._. Des photos et des jeux vidéo sans “s”

Take pictures everyday ! le blog de Caroline.

Articles taggés avec ‘émulateur’

Dingoo digital A320

Mercredi 14 juillet 2010

Wikipedia nous dit :

La Dingoo A320 est une console portable miniature supportant le développement de jeux libres.

C’est vrai mais mettons les choses au clair. La dingoo est un émulateur portable. Elle émule une liste de console impressionnante, plus ou moins bien, avec les défauts inhérents aux émulateurs et avec leurs avantages (sauvegarde instantanée, customisation …).

J’ai longuement hésité (au moins 2 jours) entre ma merde chinoise en plastique et une PSP (une merde japonaise mais un peu plus classe). Le prix des psp d’occasion, la relative complexité des différents modèles (tous les modèles ne sont pas flashables), la batterie (4-6 heures pour une psp, 8 pour la dingoo), l’encombrement et soyons sérieux 5 minutes, ma compulsivité maladive m’ont fait choisir la dingoo (dingooo, gooooooooo).

2 secondes après l’achat, l’ayant en main, je regrettais déjà.

6 secondes plus tard, l’ayant allumée et constaté le nombre de jeu préinstallés (jeux CPS1 et 2, jeux NES, Game boy, GBA, Megadrive, Neo geo, SNES et les jeux dingoo 3D), j’étais déjà plus fan.

Donc, au niveau de la machine ça donne ça :

Boutons moches, croix directionnelle qui fait son boulot. A noter que la version noire, plus belle est aussi un peu plus puissante.

Les fameux boutons L et R, merdiques au possible et trop petits. Cela dit on les utilise rarement.

Dingoo au milieu à gauche.

Bref, par défaut, la console est livrée avec les émulateurs installés (en principe pas de ROMS mais dans mon cas elle en était blindée), les accessoires habituels (chargeur usb, écouteurs de merde, cable usb et cable tv) et quelques mp3/vidéo chinoises super intéressantes. Le câble pour brancher sur la tv est intéressant pour les soirées console improvisées (1 seul joueur) ou en voyage.

J’ai rapidement testé les émulateurs : tout fonctionne plutôt bien. La fluidité CPS1 et 2 (système d’arcade capcom) m’a vraiment étonné. Tout est fluide, bien émulé, le son passe bien (en parlant de son, les haut parleurs de la console sont là pour vous motiver à mettre le casque. Avec le casque, c’est parfait, sans c’est casserole).

La console n’a pas de bouton de réglage du volume … ça surprend pas mal mais en appuyant sur select+start n’importe ou, on arrive à l’écran de réglage rapide qui permet de sauvegarder en jeu (n’importe ou), de régler le volume, la vitesse du jeu, de réattribuer les touches, etc.

Les deux bémols sont l’émulateur megadrive (le scrolling horizontal déconne un peu, c’est fatiguant visuellement dans 90% des jeux) et l’émulateur neo geo qui fonctionne plutôt bien mais ralentit parfois pendant 1/2 seconde (Garou MOTW ou King of fighters 2000 par exemple ralentissent durant la première minute de jeu, mais les ROMS ne semblent pas définitives).

Ces deux défauts peuvent être contournés de manière efficace mais pas forcément aisée grâce à Dingux permettant d’installer en dual boot linux sur sa machine et donc de faire tourner de nouveaux émulateurs (plus performants) et d’overclocker la console. Je ne vous parle pas d’expérience et ce n’est pas pour rien que je dis que ce n’est pas aisé … Perso l’installation via usb tool ne donne rien. Tout semble bien se passer mais l’écran reste blanc et je dois reset ma console (vous fiez pas à mes expériences en informatique, je suis sûrement trop doué en fait).

Dingux permet aussi d’installer de vieux jeux (Doom, el Duke nukem 3D, Rise of the triads, SCUMMVM) et d’installer un émulateur PS1 (48 fps pour tactics ogre apparemment). Pour dingux il vous faudra une carte mémoire (mini SD via par exemple une micro sd et un adaptateur). J’ai pris une 8go corsair (en plus des 4go internes) qui est reconnue sans problème.

Dans l’aspect anecdotique de la console, elle permet d’écouter de la musique (radio ou formats MP3, MP4, WMA, APE, FLAC, RA), de regarder des vidéos (RM, MP4, 3GP, AVI, ASF, MOV, FLV, MPEG), de lire des ebooks (soyons sérieux, des txt). Bref, c’est pas idéal mais ça peut dépanner.

+ Avoir une ludothèque complète dans sa poche
+ Toutes les vieilles consoles sont bien émulées (encore mieux avec Dingux)
+ Le côté bricolage (linux, évolution, émulateurs supplémentaires)
+ Le prix (80€ pour ma part mais on la trouve moins cher)
+ Les batteries (on verra sur le long terme mais j’ai joué 8h)
+ Brancher sur une tv
+ Extension et bidouillages possible via la carte mini sd
+ l’écran que je trouve à la bonne taille et efficace

- l’écran que certains trouvent trop petit
- Cheap
- Cheaaaap
- les boutons L + R merdiques
- la sensation plastique : la console fait solide mais le plastique semble moulé à la louche
- pas de bouton de volume directement sur la console (mais un micro pour s’enregister …)
- moins encombrant qu’une psp mais nettement de moins bonne qualité

TLDR : la dingoo c’est bien, cheap mais rigolo.