Satires de partout

le blog de DindonPoilu.

Articles taggés avec ‘dessin’

« Articles plus anciens

Super-Souhaiteur en BD

Samedi 18 août 2012

Pilote d’une série de courtes BDs ayant pour but la remise en question de l’importance du souhait dans la conception moderne de l’altruisme, par le biais, notamment, d’une prise de conscience collective de la signification de l’expression “pas de quoi”.

Série abandonnée quand je me suis rappelé que je ne savais pas dessiner.

C’est dommage, y’avait de quoi faire avec “bonne année”, “bonne santé”, “bon appétit”, “bon courage”, “bon anniversaire”, …

super_souhaiteur_bon_voyage

L’ascenseur rend gay ?

Samedi 15 janvier 2011

grand complot féminin : l'ascenseur rend gay

Spéciale dédicace à CélibatMan

Un petit shoot avant la messe

Samedi 28 août 2010

Je vais utiliser la même technique que QQQ (le coup de crayon en moins) : “je sais même pas si c’est drôle, compréhensible ou même si ça a un sens mais il fallait que je le poste quelque part…”

Dieu, si tu existes, ne réponds pas

Un petit shoot avant la messe

Egoïsme

Samedi 3 octobre 2009

egoisme2

[Graphisme] Générateur de méchants

Dimanche 19 juillet 2009

Après de nombreuses années de recherche et d’analyse du travail des plus grands artistes du jeu vidéo, moi et toute mon équipe sommes heureux de vous présenter la version 1.0 du Générateur de Méchants-Pas-Beaux (GMPB).

Ce logiciel est capable de générer une variété gigantesque de méchants, dépassant l’imagination de tous les graphistes du jeu vidéo réunis.

Il repose sur un algorithme d’apprentissage capable d’assimiler une infinité de graphismes les plus divers tirés du jeu vidéo, dont voici un échantillon représentatif :

mechants-pas-beaux

Échantillon représentatif de l'extraordinaire variété graphique des méchants dans les jeux vidéo

Voici le premier artwork généré par GMPB 1.0 :

mechant-pas-beau-genere

Effrayant, non ?

Un sondage auprès d’un panel de graphistes professionnels nous a permis d’identifier les deux paramètres les plus importants dans la réalisation d’un méchant-pas-beau :

  • le nombre de dents. Car d’après eux, “il faut beaucoup de dents pour être méchant.”
  • le nombre de picots. Car “il faut beaucoup de picots pour être pas beau.”

Notre objectif pour la version 2.0 est donc d’effectuer un gros travail d’optimisation afin de pouvoir multiplier par 100 le nombre de dents et de picots.