fonctionner et de nous reproduire. Cette énergie serai présente partout, autant chez l’Homme, que chez les animaux, les plantes, voire les minéraux.

Je ne détaillerai pas le Shen et le Jing, par contre le Qi est très important pour ce qui va suivre, c’est à dire les points de pression.

Les points de pression

D’abord, c’est quoi un point de pression (dixit Wikipedia) :

Le Dim Mak, en chinois traditionnel 點脈, est l’art martial ancestral chinois consistant à attaquer certains points particuliers se trouvant sur le corps d’un adversaire.

Ces points sont appelés points de Dim Mak, points de pression, points vitaux, points nerveux… Ils sont en fait des points d’acupuncture, situés sur les circuits énergétiques de la médecine chinoise.

En gros, selon les Asiatiques (je généralise volontairement à toute l’Asie, car on retrouve ces concepts un peu partout là bas), notre corps possède des méridiens, chacun reliés à un organe. On trouve ainsi (par exemple), le méridien de la rate, du foie, du cœur, des poumons, de la vessie, de l’intestin grêle, etc. Sur ces méridiens, parcourus par l’énergie Qi (dont je parlais plus haut), on trouve à certains points précis des affleurements de l’énergie, c’est à dire que ce méridiens est près de la peau (et donc en gros on peut le toucher plus facilement).

Ces points de pressions sont utilisés un peu partout, que ce soit en médecin (Shiatsu), que dans les arts martiaux (Judo, Karaté, Kung Fu, Taekwondo, Aikido, Hapkido, etc.), qu’en méditation (les moines Boudhistes l’utilisent par exemple).

A quoi ça sert ?

Non, parce que c’est bien beau le coup des méridiens et tout, mais ça sert à quoi ?

Et bien à plein de choses, que ce soit relaxer, soigner, abîmer, détruire voire tuer. Et ouaip. Il faut savoir que pour bien utiliser les méridiens, c’est un bordel sans nom (et je pèse mes mots). Cela dépend de notre orientation géographique (pour l’avoir testé, je peux vous assurer qu’une certaine torsion de doigt, selon l’orientation que l’on prend, peut faire très très mal). Cela dépend aussi de la saison, de l’humeur, de la santé de la personne (un fumeur sera sensible au niveau du méridien du poumon, un obèse on lui titillera plutôt le méridien de l’estomac, etc.), du membre qui va frapper et de l’orientation de celui ci (par exemple sur un méridien Yin on tapera avec un membre orienté Yang, là aussi je certifie que ça fait tout drôle la différence entre deux coups de force égale, l’un orienté Yin et l’autre Yang), du type de choc (frappe, friction…), de la position des autres membres de l’attaquant, et de l’orientation du coup (45 ou 90°). Et là je parle pour un seul coup.

Non parce qu’histoire de rigoler encore un peu, les Asiatiques ont donné un élément (feu, terre, air, eau, métal) à chaque méridien. Le méridien du cœur est feu par exemple, et celui du foie est bois. Du coup, l’enchaînement des coups sur les méridiens peut avoir des effets dévastateurs si selon les éléments qu’on touche à la suite.

Enfin bref, tout ça doit vous paraître bizarre et tiré par les cheveux et je vous comprend. J’ai tiré une drôle de tête quand on m’a dit que le méridien du cœur passait par le petit doigt (d’ailleurs c’est pour cela que les Japonais font des promesses avec le petit doigt). Il faut savoir que cette science date d’il y a plusieurs centaines années et ils ont expliqué ça un peu comme ils pouvaient. Depuis des études ont expliqué tous les phénomènes mis en œuvre de manière un peu plus prosaïque, même si cela reste une science un peu mise de côté par nos chers scientifiques.

Les applications

Combat

Tout d’abord, je parlerai de l’aspect combat, que j’ai découvert grâce au Kyusho-Jitsu. C’est un “sport” (de gros guillemets là dessus) qui justement permet de découvrir les points de pression appliqué au combat. Cependant, mieux vaut avoir des connaissances en combat avant ! Le Kyusho Jitsu est vraiment, pour reprendre les termes de mon prof, de la bombe atomique pour peu qu’on aie d’excellentes base dans un sport de combat (quel qu’il soit), mais deviendra un vulgaire pétard mouillé si on est pas à l’aise. En effet, vous avez vu plus haut tout ce à quoi il faut réfléchir quand on porte un coup sur un point de pression, imaginez si jamais vous en plus vous n’êtes pas à l’aise en combat ! Je ne l’applique d’ailleurs pas encore à mon taekwondo.

La première surprise du Kyusho, c’est que l’on redécouvre son sport. Les professeurs nous montrent en effet l’application pratique originelle des points de pressions dans les sports asiatiques, que l’on a perdu avec le temps (et surtout le fait que les grand maîtres japonais n’ont pas jugé utile d’apprendre ça aux étrangers). Un karatéka repèrera des points et des positions qu’il a répété des années dans ses katas, sans même savoir à quoi il servaient exactement. De même j’ai redécouvert mes poomses, et plusieurs points que je trouvait “idiots” dans ces enchaînements se montrent plus que destructeurs. Un judoka pourra les utiliser pour améliorer ses prises, un aikidoka optimisera ses enchainements, un boxeur saura où taper et quelle réaction aura l’adversaire. Des points de pression touchés de la bonne façon en plein combat, et c’est un membre inutile, des réflexes ralentis, une réaction prévisible et automatique du corps, voire un KO pur et simple. Testé et approuvé (bon le souci était que c’est moi qui ai subit le KO, c’est moins drôle et ça fait très bizarre).

Le Kyusho est enseigné par le biais de formation encadrées par des professionnels, qui nous apprennent aussi bien l’histoire du Kyusho, ses application mais aussi la responsabilité que l’on a quand on le pratique, mettre quelqu’un KO en deux coups est certes rigolo, mais pas sans danger. C’est pour cela qu’à chaque formation on nous apprend à réanimer de manière efficace.

Pour plus de renseignements : le site (ils sont sportifs, pas webdesigners), le facebook (pour être tenu au courant des dates et lieux de formation).

Soin

Je m’y connais un peu moins en soins, cependant le Shiatsu pose ses bases aussi sur les méridiens. Cette fois les points ne sont plus utilisés pour détruire, mais pour reconstruire les organes visés. En pratique, on se sent plus détendu, moins contracté. De même, l’acuponcture est assise sur les points de pression, et les aiguilles permettent de stimuler les points de pression afin d’aider le corps à aller mieux. Je m’arrête là, ma connaissance étant trop limitée dans ce domaine.

Conclusion

Les points de pressions ont été étudiés et approfondis en Asie, cependant vous les utilisez depuis presque toujours pour la plupart d’entre vous ! Une béquille dans la cuisse fait très mal car elle touche un méridien (estomac je crois). Vous êtes fatigué, vous vous frottez la nuque (dites bonjour au méridien de la vésicule biliaire). On trouve beaucoup de points qu’on connaissait avant, ces petits endroits sur le corps qui sont un peu spéciaux parce qu’ils font trop mal pour être honnête quand on tape dessus…

Comme d’hab’, n’hésitez pas à me poser des questions, apporter vos connaissance ou me faire remarquer mes erreurs dans les commentaires.

58 commentaires pour “L’Art des points de pression”

  1. Poete_guerrier dit :

    ‘tin de cms, pas reussi à lire jusqu’a la fin, ca défonce les yeux…

  2. Touffre dit :

    Mais quel gros morceau de conneries.

    - Une béquille dans la cuisse fait mal parce que t’écrase le vaste latéral sur le droit fémoral.
    - Tu es fatigué, une certaine tension règne dans tes muscles staturaux qui sont sollicités, le fait de masser détend le muscle, tout bêtement (rien à voir avec ta vésicule biliaire).

    Mets toi un doigt dans l’anus, j’ai l’impression que chez toi ça correspond à ton méridien cérébral.

  3. Caroline dit :

    Idem, l’article est intéressant mais ça pète les yeux (et j’ai la flemme de copier coller dans word / ctrl+a pète aussi les yeux).

  4. Jujube dit :

    Lecture ma foi très intéressante que j’ai complété avec le site dont tu donnes le lien, merci pour ton article.

    Je pense que nous serons de plus en plus amené dans nos pratiques sportives ( et notamment celles de combat, ou dans les arts martiaux ) a entendre parler de ces fameux points de pression, le premier stage officiel sur le sujet en France datant d’à peine 2002. On l’étudie depuis 6 mois environ dans mes cours de Krav Maga, nos formateurs étant eux mêmes en formation sur les points de Kyusho.

    C’est très très impressionnant.
    Voire des montagnes de muscles s’écrouler en 2 petites frappes légères mais extrêmement ciblées, alors qu’on sait pertinemment que pour leur faire poser un genou a terre, il n’y a bien que les coups dans les parties voire les articulations qui fonctionnent reste toujours bluffant à regarder. C’est par contre beaucoup moins drôle d’en faire l’objet comme tu dis, impression très étrange comme si le message nerveux ne passait plus ni dans tes jambes ni dans ta tête.
    L’apprentissage et la pratique réussie est cauchemardesque et c’est tant mieux ce n’est clairement pas a mettre entre toutes les mains.
    Le top du top de l’effet kiss kool restant la frappe en chaine sur plusieurs points comme tu l’expliques qui décuple exponentiellement les effets.

    Je reste sceptique sur les explications de nos amis asiats, j’aimerais énormément une preuve par neuf plus proche de nos concepts occidentaux.
    Quand a l’application concrète en tae kwon do, elle me semble un peu problématique de par les zones de frappes vraiment limitées de la discipline ( en compèt du moins, l’art martial dans son intégralité c’est tout autre chose ) A la limite la hanche, les bras le reste étant du domaine connu ( foie, plexus…)

  5. Grendel dit :

    il n’existe aucune étude scientifique qui reconnait la valeur de cette croyance. Du reste, comme le dit un ami Chinois qui est médecin traditionnel : quand je suis malade, je vais chez un confrère occidental classique :)

  6. __MaX__ dit :

    Va faire un tour chez un acupuncteur ou un masseur shiatsu et tu verras comment t’en ressors Grendel :].

    Si les ptis médecins et scientifiques s’empressent bien de préserver leur petit environnement médical et de dénigrer la médecine alternative, ça reste néanmoins un excellent remède pour pas mal de choses qui tiennent plus de l’ordre du bien être que de la maladie pure.

  7. Doukyo dit :

    J’essayerai de modifier la CSS mais pas ce soir je suis claqué. Après je ne dis pas que la médecine Chinoise est une solution, comme je l’ai lu dans un bouquin, c’est surtout de la prévention, celui qui tombe malade n’est plus tenu de payer son médecin parce qu’il a failli à sa mission.

    Le Qi et l’équilibre entre le Yin et le Yang apporte une meilleure “stabilité” on va dire dans sa vie, tout comme on se sent plus alerte mais aussi plus détendu après un bon massage, parce que le corps est moins concentré sur les dizaines de petites crispations musculaires.

    EDIT : Bon j’ai quand même modifié la CSS, c’est mieux ?

  8. Grendel dit :

    tu dis :”Depuis des études ont expliqué tous les phénomènes mis en œuvre de manière un peu plus prosaïque, même si cela reste une science un peu mise de côté par nos chers scientifiques.”

    J’attends de voir ces études en question.
    En réalité, des études ont montré qu’il n’existait aucune manifestation physique à ce qui est et reste des croyances.

    Cela ne leur retire en rien leur bon sens, mais je me méfie comme de la peste des amalgames faciles et de la mongolisation qu’en feraient des individus peu scrupuleux.

    Je ne suis pas un newbie de la chose, j’ai appris à masser Shia tsu pendant 2 ans, il y a une quinzaine d’années, et je pratique encore occasionnellement quand je veux faire plaisir à une connaissance (c’est crevant pour le praticien).

  9. neFAST dit :

    Et la théorie derrière le Shia tsu t’en fait quoi ?

  10. Doukyo dit :

    Je ne dis pas qu’il faut croire de but en blanc tout ça, j’ai donné l’explication “originelle”, et j’ai pas ces études sous la main. Celui qui a démocratisé le Kyusho (Dillman je crois, mais pas sûr) a fait des recherches afin d’expliquer des phénomènes vécus (et j’insiste sur ce mot !). Moi même j’étais sceptique sur tout le blabla énergie, nature et tout, mais je l’ai testé et effectivement ça marche. J’en sais rien du pourquoi du comment mais ça marche. Après les trips de KO à distance, de boules de Qi et autres originalités, je n’ai jamais vu donc je ne peux pas juger.

    Tiens un bout d’explication sur la création du Kyusho : http://ecolefrancaisedebudo.forumperso.com/les-grands-maitres-rencontres-f24/george-dillman-le-pere-du-kyusho-jitsu-moderne-t57.htm

    Je précise encore que je ne parle pas de médecine miracle, de tuer à distance ou autres pouvoirs, je parle juste de la découverte de points sensibles sur le corps qui amènent soit à la “destruction” (malaise ou douleur), soit à la “régénération” (mieux se sentir dans sa peau tout simplement).

  11. Caroline dit :

    C’est une évidence que les points de pressions ont un effet une fois stimulés, si tu as testé ce n’est même pas discutable. Personne ne dit que tu soignes ton cancer en phase terminale avec ça. (alors que ce ne soit pas prouvé scientifiquement, sérieux on s’en fout). Après c’est toujours la même histoire …

    En ju-jutsu on utilise principalement le kyusho pour “réveiller” un mec parti en KO (notamment sur étranglement) et pour rendre certains membres lourds / lents.

    Après il y a plusieurs niveaux, dont certains qui me paraissent un peu théoriques à des hauts niveaux mais je ne connais pas. Les seuls choses que j’ai abordées me semblaient tout à fait logique et applicables en combat : le fait qu’il y a des points plus sensibles que d’autres (qu’on les appels point vitaux, points d’énergie ou point de la grande roue magique) est une évidence et le fait de connaitre basiquement ces points est déjà bien efficace.

    PS : noir sur blanc c’est toujours pas top mais c’est déjà un peu mieux :(

  12. Doukyo dit :

    Je viens de voir les commentaires classés indésirables.

    Touffre a dit :
    Mais quel gros morceau de conneries.
    - Une béquille dans la cuisse fait mal parce que t’écrase le vaste latéral sur le droit fémoral.
    - Tu es fatigué, une certaine tension règne dans tes muscles staturaux qui sont sollicités, le fait de masser détend le muscle, tout bêtement (rien à voir avec ta vésicule biliaire).
    Mets toi un doigt dans l’anus, j’ai l’impression que chez toi ça correspond à ton méridien cérébral.

    Bon, semblerai qu’il y ai une incompréhension. J’ai jamais dit que te masser la vésicule biliaire aider à se réveiller, j’ai dit que certains points sensibles connus étaient l’emplacement de points de pression. Par contre la politesse n’est pas forcément ton fort. Je veux bien expliquer, mais c’est pas non plus une raison pour m’envoyer chier.

    @jujube : Effectivement, pas tellement moyen de le caser en competition où tout se joue à la touche et pas tellement à la puissance.

  13. Grendel dit :

    neFAST a dit :
    Et la théorie derrière le Shia tsu t’en fait quoi ?

    Je me torche avec. Le principe qui dit que quand tu as mal dans ta tête tu as mal dans ton corps, DONC si on soigne ton corps on soigne ta tête, c’est l’aller simple vers la secte.

    Le Shia tsu n’est pas de l’acupuncture. Cependant, en appliquant des points de pressions par les doigts/mains sur les noeuds centraux, on détend et apaise. Oui, bienvenue dans le monde merveilleux du massage. Prétendre que c’est autre chose que ça, c’est du foutage de gueule.

    Et j’ai vu et constaté des trucs de mes yeux vus dont la seule interprétation possible est : l’être humain a une capacité formidable à donner corps en ce en quoi il croit.

    On est jamais très loin de la démence, au sens Freudien : quand on fait passer son principe de plaisir (ici la croyance), devant son principe de réalité.

    Ah, j’ai aussi fait de l’aïkido. Donc autant dire que je suis très bien informé. Le truc, c’est que tout ce que Doukyo dit est très juste, pour le moment, et avec un risque de glissement conséquent dans le “nawak”. Mais j’ai vu tellement de pratiquants d’arts martiaux et de connes new age tomber dans le panneau, que je me méfie plutôt deux fois qu’une.

  14. Caroline dit :

    Mais globalement, un mec qui a mal à la tête, qu’il se fasse masser ou énergiser les points de la grande comète, du moment qu’il n’a plus mal après, on s’en fout un peu …

  15. Doukyo dit :

    @Grendel : C’est pour ça que je met plein de guillemets et que j’essaye d’être le plus objectif possible dans ce que je vois et ce que j’avance, nier en bloc est tout aussi mauvais que de tout croire aveuglément. J’ai testé, j’ai approuvé, que ce soit l’énergie de la terre qui m’est passé par le méridien du poumon ou tout simplement un choc nerveux qui m’a déséquilibré, je ne peux pas juger n’étant pas médecin. L’avantage c’est que j’ai eu des profs très objectifs, connaissant aussi bien l’explication en médecine chinoise traditionnelle que celle en médecine occidentale, à nous de croire ce qu’on veut.

  16. Thermostat dit :

    __MaX__ a dit :
    Va faire un tour chez un acupuncteur ou un masseur shiatsu et tu verras comment t’en ressors Grendel :].

    Super, les asiatiques ont leur propre façon de créer un effet placebo.

    Quand j’avais 8 ans, j’ai fait ma communion. A l’époque je croyais en Dieu. Quand j’ai bouffé l’hostie, j’ai senti de la chaleur couler dans mon ventre. Yeah, les hosties réchauffent!

  17. Caroline dit :

    bla.

  18. Doukyo dit :

    Par contre Thermostat tu vas quand même pas remettre en cause l’acupuncture ? Autant dire que le Shiatsu est un massage comme un autre je veux bien, autant l’acupuncture est quand même reconnue maintenant…

  19. Khraya dit :

    La puissance du placebo.

    édit: Ah putain j’ai pas refresh la page avant de commenter…

  20. Winston_Wolf dit :

    “J’ai touché tes points vitaux. Des études montrent que tu es déjà mort (ou pas), mais tu ne le sais pas encore.”

  21. Caroline dit :

    Donc frapper un point et obtenir un effet c’est de l’effet placebo. Effectivement c’est puissant. La prochaine fois que tu te prends un bon poing dans le nez et que tu tombes dans les pommes, ce sera parce que tu y crois, pas à cause de la force du coup :)

  22. moSk dit :

    Caroline a dit :
    Mais globalement, un mec qui a mal à la tête, qu’il se fasse masser ou énergiser les points de la grande comète, du moment qu’il n’a plus mal après, on s’en fout un peu …

    On s’en fou. Mais ça veut juste dire que le mot de tête est passé pendant le massage (les maux de tête étant presque toujours de problèmes musculaire, la détente ne peut qu’aider de toute façon, de là à faire du massage une méthode de soin… autant rembourser la branlette ou le cinéma), pas que le massage soigne.

  23. moSk dit :

    Doukyo a dit :
    Par contre Thermostat tu vas quand même pas remettre en cause l’acupuncture ? Autant dire que le Shiatsu est un massage comme un autre je veux bien, autant l’acupuncture est quand même reconnue maintenant…

    Je m’étais un peu renseigné quand on parlait de ça dans le topic homéopathie et les études n’ont pas réussi à mettre en évidence un effet différent du placebo : autrement dit, on obtient le même effet en faisant de l’acupuncture sérieuse qu’en faisant semblant de planter des aiguilles ou en les mettant n’importe où. Dans tout les cas c’est tout a fait fait similaire à l’effet obtenu avec n’importe quel autre moyen de relaxation.

  24. Caroline dit :

    moSk a dit :

    Caroline a dit :
    Mais globalement, un mec qui a mal à la tête, qu’il se fasse masser ou énergiser les points de la grande comète, du moment qu’il n’a plus mal après, on s’en fout un peu …

    On s’en fou. Mais ça veut juste dire que le mot de tête est passé pendant le massage (les maux de tête étant presque toujours de problèmes musculaire, la détente ne peut qu’aider de toute façon, de là à faire du massage une méthode de soin… autant rembourser la branlette ou le cinéma), pas que le massage soigne.

    D’un on ne parle pas de remboursement … je vois pas trop le rapport. On parle de porter des coups à un endroit précis pour être plus efficace sur un Dojo.

    De deux, pour avoir des maux de têtes réguliers (et être allé chez un médecin SCIENTIFIQUEMENT PROUVE), les causes des maux de têtes sont bien évidemment plus variées que le simple problème musculaire.

    Je prenais de toute façons l’exemple des maux de tête pour illustrer le fait que la manière de soigner importe peu du moment que ça marche. Je précise que “masser le petit doigt pour toucher le coeur”, j’y crois pas non plus. Simplement en art martial, si vous acceptez que quand on frappe une carotide, ça fasse de l’effet (pasque jack bauer le fait et il est scientifiquement prouvé) acceptez aussi que d’autres points réagissent plus fortement aux coups.

    C’est tout, personne n’est en train d’affirmer qu’on peut soigner des cancers en se massant les couilles (et c’est bien dommage).

  25. Grendel dit :

    Caroline a dit :
    Donc frapper un point et obtenir un effet c’est de l’effet placebo. Effectivement c’est puissant. La prochaine fois que tu te prends un bon poing dans le nez et que tu tombes dans les pommes, ce sera parce que tu y crois, pas à cause de la force du coup :)

    tu te prends un pain dans la gueule d’un mec qui fait de la boxe, où que ce soit sur le visage, ou même le corps, ça te fera mal, ça risque de te faire tomber, et ça va te sonner. Parce que le boxer t’auras calé ça dans la race avec ce qu’ils appellent le “punch”, et ce que les asiats appellent le “chi”. C’est la même chose et tous les golfeurs apprennent ça aussi : c’est le transfert de hanche, la capacité à accompagner un coup avec le poids du corps, même sur d’infiniment courtes distances. C’est le principe du crochet si tu préfères, pour prendre une comparaison que quasiment tous comprendront.

    Bref, où que tu te prennes un coup bien donné (et la plupart des combattants font ça sans le savoir), tu pleureras ta mère.

    Pas parce que ton méridien du bois s’est fait frapper après ton méridien du feu par un mec qui était en coup yang.

    Il t’allume la gueule avec sa force, sa véolicité, et ce qu’il fait de son équilibre : le chi/punch/transfert de hanche.

    ———–

    Va soigner une céphalée par Shiat-su et on en reparle. Tu peux apaiser des tensions, des douleurs, tu peux créer un effet placebo surpuissant pour toutes les contractions musculaires ou nerveuses (soit-dit en passant, l’acupuncture, c’est 85% ça), mais tu ne vas rien résoudre en réalité.

  26. moSk dit :

    C’était juste une formule le “rembourser”, vu l’effet physique concret d’un massage tu peux sans doute obtenir le même soulagement par d’autre moyens quoi.

    Sinon, si tu veux porter de meilleur coup en dojo je pense qu’il vaut quand même mieux s’appuyer sur l’anatomie…

  27. Caroline dit :

    Grendel
    1 : sur le boxeur te tape dans l’épaule ou dans le nez, bizarrement ça aura pas le même effet. Mais on est d’accord après, c’est une question de vocabulaire.

    Ça me fait penser au Kiai, le “cri qui paralyse”. J’avais lu ça gosse et je trouvais ça complètement con … un cri qui paralyse … bien suuuuur. :)

    Or ça existe, forcément :

    Le kiai (cri) que tu sors en combat est là aussi pour ça : en combat ça peut “”paralyser”" l’adversaire un quart de seconde … ou le surprendre quoi, question simple de vocabulaire. Pas besoin non plus de se prendre la tête 3 ans la dessus. J’ai jamais eu un prof asiatique qui me disait que c’était un cri magique non plus, seulement des européens bornés qui tournaient ça à la dérision parce qu’ils ne connaissaient pas.

    Pour les points de pression c’est la même chose : personne ne sous entend que ce sont des points magiques … (peut être des illuminés … mais pas les gars que j’ai eu en cours).

    Va soigner une céphalée par Shiat-su et on en reparle. Tu peux apaiser des tensions, des douleurs, tu peux créer un effet placebo surpuissant pour toutes les contractions musculaires ou nerveuses (soit-dit en passant, l’acupuncture, c’est 85% ça), mais tu ne vas rien résoudre en réalité.

    Mais j’ai jamais parlé de shiatsu moi … J’ai pris un exemple théorique (pas forcément maux de tête) pour illustrer que peut importe la manière, seul compte le résultat. Si j’ai mal à la tête à cause de tension dans les épaules, je peux prendre une aspirine, me faire masser ou aller chez un chinois … ça empêchera pas que je suis tendu des épaules à cause d’autres chose. Mais le massage / médoc / magie du dragon m’aura soulagé.

  28. Caroline dit :

    moSk a dit :
    C’était juste une formule le “rembourser”, vu l’effet physique concret d’un massage tu peux sans doute obtenir le même soulagement par d’autre moyens quoi.
    Sinon, si tu veux porter de meilleur coup en dojo je pense qu’il vaut quand même mieux s’appuyer sur l’anatomie…

    Ok, je pensais que tu partais sur les couts de la santé :) (coups de la santé ?)

    Oui, tu peux appeler ça l’anatomie … on la travaille assez en dojo (les clés de pression par exemple, derrière le genou).

    Cela dit, la première fois que mon sensei m’a parlé de Kyshu (lui qui est plutôt posé), je l’ai un peu pris pour un con. Mais c’est efficace : la cause je m’en fous un peu par contre, du moment que ça marche.

    (bon je vais tester le point magique du sommeil, désolé pour le spam Doukyo).

  29. Boozdeuvash dit :

    D’après la science orientale, les pommes tombent au sol à cause d’un aimant à pomme placé au centre de la terre. C’est vraiment passionnant la science orientale!

  30. Jujube dit :

    Grendel… tu es atrocement ignorant sur le sujet et cela transpire derrière chacune de tes phrases.

    Ne fais pas l’erreur de faire l’amalgame entre explication asiatico-métaphysique, contre laquelle tu es sembles clairement opposé, limite agressif, avec l’effet réel d’une “frappe” ( car il ne s’agit pas forcément de frappe au sens ou on l’entend ) sur un point de pression.

    Il n’est absolument pas question ici de principe du crochet, même si la mécanique corporelle demeure très importante, où tu maximises comme tu le dis l’efficacité d’un coup en transférant ton poids, en faisant partir le mouvement de la hanche etc.. mais bien d’un phénomène que je suis par ailleurs incapable d’expliquer physiologiquement ayant pour but de descendre immédiatement d’un étage même un gros gabarit ( encore que chacun réagit de façon propre a la stimulation de ces points, indépendamment de son poids, taille etc.. ) sur parfois une touche très légère et sans aucune amplitude à l’opposé de tout ce qu’on peut voir dans un travail de sape musculaire ( low kick, middle kick et autres coups “classiques” ) qui peut être dévastateur éventuellement mais ne repose pas sur les mêmes bases que le travail sur les points de pression où il faut par exemple et d’après le peu que j’en connais coupler une frappe très légère à un impact plus sec mais sur un autre point.

    Aucun effet placebo la dedans, on n’est pas vraiment dans le domaine du bien être, bien au contraire. Je t’invite a servir de cobaye a une personne expérimentée dans le domaine et à revoir tes opinions, en tant que pratiquant d’aikido et par conséquent, naturellement, ” très bien informé”..

  31. Doukyo dit :

    Pas de souci Caroline, je me doutais bien que je recevrai un accueil mitigé en postant ce genre d’article sur Wefrag :) Il est difficile de croire à ce qu’on a pas testé soi-même (surtout les points de pression), alors si en plus j’ai l’audace de donner l’explication Asiatique de leurs effets, j’ai fait un magnifique appât à troll qui peut se moquer comme il veut.

    Tiens d’ailleurs, quand un médecin tape sur votre genou et que ça fait bouger votre jambe, c’est du placebo pour vous ? Parce que les points dont je parle ont un peu le même type d’effets, ouvrir ou fermer la main, se pencher, détendre les muscles du bras, de la jambe, du pied, etc.

    Après si j’aurai amené deux ou trois à simplement se renseigner sur les points de pression et à se dire “ah tiens, pourquoi pas ?”, j’aurai pas fait ça pour rien !

  32. __MaX__ dit :

    Thermostat a dit :

    __MaX__ a dit :
    Va faire un tour chez un acupuncteur ou un masseur shiatsu et tu verras comment t’en ressors Grendel :].

    Super, les asiatiques ont leur propre façon de créer un effet placebo.
    Quand j’avais 8 ans, j’ai fait ma communion. A l’époque je croyais en Dieu. Quand j’ai bouffé l’hostie, j’ai senti de la chaleur couler dans mon ventre. Yeah, les hosties réchauffent!

    Tu n’es donc jamais allé faire de l’acupuncture ou un massage shiatsu. Par contre, tu t’es apparemment fait enculer par un curé quand tu es allé chercher ta première hostie.

  33. Caroline dit :

    Doukyo a dit :
    Tiens d’ailleurs, quand un médecin tape sur votre genou et que ça fait bouger votre jambe, c’est du placebo pour vous ?

    CAY PAS DU PLACEBO C’EST LOGIQUE ET CA S’APPELLE LE REFLEXE PATELLAIRE, UTILISER UN AUTRE TERME EST HONTEUX, SIMPLISTE ET RIDICULE. TOUT CA POUR NOUS PIQUER NOTRE ARGENT !!!

    Haha, bref, comme on disait ça marche et pour le reste c’est pas important.

  34. Grendel dit :

    Vous confondez points de pression, nerf, ligaments, et méridien holistique chakranien.

    @Caro : “ça marche et pour le reste c’est pas important”
    Putain si que c’est important ! parce qu’il existe une explication logique à toute expérience reproductible (c’est le principe de la science), et substituer à cette raison une croyance, c’est au mieux de l’indigence intellectuelle, au pire de la malhonnêteté.

    @Max : “l’acupuncture ou un massage shiatsu”
    Placebo pour 85%. Un peu plus encore pour le Shia tsu.

    @Doukyo :
    “je me doutais bien que je recevrai un accueil mitigé en postant ce genre d’article sur Wefrag :)”
    => en ce qui me concerne, ça n’a rien à voir avec un prétendu “esprit Wefrag”. C’est uniquement en rapport avec ce que toi et d’autres écrivez là qui me hérisse. Pas de mauvais sentiment à votre égard cela dit. On débat, c’est tout.

    “Il est difficile de croire à ce qu’on a pas testé soi-même (surtout les points de pression), alors si en plus j’ai l’audace de donner l’explication Asiatique de leurs effets, j’ai fait un magnifique appât à troll qui peut se moquer comme il veut.”
    => J’ai testé. Abondamment. Evidemment qu’il existe une carte des points de pression du corps humain. Cependant c’est la carte anatomique des articulations, des zones où les organes sont les plus vulnérables, des zones où la chair est plus fine (plèvre, cartilages semi-rigides), des zones nerveuses importantes (testicules, etc…) des points de jonction nerveux (coccyx, scrotum, clavicule), et des zones très irriguées par le sang (in b4 “ma bite”).

    Ce n’est pas la carte des méridiens, des noeuds karmiques ou autre connerie dont il est pour le coup prouvé scientifiquement qu’elle ne connait aucune manifestation physique autre que celle provoquée par l’effet placébo du croyant. L’analogie de Thermonstat avec l’ostie est excellente.

    Donner l’explication traditionnelle asisatique, soit. Y adhérer, faut sacrément vouloir rester dans l’immenserie d’une incultance qui dépasse l’entendure (TM).

    “Tiens d’ailleurs, quand un médecin tape sur votre genou et que ça fait bouger votre jambe, c’est du placebo pour vous ? Parce que les points dont je parle ont un peu le même type d’effets, ouvrir ou fermer la main, se pencher, détendre les muscles du bras, de la jambe, du pied, etc.”
    => c’est ce que je te dis : c’est des connexions nerveuses, ligamentaires, cartilagineuses, articulatoires. Pas des putains de points de pression du dragon.

    Derrière tout ton charabia, on sent poindre l’espoir juvénile que Ken le Survivant ça marche pour de vrai… “Ouiiii les points de la grande ourse sur ta gueule ! tu es déjà mort mais tu ne le sais pas encore…”

    Le boxeur lui il te met un jab à l’arcade, il te regarde pisser le sang en rigolant. Tu ne vois plus de l’oeil droit, innondé, et il t’enchaine.

    Cette dernière phrase c’était pour ramener les choses à ta réalité des arts martiaux.

    Apparté sur le cri qui tue, comme disait mon sensei : “ce n’est ni plus ni moins que le coup de ton lacet il est défait”. Diversion, c’est tout. Prétendre que ça paralyse ton chakra ou ton méridien ou ton souffle (cochez la case en fonction de votre sport : karate, wu-shu, vo twat), c’est de la niaiserie.

    “Après si j’aurai amené deux ou trois à simplement se renseigner sur les points de pression et à se dire “ah tiens, pourquoi pas ?”, j’aurai pas fait ça pour rien !”
    => Après, si je t’amène à te questionner sur l’anatomie et ses applications merveilleuses pour faire du mal au gens, j’aurai pas fait ça pour rien !

  35. Doukyo dit :

    Grendel ça sert à rien de discuter avec toi, tu es parti dans ton délire comme quoi les points de pression ça n’existe pas et tu refuses d’écouter le reste.

    Il faut savoir que cette science date d’il y a plusieurs centaines années et ils ont expliqué ça un peu comme ils pouvaient. Depuis des études ont expliqué tous les phénomènes mis en œuvre de manière un peu plus prosaïque, même si cela reste une science un peu mise de côté par nos chers scientifiques.

    Y a un truc que tu ne comprends pas dans cette phrase ? Je donne l’explication Asiatique parce que c’est tout de même important et ça fait partie intégrante de leur culture. Après je dis que les occidentaux ont un peu mieux compris les mécanismes en œuvre derrière les effets des points de pression, et ce quels que soient les mécanismes mis en œuvre !

    Je parle de méridiens parce que c’est plus facile de repérer les points ainsi, vu mes connaissances très limitées en médecine. Et tu es gentil, je fais des arts martiaux depuis assez longtemps pour connaître leur réalité, que ce soit sur un tatami, un dojang ou dans la rue.

  36. Caroline dit :

    Apparté sur le cri qui tue, comme disait mon sensei : “ce n’est ni plus ni moins que le coup de ton lacet il est défait”. Diversion, c’est tout. Prétendre que ça paralyse ton chakra ou ton méridien ou ton souffle (cochez la case en fonction de votre sport : karate, wu-shu, vo twat), c’est de la niaiserie.

    Oui, c’est bien ce que je dis. Personne ne prétend d’ailleurs le contraire, sauf les européens que j’ai rencontré, qui ne connaissent pas et se font une fausse idée.

    Putain si que c’est important ! parce qu’il existe une explication logique à toute expérience reproductible (c’est le principe de la science), et substituer à cette raison une croyance, c’est au mieux de l’indigence intellectuelle, au pire de la malhonnêteté.

    C’est toujours la même chose quand on cause de ce genre de trucs : on part de l’idée que derrière tout ce qui n’est pas médecine bien de chez nous, il y a forcément une grosse arnaque. Soit parce qu’effectivement certains abusent de la crédulité de malades en utilisant un soit disant traitement alternatif pour les arnaquer, soit carrément à cause de peur de délires genre sectes ou autres abus. Ça ne veut pas dire que la vraie discipline n’a aucune valeur, simplement qu’il faut regarder un minimum qui la pratique. Bref.
    (ça m’énerve de jouer ce rôle de défenseur alors que je suis pas du tout dans ce genre de trip, je parle du principe de ne pas tout rejeter sans réfléchir un minimum).

    Ici, on a un article de quelqu’un de très modéré, qui parle de son expérience martiale.
    Il n’est pas en train de dire qu’on soigne des cancers, il ne dit pas qu’il croit à l’explication “officielle” à base de phases de lunes et de montée de sève … :)
    (qui sont de toute façons à remettre dans leur contexte historique : on parle d’explications qui datent “un peu”).
    On parle simplement de la stimulation de points (appelle ça nerfs, muscles ou organes) et le fait est que ça fonctionne. Peut importe le pourquoi en fait.

    Mais c’est évidemment un peu plus complexe que la vision que tu en as (les couilles sont sensibles, oui ok, la gorge aussi sans doute, là on parle de choses un peu moins évidentes).

    Après, le scepticisme est normal, surtout si on lit les explications style médecine chinoise. Le fait est qu’en essayant, on constate que ça marche, que c’est efficace et pas aussi simple qu’on pourrait le croire.

    Sinon, idem que toi, je prends ça au niveau débat, pas d’énervement :)
    C’est juste très fatiguant d’essayer de parler d’un principe un peu différent et de voir le gros amalgame débile (je ne te vise d’ailleurs pas toi) qui se fait. Style :

    “bonjour, j’ai testé les massages et ça détend le dos”

    - C’est pas prouvé scientifiquement donc ça détend pas le dos.
    - Les massages c’est un truc qui augmente les taxes de la santé !
    - HAHA il se fait masser, tu sais pourtant bien que l’homéopathie c’est du pipeau.
    - D’ailleurs homéopathie et reiki, c’est prouvé, c’est sectaire, LOL.

    “Euh, mais je parlais juste de massage, réagissez pas comme ça, je dis juste que j’étais détendu. J’en connais pas la cause mais ça marche”.

    - HA t’en connais pas la cause alors comment tu sais que c’est le massage qui fait effet et pas simplement le temps passé allongé, HEIN ?!
    - Détendu ? Tu vas nous dire que c’est grâce à l’homéopathie ?
    - NNooooon ? le massage ça détend ? c’est évident que c’est lié au muscles et pas au phases de la lune comme tu le prétend.
    - Salopard, c’est à cause de mec comme toi qui soutienne que le massage est bénéfique que des sectes existent.

    Et ça se finit en lynchage généralisé ou tout le monde extrapole, invente des réponses à base de wikipedia et en déduisant ce que les autres pensent pour que ça rejoigne leurs arguments.

    Haaaa :

    ;)

  37. Caroline dit :

    Doukyo a dit :
    Je fais des arts martiaux depuis assez longtemps pour connaître leur réalité, que ce soit sur un tatami, un dojang ou dans la rue.

    HA tu dis Dojang alors qu’il est évident qu’on dit DOJO. Tu n’y connais rien et tu es un dangereux criminel d’essayer de profiter de la crédulité des gens.

  38. Khraya dit :

    En fait, depuis le début on est d’accord sur le principe (qui rejoint ce qu’on connait déjà sur les points vitaux, rien de nouveau, sinon un folklore différent) quand il s’agit de son utilisation offensive, mais on se chamaille uniquement sur son utilisation thérapeutique… qui ne soigne rien, mais soulage. C’est bien ça ? Mais on peut tourner en rond pendant des plombes, hein, c’est assez fun à lire :)

  39. Grendel dit :

    Je suis entièrement d’accord avec toi Caroline, sauf que je ne me suis pas lancé dans l’extrapolation (mis à part pour Ken le survivant, mais c’était la pause caustique).

    J’ai simplement répondu aux points quotés, et rien d’autre.
    Derrière cela, nous sommes globalement d’accord.

    @ Doukyo
    “Grendel ça sert à rien de discuter avec toi, tu es parti dans ton délire comme quoi les points de pression ça n’existe pas et tu refuses d’écouter le reste.”
    tu n’as donc rien lu de ce que j’ai écrit. Pour rappel : “Evidemment qu’il existe une carte des points de pression du corps humain. Cependant c’est la carte anatomique des articulations, des zones où les organes sont les plus vulnérables, des zones où la chair est plus fine (plèvre, cartilages semi-rigides), des zones nerveuses importantes (testicules, etc…) des points de jonction nerveux (coccyx, scrotum, clavicule), et des zones très irriguées par le sang (in b4 “ma bite”). ”

    FAIL.

  40. epsylon dit :

    @Caroline: “C’est toujours la même chose quand on cause de ce genre de trucs : on part de l’idée que derrière tout ce qui n’est pas médecine bien de chez nous, il y a forcément une grosse arnaque. ”

    Attention à ne pas tomber dans le piège du “vous êtes racistes”. Personnellement, médecine traditionnelle chinoise, raelienne, zoulou ou marseillaise je considère ça comme du bullshit religieux pas pour les mêmes raisons : ce ne sont pas de sciences mais des pseudo-sciences.

  41. Thermostat dit :

    Doukyo a dit :
    Par contre Thermostat tu vas quand même pas remettre en cause l’acupuncture ? Autant dire que le Shiatsu est un massage comme un autre je veux bien, autant l’acupuncture est quand même reconnue maintenant…

    Je ne remets pas en cause l’acupuncture: ca marche très bien en tant que placebo, donc tout va pour le mieux tant que ca soulage le patient. C’est physiologiquement que c’est de la connerie.

  42. Loco dit :

    L’acupuncture un placebo? Mais bien sûr…. Plutôt que de déblatérer des conneries, il vaut mieux se renseigner un peu non?
    j’ai été soigné par acupuncture pour une saloperie de dépression l’année passé, j’étais hyper sceptique et pourtant ça m’a bien soigné sans que je prenne ces ad et autres médocs style benzo que le doc m’avait prescrit.
    L’oms à déjà publié des rapports sur des études scientifique effectuées sur l’acupuncture notamment en 2002…
    Il faut du temps en acupuncture et surtout trouver un tres bon pratiquant c’est tout.

  43. moSk dit :

    Loco a dit :
    Il faut du temps en acupuncture et surtout trouver un tres bon pratiquant c’est tout.

    Un peu comme l’homéopathie qui soigne le rhume en 7 jours quoi…

    Il y a bien sur des études qui disent que ça marche (il y a des études pour tout et n’importe quoi), mais la très grande majorité ne mettent pas en évidence autre chose qu’un effet placebo, et surtout les moyens par lesquels l’acupuncture pourrait agir n’ont eux jamais été mis en évidence.

  44. Grendel dit :

    Maintenant si c’est ton orgueil qui t’interdit de réaliser que ta psychée a fait l’objet d’un effet placebo (lui, efficace), on ne peut rien y faire.

  45. epsylon dit :

    J’en ai marre que les gens ne comprennent pas ce que c’est qu’un placebo.

  46. Thermostat dit :

    Loco a dit :
    L’acupuncture un placebo? Mais bien sûr…. Plutôt que de déblatérer des conneries, il vaut mieux se renseigner un peu non?
    j’ai été soigné par acupuncture pour une saloperie de dépression l’année passé

    Tu ne dois pas savoir ce que c’est que l’effet placebo. Justement, l’effet placebo, ca marche. Dire que tu as été soigné et que ca a marché n’est pas une preuve que ce n’est pas du placebo. Surtout dans le cadre d’une dépression, qui n’est pas une maladie physique: tout se passe dans la tête.
    Y’a aucune honte à se faire soigner par un placebo, si je pouvais toujours guérir des saloperies que j’attrape avec des pilules à la farine, je préfèrerais mille fois ca que de m’enfiler des cachetons de produits chimiques.

  47. Loco dit :

    Ok je vous l’accorde un effet placebo n’est pas tout à fait ce que je pensais et résulte apparemment en une production d’endorphine mais néanmoins le fait d’être sceptique (et je l’étais sincèrement) limite son effet. D’ailleurs j’y suis allé les 3 premières fois à l’insistance de l’ami en question parce qu’il me faisait vraiment chier pour que j’y aille et croyez moi, je trouvais ça débile de se faire planter des aiguilles reliées à un appareil électrique dans le corp (Pour info, c’etait de l’électro -acupuncuture, ça change peut-être la donne)
    Une des scéances se déroulait un samedi matin, j’y suis allé et j’ai passé une nuit blanche totale mais je vous assure je ne ressentais pas une once de fatigue sauf le lendemain soir évidemment et c’est là que j’ai décidé de continuer le traitement( remboursé en grosse partie par la mutuelle ici en Belgique)
    Je peux comprendre votre sceptisisme mais pour en avoir fait l’expérience, ma vision sur l’acupuncture à totalement changé.

  48. T34418L3_1 dit :

  49. T34418L3_1 dit :

    Pardon pour le doublon

  50. Thermostat dit :

    T34418L3_1 a dit :

    Pardon pour le doublon

    Technique du couteau de cuisine!

  51. Doukyo dit :

    Okuto A Pain !

  52. ChevalZombie dit :

    Vous avez des liens de résultats d’études pour l’acupuncture?

    J’aimerais bien faire fermer le claque-merde à certaines connaissances pour qui c’est “spirituel”.

  53. Grendel dit :

    Pour ces gens là, je ne vois que la technique du Nanto de vison.

  54. divide dit :

    Tant qu’on est dans “sport et placebo”, un reportage sur france 2 démontrait le bullshit du bracelet à la mode (hologrammes à fréquences myass) : les vendeurs en font la démonstration d’abord sans bracelet, ils desequilibrent le cobaye; ensuite ils lui mettent le bracelet, et le cobaye conserve son equilibre sur le même test de destabilisation.
    Seulement, l’inverse est tout aussi vrai : le reportage montre qu’en faisant l’experience d’abord avec le bracelet la personne est déséquilibrée, puis ils enlèvent le bracelet, refont le test… et la personne garde son équilibre. Ce test joue simplement sur la préparation du système à un déséquilibre : notre corps ne se fait pas avoir 2 fois d’affilé sur le même point faible, le premier test prépare simplement l’individu à affronter le 2em test, avec ou sans bracelet.

  55. Caroline dit :

    C’est étonnant …

  56. Thermostat dit :

    Caroline est quand même trollable super facilement…

  57. Caroline dit :

    Je dis ça parce que je me souviens d’un topic wefrag ou des mecs disaient que ça marchait … Je dis juste que le résultat de l’étude semble évident.

  58. Stevostin dit :

    Ah merde, j’ai vu passer un article y a quelques mois (genre 2-3) ou une équipe occidentale avait réussi à comprendre selon ses termes le fonctionnement de l’acupuncture et à le reproduire en l’amplifiant pas des méthodes à elle. J’ai la mégaflemme de chercher, mais en me lisant je me disais “ah, voilà un point historique pour ce genre de troll”

    EDIT : ah je crois que c’est mentionné sur wikipedia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Acupuncture#Hypoth.C3.A8ses_neuro-hormonales_du_mode_d.27action_de_l.27acupuncture

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>