._. Des photos et des jeux vidéo sans “s”

Take pictures everyday ! le blog de Caroline.

Articles taggés avec ‘Fujifilm x10’

[Review] Fujifilm X10

Lundi 10 septembre 2012

Ok, vu que quelques personnes semblaient intéressées sur le forum, j’ai décidé de faire une review de mon dernier achat, le Fujifilm X10. Avant de commencer, je tiens à dire que ce sera une review d’amateur … Je ne prétends pas faire un test complet de l’appareil, photos témoin à l’appui. Seulement autant être clair : je suis déçu de mon achat et tous les tests pro ou non que j’ai pu trouver sur le net ne m’ont pas préparé à ça. Je parlerais donc des points qui me gênent principalement, en tant qu’utilisateur lambda. Je parle surtout d’impression, n’ayant pas la motivation ni le temps de fournir des photos + exifs. Si vous voulez des exemples, n’hésitez néanmoins pas à me contacter ci-dessous.

Contexte

Je pars en octobre au Japon et compte bien ramener des clichés de l’autre bout du monde d’un voyage que je rêve de faire depuis mes 8 ans. J’ai à ma disposition un reflex (Canon 400D), un compact (Canon S90) et divers argentiques. En imaginant mes bagages pour 3 semaines de voyage j’ai vite réalisé qu’un reflex + 4 objectifs serait encombrant. J’aime avoir mon appareil sur moi 7j/7 et je sais à quel point un poids parait raisonnable en début de journée et scie l’épaule 2 heures plus tard.

Il me restait donc le Canon S90. Cet appareil est une merveille : très compact, rapide, autonomie important, images magnifiques et RAW, bonne ouverture à 28mm … reste qu’il ne filme qu’en 640*480 et que j’ai de la peine à cadrer “droit” tellement il est petit.

J’hésitais donc entre prendre ce petit compact au risque d’avoir pas mal de photos à retoucher au retour ou de prendre le reflex. Et dans ce contexte (propice aux achats compulsifs), je croise ça :

Camera Porn

Camera Porn - http://www.focus-numerique.com

Je ne sais pas pour vous mais le hipster l’esthète en moi à vu son sang bouillir  dès que nos lentilles se sont croisées. J’aime l’argentique, vraiment, mais ça coute cher et à mon niveau, c’est souvent du gâchis (cf mon précédent article). Il me fallait cet appareil.

La réalité de mon compte en banque et la perspective d’un voyage prochain m’ont vite ramené à des idées plus sages : je n’avais pas VRAIMENT besoin d’un nouvel appareil, ce look rétro ne cachait-il pas une pauvreté de contenu ? Bref, j’ai réussi à résister.

Tu nous les brises, ça vient ce test ?

Ça arrive, je place le contexte …

Donc j’ai résisté disais-je, jusqu’au jour ou nos routes se sont croisées. J’ai vu un pote l’utiliser. L’appareil rend bien, juste la bonne taille. Je peux enfin mettre mes mains dessus et il envoie. Au niveau des images, je n’ai pas trop le temps de voir grand chose : on est en plein soleil et après 1 mn, je dois déjà le rendre. Je vais donc en magasin et demande à l’essayer. Le vendeur me le recommande, souligne ses nombreuses qualités. J’hésite, teste un peu puis le repose.
2 jours plus tard je le vois sur le net à 420€ : désolé pour mon vendeur (qui me le vend 550€) mais je craque.

<3 J’aime

  • Son look néo bobo vintage. Je ne vais pas le nier. Look qui lui donne un avantage indéniable :
  • Sa discrétion. Il est compact, donc discret. Je peux shooter discrètement, l’appareil autour du cou ou viser à côté, faire la mise au point, me décaler et shooter. Bref, je peux le faire beaucoup plus facilement qu’avec un reflex et j’aime ça.
  • Sa bague de zoom : on zoome en tournant l’objectif d’un mouvement naturel.
  • Ses nombreuses commandes accessibles et ses deux molettes (pourtant décriées dans de nombreux tests pour leur trop grande sensibilité, moi j’aime).
  • Ses nombreux modes de prise de vue : du mode auto, au mode auto noob (EXR qui fait quasiment lui même la photo) aux modes M, A, S et P habituels. Les modes C1 et C2 permettent de prédéfinir des options (pour ma part un mode noir et blanc et un format carré). Un mode prend automatiquement un panorama en vous demandant de bouger l’appareil (de 120°, 180° ou 360°) et reste plutôt efficace.
  • Son mode de prise de vue carrée 1*1.
  • Son mode macro et super macro : la mise au point à 1cm avec l’arrière plan flou c’est bateau mais ça fait son petit effet.
  • L’ouverture de son objectif : 28 mm : f/2,0 | 35 mm : f/2,2 | 50 mm : f/2,2 | 85 mm : f/2,5 | 112 mm : f/2,8

et c’est tout.

Pour le reste, il y a une part de mauvaise foi : il fait certaines choses moins bien que mon Canon S90 (autofocus, gestion du bruit) et une part qui me reste en travers de la gorge.

<-3 J’aime moins

  • La politique Fujifilm. Tu achètes un appareil à ~500€ mais on te taxe encore 50€ pour un pare-soleil. Pare-soleil qui se visse sur l’objectif (bonjour la rapidité pour le mettre) et qui du coup empêche l’utilisation de la fourre officielle (vendue 90€).
  • Les problèmes de capteur. Les sources lumineuses photographiées de nuit ou le soir perdent leurs détails et deviennent de simples globes blancs. Fujifilm à vite réagi et propose un firmware qui, jouant sur les isos et autres paramètres pour rattraper ce problème … sans effet probant malheureusement. Reste que Fuji accepte les retours et changements de capteurs mais sans donner la liste des capteurs problématiques. Et devinez quelle type de capteur j’ai ? (Caroline effect). Bref, c’est le genre de détails qu’on ne voit pas forcément sur une photo mais une fois décelé, impossible de faire abstraction.
  • La gestion du bruit. Ce point est à prendre avec de grosses pincettes car je suis très critique envers le bruit mais je l’ai trouvé très prononcé sur les images de mon X10, là ou mon Canon S90 s’en sortait globalement mieux. J’ai été très étonné car les tests que j’ai pu lire sur le net mentionnaient au contraire les performances particulières du X10 dans ce domaine. Selon moi il n’en est rien … (Images disponibles ici).
  • La réactivité de l’appareil. Quand on prend une image, il faut compter 2 secondes pour l’afficher. Idem si je change de mode : l’écran affiche le nom du mode, une courte explication, pendant 2 secondes. Si l’appareil enregistre une grosse photo ou un paysage, il faut attendre, sans aucune autre indication qu’une led clignotante, qu’il ait fini pour prendre une autre photo.
  • Le mode vidéo “alibi”. Certes il y a un mode vidéo (108op) mais sans aucune option. La vidéo bouffant les batteries over 9000, on regrette vite une vraie caméra même si la qualité d’image est bien présente.

<$!.*3 J’aime vraiment pas

  • Le viseur inutile. Ça c’est dit, je sais pas quelle à été la logique de Fuji au moment de créer ce viseur. Les tests sur le net parlent souvent d’un viseur “meilleur que la concurrence mais pas super” : tu m’étonnes. Déjà on voit un bout de l’objectif dans le viseur. Ensuite, si vous décider d’utiliser le viseur optique, vous n’aurez qu’une vague idée de l’image que vous êtes en train de cadrer : il ne couvre que 85% de la scène (et cela varie selon le zoom utilisé, donc difficile de s’habituer). Il ne donne par ailleurs aucune autre indication : on ne sait pas si la mise au point à été effectuée … Reste que la visée à l’écran est bonne, toutes indications nécessaires étant affichées, avec 2 types de grilles et un horizon pour être sûr d’être bien droit. Ça me fait une belle jambe vu qu’en plein soleil, on ne voit plus rien.
  • L’autonomie de merde © : J’ai ajouté le copyright parce qu’une autonomie aussi merdique, ça doit être un concept breveté je pense. Une sorte d’effet vintage pour faire genre “t’as un numérique de l’époque mec“. 200 déclenchements (à condition de couper les modes les plus gourmands, la luminosité de l’écran et le stabilisateur) et quelques minutes de vidéo. C’est ridicule et j’ai encore du claquer 20€ pour une batterie non officielle. Il faut donc que je prenne mon appareil photo, plus une batterie de rechange et un pare-soleil dans un sac. C’est le gros point noir d’un appareil qu’on emmène partout mais qui ne tient pas une soirée. Je n’ose pas imaginer en hiver, à basse température : peut être qu’on vise l’effet argentique, 36 poses maximum ?
  • L’autofocus. J’ai lu partout qu’il était véloce et réactif. A tel point que j’ai été comparer mon appareil avec d’autres Fujifilm X10 : le constat était le même. Souvent l’autofocus à de la peine (images claires, plein soleil, soir et macro) là ou le Canon S90 fait la mise au point du premier coup. Au contraire, le Fuji affiche parfois la mise au point comme correcte alors qu’il n’en est rien. Il reste la mise au point manuelle … utile si vous avez un sujet fixe et beaucoup de temps devant vous, le tout n’étant vraiment pas rapide : rarement catastrophique mais il faut parfois se battre 3 ou 4 fois avant que la mise au point soit bonne. Bizarrement j’ai rarement eu ce problème de jour sur des gens dans la rue. Principalement sur des objets fixes …

Alors quoi, je l’achète ou non ?

Non, c’est un appareil avec des erreurs de jeunesse … et une erreur de casting de ma part. J’ai cru acheter une sorte de X100 alors qu’il n’en a que la coque. Au final ce qui me coince vraiment c’est ce (gros) souci de batterie et une légère déception sur des clichés flous car l’autofocus m’a lâché. J’ai aussi constaté qu’en basse lumière le X10 réagit nettement moins bien que le S90.
Globalement c’est un très bon appareil si vous êtes prêts à garder une batterie en poche pour des sessions photo et que le problèmes des orbes lumineux se règle via un changement / ne vous gêne pas. Un mélange de classe bien dosée et de choix imbéciles.

Comparatif X10 - S90

Comparatif X10 - S90

Je vais malgré tout partir avec au Japon … avec mon fidèle S90 en poche : plus compact et malgré tout fiable. Méfiez vous simplement si vous pensez acheter un appareil expert. C’est évidemment clairement un “amateur-expert” qui traine quelques casseroles. Je pense honnêtement que je vais finir par m’habituer à certains de ses défauts et surtout apprendre à l’utiliser à sa pleine capacité. Je me laisse encore un mois pour décider à le revendre ou à l’utiliser plus systématiquement.

Il était un peu pourri ton test (et c’est lourd tes sous titres)

Yup. Je me rends compte que j’ai occulté plein de choses : la finition classe, les effets de films qu’on peu appliquer sans que ce soit trop invasif ou kitsch, l’ergonomie soignée, le sabot pour le flash externe et globalement, le plaisir de l’avoir, malgré tout, en main. Je pense aussi que ma review n’est pas finie (mais est déjà trop indigeste) et ne le sera pas avant 6 mois et ma période d’apprentissage sur cet appareil.

Je posterais prochainement quelques photos prises avec le X10. En attendant si vous voulez creuser, lisez d’autres tests. Ils disent souvent le contraire de ce que j’affirme, pas forcément à tort. Considérez mon test comme une vision négative d’un appareil pas si mauvais … mais que je n’aurais peut être pas acheté si les tests en questions avaient été plus critiques :

Lappareil de dos

L'appareil de dos - http://www.focus-numerique.com

Vu de dessus

Vu de dessus - http://www.focus-numerique.com

N’hésitez pas en cas de demandes spécifiques. Je répondrais dès mercredi et posterais, si nécessaire, quelques photos témoin !