Satires de partout

le blog de DindonPoilu.

Quand l’escalator tombe en panne

Un escalator en panne est-il différent d’un vulgaire escalier en béton ? Je veux dire, y a-t-il une raison de monter un escalator à l’arrêt différemment d’un escalier ordinaire ? Non ? Pourtant, savez-vous aborder sereinement un escalator en panne ? Moi pas. J’ai beau avoir conscience de son immobilité, la première marche me pose toujours problème : mon cerveau anticipe son déplacement. S’ensuit une lutte sans merci entre ma volonté (JE) et le reste de mon corps (MOI), lutte se trahissant par une hésitation maladroite. Mon pied finit par se poser, mais JE ne suis pas fier de MOI.

Ouf, je ne suis pas le seul à avoir ce genre de problèmes : Even black-and-white bananas look yellow. Experiment reveals how expectation interferes with perception. Edit : le même article en français (merci DVLish).

Tags:

40 commentaires pour “Quand l’escalator tombe en panne”

  1. caroline dit :

    la forme des marches joue un role aussi non ? (oui c’est hors sujet)

  2. DindonPoilu dit :

    Sûrement. Et c’est pas hors sujet. C’est l’apparence des marches et de l’escalier qui fait se dire à mon cerveau (sans prendre en compte l’état de marche de l’escalator) : "oh ça c’est un escalier dont les marches bougent. je dois donc placer mon pied en conséquence".

    Mais rassurez moi, ça vous le fait aussi ? (J’ai ptet trop pris le métro dans ma vie)

  3. caroline dit :

    ca me le fait mais que à l’aéroport … il existe des tapis roulant à plat (pour se déplacer plus vite) : j’ai beau voir la fin du tapis arriver, la déscéleration me fait presque me casser la gu. a chaque fois.

  4. DVLish dit :

    Je veux dire, y a-t-il une raison de monter un escalator en panne différemment d’un escalier ordinaire ?
    Oui, les marches sont nettement plus hautes que pour un escalier standard. Mais ça n’explique pas la difficulté qu’on ressent à emprunter un escalator à l’arrêt, il me faut moi aussi toujours plusieurs marches avant de trouver le bon rythme, ce sujet avait aussi été traité dans l’excellente encyclopédie du dérisoire de Bruno Léandri, il évoquait également le problème de l’habitude et de l’anticipation.

    Pour ton article, j’ai lu ce matin le même en français, super intéressant.

  5. DindonPoilu dit :

    caroline, je parle des escalators/tapis roulants (c’est vrai que ça me le fait aussi sur les tapis roulants) à l’arrêt.

  6. bogoss93 dit :

    Tu parles d’escalator africain ou européen?

  7. DindonPoilu dit :

    Ca dépend du nombre de noix de coco à transporter.

  8. handsome dit :

    Oui, ça me fait toujours un petit "vertige" quend je pose le pied sur la première marche d’un escalator immobile.
    Marrant, mais pas extraordinaire.
    Essaies de te rappeler la première fois de ta vie où tu as posé un pied sur un escalator en marche, ça n’a pas dû être la joie .

    ps: ça dépends aussi de sa flottabilité, is it made of wood?

  9. DindonPoilu dit :

    No, it isn’t.

  10. handsome dit :

    A witch!!§

  11. Anal-Breath dit :

    A witch! Burn the witch!

  12. aliocha dit :

    nicholson baker en parle dans "la mezzanine", c’est un roman de deux cents pages qui décrit la montée d’un étage en escalator…

  13. DindonPoilu dit :

    200 pages pour décrire la montée d’un étage en escalator ?

  14. aliocha dit :

    ouais, assez terrible… mais il y a des digressions quand même : quelques pages sur une agrafeuse, une méditation sur les pailles des gobelets mac do, etc… nan, vraiment c’est virtuose, et bizarrement, c’est jamais chiant… la référence

  15. handsome dit :

    Ca m’interesse. Merci.

  16. Kadis Orox dit :

    Heu !? Je suis le seul à ne pas avoir ce problème de marches ?
    Ou alors je suis un surhomme, oui ! Ca doit être ça, un surhomme !

  17. aliocha dit :

    t’inquiète, maintenant que t’as lu ça t’y penseras à chaque fois que tu verras un escalator en panne ! ça te travaillera, tu voudras savoir, et après tu seras piégé comme tout le monde !

  18. DindonPoilu dit :

    > Ou alors je suis un surhomme, oui ! Ca doit être ça, un surhomme !

    Non, un sous-homme, car ça veut simplement dire que ton cerveau n’a toujours pas appris à quoi ressemblait un escalator.

  19. Nooky dit :

    J’ai pas ce probleme parce que je prend les escaliers. Si il n’y en a pas je monte les escalators comme un escalier standard (ça va deux fois plus vite §!§!§). Quand ils sont arreté, ben c’est des escaliers, donc non. Par contre j’ai remarqué que certain ont du mal à passer d’un escalator en marche à un qui est en panne.

  20. DindonPoilu dit :

    > Si il n’y en a pas je monte les escalators comme un escalier standard

    Comme moi. Tu as besoin de l’attraper au vol, donc tu anticipes le déplacement de la marche sur laquelle tu vas poser ton premier pied.

  21. handsome dit :

    Je hais les gens qui se laissent transporter par l’escalator et qui bloquent…ils ne semblent pas avoir compris que le but de l’escalator est de faire monter/descendre plus vite, pas de se laisser porter comme des merdes fainéantes…

  22. aliocha dit :

    ouais, et ceux qui ont pas compris qu’il y a deux voies sur un escalator, à droite pour les vieux et à gauche pour ceux qui speedent… c’est pour ça qu’on se retrouve avec des embouteillages d’escalators…

  23. DindonPoilu dit :

    Et les gros, qui prennent toute la largeur…
    Et ceux qui ralentissent quand ils arrivent au bout…

  24. bogoss93 dit :

    Et ceux qui en font un article…

  25. handsome dit :

    Et ceux qui n’intervienent que pour poster de petites phrases sans interêt depuis des mois ;)

  26. DindonPoilu dit :

    hihi.

  27. CYANure.bis dit :

    Idem pour moi, je galère sur la première marche sur un escalator en panne.

  28. Zemou dit :

    Exactement. Le truc en fait, c’est quand je sais pas qu’il est en panne, mais je crois qu’il est juste à l’arrêt. Quand il démarre, l’escalator a souvent tendance à reculer un peu puis à démarrer (bon, je sais pas vraiment comment expliquer autrement), mais c’est ce mouvement que j’anticipe.

  29. CYANure.bis dit :

    En parlant d’escalator, une fois j’étais à Nation, je sors du metro 9 et vais au RER A direction Boissy, J’arrive en haut de l’escalator et décide de prendre les marches (plus rapide 4 par 4), et que vois-je:

    L’escalator qui se met à accélerer sévère et tous les gens qui l’avaient pris qui s’envolent au sol une fois arrivés en bas. Hilarant, mais j’ai pas pigé si c’est parceque des gamins avaient trifouillé des boutons sur le côté ou si c’était juste un "bug" de la matrice.

  30. DindonPoilu dit :

    On peut tirer une conclusion de tout ça : un escalator qui fait des escales a tort.

  31. handsome dit :

    huhuhu !

  32. Rigamix dit :

    Ca me fait ça à la première et à la dernière marche.

  33. GiniS dit :

    Vos cerveaux ont du mal, c’est tout.

  34. DindonPoilu dit :

    Ah ouais la dernière marche aussi, mais la sensation est différente : j’ai l’impression qu’elle est super dure à monter.

  35. Aleph dit :

    Ca me fait penser a un probleme qui en decoule : Vous montez combien de marches a la fois sur un escalator en panne ?

    Je trouve que c’est super mal dimensionne : une marche par une marche et j’ai l’impression de me trainer et de mouliner dans le vide, mais deux marches a la fois c’est trop.

    Sur le dernier escalator en panne j’avais adopte la strategie marche par marche tandis qu’une personne plus haut faisais une sorte de mouvement de balancier assez ridicule pour monter deux marches par deux marches. Elle devait maintenir son pied en equilibre en l’air assez longtemps a cause du rythme lent impose par les gens devants.

    Quoique j’ai pas tout ces problemes de consciense et le marche par marche me convient tres bien quand l’escalator fonctionne.

  36. o0o dit :

    " par aliocha
    Mardi 17 octobre 2006 à 16 h 20
    t’inquiète, maintenant que t’as lu ça t’y penseras à chaque fois que tu verras un escalator en panne ! ça te travaillera, tu voudras savoir, et après tu seras piégé comme tout le monde !"

    De la pure saloperie ce que tu dis, ca viens de me le faire.

  37. aliocha dit :

    sinon il y a des gens qui connaissent ce truc amusant pour arrêter un escalator ? il suffit, en bas de l’escalator, de mettre un petit coup de pied sec à l’endroit où la rampe en caoutchoux sort de la machine, ça l’arrête direct, ça doit être une sorte de sécurité…
    comme ça vous allez pouvoir tester toutes vos théories à l’envie - faut juste éviter de le faire quand il y a des gens dessus, ou alors savoir courir vite…

  38. fqboy dit :

    La hauteur des marches d’un escalator est je pense légèrement plus grande que des marches traditionnelles.

    Après pourquoi …

  39. G.aia dit :

    … mais ta photo me fait penser à une de Mawwic (dans l’autre sens en fait) :-/

  40. Piotr dit :

    C’est un problème psychique qui commence à être expliqué par les avancées de la psychanalyse.
    C’est facilement explicable, mais on peut penser que cela permettra d’expliquer d’autres réflexes de l’homme bien plus complexes - voir des pensées ou des désirs -.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>