Free for All

Un nouveau blog sur Wefrag le blog de Chaka.

Je veux jouer à des JEUX vidéo !

J’en ai marre qu’on me casse les couilles avec des “expériences vidéo-ludiques uniques faisant avancer le médium par leur absence de codes et de conventions”.

J’en ai marre qu’on nous offre des merdes comme Limbo.

Moi, dictateur du monde, j’interdirais les jeux contemplatifs comme The path.
Image hosted by uppix.net
Image hosted by uppix.net

Moi, dictateur du monde, je pousserais les développeurs à créer un gameplay solide avant de pondre un scénario digne d’un maxkarting de 68 ans dépressif comme celui de Limbo.
Moi, dictateur du monde, je déclarerais interdit tout jeu se basant uniquement sur des QTE.
Moi, dictateur du monde, j’aimerais que le jeu vidéo ne sombre pas dans la débilité absolue qu’est devenu l’art moderne.
Moi, dictateur du monde, je brûlerais tous les jeux créés dans le but de faire mouiller des Hipsters dans leur short en peau de mouton.
Moi, dictateur du monde, je mettrais Wolfenstein:Enemy territory au programme du BAC.
Moi, j’aime bien le cinéma d’auteur. Je préfère un Dardenne à un Michael Bay, de loin.
Mais quand j’achète un jeu vidéo, j’ai envie de JOUER !

Je sais qu’il faut des quotas de diversité. Je sais que pour une question d’accessibilité aux personnes porteuses d’un handicap, il faut rendre le jeu vidéo plus simple. Mais cela suffit !

Moi, dictateur de wefrag, j’interdirais aux membres de parler de jeux vidéo “artistiques” (il parait qu’il y en a même qui font des concours de capture d’écran).
Pour moi, une belle image, c’est ça. Des nazis qui se battent contre des américains.

Ca, c’est beau.
Image hosted by uppix.net

Ca, c’est pour les petites filles.
Image hosted by uppix.net

Alors, récemment, j’ai joué à ça :
Image hosted by uppix.net

YouTube Preview Image

Pour moi, ce truc est le stéréotype du truc auquel je n’ai pas envie de jouer. Un gameplay vide, une histoire à chier, 20 minutes de jeu.
Une honte. Mais le plus honteux, ce qui me donne envie de vomir mes tripes sur une pute yougoslave, c’est de lire ça.

“Au Festival du Jeu Indépendant de 2011, “Dinner Date” a été nominé pour le prix Nuovo, un prix qui récompense ‘le développement de jeux abstraits, condensés et non-conventionnels, qui font avancer le genre et la façon dont les jeux sont perçus.

SERIEUSEMENT ?

23 commentaires pour “Je veux jouer à des JEUX vidéo !”

  1. Mysterius dit :

    Je t’aime Chaka. Fais moi des petits enfants qui joueront à Duke et concevront des niveaux sur le Build à 7 ans.

  2. skaven dit :

    “Pour moi, ce truc est le stéréotype du truc auquel je n’ai pas envie de jouer.”
    Et ben, n’y joue pas.

  3. Mangeurdenfants dit :

    “Moi, dictateur du monde, je mettrais Wolfenstein:Enemy territory au programme du BAC.”

    C’est où pour voter ?

    Sinon je pense que tu racontes du caca, parce qu’il y a de la place pour tout dans le jeu vidéo vu la quantité de titres et la taille du public.

  4. JiHeM dit :

    Ne “joue” surtout pas à Dear Esther.

  5. L00 dit :

    Cool, un simulateur de lapin.

  6. polioman dit :

    Il y a des très bons jeux indépendants, toi tu n’aime pas les jeux contemplatifs et je peux le comprendre, mais ne dit pas que les jeux indépendants sont tous nuls.

    Je suis pour Wolfenstein: ET au Bac aussi.

  7. UnF dit :

    Haha, excellent !!

    Perso j’aime tout simplement les jeux qui procurent du PLAISIR.

    On y retrouve souvent un des “piliers” suivants :

    - jouer au sens propre du terme, avec des règles, un gameplay, une difficulté, des gestes à apprendre et à pratiquer
    - jouer au sens “rôle” = se mettre dans la peau de quelqu’un
    - vivre une histoire différemment par rapport à celle d’un livre ou d’un film

    A mon sens, la plupart des bons jeux sont ceux qui réussissent dans le premier domaine en tout cas. Ca semble rejoindre ce que dit Chaka. Dans les mauvais jeux, je vois surtout deux choses qui viennent tout gâcher :

    - la “casualisation”, qui frappe les trois domaines à la fois en simplifiant à outrance les mécanismes du jeu, en caricaturant la profondeur du jeu de rôle, et en sacrifiant le gameplay sur l’autel de la narration interactive. Dans le dernier cas, on se retrouve avec des “concepts” qui ne procurent pas forcément de plaisir, ou alors quelque chose de très intellectuel. Je ne crache pas dessus, mais je ne suis pas non plus ultra fan. Mélanger accessibilité et focus sur la narration, ça ne fera pas du jeu vidéo un art mais un produit bâtard. Je pense au contraire que c’est avec des jeux au gameplay complexe et à l’aspect RPG poussé que l’on enrichira la narration (cf. plus bas) et pas l’inverse.

    - l’envie de trop bien faire et/ou de tout révolutionner, que ce soit au niveau technique ou artistique : immersion, background, narration, gameplay. Par exemple, proposer des tâches inutiles et aussi chiantes que dans la vie de tous les jours (aller chercher un objet, faire caca, boire de l’eau etc.) en invoquant le réalisme et la profondeur de l’expérience de jeu. Ou alors, proposer une ère de jeu géante mais où il n’y a rien à faire. C’est censé être une “prise de risque” alors que c’est en fait un éloignement pur et simple du principe du jeu vidéo : pas de jeu, pas de fun.

    Bien souvent, les deux défauts vont de pair ! Ca donne des jeux horribles. Putain, Dinner Date, quelle horreur, du début à la fin : aucun gameplay, rôle ultra chiant d’un gros loser névrosé qui attend anxieusement une fille dans sa cuisine de merde au lieu de sortir de chez lui et voir le monde, et “narration” mortellement ennuyeuse sans aucune innovation réelle.

    Ceci dit, à l’opposé, il y a aussi la non-prise de risque totale, qui est tout aussi potentiellement chiante (répétition à l’envi de concepts déjà vus = gavage, le fun ne l’est plus).

    tl;dr = Pour moi, les meilleurs jeux sont ceux : 1) qui qui se concentrent sur le pilier du gameplay et 2) ceux qui se basent sur un gameplay éprouvé comme fondation solide pour ensuite bâtir des approfondissements des aspects rôle et narration. Exemples : Deus Ex, GTA IV, Stalker, The Witcher I et II, Amnesia…

    Dans le premier cas, on s’amuse, et dans le second, idem, mais en faisant avancer le média. Bien sûr, c’est une avancée plus lente et plus prudente que les super-tentatives concepto-révolutionnaires, mais ça marche beaucoup mieux. Ceci dit, à titre perso, je n’ai rien contre le jeu vidéo d’art et d’essai. Ca se plante souvent, mais il y a parfois des réussites qui seront repérées et implémentées par des concepteurs plus traditionnels.

  8. Julien dit :

    Moi, Dictateur du monde, j’empêcherai Chaka de s’exprimer.

  9. Douceur dit :

    Quelle magnifique capture tu as utilisée pour illustrer BioShock 2 (son DLC Minerva’s Den pour être tout à fait exact). Je me demande bien quelle « petite fille » l’a prise.

    Et, bien entendu, bravo pour ton niveau de troll qui commence, après plusieurs années, à atteindre des sommets.

  10. Cpt_Shock dit :

    Akimbo silenced lugers§§

    Mais sinon, Bioshock, non.

  11. Zorglomme dit :

    D’accord sur tous les points, mais troller sur Bioshock n’était pas vraiment nécessaire. Et puis je suis déçu par tes nouvelles vidéos, qui sont largement en dessous du niveau des anciennes…

  12. Chaka dit :

    Douceur a dit :
    Quelle magnifique capture tu as utilisée pour illustrer BioShock 2 (son DLC Minerva’s Den pour être tout à fait exact). Je me demande bien quelle « petite fille » l’a prise.
    Et, bien entendu, bravo pour ton niveau de troll qui commence, après plusieurs années, à atteindre des sommets.

    Merci, j’y travaille beaucoup.

  13. Lyerang dit :

    hail to the king baby

  14. KdK dit :

    J’aurais dit ET:QW au BAC mais ça n’engage que moi. Râle pas contre la vie Chaka, tu as joué à de “bons” jeux étant plus jeune ou lors de la découverte du média, ne pas s’étonner que maintenant que ton regard s’affine ou que le choix s’élargit, les jeux de qualité discutable t’apparaisse un peu plus existants.

    “Je hais les jeux de merde, j’en teste souvent et les gens me paierais presque pour que j’achète des bières en continuant à le faire. Je suis maso. VDM”

  15. cheminot dit :

    Concernant un jeu artistique avec un minimum de gameplay, y’avait Proun.
    http://www.proun-game.com/

  16. Aiua dit :

    “Je sais que pour une question d’accessibilité aux personnes porteuses d’un handicap, il faut rendre le jeu vidéo plus simple.”

    => Toi, joueur de league of legend, au gameplay tellement pas simplifié qu’il est joué en masse par les filles, handicapés mentaux et autres kevins.

  17. 7thWave dit :

    Ce qui est curieux, c’est d’avoir tant d’”exigences” et en même temps d’avoir fait ta réputation en ne jouant/testant que des jeux de merde.

    :-/

  18. Chaka dit :

    Aiua a dit :
    “Je sais que pour une question d’accessibilité aux personnes porteuses d’un handicap, il faut rendre le jeu vidéo plus simple.”
    => Toi, joueur de league of legend, au gameplay tellement pas simplifié qu’il est joué en masse par les filles, handicapés mentaux et autres kevins.

    Il y a une différence entre accessibilité et gameplay et interface mal branlée.

  19. kimo dit :

    C’est pas comme si ces jeux bénéficiaient d’une couverture médiatique si importante qu’il faut se dresser contre eux. D’autant que comme ça a été dis, ce genre de jeux peuvent être pillés (au sens positif du terme) par les plus grosses productions.

    Je suis plutôt content que la scène indé. et expérimentale ait plus de visibilité qu’avant: Braid, Super Meat Boy, VVVVVV (et notamment la plupart des jeux de Terry C.) sont à la fois des jeux conceptuels et réussis en terme de gameplay, et en plus, ce sont ceux qui cartonnent le plus d’un point de vue critique et public (comparons les aux ventes de dinner date).

    Quant à Limbo, oui, c’est moyen, oui c’est formel, oui, c’est sur-évalué. Mais bon, franchement, c’est assez inoffensif dans le fond.

    @ufc: Honnêtement, pour moi, GTA n’a jamais fait parti des jeux dont le gameplay est fondamentalement intéressant, (et encore moins l’”histoire”, qui repose sur la parodie et le second degré référencé bête et méchant). Il fait p-e avancer le jeu video mais pas forcement du côté où on souhaite le voir évoluer. Je préfère largement me tourner vers Stalker pour ça.

  20. Masashi dit :

    Qu’est-ce que j’aimerai que tu casse la bouche de journaleu comme Julien Chièze (chiasse) qui se branle littéralement sur du Journey ou encore qui donne son cul a Quantic Dream …

  21. KaZoO dit :

    Pourquoi tant de haine ?

    Sinon, j’ai adoré Limbo.

  22. FulRoro dit :

    @Masashi: Journey est pas super awesome malgré son statut de jeu artistique ? (C’est une vrai question)

  23. Masashi dit :

    Le concept de Journey : un jeu coop sans mic …

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>