Blog de Crampi (le blog de Crampi)
Retour au blog <<
Si t’es beau, t’es déjà rigolo ( et l’inverse )

Rechercher

Archives

Pages

Catégories

Méta

juin 2007

Musicien

Jeudi 28 juin 2007 à 16:08

Jeudi dernier c’était la fête de la musique.

En tant qu’excellent musicien j’y ai participé: j’ai fait 6 ans de sexophone et 1 ans de guitare, achtung…

Il y a quelques temps je me suis rendu compte qu’autour de moi peu de gens jouaient d’un instrument.
C’est très triste.

Jouer de la musique seul c’est déjà super: c’est très apaisant. Mais alors jouer avec d’autres personne c’est vraiment l’orgasme total. Faire 30 000 répét en se marrant en se tapant des délires, en arrivant pas à jouer un morceau ensemble pendant toutes ces répét et arriver au concert pour le jouer parfaitement c’est une sensation magnifique.

Je me rend compte que cet article est nul à chier et que mes phrases sont mal construites mais c’est difficile à expliquer.

Donc je vous encourage tous à jouer d’un instrument.

Sinon je viens d’aller chez un ORL il m’a mis une caméra dans le nez c’était une expérience trop dla bombe.

Les résultats pour les invitations Red Orchestra \o/ + invitation The Ship

Mardi 12 juin 2007 à 22:14

Je vous cacherai pas que vos blagues étaient nulles à chier. Celle de Fimbulvetr m’a arraché un petit sourire sadique, il gagne donc une invitation.

"Comment empêcher cinq noirs de violer une caille blanche ?
On leurs jettent un ballon de basket."

Sinon pour la deuxième invitation c’est QQQ qui l’emporte avec:

"Tu sais pourquoi les hommes de l’est ont les yeux rouges après l’amour?

A cause du spray au poivre."

Ces deux veinards peuvent laisser leur e-mail en commentaire pour recevoir leur chance de crever sur le front de l’est.

Sinon j’ai aussi une invitation pour The Ship mais là jvais pas être chiant: le premier qui en veut laisse son e-mail et en avant guingamp.

Invitations Red Orchestra

Lundi 11 juin 2007 à 21:55

Bon valà j’ai 2 invitations pour Red Orchestra.

Par contre jvais être moins sympa que les autres, il va falloir me faire rire. En gros racontez moi une bonne blague et demain soir je rendrais mon verdict et mes invitations aux deux meilleurs vanneurs.

Vengeance routière

Vendredi 8 juin 2007 à 11:48

Souvenez-vous.
Nous l’avions rêvé, ils l’ont fait.

J’en ai commandé un camion.

28 semaines plus tard

Samedi 2 juin 2007 à 10:01

"28 jours plus tard" était un des seuls films qui m’avait fait flipper à l’époque par son ambiance et ses situations cocasses: "ah bah merde soeurette tu t’es fait mordre, bon bah bouge pas jtampute la tête avec le pied de biche".

"28 semaines plus tard" vu hier est un poil mieux que l’ancien.

Le pitch©: quelques mois après le virus qui conduisait tous les rosbeafs à s’entrebouffer avec leur dent en avant, l’armée américaine décide de rappatrier des anglais pour la reconstruction de leur glorieuse patrie "ouais vous inquiétez pas ils sont tous morts, mais bon au cas où on va vous mettre tous dans un petit district encerclé par l’armée pour être bien sûr." Andy, un petit enfant fait partie du convoi de colon, il a 12 ans. Sa mère est morte sur l’île pendant que lui et sa soeur était en voyage de classe. Son père a survécu et les retrouve à leur arrivée. Après quelques jours passés à Londres leur mère réapparaît apparemment normal… Des prises de sang révèleront qu’elle est en fait porteuse saine du virus…

Et c’est reparti pour un tour: et que jte mort et que jte vomi du sang dessus. L’ambiance est encore une fois excellente et c’est encore l’armée qui en prend plein la gueule. Certaines scène sont antologiques: confinement de quelques centaines de civils avec juste un infecté dans le tas \o/; scène dans le métro où juste une personne sur trois voit quelque chose ( "euh c’est quoi que j’ai touché là ?" "-t’inquiète fais juste un grand pas en avant pour passer.") et bien sûr une grosse scène de carnage de zombie ayant un rapport avec une hélice d’hélico…

La pire scène restant celle du début où l’acteur de The Full Monty se fait coursé par une bonne centaine de zombie au milieu d’une plaine sur fond de musique nous faisant comprendre que cette fois-ci mon coco tu vas y passer.

Bref un bon petit film. Je meurs d’envie de vous raconter la fin qui laisse penser qu’il y aura une suite, ou alors que c’est la fin, avec un grand F.