Satires de partout

le blog de DindonPoilu.

Au jeu de la souffrance

qui-fait-le-plus-souffrir

Tags: ,

9 commentaires pour “Au jeu de la souffrance”

  1. Thermostat dit :

    Tu as totalement raison, je pense que les journalistes ne devraient donner que lesbonnes nouvelles. Les francais veulent plus de dossiers sur l’entreprise familiale de décoration de théières de Bezingamp.

  2. Sylario dit :

    On met des accents en français. Et je note que pour toi cette info ne concerne que les Musulmans.

  3. DindonPoilu dit :

    @Thermostat
    Pour moi l’info ça doit avoir pour objectif de rendre les gens plus intelligents, de les aider à faire les bons choix dans la vie. Donc oui aux nouvelles positives, y’a en effet pas que les négatives qui sont utiles au bon discernement. Mais je ne dis pas qu’il ne faut que des bonnes nouvelles. Je cherche à dire que je préfèrerais qu’on évite d’accélérer la sortie d’une nouvelle sous prétexte qu’elle fera monter l’audimat. Les médias et les politiques se sont emballés pour cette histoire de profanation avant de vérifier qu’il s’agissait bien d’un acte raciste (”c’est honteux, un acte fortement symbolique”) puis ont dû faire marche arrière. Je ne vois pas ce qui nous empêche d’éviter de parler d’un délit tant que le jugement n’a pas eu lieu.
    Et puis, même s’ils ne s’étaient pas trompés sur la qualité raciste de la profanation, en quoi ça nous rend mieux informés de savoir TOUT DE SUITE qu’une profanation de sépulture a eu lieu. En quoi cela peut nous faire agir mieux dans la vie ? Pourquoi ne pas attendre la fin de l’année pour faire un bilan statistique des profanations en France, comme pour les accidents de la route ? Pareil pour les grand-mères bouffées par des chiens, les agressions dans les lycées, etc.

    @Sylario
    - J’aurais bien voulu mettre des accents, mais la police de caractères que j’ai choisie n’en proposait pas. J’ai longuement réfléchi puis me suis dit que cela n’était pas bien grave.
    - Je n’ai pas dit que cette info ne concerne que les musulmans. J’ai évoqué les victimes de la propagation de la nouvelle, sous entendu les victimes directes. Mais si tu veux dire que certains français (voire étrangers) non musulmans ont souffert de cette nouvelle, tu as certainement raison. Et cela augmente encore plus le score du journaliste.

  4. Strogg dit :

    “D’après les chiffres communiqués par le ministère de l’intérieur en 2010, on compte pour l’année 2008 285 profanations contre des sites religieux, dont 6 atteintes aux sites israéliens, 13 atteintes aux sites musulmans et 266 atteintes aux sites chrétiens.”

  5. Kher dit :

    Peut-on vraiment appeler ce genre de faits divers insignifiant de l’information? Les journaliste devraient avoir autre chose a foutre que de relayer ce genre de chose.

    D’ou, je pense, toute l’ironie de ce gif.

  6. casper dit :

    Entre ca et la rubrique chien écrasé, le “journaliste” a dû choisir.

  7. Stevostin dit :

    Il vaut mieux que ces choses là soient dites, pour moi. En outre je pense que les familles souffriraient plus d’un blackout médiatique que de l’inverse (cf l’affaire du vigile de Bobigny).

    Ceci étant, je n’avais même pas vu passer la nouvelle alors que je suis libe.fr et lefigaro.fr tous les jours. Après vérification ils semblent que ces deux des trois principaux journaux en ligne n’en ont pas parlé. En soit ce n’est pas embêtant, sauf que j’ai l’impression continue d’un deux poids de mesures selon les communautés victimes d’actes racistes…

  8. DindonPoilu dit :

    je pense que les familles souffriraient plus d’un blackout médiatique que de l’inverse

    Je ne verrais pas ça comme un blackout, mais comme un recentrage sur ce qui est intéressant. Qui n’empêcherait pas un reportage de temps en temps sur envoyé spécial pour faire un bilan du phénomène global des profanations de sépultures, de la psychologie des coupables, des dégâts sur les familles, etc. Un truc plus intelligent qu’une réaction à chaud uniquement émotionnelle.

    Et dans une société où le but de beaucoup est de passer à la TV à tout prix, je parie qu’il y aurait moins de profanations de sépultures si celles-ci n’étaient pas montrées à la TV. Pareil pour les voitures brûlées en banlieue, etc.

    j’ai l’impression continue d’un deux poids deux mesures

    C’est clair, je vois mal un journal faire sa une sur “des tombes de roux profanées”.

  9. Joe dit :

    Les roux sont l’oeuvre du malin, c’est donc normal.

    A moins bien sur que le roux en question ne mange casher ou lise Télérama, la je pense que la portée médiatique serait tout autre.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>