Blog de Crampi (le blog de Crampi)
Retour au blog <<
Si t’es beau, t’es déjà rigolo ( et l’inverse )

Rechercher

Archives

Pages

Catégories

Méta

mars 2005

L’arbre est tombé

Lundi 28 mars 2005 à 21:54

Je rentre le soir du boulot. Mon père me ramène à la maison en voiture de la gare à chez moi et il me dit: "ah tiens yé coupé lé pommier".
Le pommier c’est cet arbre énorme qui ne servait à rien mais qui était resté là immuable depuis que j’étais né. Cet arbre ne donnait que des mini pommes immangeables qui ne servaient qu’à nous tomber sur le coin de la gueule quand c’était la saison.
Oui mais voilà ce pommier j’y tenais. Quand je suis arrivé à la maison j’ai vu devant le garage le carnage: mon père ce boucher l’avait transformé en petite rondelle de bois prête à passer à la cheminée. Là j’ai eu un pincement au coeur. C’est vrai quoi, cet arbre c’était une partie de ma famille, une valeure sure, en plus d’être le support idéal de mon chien pour faire ses besoins. "No mé pour récoulé la voitoure dans lé garage on voyait rien !" me dit mon père.
Salaud !

Ya des choses comme ça des fois que ton coeur refuse de voir disparaître même si c’est encombrant. Un vieux t-shirt, une peluche, une décoration moche, ma soeur…

Moment de solitude

Mardi 15 mars 2005 à 21:55

La religion ça me fait marrer. Je peux plus blairer n’importe quelle religion et c’est pour ça que j’ai tendance à me foutre de la gueule des différents dieu. Un truc qui m’a foutu en boule c’est l’interdiction de cette pub:

OMG ! Une interprétation de la cène avec des femmes modernes ! Non mais vraiment. A la rigueur si c’était la cène transformé en partouze avec Bernard Minet dans le rôle de Jésus là ça se comprendrait mais non là vraiment je trouve ça complètement…euh….en dessous de con ya quoi ?

Alors aujourd’hui pendant que je me faisais chier sur les mots croisées du 20 minutes, un de mes collègues me dit: "tiens tu veux de la lecture c’est une dame qui l’a oublié à un guichet" et plof il me balance un magazine qui avait comme titre "Dieu dans la mort". C’était en fait une sorte de brochure pour faire la promotion de l’enterrement à l’église. Ce magazine était agrémenté d’exemple de plainte "à dire pour la mort de 1- un adulte 2- un enfant/ado 3-quelqu’un qui aidait les autres". Alors je commençais à me marrer comme un con en lisant sur un ton de curé les différents psaumes du bouquin. Du genre "Monsieur vous n’avez pas eu de réduction sur le Paris-Marseilles de demain ? mais ne vous inquietez pas…CAAAAAAAR DIEU EST LE BERGER DES TROUPEAUX EGAREEEEEEEEES" *voix de cathédrale*".
Et alors que j’étendais la bonne parole à travers les guichets, en me gaussant comme une vieille quiche, une petite vieille viens me voir et me fait "euh j’ai oublié mon magazine vous l’avez vu ?". Là mes camarades explosent de rire et la mémé me regarde d’un air de dire "Tu iras au fin fond de l’enfer" ou alors "tiens viens là et tend les deux joues tout de suite que jte pwn".

OOPS. Désolay !

Les marques divines

Lundi 14 mars 2005 à 9:36

Je suis sûr que toi qui me croise dans ma vie mouvementée, tu te demandes: "mais comment fait-il pour s’approcher autant de la perfection ?". Pas vrai ?
Je vais donc te révéler mes secrets. N’oublie pas que j’ai été Dieu une fois, de 1939 à 1945.
Je pense tout d’abord que le divin s’obtient par les bonnes marques qui font le quotidien d’un homme occupé et pressé comme moi. Plongeons donc ensemble dans mon quotidien à travers les marques.

Tous les matins ma chaine hifi Kerzo se met en marche sous la pression du doigt de la Sainte moman. Je vire mes draps Footix et j’allume mon téléphone samsung pour voir si Jesus m’a envoyé un sms. Hop un détour par la cuisine pour prendre mon lait Lidl et mes Smacks Choco Trésor le tout dans un bol Bart simpson. Ensuite la douche pour me réveiller: du savon Dove sur mon corps musclé et du Fructis dans mes cheveux d’Apollon. Je me lave les dents avec du Elmex ( ça c’est vraiment divin) et me rase avec un Philishave et la crème Dove qui va avec. Ensuite un bisou Leader Price à mes parents, je branche ma clé Usb Ndeo et mon casque Panasonic ( ouas ouais investissement ) sur LMDMF.
Mon Levis me sert un peu la sainte semence mais bon va bien falloir supporter la journée. Le soir j’ai cour de conduite dans une Renault Clio bleue avant de rentrer pour me faire une petite partie sur ma Sony Playstation tiou.

Voilà après ça tu te rapprocheras du ciel, simple morte,l et tu sauras alors pourquoi mon nom est l’ét…

Sinon Vendredi je me suis bien poilé: à la fenêtre de mon taf un pigeon arrêtait pas de se faire éléctrocuter par le système de répulsion des pigeons. Ce trou du cul arrêtait pas de faire "Bzz" et de revenir, "Bzz", jusqu’à ce qu’il tombe à moitié mort sur le rebord avant de reprendre ses esprits au bout de 10 minutes et de ses barrer. Les pigeons c’est vraiment cons.

PS: le trollage sur les marques est fortement conseillé.

Futurama

Vendredi 4 mars 2005 à 0:34

Si vous ne connaissez pas encore cette superbe série qui coupe votre soeur en 7 à la hache eh bien je m’en vais vous la présenter.

Futurama donc est une série du créateur des simpsons, et donc une vâleur sûr en matière de rigolade. Futurama est drôle et peut-être même plus que les simpsons pour nous pauvres zeuropéens qui ne comprenont pas toujours les histoires des célébrités narrées dans les simpsons. Car Futurama se moque plus de la planète entière que des Etats-Unis seulement.

L’histoire en bref est celle de Philip J. Fry un livreur de pizza loser qui va être congelé par accident jusqu’en 2300 ( je crois… enfin bref jusqu’à dans longtemps). Il y rencontre une cyclope femelle, un robot cléptomane et alcooliquen un scientifique taré et obsédé, un mollusque complètement con, etc…C’est donc un prétexte pour se foutre royalement de la gueule du XXième siècle et de voir que certaine chose sont immuables, comme la connerie humaine.

Bref Futurama is good, mangez en !