Satires de partout

le blog de DindonPoilu.

Articles taggés avec ‘souhaits’

Super Souhaiteur

Lundi 27 septembre 2010

http://www.dailymotion.com/videoxezbjd

Ce flim n’est pas qu’une brillante illustration de l’héroïsme moderne. C’est aussi et surtout un hommage à un ancien collègue de travail qui me faisait bien marrer.

Chaque jour, celui-ci répondait systématiquement et avec un enthousiasme inaltérable (comme s’il rendait un immense service) à chaque éternuement par un “à tes souhaits !”, même si son message devait traverser deux open space et une trentaine de paires d’oreilles avant d’arriver à son destinataire.

Le pauvre destinataire, déjà mis mal à l’aise par la morve lui dégoulinant du nez, se sentait alors généralement obligé de crier “merci !”, au risque d’échauffer un peu plus les soixante oreilles qui le séparaient de son bienfaiteursouhaiteur.

La tension était alors habituellement à son comble chez l’ensemble des salariés, chacun ne pouvant s’empêcher de céder une partie de sa concentration à l’attente fébrile d’un éventuel “de rien”… qui n’arrivait malheureusement jamais.

Bonne décision

Dimanche 4 janvier 2009

- Salut Marc ! Bonne année. Meilleurs voeux.

- Ah, salut Jean ! C’est sympa, merci beaucoup. Toi aussi, une très bonne année ! Tous mes vœux de bonheur.

- Alors, quoi de neuf ?

- Ben tu sais, ce projet dont je t’ai parlé, quitter mon job pour créer mon entreprise. J’y pense de plus en plus. Ça m’obsède. Je ne sais vraiment pas quoi faire. Je dois prendre une décision. Mais c’est tellement risqué. J’aimerais d’abord te demander conseil.

- Bonne décision. Meilleurs conseils.

- Alors là, un grand merci ! Tu m’as vraiment aidé à y voir plus clair. T’es un chic type tu sais. Que dis-je, un bienfaiteur !

Bonne santé ?

Mercredi 10 janvier 2007

Comme prévu, l’épidémie de gastro-entérites pointe son nez juste après les fêtes de fin d’année. Donc juste après les souhaits de bonne santé que tout le monde a reçus en abondance. « Oui, surtout la santé hein ».

J’ai lancé une série de calculs très pointus pour savoir si oui ou non nous pouvons en déduire que les traditionnels souhaits de janvier n’ont pas d’incidence sur notre santé, mais je crains que nos mathématiques modernes ne soient pas assez puissantes pour répondre à ce genre de défi. Je ne vivrai probablement pas assez vieux pour voir le résultat apparaître sur mon écran d’ordinateur.

Je me laisse parfois aller à imaginer un monde sur lequel nous aurions une telle maîtrise que nous n’aurions plus besoin de nous souhaiter « bonne année… et bonne santé surtout, hein, c’est ça le plus important. » chaque année pour nous prémunir des dangers de notre environnement.

Pires voeux

Mardi 3 janvier 2006

Restons dans l’ambiance “bonne année mon cul”.

L’expression “meilleurs voeux” me fait rire (jaune). Celui qui la prononce se croit l’être le plus généreux au monde car dans “meilleurs voeux” il y a potentiellement tout ce dont on peut rêver.
C’est en fait tout le contraire : il choisit le voeu le moins fatiguant à prononcer, le plus vague et le plus impersonnel possible. Ce voeu ne réclame aucune réflexion sur les envies et les besoins de la personne à qui il est adressé, et ne fait donc preuve d’aucun intérêt pour elle. C’est le pire des voeux (des voeux positifs, car on pourrait en imaginer des négatifs).
Déjà que cette tradition de voeux n’a aucun sens, il ne faudrait pas que ça devienne en plus une compétition entre hypocrites qui jouent à celui qui souhaitera de meilleurs voeux que son voisin.

Plein de bonnes choses.

Les diseurs de bonne année

Samedi 31 décembre 2005

Quelle est la différence entre un diseur de bonne aventure et un diseur de bonne année ?
Les services du second sont gratuits et ont une durée de validité de 12 mois. A part ça je vois pas.

Si j’en croise un cette nuit, je lui explique que la grande majorité des décès concernent des personnes à qui on a souhaité une bonne année au mois de janvier.

Bon vent.