Frêle Esquif

Journal de bord d’un Nofragé, le blog de Douceur.

Articles taggés avec ‘dlc’

Quoi de neuf (quater)

Mercredi 28 mars 2012

Comme la dernière fois, cette actualisation comprend beaucoup plus de jeux que de mods, pour les raisons déjà exposées. Par ailleurs, la chute récente de NoPix m’a quelque peu refroidi puisque la quasi intégralité des images qui illustrent mes billets y étaient hébergées. Je n’ai pas eu le courage ni le temps de tout remettre sur le blog Wordpress, mais j’ai tout de même fait l’effort pour les billets présentés ci-dessous.

Lire le reste de cet article »

Borderlands, les DLC

Samedi 10 juillet 2010

Puisqu’on s’était plutôt bien amusé sur Borderlands, on s’est dit qu’il serait pas mal d’essayer les DLC sortis à plusieurs mois d’intervalle après le jeu de base.  Ni une ni deux, Shoods, XoBaR, Warlock et moi-même avons rempilé pour quelques heures de farming. Nous n’avons joué qu’au premier (The Zombie Island of Dr. Ned) et au troisième DLC (The Secret Armory of General Knoxx) car le deuxième, ne contenant que des arènes, ne nous intéressait pas.

Lire le reste de cet article »

Second volet des fameux Episodes from Liberty City, The Ballad of Gay Tony est celui qui parvient à se démarquer du jeu original pour proposer quelque chose de nouveau, moins sérieux et plutôt défoulant. Au demeurant, ce n’est ni mieux ni moins bien, mais simplement différent. Ceux qui n’avaient pas apprécié l’approche austère de Grand Theft Auto IV y trouveront sûrement leur compte.

Lire le reste de cet article »

On n’y croyait plus, mais les extensions pour GTA IV, après leur chère exclusivité Xbox 360, sont enfin sorties sur PC (et sur PS3, mais ça on s’en fout). Comme tout fanboy qui se respecte, j’ai acheté les deux, et je les fais dans l’ordre. Premier sur la liste, The Lost and Damned, celui qui vous met dans la peau de Johnny Klebitz, un biker que l’on avait déjà eu l’occasion de croiser aux côtés de Niko Bellic.

Lire le reste de cet article »

Renouveler une licence, ce n’est jamais chose aisée : si on reste dans le même moule, on nous dit que c’est toujours la même chose ; si on repart sur de nouvelles bases, on nous reproche d’avoir dénaturé la série. Dès lors, la refonte de Prince of Persia l’an dernier a été sujette à de nombreuses controverses. Chacun pensera ce qu’il voudra, mais moi j’ai adoré ; voilà pourquoi.

Lire le reste de cet article »

Quand on lui a annoncé que la suite de F.E.A.R. serait multiplateformes, le joueur PC a commencé par froncer les sourcils. Quelques temps après la sortie du jeu, les développeurs ont même mis en ligne un DLC payant, intitulé Reborn. Là, il s’est dit que c’était la fin des haricots, que rien ne pourrait plus sauver la licence, que… Mais finalement, une erreur d’appréhension, ça peut arriver à n’importe qui.

Lire le reste de cet article »