|Deus Ex Machina|

le blog de Daedalus.

Archive pour 14 juin 2013

28 ans. Bientôt 30 ans. Et qu’ai-je fait durant tout ce temps? Pour moi, pas grand chose. Je n’ai pas l’impression d’avoir évolué à la vitesse que je pensais. Pire, j’ai l’impression de m’être engagé dans la mauvaise direction.

En 2006 j’avais eu la folle idée de créer un remake de Requiem-avenging angel. Mon background en dev de jeu à ce moment? Aucun. L’aventure a quand-même duré plus de 3 ans, ce projet m’ayant même survécu, vu que j’ai abandonné le dev en route à cause de mes études de médecine. Evidemment, j’ai appris beaucoup de choses grâce à cette aventure, et surtout, malgré toutes les disputes de groupe et le changement de cap du projet, il y a un truc qui est s’est allumé en moi: l’envie de créer mon propre studio.

Avec les années qui passaient, j’ai terminé mes études, trouvé un job de laborantin dans la silicon valley belge, et depuis 5 ans, j’ai acquis beaucoup d’expérience de gestion de projet scientifique.

En 2011, je me suis dit que pour créer un jeu, il ne fallait pas que l’envie, mais aussi les connaissances. C’est ainsi que j’ai commencé les études en cours du soir en infographie, avec quelques cours liés indirectement au jeu vidéo. Une école près de mon lieu de travail proposait ce genre d’activités.

C’est à partir ce ce moment que j’ai commencé mes journées de 14h.

Je me suis accroché, terminé ma première année avec mentions en dessin et animation, et je suis sur le point de terminer ma seconde année avec… Je ne sais pas. Cette année a été très inégale. Mon prof d’animation et de 3D était en dépression nerveuse pendant toute l’année et il n’a pas vraiment donné cours. Il était présent, mais restait assis à ne rien faire. Nous avons pour la plupart dû nous résoudre à apprendre la 3D par nos propres moyens, ainsi que l’animation avancée (pas nouveau pour moi qui ai dû toucher à tout en modding).

La direction étant nouvelle (un privilégié qui a été promu à ce poste uniquement pour faire bien sur son cv), elle n’a pas bougé le petit doigt.

Je me suis quand-même accroché. J’ai en parallèle continué à bosser sur un game design document pour un projet qui m’est cher. Les idées s’entassent, les projets se multiplient et j’ai pris mon courage à deux mains: prendre contact avec une équipe de jeu vidéo.

C’est ainsi que j’ai pu avoir un entretien avec l’équipe de Fishing Cactus. Chouette équipe, de chouettes projets, une chouette vision d’une équipe de jv. Ils ont accepté que je bosse avec eux durant une période de stage pour mon école. Et ce malgré le fait d’avoir des connaissances techniques bien moindre que des élèves de seconde année d’une autre école.

Tout ça grâce à quoi? En partie grâce à Requiem, le remake, d’autre part en parlant du game design de mon projet principal (Jack, pour ceux qui ont suivi mon blog déserté).

Donc d’après eux, j’ai des bonnes capacités en game design et en 3D (what?) mais j’ai un dessin médiocre (juste dans la moyenne), mais assez évolué que pour pouvoir communiquer efficacement mes idées à d’autres personnes qui potentiellement travailleraient avec moi (game designer avec composante artistique qu’il disent).

Grosse montée de confiance en soi.

Donc me voila, laborantin, à vouloir changer complètement mon avenir pour suivre ma passion qui sera, je n’en doute pas, mal payée. Le problème pour l’instant est le manque de temps. Une journée a 24h. Si l’on retire mon boulot, les cours, les travaux pour l’école, je n’ai pas beaucoup la possibilité de travailler sur mes projets. Du moins, tout seul.

Mais c’est décidé. Je fais mon propre jeu vidéo.

Mon prochain article sera consacré à mon stage dans le jv, et de mes projets en travaux.  J’aurai surement besoin de l’aide d’un ou plusieurs d’entre-vous d’ailleurs!