|Deus Ex Machina|

le blog de Daedalus.

Articles taggés avec ‘jeu vidéo’


Space Anomaly, pour la petite histoire, est un site de news francophone que nous avions lancé il y a bientot 3 ans, et qui est centré sur les jeux vidéo de Space opera et de hard S-F en général. Il y a deux ans nous est venu l’idée de se lancer dans l’aventure, avec une équipe composée fans de S-F tels de MetalDestroyer, Delva et Sylario.

Nous avions par contre manqué notre lancement, car c’était bien beau tout ça, mais la hard s-f et le space opera à ce moment là, c’était un peu le désert de Tatouine, sans les sandcrawlers et les pod racer,avec perdu en son milieu l’oncle et la tante de Luke réduits à l’état de brochettes trop cuites, gémissants pour avoir un peu de crème hydratante ou de sauce barbecue… Bref, je m’égare.

Chris Roberts, en podcast dans sa twingo

Chris Roberts, en podcast dans sa twingo

Mais des années plus tard, les Dieux aliens de la S-F nous ont entendu, et il y a quelques mois, nous avons vu une chose magnifique se dérouler sous nos yeux: Le retour des simulations spatiales. Les vieux briscards du genre se sont retroussés les manches pour remettre sur le devant de la scène ce genre disparu, et qui nous avait tellement fait rêver à l’époque.

Donc Delva, qui a trouvé le moyen de rallonger ses journées terriennes de 24h en journées centauriennes de 37h (il a quand-même fait une grossesse nerveuse), a travaillé dans son coin pour finalement nous convoquer dans la salle de briefing de notre vaisseau:

-” Chers amis, nous allons relancer le site!  Mais avec la classe et un forum cette fois!”

-”Avec la classe? Du coup faut virer Daedalus non?”

-”Mmmh non, il y a un public qui pourrait s’identifier à cet ours mal rasé”

-”Ah ouais, pas con. Mais il faudrait qu’il prenne une douche quand-même, c’est un minimum…”

-”T’inquiète, au lancement du site, je préparerai les brosses et la javel”

X-Rebirth, le dernier né d'Egosoft

X-Rebirth, le dernier né d'Egosoft

Nous voila lancé donc. Le nombre de news ayant explosé ces derniers temps, et le nombre de personnes s’y intéressant s’étant décuplé, nous avons eu l’idée de les regrouper sous la bannière de Space Anomaly, grâce à son forum enrichi et sa toute nouvelle interface.

Notre but est de combler le manque de spécialisation et de connaissance dans le domaine de la s-f des sites généraux grâce à nos expertises individuelles et notre âge avancé. Il y aura des tests, des analyses, des dossiers, des rétro review et des concours, qui pourront vous faire gagner gros.

Pour l’instant la liste des jeux traité n’est pas très longue, mais nous bossons dessus en ce moment même, étoffant notre sélection au fur et à mesure des news. Si vous trouvez un jeu qui pourrait nous intéresser, dites-le nous!

Bonne lecture, et à bientot sur Space Anomaly!

En cadeau, une vidéo de ship porn faite par mes soins:

YouTube Preview Image

28 ans. Bientôt 30 ans. Et qu’ai-je fait durant tout ce temps? Pour moi, pas grand chose. Je n’ai pas l’impression d’avoir évolué à la vitesse que je pensais. Pire, j’ai l’impression de m’être engagé dans la mauvaise direction.

En 2006 j’avais eu la folle idée de créer un remake de Requiem-avenging angel. Mon background en dev de jeu à ce moment? Aucun. L’aventure a quand-même duré plus de 3 ans, ce projet m’ayant même survécu, vu que j’ai abandonné le dev en route à cause de mes études de médecine. Evidemment, j’ai appris beaucoup de choses grâce à cette aventure, et surtout, malgré toutes les disputes de groupe et le changement de cap du projet, il y a un truc qui est s’est allumé en moi: l’envie de créer mon propre studio.

Avec les années qui passaient, j’ai terminé mes études, trouvé un job de laborantin dans la silicon valley belge, et depuis 5 ans, j’ai acquis beaucoup d’expérience de gestion de projet scientifique.

En 2011, je me suis dit que pour créer un jeu, il ne fallait pas que l’envie, mais aussi les connaissances. C’est ainsi que j’ai commencé les études en cours du soir en infographie, avec quelques cours liés indirectement au jeu vidéo. Une école près de mon lieu de travail proposait ce genre d’activités.

C’est à partir ce ce moment que j’ai commencé mes journées de 14h.

Je me suis accroché, terminé ma première année avec mentions en dessin et animation, et je suis sur le point de terminer ma seconde année avec… Je ne sais pas. Cette année a été très inégale. Mon prof d’animation et de 3D était en dépression nerveuse pendant toute l’année et il n’a pas vraiment donné cours. Il était présent, mais restait assis à ne rien faire. Nous avons pour la plupart dû nous résoudre à apprendre la 3D par nos propres moyens, ainsi que l’animation avancée (pas nouveau pour moi qui ai dû toucher à tout en modding).

La direction étant nouvelle (un privilégié qui a été promu à ce poste uniquement pour faire bien sur son cv), elle n’a pas bougé le petit doigt.

Je me suis quand-même accroché. J’ai en parallèle continué à bosser sur un game design document pour un projet qui m’est cher. Les idées s’entassent, les projets se multiplient et j’ai pris mon courage à deux mains: prendre contact avec une équipe de jeu vidéo.

C’est ainsi que j’ai pu avoir un entretien avec l’équipe de Fishing Cactus. Chouette équipe, de chouettes projets, une chouette vision d’une équipe de jv. Ils ont accepté que je bosse avec eux durant une période de stage pour mon école. Et ce malgré le fait d’avoir des connaissances techniques bien moindre que des élèves de seconde année d’une autre école.

Tout ça grâce à quoi? En partie grâce à Requiem, le remake, d’autre part en parlant du game design de mon projet principal (Jack, pour ceux qui ont suivi mon blog déserté).

Donc d’après eux, j’ai des bonnes capacités en game design et en 3D (what?) mais j’ai un dessin médiocre (juste dans la moyenne), mais assez évolué que pour pouvoir communiquer efficacement mes idées à d’autres personnes qui potentiellement travailleraient avec moi (game designer avec composante artistique qu’il disent).

Grosse montée de confiance en soi.

Donc me voila, laborantin, à vouloir changer complètement mon avenir pour suivre ma passion qui sera, je n’en doute pas, mal payée. Le problème pour l’instant est le manque de temps. Une journée a 24h. Si l’on retire mon boulot, les cours, les travaux pour l’école, je n’ai pas beaucoup la possibilité de travailler sur mes projets. Du moins, tout seul.

Mais c’est décidé. Je fais mon propre jeu vidéo.

Mon prochain article sera consacré à mon stage dans le jv, et de mes projets en travaux.  J’aurai surement besoin de l’aide d’un ou plusieurs d’entre-vous d’ailleurs!

Mes débuts:

Pour l’anecdote, j’avais lancé, avec quelques membres de Nofrag il y a quelques années, le mod Requiem: Avenging Angel pour Doom3, bien déterminé à faire un remake d’un jeu que je considérais comme culte. A cette période je m’étais autoproclamé “game designer” alors que je ne connaissais évidemment rien dans la conception d’un jeu vidéo. Malgré mes idéaux surréalistes, le travail accompli par l’équipe était de haute qualité et bien que sur les derniers mois je n’ai plus participé à la conception du jeu, l’équipe a réussi à sortir une démo jouable à la Mod Party.

Les temps changent et depuis ce temps j’ai commencé à toucher à un peu de tout dans les outils du jv. J’ai maintenant une bonne vue du boulot que demande un jeu indépendant, et les limites à se fixer si on ne veut pas partir dans tous les sens.

J’ai donc décidé de concevoir mon propre jeu vidéo. L’idée peut paraitre casse gueule de prime abord, et elle l’est peut-être, mais mon objectif premier est de valider un prototype de gameplay: Une map, 15 min de gameplay, en essayant de regrouper le max d’éléments jouables dedans.

L’histoire:

Dans un univers futuriste, une planète récemment découverte par la race humaine se fait coloniser par des laissés pour compte dans le but de se refaire une nouvelle vie, loin de l’alliance des planètes. Une corporation vint s’installer peu après en ayant comme seul but de pomper toutes les ressources de ce nouveau monde paradisiaque. Malheureusement pour les colons terriens ayant décidés de partir dans une sorte de ruée vers l’or, ils vont vite devenir une main d’œuvre bon marché pour cette corporation.

Jack, contrairement aux autres bestioles qui vivent là, parle comme vous et moi et a un sale caractère.
Jack, c’est vous. Et par un concours de circonstances vous allez sauver un groupe de mineurs rebelles de l’exécution. Ces mineurs vont ensuite vous aider dans votre quête, en contrepartie de quoi vous devrez les aider à s’échapper de cet enfer au gout de paradis.

Mais comment une bestiole alien d’un demi mètre va pouvoir aider des mineurs à affronter toute une armée au service de la corporation et de voler un de leur vaisseau?

Jack est un animal assez particulier et outre son incroyable talent à faire de l’humour noir et insulter tout et n’importe quoi, peut se rendre invisible pour un court instant, peut sauter sur de longue distance et marcher sur les murs, mais a surtout la faculté de prendre le contrôle de n’importe quel être vivant plus gros que lui en s’accrochant à ce dernier.

C’est ici que se trouve la base du gameplay: A l’instar d’un Messiah ou du plus récent Stacking, Jack ne sert pas à grand chose tant qu’il n’a pas trouvé un hôte sur lequel s’accrocher.

Une multitude de situations différentes peuvent alors se passer:

  • Prendre le contrôle d’un garde vous donne accès à ses autorisations et à son arme, libre à vous de choisir la manière forte ou pas
  • Prendre le contrôle d’un pilote et vous pourrez voler un hélico, ou autres véhicules demandant une autorisation spéciale
  • Prendre le contrôle d’une autorité supérieure et vous pourrez donner des ordres à un groupe d’individus, tantôt pour leur faire faire une action spécifique demandant des bras supplémentaires, tantôt pour leur faire simplement bouger d’un endroit où vous ne voulez pas qu’ils soient.


La capacité de Jack est par contre limitée à quelques facteurs:

  • Le temps: Il ne peut pas s’accrocher indéfiniment à son hôte, il a une marge de manœuvre d’une minute maximum.
  • La mort ou la survie de l’hôte: En laissant en vie son hôte, celui-ci n’aura aucun souvenir de ce qu’il s’est passé pendant ce laps de temps et mettra ça sur le compte de la fatigue. Mais Jack ne pourra rester plus longtemps sur son hôte qu’en le tuant, pompant son énergie vitale jusqu’à son seuil critique.

Un premier jet sur le concept de Jack:

Évidement, j’en suis qu’aux premières ébauches de ce projet, qui prendra du temps et demandera beaucoup d’efforts de mon coté, car j’apprendrai tout sur le tas. Mais tant que j’arrive à faire quelque chose de jouable d’ici max un an, je serai déjà aux anges.

Pour l’instant je suis dans l’écriture d’un doc de game design, qui sera uploadé et dont je vous ferai part une fois fini.

Qu’en pensez-vous?