Satires de partout

le blog de DindonPoilu.

Archive pour décembre 2008

Arrêtons de faire semblant d’aimer…

Dimanche 28 décembre 2008
  • les huitres. Qu’ont-elles comme goût à part celui de l’eau de mer ?
  • les escargots à l’ail. Qu’ont-ils comme goût à part celui de la sauce à l’ail ? Mangerions-nous de l’escargot nature ?
  • le champagne. C’est si sec et amer ! Pourquoi nous acharner à en boire alors que nous connaissons de meilleures boissons beaucoup moins chères (telle la Clairette de Die Tradition) ?
  • le foie gras. Un toast de foie gras est-il vraiment meilleur qu’un toast beurré (à dose de gras égale) ?

Cessons d’être hypocrites. C’est parce que ces aliments sont chers que nous les consommons pendant les fêtes. Parce que fête est synonyme de luxe, j’imagine.

Et si nous mangions vraiment ce que nous aimons ?

- Vous avez choisi ?
- Oui. En entrée nous allons prendre un paquet de chips à l’ancienne, et un autre au paprika. Et en plat ce sera brioche au Nutella pour tout le monde.
- Et comme boisson ?
- Une carafe d’eau de mer s’il vous plaît.

Photos de familles

Samedi 27 décembre 2008

1) Pour affiches de films

Alors qu’une affiche suffit rarement à me donner envie de voir un film, nombreuses sont celles qui me dissuadent de voir le film qu’elles tentent de vendre. Un type d’affiches de plus en plus fréquent me rebute particulièrement : les affiches “photo de famille”.

Harry Potter 4 fantastiques Secret défense Nothing like the holidays

Dans ce genre d’affiches, les acteurs sont alignés face à nous et nous regardent, nous les spectateurs. Par conséquent, ils ne jouent pas. Ils ne posent pas en tant que personnages du film, mais en tant qu’acteurs. Ils font les beaux. “Regardez, je joue dans ce film, admirez-moi, remarquez comme j’ai la classe, matez mes gros seins, mes gros biscotaux”.

Et le film dans tout ça ? Sur ces affiches, les acteurs prennent une telle importance que le thème du film est mis au second plan, voire carrément occulté. Est-ce parce qu’il est inintéressant ? C’est ce que je suppose dans ces cas là.

Je fuis donc les films aux affiches “photo de famille”.

Je préfère ce genre d’affiches :

Shining

Sur cette affiche de Shining, les acteurs sont en action. Ils sont dans leur personnage. Ils parlent du film, pas d’eux-mêmes. Pourriez-vous imaginer la version “photo de famille” de cette affiche ? Ne serait-elle pas ridicule ? Jack Nicholson et Shelley Duvall dos à dos comme Richard Gere et Julia Roberts sur l’affiche de Pretty Woman, Jack Nicholson tenant une hache à la main. Ça ferait le même effet qu’une affiche de Star Wars avec Yoda assis sur une épaule de Dark Vador.

Même pas besoin d’acteurs pour donner envie de voir un film.

2) Pour “affiches” de séries TV

Figurez-vous que j’ai eu la mauvaise idée de visionner les “affiches” de mes séries préférées sur Allociné…

Profit 24

The Office Dexter

Au secours ! Que des “photos de famille” ! Qui ne donnent bien sûr quasiment aucune info sur le contenu de ces séries.

Pire, j’ai voulu chercher parmi les séries les plus populaires celles qui pourraient me plaire, en croyant que je pourrai me baser sur leurs “affiches” pour faire le tri. Que nenni, j’ai découvert que 99% des séries ont pour “affiche” une “photo de famille”. Je suis le seul à trouver ça ridicule ?

Heroes Lost

Prison Break The Shield

Virtualité réelle

Samedi 13 décembre 2008

Kevin Nooby, un adolescent de 16 ans, est accusé d’avoir harcelé sexuellement une femme par le biais du jeu vidéo massivement multijoueur World of Warcraft. “Ça fait des mois qu’il me traque, me suis dans toutes mes quêtes, fait des remarques sexuelles désobligeantes et des plaisanteries sexistes à l’égard de mon avatar. Je ne peux rien faire, il a 10 niveaux de plus que moi.” a déclaré sa victime, une mère de famille de 50 ans au chômage.

La défense de Kevin Nooby invoque la reproduction du modèle parental. Celui-ci a affirmé : “C’est comme ça que mon père s’y prend avec les filles. Et elles ont l’air d’aimer ça, sinon je ne serais pas là pour en parler.”

L’avocate de la victime, représentant également l’association Familles de Azeroth*, déclare que “Ce n’est pas le premier cas de ce genre. De nombreux jeunes reproduisent dans les jeux vidéo les méfaits dont ils sont témoins dans leur propre vie. La réalité est trop dure, de nos jours. Nos jeunes sont face à un monde en perdition. Les guerres, la haine, la violence, le sexe, la mauvaise éducation, tout cela se reflète dans nos jeux vidéo. A quoi resssembleront nos jeux vidéo de demain si nous laissons nos jeunes en proie à la réalité ? Grâce à ce procès, nous espérons pouvoir interdire la réalité aux moins de 18 ans, afin qu’elle cesse de corrompre nos univers virtuels.”

*Azeroth : nom d’un continent du monde de World of Warcraft.