Free for All

Un nouveau blog sur Wefrag le blog de Chaka.

J’ai pas aimé Hitman Absolution.

YouTube Preview Image

17 commentaires pour “J’ai pas aimé Hitman Absolution.”

  1. khelben dit :

    rest in piss

  2. skacky dit :

    :’(

    Dommage, j’avais adoré Blood Money.

  3. Sadyn dit :

    Ta vidéo, bien qu’elle m’ait bien fait rire et que rien n’y est vraiment faux, est assez loin de la réalité du jeu à mon sens : Bien qu’Absolution ait cédé à pas mal de choses, c’est sans compter l’intelligence des développeurs de chez IO qui en ont bien conscience.

    Absolution, on en fait ce qu’on veut, aucune feature n’est imposée, l’”instinct” peut être évité (et même inutile dès le 4ème niveau de difficulté et désactivable dans les menus dans les autres), le HUD peut être désactivé, le système de couverture n’est pas si abusif (et peut également être évité, la caméra est suffisamment souple), de même pour le corps à corps au QTE (de toute façon, quel joueur d’Hitman digne de ce nom les utiliserai ?) et le mode de difficulté maximal enlève toute indication (aucun HUD, barre de vie ridicule, ennemis beaucoup plus perceptifs etc…) et bien que l’IA ait parfois quelques bugs (comme celui montré dans ta vidéo que j’ai croisé plus d’une fois), elle est tout de même peu permissive (même moins que dans Blood Money mais pas non plus abusé) et pousse à la réflexion même avec un déguisement adéquat, les trajectoires doivent être anticipées et les rondes des ennemis sont bien moins machiniques que dans les anciens épisodes (et la foule de civils, assez présente au long du jeu, ne rend pas les choses plus faciles).

    Les passages linéaires ne m’ont pas choqués : ça apporte une nouvelle dimension à la série Hitman et je trouve ces passages bien plus intéressants à jouer que dans un Splinter Cell ou un Deus Ex, la mise en scène (mon dieu mais quelle ambiance…) est au poil (même si on va vers du Hollywoodien, mais au fond, on s’en fout) et les possibilités d’actions face à telle ou telle situation sont assez nombreuses..

    Après, les missions d’assassinats ne sont peut-être pas aussi complexes que dans les précédents dont je suis un fan pur et dur, mais elles sont suffisamment immersives et restent quand mêmes exigeantes (l’expérimentation et la progression par l’échec sont toujours de mises) et le niveau de difficulté maximale rend bien les bonnes vieilles sensations des anciens Hitman et, personnellement, je n’en demande pas plus… En bref j’ai, au contraire, adoré cet épisode bien que très différents tout de même des anciens, il complète bien la série qui peinait franchement à se renouveler et ne prenait aucun risque.

    Après oui, l’histoire est naze et les cinématiques puent, mais ça n’a jamais été le coeur de Hitman (sérieusement, vous en aviez quelque chose à branler, vous, de la tentative de rédemption à la mord-moi le noeud de 47 dans le 2 et de son agonie pixellisée du 3 (IO semble avoir un gros problème avec l’encodage de ses cinématiques) ? Sans parler de Blood Money qui, dans mon souvenir, ne possède même pas d’histoire à part, il me semble, une vague enquête pourrie)..

    Il fallait bien qu’Hitman évolue, les features kikoo sont malheureusement obligatoire pour qu’une franchise continue d’exister, mais à la différence d’autres licences, celle d’Hitman n’en pâtit pas énormément, IO ayant donner suffisamment de souplesse dans le gameplay pour qu’on puisse jouer de la même manière que dans les précédents.

    Un très bon cru pour ma part que j’ai même quasiment préféré au 3ème, même si le 2 et BM resteront les valeurs sûres de la franchise. Finalement, Absolution est une bonne porte d’entrée pour qui souhaite s’attaquer à la franchise et reste très exigeant (voire plus, à certains moments, que BM) une fois passé dans les modes de difficutés “professionnel”.

  4. Chaka dit :

    Je ne suis pas d’accord.
    J’en ai strictement rien à branler d’avoir une super ambiance, des explosions et une histoire “prenante”(lol) dans un Hitman. Je veux des niveaux intelligemment construits, qui proposent un challenge intellectuel (ou pas, si je veux tout bourriner).

    Hitman Absolution insulte mon intelligence et la licence en proposant des niveaux ridiculement petits (Sérieusement, c’est quoi l’intérêt de se la peter avec de la foule de cinglé pour la cantonner dans des niveaux de 100m²?).

    Comme je le disais sur ma page facebook jeuxdemerde.com, ce qui me dérange principalement, c’est qu’on a perdu le côté puzzle géant et le côté “Je suis déguisé en livreur de pizza, je suis un livreur de pizza”.

    Toute l’infiltration du jeu est articulée autour d’un principe simple:
    Il y a 2 types de personnages dans le niveau, les cuisiniers chinois et les policiers (ou les jardiniers et les gardes, ou les personnels de l’hotel et les tueurs).
    Quand tu es déguisé en A, A peut te reconnaître directement (même à 30m de dos…, par contre, quand on a la main sur le front ça va). B par contre va totalement t’ignorer. Et donc, si tu veux passer devant A, il va falloir choper le déguisement de B.
    Voilà ce qui à ce résume le côté déguisement d’Hitman maintenant, parce que dans une difficulté “décente”, les ennemis reconnaissent beaucoup trop facilement le déguisement, c’est une immonde difficulté artificielle. Dans les anciens Hitman, (enfin, surtout le 4), c’était très permissif, mais ça avait une cohérence.

    Dans Absolution, même en difficulté élevée, si tu vas déguisé en policier d’un point A à un point B en marchant devant un policier, tu vas te faire repérer en 5 secondes. Par contre, si tu y vas en courant, le policier va se dire “c’est pas normal ça”, donc il va te suivre un peu, mais c’est tout.
    J’ai fait toute la mission de la boîte de nuit en expert en courant, tuant ma cible et les gardes sont tellement abrutis et lents (et m’ont oublié en 20 secondes) que je n’ai même pas pris une balle.

    Ce jeu m’a profondément déçu, si on m’avait servi un Hitman BM 2.0 (une sorte de DLC avec de nouvelles maps), j’aurais été aux anges.

    Mais quand je vois l’engouement de la presse et des joueurs pour des jeux tels qu’Assassin’s creed (que j’apprécie quand même hein, mais c’est un jeu pour assistés fan de transformers en capes et épées), splinter cell conviction ou Max Payne 3 (qui fera l’objet d’une prochaine critique, tant j’ai été dégouté aussi)… Bah ça ne m’étonne pas que Hitman soit devenu ça. Il semble que c’est ce que demande le peuple…

  5. elemiah dit :

    Je trouve ta vidéo vraiment bien réalisée pour une fois.

  6. Jerc dit :

    Je n’ai fait que la premiere mission tutorial, et en mode difficile, mais j’avoue que les jardiniers qui te reconnaissent alors qu’ils te tournent le dos a 10m c’est completement debile.
    Meme truc dans la maison quand tu peux mettre des pillules dans le cafe des mecs sous leur nez parceque tu es deguise en cuisinier.

    J’espere que le gameplay ne repose pas que la dessus parceque c’est vraiment mal branle.

  7. Sadyn dit :

    Il est clair que les mécanismes ont pas mal changés, après ça plait où ça ne plait pas et je comprend bien que le jeu ressemble désormais à un TPS à couverture et à personnage brillant qui prend les 3/4 de l’écran parmi tant d’autres (On a cette impression, beaucoup trop courante aujourd’hui, d’une skin Hitman pour Batman Arkham Asylum ou City (les conduits d’aération…) / Mafia II / Mass Effect / Spec Ops…) et il est clair que des concessions ont été faites, mais si on rentre pas trop dans le détail, l’illusion fonctionne et on passe un bon moment.. En fait je me suis pas vraiment mis en tête d’analyser profondément la façon dont les mécanismes fonctionnent, j’ai pris le jeu pour ce qu’il est sans comparer avec les mécanismes des anciens, m’enfin c’est mon côté indulgent qui veut ça… Tout ça pour dire que bien que je préfère nettement les anciens, celui ci à ça de plaisant qu’il propose une autre vision des choses, une inflitration plus classique mais, pour ma part du moins, bien rôdée, tout en gardant des éléments des anciens.. Après, la dernière fois que j’ai torché Blood Money, c’était il y a un an et demi, ça joue peut-être sur mon avis général beaucoup plus indulgent.

    A prendre comme un jeu d’infiltration qui se suffit à lui-même, et non pas comme un Hitman à proprement dit, c’est la condition qui fait qu’on apprécie mieux le jeu. C’est une approche assez désolante et désabusée, mais ça permet d’apprécier un minimum la soupe qu’on nous sert sans arrêt, De toute façon, je m’étais déjà résolu avant même la sortie d’Absolution que Blood Money serait le dernier Hitman old-school à voir le jour, je n’ai pas vraiment attendu Absolution comme un Hitman… C’est peut-être aussi pour ça que j’ai plus facilement retrouvé des sensations des anciens dans celui-ci que toi, je ne les attendais pas dans cet épisode, et quand on ne les attends pas…

  8. Chaka dit :

    Si tu ne prend pas ce Splinter Cell pour un Splinter Cell ça passe mieux.
    Si tu ne prend pas ce Max Payne pour un Max Payne ça passe mieux.
    Si tu ne prend pas ce Hitman pour un Hitman ça passe mieux.

    Dans 10 ans, tous les TPS seront les mêmes je pense. Ils finiront par nous pondre littéralement un TPS générique, avec des skins de 47, de batman, de Max payne, de sam fisher. Ca sera le même jeu, décliné en 5 exemplaires.

  9. PinGoo dit :

    RIP bro’

  10. SethDeNod dit :

    Chaka a dit :
    Si tu ne prend pas ce Splinter Cell pour un Splinter Cell ça passe mieux.
    Si tu ne prend pas ce Max Payne pour un Max Payne ça passe mieux.
    Si tu ne prend pas ce Hitman pour un Hitman ça passe mieux.

    ‘Nuff said

  11. __MaX__ dit :

    Casualisation, et non pas consolisation. On le constate à tous les niveaux (Diablo 3, WoW, MMORPG en tous genres, RTS, TPS, FPS…) ce n’est pas la console qui pose problème, ce sont les gens qui ne veulent plus affronter un challenge… à partir du moment où il y a une courbe d’apprentissage ou un peu de die’n'retry, les gens lâchent l’affaire et considèrent le jeu mauvais.

  12. Chaka dit :

    Ah non, ici il y a du die and retry, mais il est mauvais.

  13. Daemetrius dit :

    SethDeNod a dit :

    Chaka a dit :
    Si tu ne prend pas ce Splinter Cell pour un Splinter Cell ça passe mieux.
    Si tu ne prend pas ce Max Payne pour un Max Payne ça passe mieux.
    Si tu ne prend pas ce Hitman pour un Hitman ça passe mieux.

    ‘Nuff said

    Après il faut aussi savoir renouveler une franchise en apportant par moment un nouveau gameplay au sein d’un background déjà existant.
    Je n’ai pas testé ce dernier Hitman mais ça a effectivement l’air d’être le même gameplay fondamentalement, mais en moins bien. Donc là je n’y vois aucun intérêt.

    Par contre un Splinter Cell Conviction après 4 volets au gameplay relativement similaire (relativement car Double Agent changeait un poil, mais le coeur du gameplay restait le même), j’avais besoin de quelque chose de nouveau, et l’histoire amenait petit à petit notre Sam Fisher vers une rupture psychologique. Le changement de gameplay a permis d’apporter un vent de fraîcheur, et de coller à cette rupture.

    Mais lorsqu’il s’agit de reprendre le gameplay habituel d’une franchise, en l’appauvrissant (hello Max Payne 3, au hasard), là je peux comprendre la colère.

    Désolé pour ce petit hors-sujet, je trouves juste qu’il ne faut pas systématiquement s’opposer à un changement d’orientation dans le gameplay, car ce n’est pas nécessairement une envie de casualisation (elle a bon dos la casualisation), mais c’est parfois nécessaire pour éviter qu’une franchise s’essouffle ou bien pour l’ouvrir en parallèle à un autre genre (et créer deux lignes de jeux différents sur un même background).

  14. kibot dit :

    Hitman Absolution, c’est Splinter Cell Conviction avec des déguisements.

  15. SethDeNod dit :

    Daemetrius a dit :
    Après il faut aussi savoir renouveler une franchise en apportant par moment un nouveau gameplay au sein d’un background déjà existant.

    Non. Si t’as un gameplay qui marche, tu le changes surtout pas. Tu fais des maps, des changements cosmétiques ce que tu veux mais tu touches certainement pas aux fondamentaux qui est ce que le public attends. Tu ressorts le même titre et tu colles un numéro derrière. Si tu fais autrement t’es un idiot, si tu veux faire autrement soit tu l’annonces clairement en disant que ça se passe dans l’univers de la licence X mais que c’est pas pareil, soit tu fais une nouvelle licence. Encore faut ils que les gens que tu emploies soit capable de faire un boulot de qualité équivalente et comprennent ce qui était important dans le gameplay et ce qui l’était pas. Le problème c’est qu’ensuite les devs gamers c’est a peu près aussi rare que les journalistes JV gamers…

    Daemetrius a dit :
    Par contre un Splinter Cell Conviction après 4 volets au gameplay relativement similaire (relativement car Double Agent changeait un poil, mais le coeur du gameplay restait le même), j’avais besoin de quelque chose de nouveau, et l’histoire amenait petit à petit notre Sam Fisher vers une rupture psychologique. Le changement de gameplay a permis d’apporter un vent de fraîcheur, et de coller à cette rupture.

    Oui ben bizarrement c’est à partir de double agent que ça à commencer à puer et Conviction est une bouse innommable COINCIDENCE YOU DECIDE.

    Ton vent de fraîcheur c’est le pet de l’ado obèse sur son canapé face à sa Xbox après un énième TPS-chips au “gout” différent dont les changements sont tellement mineurs d’un à l’autre que personne n’arrive plus à les différencier.

    T’as le TPS goût “furtif” où tu fais caca derrière un muret et que les ennemis ne te voient pas d’office. T’as le TPS goût “action” où tu fais caca derrière un muret mais que les ennemis tirent dans le muret. Le TPS goût “RPG” où tu fait caca derrière un muret mais où tu choisis entre deux dialogues qui amènent exactement la même réponse et les mêmes évènements.

  16. Revv dit :

    Je ne suis qu’à la mission où on récupère ses flingues (la 6ème ?) et pour l’instant ça n’a rien à voir avec le Hitman que je connais. On a vaguement une ou deux missions d’assassinat à Chinatown digne du premier niveau de Hitman 1, c’est à dire tout petit avec peu de possibilités et des temps d’attente chiants, le reste c’est du hide & run, je me déguise pour me cacher, je cherche un autre déguisement, je passe par des conduits…

    En deux mots, on passe d’un sentiment de supériorité (tueur chassant sa proie) de BM à celui d’oppression (tout le monde nous traque, le niveau est un couloir, cours vers la sortie sans te faire repérer).

  17. Tank dit :

    Complètement d’accord, j’ai acheté Absolution (pas très cher, heureusement) et franchement je suis on ne peut plus déçu.

    Même avis, c’est plus du hitman…

    Ce qui m’a le plus choqué :

    - Le système de déguisement est tellement débile qu’il m’a fait rage quit un bon nombre de fois. Ces derniers ne remplissent plus leur rôle en ce qu’ils ne confèrent absolument aucune liberté de mouvement (un policier lambda connait TOUS LES POLICIERS DU MONDE c’est bien connu) et ça retire tout le côté exploration/expérimentation (le “sel” des hitman, quand tu te demandes comment tu vas t’y prendre pour buter le vieux Alvaro d’Alvade ce coup-ci).

    - La difficulté totalement artificielle en mode de difficulté “élevé”

    - Le côté die and retry complètement pourri : dans les précédents hitman, recommencer ne me gênait pas plus que ça, c’était souvent dû à une erreur de ma part et puis ça voulait dire que je pouvais essayer une autre approche. Or dans Absolution, je vois directement comment je dois tuer ma cible pour le silent assassin (ça vire totalement le côté “intelligent” du jeu) mais je me fais gauler parce que mon pied dépasse 0,00001 seconde de trop et je dois recommencer sempiternellement le même chemin, avec les mêmes gardes qui disent la même chose au même moment et ça me gave.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>