Satires de partout

le blog de DindonPoilu.

Articles taggés avec ‘fake’

J’ai vu la Vierge

Dimanche 27 mai 2007

J’étais chez moi, me préparant pour une promenade en bicyclette, quand une femme m’est soudainement apparue. Une lumière dorée surnaturelle l’entourait. Pas de doute, c’était la Vierge Marie. Je ne pense pas que la nudité est l’uniforme habituel de ses apparitions, mais elle paraissait très épanouie ainsi, et semblait prendre un plaisir sincère à être là, dans ma salle de bain. Cela la rendait plus humaine et plus divine à la fois. Oh bien sûr, ses mains se relayaient pour cacher pudiquement son bas-ventre, et deux anges prodigieusement masculins faisaient de même avec sa poitrine.

Il me fallut attendre quelques minutes avant qu’elle n’ouvre les yeux. Je pense qu’elle crut un moment être tombée sur la mauvaise personne car je pus lire un vif étonnement sur son visage. Mon accoutrement y était certainement pour quelque chose (une combinaison de cycliste par-dessus laquelle j’avais enfilé le peignoir rose de ma femme, parce que mine de rien, je commençais à avoir froid en si petite tenue). Je restai tout de même concentré, au cas où elle décidât de me confier le message qu’elle avait prévu de transmettre à l’humanité, si bien que lorsqu’elle se mit à parler je fus particulièrement attentif à ses propos : « eh merde, encore trompée de bouton », prononça-t-elle avant de disparaître aussi soudainement qu’elle était apparue (non, à bien y réfléchir, au moins deux fois plus soudainement).

Comme c’est le cas de tous les textes bibliques, il est bien entendu fortement déconseillé de prendre au pied de la lettre ces paroles de la Vierge. Laissons les spécialistes interpréter son message, puis transmettons-le aux générations futures.

… selon les principes de l’homéopathie.

Homéopathie : Méthode thérapeutique qui consiste à traiter les maladies à l’aide d’agents produisant sur l’homme sain des symptômes semblables à ceux que l’on veut combattre chez l’homme malade, et cela avec des doses infinitésimales, sachant que l’activité de la substance s’accroît en proportion de sa dilution. (Source)

- L’eau est sur Terre depuis si longtemps qu’elle a pu croiser tous les agents pathogènes imaginables.
- Cette eau existe en telle quantité que les traces de ces agents ont pu être diluées à des doses infinitésimales.

Chaque goûte d’eau de cette planète vaut donc toutes les pilules homéopathiques du monde.

Alors, quoi de plus simple et de plus efficace que l’eau du robinet pour se soigner de tous les maux ?

[eBay] Je vends mon droit de vote

Vendredi 26 janvier 2007

J’ai décidé de vendre mon droit de vote au plus offrant. En effet, j’ai entendu dire qu’il était très précieux, que voter était très important.

Si c’est vraiment le cas, je devrais me faire un sacré pactole !

Dans le cas contraire, ça me permettra au moins de connaître la valeur que vous attribuez à votre droit de vote (la même que celle que vous attribuez au mien). D’ailleurs, si le prix maximal que vous vous sentez prêt à payer ne dépasse pas les quelques euros, demandez-vous : si mon droit de vote a si peu de valeur à mes yeux, pourquoi vais-je voter avec autant d’ardeur ? Pourquoi est-ce si important pour moi ?

Réfléchissez bien : avec ma voix en plus de la vôtre, vous pèseriez deux fois plus que n’importe quel autre citoyen, vous deviendriez alors l’électeur le plus influent du pays.

[edit]
Concrètement, je vends une procuration. La seule contrainte, pour en profiter, est que vous devez être inscrit dans la même ville que moi : Paris.

[edit] oh quel malheur, mon annonce est retirée d’eBay.

Bonne santé ?

Mercredi 10 janvier 2007

Comme prévu, l’épidémie de gastro-entérites pointe son nez juste après les fêtes de fin d’année. Donc juste après les souhaits de bonne santé que tout le monde a reçus en abondance. « Oui, surtout la santé hein ».

J’ai lancé une série de calculs très pointus pour savoir si oui ou non nous pouvons en déduire que les traditionnels souhaits de janvier n’ont pas d’incidence sur notre santé, mais je crains que nos mathématiques modernes ne soient pas assez puissantes pour répondre à ce genre de défi. Je ne vivrai probablement pas assez vieux pour voir le résultat apparaître sur mon écran d’ordinateur.

Je me laisse parfois aller à imaginer un monde sur lequel nous aurions une telle maîtrise que nous n’aurions plus besoin de nous souhaiter « bonne année… et bonne santé surtout, hein, c’est ça le plus important. » chaque année pour nous prémunir des dangers de notre environnement.