http://www.clement-elbaz.net

Un nouveau blog sur Wefrag le blog de Darkstryder.

Utiliser Docker avec les VPS OVH

Nb : cet article est plutôt destiné à des ménestrels débarquant ici depuis Google qu’au public Wefrag en particulier.
Nb2 : Je ne suis pas un spécialiste Linux.
Nb3 : Cette page d’OVH, publiée de façon ultérieure à cette article, résume les étapes d’une façon plus précise qu’ici.

dockerOVH

Utiliser Docker avec un VPS OVH semblait facile au premier abord, c’était en réalité complexe, obscur et mal documenté. Je poste cela dans l’espoir qu’une âme en peine trouve le soulagement via la recherche Google.

En Septembre 2014 à l’écriture de cet article, la gamme de VPS OVH est divisée en deux : la gamme Classic (avec des prix descendant jusqu’à 2€ par mois), et la gamme Cloud (des machines plus puissantes à partir de 12 € par mois).

La gamme Classic tourne sur une base OpenVZ (conteneur Linux), et la gamme Cloud sur une base ESX (virtualisation complète VMWare).

Commençons par la mauvaise nouvelle.

Docker ne fonctionne pas sur la gamme Classic.
Si vous voulez utiliser Docker, bye bye les 2€ par mois.
En tout cas, personne sur Internet à ce jour, moi compris, ne semble être parvenu à le faire marcher. D’une part, OpenVZ utilise le système de conteneurs Linux et Docker aussi. En posant un Docker dans un VPS Classic, vous réalisez fondamentalement un conteneur dans un conteneur, ce qui pose tout un ensemble de problèmes (que je n’ai pas tous identifiés) vu qu’il ne s’agit pas de virtualisation au sens strict.

De plus, Docker requiert un accès à l’interface bridge, ce qu’un conteneur OpenVZ ne peut pas fournir.

Et enfin, il y a un problème avec le noyau OVH (détaillé dans le paragraphe suivant) que vous ne pourrez pas changer sur un conteneur Linux..

Docker peut fonctionner sur un VPS Cloud, mais pas nativement.

Un VPS Cloud est une machine virtuelle Linux complètement à vous, à l’inverse d’un VPS Classic qui est un simple conteneur. Partant de là, vous pouvez absolument tout modifier sur la machine.
Ça tombe bien, car OVH livre ses machines avec un noyau spécifique OVH qui n’est pas compatible Docker.

(A noter : je suis habituellement plutôt orienté Debian, mais dans le cadre de Docker, je recommande Ubuntu Server qui permet une récupération immédiate via ses repositories natifs (Debian n’intègrera Docker qu’avec la version Jessie, prévue pour Q1 2015).

Mais même changer le noyau d’une VM OVH ne s’avère pas si simple.
La bonne façon de changer le noyau d’une VM Cloud OVH est décrite dans ce super article. Le principal point tricky, c’est que le système de boot est censé privilégier le noyau le plus récent, mais que OVH a volontairement trituré son nom de noyau pour le faire apparaitre toujours en tête et booter dessus quoiqu’il arrive. Il faut donc ruser avec /etc/default/grub pour parvenir à ses fins.

Une fois sur le bon noyau, Docker devrait être installable correctement.

Une dernière chose : de mon coté, j’ai également eu à installer à la main le paquet lxc, ainsi que cgroups (cf ce post qui en parle pour Mint Linux). En théorie, c’est géré nativement par Ubuntu, donc je me demande si ce n’est pas du au fait que j’ai installé Docker avant d’être passé sur le “vrai” noyau Ubuntu. Je n’ai pas de VPS Cloud vierge pour essayer, donc je vous laisse expérimenter.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>