Blog de Crampi (le blog de Crampi)
Retour au blog <<
Si t’es beau, t’es déjà rigolo ( et l’inverse )

Rechercher

Archives

Pages

Catégories

Méta

novembre 2004

le mardi c’est ravioli

Mardi 30 novembre 2004 à 16:11

Ravioli en parlant de ma tête. J’avais pourtant mis le réveil à 9h, bah nan je l’ai pas entendu et du coup pouf je me suis réveillé d’un coup à 12h avec ce gros coup d’adrénaline comme dans "4 mariages et un enterrement". Quelques secondes d’affolements puis ensuite la résignation: il est trop tard je n’irais pas en cours aujourd’hui. Encore une journée super productive.

Pis je pense à ce code de la route que je passe dans 1 semaine. J’aurai dû le passer il y a une semaine si cette conne de l’auto-école n’avait pas oublié mon dossier. J’ai cru que j’allais la tuer. Me faire lever un mardi exprès pour ça, me faire attendre une heure dans le froid au pied d’une citée pour finalement être le seul avec ceux de mon école à nous faire jeter. J’ai failli lui faire bouffer des signalisations de carrefour à sens giratoire à 150m.

Le monde de la Crampe

Dimanche 28 novembre 2004 à 1:45

Voilà je vais tenter de me lancer dans cette chose qui paraît incontournable sur internet de nos jours: les sites de boules ! Nan je rigole, je voulais dire bien sûr les blogs. Vous allez donc rentrer dans mon monde. Le monde de la Crampe.

Qui qui c’est ? :
J’ai 19 ans. Je suis étudiant sur Paris et j’habite en banlieue. J’ai un drame dans ma vie: ma taille. En effet je ne mesure que 1m65 et c’est dur de vivre dans un monde qui n’est pas à votre taille ( c’est valable pour les grands aussi). Pour moi c’est un complexe énorme et aussi très chiant vu que j’aime bien la bouffe et que je ne peux pas manger beaucoup sans grossir. Je suis obligé de faire beaucoup de sport pour ne pas ressembler à un bouchon. C’est aussi un gros problème pour la confiance en soit et par conséquent les relations avec les personnes du sexe opposé ( qui me paraît à moi chaque fois plus opposé en fait…).
Pour contrebalancer ce gros handicap tout pourri, je me suis forgé une façon de réfléchir de gros taré, un gros coeur et pas mal d’humour ( enfin pas toujours ).
Ya des gens qui pensent "ouais ce gars là il est marrant, il a de la chance" et moi je dis STOP ! Nan ! Conneries ! Un gars est marrant parce qu’il n’a pas le choix. C’est en fait ce qui permet auxx gens pas spécialement beaux de survivre. Parce qu’on ne peut pas être moches et cons et espérer vivre plus de 40 ans. Nan, si vous regardez bien, les mecs qui sont beaux en boites, bah ils sont pas très drôles et moi perso je me marre plus avec des gens à qui on jette des pierres plutôt qu’avec les canons de beautés. Bon évidemment ya toujours quelques beaux marrants, pis aussi les moches, pas drôles et en plus cons. Mais celà ne represente qu’une toute petite part de la population.

Les fêtes et les soirées, j’adore: tous ces gens qui font semblant d’avoir une vie passionnante, qui sont là pour s’oublier un peu, ces filles qui dansent et qui flashent. Je sors tous les week-ends depuis 2 ans à peu près depuis que je me suis rendu compte que la ma vie avait de grande chance de devenir emmerdante à souhait et surtout pas du tout original. C’est vrai ça. Vous vous êtes jamais demander "mais pourquoi je fais tout ça ? est-ce que c’est vraiment ce que je veux ?" Je me suis lancé dans une filiaire qui ne me réjouit pas beaucoup mais c’est "là où ya du boulot" : éco, gestion, finance, compta. Le truc très lourd. Ok je vais surement bien gagné ma vie mais est-ce que je vais pas me faire chier comme un rat mort ? Compter toute la journée, prendre le métro et rentrer à la maison où m’attendra ma femme, mes enfants et mon chien, dans une maison à la con. Moi ce que je veux c’est de l’action , les repas de famille n’étant pas considérés comme de l’action.

En parlant de ça j’en ai un demain et il faudrait pas que j’y sois complètement dans les vappes comme d’habitude après une nuit agité.
Là j’écoute Rire et chanson et j’arrive pas à rire. Les samedis soir sur le net c’est déprimant en fait.