Satires de partout

le blog de DindonPoilu.

Archive pour mai 2007

J’ai vu la Vierge

Dimanche 27 mai 2007

J’étais chez moi, me préparant pour une promenade en bicyclette, quand une femme m’est soudainement apparue. Une lumière dorée surnaturelle l’entourait. Pas de doute, c’était la Vierge Marie. Je ne pense pas que la nudité est l’uniforme habituel de ses apparitions, mais elle paraissait très épanouie ainsi, et semblait prendre un plaisir sincère à être là, dans ma salle de bain. Cela la rendait plus humaine et plus divine à la fois. Oh bien sûr, ses mains se relayaient pour cacher pudiquement son bas-ventre, et deux anges prodigieusement masculins faisaient de même avec sa poitrine.

Il me fallut attendre quelques minutes avant qu’elle n’ouvre les yeux. Je pense qu’elle crut un moment être tombée sur la mauvaise personne car je pus lire un vif étonnement sur son visage. Mon accoutrement y était certainement pour quelque chose (une combinaison de cycliste par-dessus laquelle j’avais enfilé le peignoir rose de ma femme, parce que mine de rien, je commençais à avoir froid en si petite tenue). Je restai tout de même concentré, au cas où elle décidât de me confier le message qu’elle avait prévu de transmettre à l’humanité, si bien que lorsqu’elle se mit à parler je fus particulièrement attentif à ses propos : « eh merde, encore trompée de bouton », prononça-t-elle avant de disparaître aussi soudainement qu’elle était apparue (non, à bien y réfléchir, au moins deux fois plus soudainement).

Comme c’est le cas de tous les textes bibliques, il est bien entendu fortement déconseillé de prendre au pied de la lettre ces paroles de la Vierge. Laissons les spécialistes interpréter son message, puis transmettons-le aux générations futures.

… selon les principes de l’homéopathie.

Homéopathie : Méthode thérapeutique qui consiste à traiter les maladies à l’aide d’agents produisant sur l’homme sain des symptômes semblables à ceux que l’on veut combattre chez l’homme malade, et cela avec des doses infinitésimales, sachant que l’activité de la substance s’accroît en proportion de sa dilution. (Source)

- L’eau est sur Terre depuis si longtemps qu’elle a pu croiser tous les agents pathogènes imaginables.
- Cette eau existe en telle quantité que les traces de ces agents ont pu être diluées à des doses infinitésimales.

Chaque goûte d’eau de cette planète vaut donc toutes les pilules homéopathiques du monde.

Alors, quoi de plus simple et de plus efficace que l’eau du robinet pour se soigner de tous les maux ?

Notre intelligence

Samedi 12 mai 2007

Les scientifiques ont l’air unanimes sur le fait que ce qui indique l’apparition de l’intelligence humaine - cette fameuse intelligence qui nous distingue de ces stupides animaux - c’est le moment où nos ancêtres ont commencé à enterrer leurs morts.

Le moment donc où ils ont développé une croyance religieuse.

Quelle bonne blague : nous sommes intelligents car nous avons une capacité hors-norme à gober des sornettes.