._. Des photos et des jeux vidéo sans “s”

Take pictures everyday ! le blog de Caroline.

Cette bouse d’intellivision (ou Ode à l’imagination)

L’article de popcorn (ce vieil aigri du jeu) d’aujourd’hui m’a fait me poser plein de questions sur les jeux vidéo. Il conclu son article par une question “quels sont vos tops 5 de jeux vidéo.

En y réflechissant, j’ai eu plein de coups de coeur. Des classiques comme du Deus Ex, du Shenmue, du Zelda 2D, de l’Alundra et autres Ico. Du plus vieux comme du Day of the tentacle, The Dig, du Return Fire et ce petit jeu d’avion en 2D (noir et violet) que l’on chargeait depuis une disquette 5 pouces 1/4 sur lequel j’ai perdu des heures en VS.

Par contre, à force de chercher, si j’ai adoré la Master system, la PS1, la Game gear et d’autres consoles du moment je n’ai jamais passé autant de temps (hors PC bien sûr …) que sur cette vieille merde d’

(logo officiel, vous voyez le genre ?)

(logo officiel, vous voyez le genre ?)

C’est très con mais j’ai découvert cette console en même temps que la PS1 (un pote m’avait refilé cette console à l’achat de la playstation) et si les graphisme de sony me mettaient littéralement sur le cul et me faisaient rêver, la difficulté et la “profondeur” des jeux intellivision m’y faisaient toujours revenir, au final.

Un petit aperçu de la console par Angry video game nerd (sautez à 2m15) :

YouTube Preview Image

Sexy non ?

Ok, pas vraiment. Mais les jeux étaient souvent livrés sans explications, il fallait comprendre comment ils fonctionnaient, apprendre par cœur certains passages, littéralement se battre pour survivre ! Mériter son jeu (sans récompense autre qu’une auto suffisante satisfaction).

Un de mes jeux, Advanced Dungeon & Dragons ressemblait à ça :

YouTube Preview Image

Ça pique les yeux hein ? La plupart des ennemis étaient limite différentiables des items (j’utilisais le livret de jeu pour savoir ce que je venais de trouver) et le jeu doit utiliser quoi … 5 couleurs différentes ? Pourtant j’y ai passé des heures. Et des heures passionnantes : c’était l’aventure.
Un peu comme un jeu de rôle papier en fait. Je ne vais pas vous faire l’affront de dire que le jeu ci-dessus vaut un jeu avec des potes autour d’une table … simplement il laissait à mon imagination pas mal de place (je pouvais tout imaginer, graphisme, son et musique).

YouTube Preview Image
[On parlait jeu de foot aujourd'hui sur la tribune, voici le meilleur des pires].

Graphisme VS Liberté ?

Quand je compare l’Intellivision à la PS1 (en dehors de la tentative pathétique de l’époque de me convaincre que non, je n’étais pas triste de ne pas avoir assez de fric pour la Ps1), il faut aussi se rappeler que la playstation à ses début était pleine de jeux beaux mais chiants. Ridge Racer, s’il était incroyablement beau était aussi un jeu de course aux sensations très limitées … Battle arena toshinden, que j’admirais pour la beauté de ses personnages (féminins) était moins jouissif et plus timide que d’autres jeux de combat 2D.

Bref, d’un côté l’Intellivision était cette vieille console en faux bois, avec ses manettes téléphone de merde sortie au début des années 1980 et donc complètement démodée et qui m’a sans doute prédestiné à être un gros “ragequitter” (les cartouches sont solides, c’est confirmé) et de l’autre, une fois passé l’attrait des graphismes des premiers jeux de la PS1, je n’avais pas de réel coup de cœur pour aucun des jeux de Sony (je parle des premiers jeux, les suivants étant pour moi une niche de bons jeux).

Sur Pc …

Tout ce blabla pour simplement constater que je continue sur exactement le même schéma sur PC : Crysis est un jeu qui m’a fait bavé longuement et que je continue à apprécier pour ses qualités graphiques. Mais il ne m’amuse pas : il est mou, le scénario est mauvais et je passe plus de temps à admirer son moteur qu’à vivre une histoire. A peu près à la même période (je crois) STALKER sortait et m’a marqué, moi et mes slips kangourou à jamais.

Plus récemment, après avoir apprécié Risen (que je continue à aimer mais comme un jeu popcorn), j’ai joué à Minecraft. Si les jeux sont totalement opposés (Risen est très scénarisé et dirigiste alors que Minecraft n’est rien, il est vide et liberté), j’ai bien plus pris mon pied à m’inventer des quêtes et des histoires dans le second, qu’à subir les scripts prévus par les créateurs dans Risen.

Thank you Captain Obvious ?

Si j’écris ce pavé (en dehors du plaisir non dissimulé de devoir à nouveau attribuer des avatars pixelisés pendant mes futures ex heures de sommeil) c’est aussi parce que je prends de plus en plus conscience de la limite de ce que j’ai toujours cherché dans un FPS : le réalisme. Pour moi jusque là, plus un monde est beau et crédible, plus il était intéressant à jouer.

Bien sûr, ce n’est pas le cas. Il sera intéressant à explorer, le côté technique sera intéressant à analyser mais je vais rapidement m’y emmerder. Depuis un petit passage à vide ou je perdais l’intérêt pour les jeux vidéo, je me suis recentré sur le gameplay, grâce aux jeux indépendants (ou de style indépendant) et pratiquement systématiquement j’y passe de très bon moments avec des graphismes dont l’intérêt est proche de zéro (soyons sérieux, un VVVVVV ou un super meat boy on intérêt à assurer et à être jouissif sans trop compter sur la beauté de leur monde). Idem sur des petits FPS moches ou vieux (Raaah Deus Ex, déjà moche à sa sortie) qui m’amusent bien plus que les blockbusters actuels.

TLDR :

En conclusion, non, je ne joue plus à l’Intellivision. Mais je continue de rêver d’un jeu qui mélange une totale liberté dans un monde réaliste. Un jeu qui ne me pardonne pas d’erreur, qui me fasse vraiment réfléchir avant d’entrer dans une grotte sombre sans arme et sans lumière. Un stalker ouvert et aléatoire. Un minecraft réaliste et non prévisible … ou peut être, le prochain projet Vanhlay … :)

(Si vous avez le jeu de mes rêves … je vous écoute).

Tags: , , , ,

57 commentaires pour “Cette bouse d’intellivision (ou Ode à l’imagination)”

  1. Caroline dit :

    Bien sûr, ce n’est pas parce qu’un jeu est beau qu’il est dirigiste ou moche qu’il laisse un degré important de liberté … mais c’est souvent le cas non ?
    (Article à ne pas trop prendre au sérieux, je cherche simplement LE jeu idéal, sans succès pour le moment).

  2. ChevalZombie dit :

    Ode ne prend pas d’accent sur le P.

    Non, ceci n’était pas un prétexte à flooder pour voir mon avatar à peine plus poilu que moi.

  3. Wodash dit :

    Merde j’allais justement faire un article (juste après les exams) sur pourquoi les jeux actuels étaient en moyenne moins bon, et justement je voulais pointer ce côté imagination ou tout le monde y trouve son compte.

    Sans déconner on peut donner de vieux jeux à des gamins d’aujourd’hui, s’ils n’ont pas d’a priori il vont y jouer sans problème et y prendre beaucoup de plaisir.

    Et aussi sur le fait que vu que les structures étaient plus petites l’imagination des développeur était beaucoup moins contrainte ce qui faisait des jeux originaux et fun à jouer, en ayant une contrainte marketing présente mais peut être moins qu’a l’heure actuelle.

  4. polioman dit :

    Advanced Dungeon and Dragons te laisse pas mal de place à l’imaginaire en effet, et le “jeu de foot” à l’air exceptionnel :)

    Je suis totalement d’accord avec toi sur Crysis et STALKER, un bon moteur ne fait pas un jeu, STALKER en est une preuve (le moteur buggait pas mal sur mon pc).

  5. Holi dit :

    je ne suis pas d’accord quand tu dis que super meat boy n’est pas intéressant graphiquement… Personnellement je trouves ça très réussis.
    smb(Super Mario Bros/Super Meat Boy) à un personnage iconique fort, un univers bien à lui. Combien de jeux peuvent en dire autant?

    Sinon pour le moment je joue à suteF, une petite merveille en 16 couleurs…

  6. Caroline dit :

    Holi, ce que je voulais dire c’est que SI SMB n’étais pas intéressant au niveau du gameplay, ce n’est pas le graphisme qui le sauverait. Un crysis moche, c’est l’équivalent d’un Halo pour moi (non je n’aime pas crysis).

    Après, SMB est un mauvais exemple puisqu’il est extrêmement dirigiste et donc à côté de l’exemple de liberté dont je voulais parler.

  7. bloodyhenry dit :

    Complètement d’accord pour la fausse bonne idée de la quête du réalisme (voire photoréalisme) dans les jeux, c’est pas vraiment la composante qui le rendra fun…

    Les derniers jeux qui m’amusent le plus sont des jeux à la deathspank/magicka, qui ont un univers complètement barré et qui ne se prennent pas au sérieux.

  8. Caroline dit :

    Et pourtant, j’ai mappé pendant des années, je joue aux fps et j’adore certain jeux pour ça : la quête du réalisme …

    Mais pour moi, cette quête graphique doit aussi comporter des éléments de gameplay (un univers super réaliste avec des supers pouvoirs, bof), un environnement crédibles, etc.

    Bref, une vie 2.0 que tu peux revivre selon tes choix, sans réelle conséquence …

    Mais peut être que je ne suis déjà plus dans le concept du jeu ?

  9. Caroline dit :

    (PS : la taille de la police est elle trop petite à votre goût ?)

  10. BalrogAlastor dit :

    Console fags.

    (Mario ? MARIO ?8)

  11. Caroline dit :

    haha, console fag.

  12. KouKaracHa dit :

    Article intéressant, j’ai souvent constaté que des graphismes pauvres amenaient à pousser plus loin mon imagination, ce qui a pour ma part amélioré mon expérience pour quelques titres.

    En revanche pour le côté “mou” de crysis, je ne comprends pas, Crysis c’est mou si tu es mou, rapide si tu es rapide (oui crysis ne te force pas à être rapide, et ça peut être considéré comme un gros défaut), je remet ici ma petite vidéo quelconque http://www.youtube.com/watch?v=1k7zbNaR1hA&hd=1

  13. CYANure dit :

    Les jeux sur lesquels j’ai le plus tripé sont ceux de MO5/TO7, parceque forcément, j’étais petit et c’était tout nouveau: Platini, Fox, Yéti, Androïdes, Le 5ème axe, Sapiens, FBI, Super Tennis, Vampire, un autre avec un espèce de chat représenté par un triangle rouge vs une souris qui devait bouffer des fromages et qui se jouait à deux, L’Aigle d’or, etc…

    Avec ce petit plus qui faisait de ces jeux un must-have: la galère complète pour lancer ces putains de cassettes, à base de RUN”, de LOADM ,,r (je ne me souviens plus des syntaxes exactes, j’avais 3 ans), c’était JAMAIS la même commande pour chacun des jeux, une vraie mission avant même la mission du jeu lui-même.

    Mais qu’est-ce que c’était bon !

  14. BalrogAlastor dit :

    Mais pourquoi Mario ? Je ne suis ni italien ni plombier et je me rase la moustache :/

  15. Freemanz dit :

    H.S Je poste juste pour voir si il y aura un petit bonhomme à coté de mon post.

    Edit : fail

    Edit 2 : OH, FAUT ME LAISSER 5 MN DE TCHEU ;)

  16. Caroline dit :

    Koukaracha : déjà désolé pour l’avatar, j’ai plus de cafards et j’arrive au bout du stock :)

    Ensuite mon avis sur Crysis est une impression : je n’aime simplement pas tant que ça le jeu. Et puis moi, j’y joue comme je joue toujours : “voleur / ninja” … du coup, j’utilise surtout l’invisibilité et je m’emmerde vite. Jouer comme toi ? Oui mais d’autres jeu s’y prêtent plus (je trouve que crysis répond mollement, peut être un simple réglage de souris / bloom off ?).

    Cyanure : ça joue aussi oui, cette impression de maitriser un système et de le voir booter sur un jeu merveilleux :)
    Je dis pas que c’est l’horreur d’avoir des systèmes plus simples, juste que ce côté complexe faisait partie du charme.

    Balrog : Parce que c’est soit mario soit une nana ou le symbole de twitter. J’arrive au bout des avatars et la prochaine collection (collector ffs) n’est pas encore finie.

  17. Blade_Runner dit :

    Je sais pas si tu as essayé les jeux en mode texte ?

    http://ifiction.free.fr/

    C’est le jeu Filaments qui m’a le plus plut. Comme pour ton exemple avec Donjon&Dragons, on doit tout imaginer, et en plus, taper ses actions (ouvrir le placard, mettre les bouteilles dans le sac, prendre le sac).
    Il y a aussi des jeux textes multijoueurs, peut être encore plus immersifs, genre ensimud.

    Ca me fait penser aux roguelikes, ça se rapproche peut être plus de ce que tu cherches. Je suis sûr que tu connais déjà Dwarf Fortresse… Essaie Ivan, c’est sûrement l’un des moins moches et des plus simples à prendre en main :
    http://ivan.sourceforge.net/

  18. Austerlitz dit :

    Je suis totalement d’accord avec toi sur Crysis et STALKER, un bon moteur ne fait pas un jeu, STALKER en est une preuve (le moteur buggait pas mal sur mon pc)

    C’est exactement ce que j’ai ressenti! J’avais joué à Crysis sur la bête de guerre d’un pote lors de sa sortie et même si les graphismes m’avais époustouflé, le jeu en lui même m’avait paru très moyen. A l’inverse je jouais à la même époque à Stalker sur la boite en carton qui me servait alors de PC (oui j’y jouais en 800*600, tout au minimum, en mod fenêtré (pour éviter ce satané bug d’affichage de la skybox) et ca tournait difficilement à 20fps) et j’ai rarement (jamais?) autant pris mon pied sur un jeu! J’y ai passé des dizaines d’heures sans jamais m’en lasser, le finissant des dizaines de fois, me lançant dans des speedruns, testant un nombre gargantuesque de mods, etc…

    tl;dr
    Les graphismes ne sont évidemment pas un gage de qualité, de beaux graphismes peuvent même nuire à un jeu si les devs oublient que le plus important ce n’est pas de faire la promo de leur moteur mais de pondre un gameplay solide.

  19. GrOCam dit :

    hmm je refais risen il est pas si dirigiste que ca, puis c’est bien construit. moins libre qu’un Fallout 3 ou un jeu type sand box et c’est bien un de ses principales qualités d’ailleurs. l’immersion et la coherence de l’environnement au détriment de la liberté.

    Je pense que c’est des jeux comme ceux la et amnesia qui pour le moment m’interessent le plus, scripté, mais une histoire et une ambiance qui tient la route et des jeux comme ceux la y en a pas tant que ca.

    Sinon un peu en contradiction avec ce que je viens de dire, Mount & blade se rapproche du modele de jeu idéal selon moi, diriger une armée, de la strategie de la gestion en vue subjective, j’espere que d’autres vont developper le concept.

  20. Sim dit :

    Je ressens à peu près la même chose. Les meilleurs jeux auxquels j’ai joué, mes meilleurs souvenirs, sont ceux de la N64 (que je ponçais chez des potes, qui n’avaient qu’elle). Ainsi que ceux de la première GameBoy. Je me souviens de l’émerveillement que je ressentais lorsque j’allumais Zelda Ocarina of Time, ou encore Super Mario 64. Et même Tetris si je remonte loin !

    Mes enfants en 2030 connaitront-ils cet émerveillement avec leurs jeux consoles ultra réalistes scriptés ? Je ne sais pas. Peut-être peu importe le jeu, seul l’age compte.
    Dans tous les cas, je garde ma 64 pour faire connaitre à mes gosses les perles vidéo-ludiques du passé ancien qu’est mon enfance.

    Ps : Caro la taille de la police est un peu petite mais pas dérangeante pour ma part. Augmente peut-être d’un ou deux points.

  21. Freemanz dit :

    Sim tu l’as dit, je crois que c’est l’âge qui compte surtout.

    H.S : La classe la css.

  22. alterego dit :

    Je suis trop jeune pour avoir connu cette époque, ma première console etait une NES, mais les meilleurs souvenir de jeu reste sur Super Nes …

  23. DjMerguez dit :

    À l’époque, c’était pas une bouse, l’Intellivision ! Elle prétendait “enfoncer” l’Atari 2600 : trois fois plus de RAM (371 contre 128 octets !), huit sprites au lieu de cinq, etc.

    J’ai beaucoup joué à AD&D, Q*bert, et à un jeu à deux de combat d’avions, dont j’ai oublié le nom. Il me semble qu’il était livré avec la console.

  24. polioman dit :

    Caroline
    (PS : la taille de la police est elle trop petite à votre goût ?)

    Oui à mon gout, je me penche pour lire le texte ^^

  25. Caroline dit :

    Blade_runner :

    Faudrait que j’essaye oui. Le truc avec les jeux carrément en mode texte c’est que je me dis que quitte à aller si loin, autant faire du JDR papier avec des potes. Alors c’est plus accessible et moins chiant à organiser mais effectivement “Ivan” me semble plus proche de ce dont je parle : graphisme à la intellivision (ou presque) et contenu sûrement très riche !

    Austerlitz :

    Exactement : Crysis est un bon jeu hein, je ne vais pas revenir là dessus. Mais on sent qu’il a été créé comme une démo technologique et que certains choix intéressants on été mis de côté pour mettre en valeur l’aspect graphique. C’est dommage (mais ce n’est qu’un exemple parmis beaucoup d’autres).

    GrOCam :

    Si j’ai pris ces deux exemples (Risen et Minecraft) c’est parce que j’ai vraiment adoré les deux. Pourtant, si Risen m’a plus, que j’y ai passé des bons moments et que j’en ai parlé avec enthousiasme, je n’y rejouerais sans doute plus. Parce que je sais ce qui m’y attends, parce que je ne vais plus être surpris.
    Minecraft lui m’a lassé un peu plus vite mais après 3 mois de folie douce ou je faisais des plans sur papier, ou je m’inventais mes histoires et ou la découverte d’une caverne pleine de lave était non seulement émouvante mais aussi l’assurance que j’étais le seul à découvrir CETTE caverne.
    C’est très mégalo (moi, présent) mais le monde de minecraft est à la fois pauvre graphiquement (les mondes se ressemblent) et en même temps totalement uniques (puisque générés aléatoirement).

    Bien sur, on y fini par presque tous faire la même chose (même si perso je ne toucherais jamais à de la redstone par exemple alors que d’autres deviennent spécialiste tech redstone).

    Mount and blade oui, tu es libre mais quand même pas mal libre de faire tout le temps la même chose. Il manque une composante construction / négociation qui permettrait de fonder des trucs plus stables (ou au contraire se la jouer viking).

    Sim : C’est pour ça que je parle de l’intellivison comme d’une bouse, alors que je l’adore : question de première expérience (comme ma cousine Jeanne-Micheline quand j’avais 12 ans), c’est forcément un souvenir fort. Perso je considère la N64 comme une bonne grosse console de merde, baveuse, contrôles mous et musiques répétitives … j’ai conscience de la part trollesque de ma remarque (la N64 est une très bonne console) mais je n’ai rien vécu de fou, goldeneye mis à part, sur cette console :)

    Freemanz : exact ! (l’avatar me paraissait approprié).

    alterego : Je suis né en 1982 donc j’ai eu à peu près les mêmes expériences, simplement j’ai hérité de l’intellivision quelques années plus tard, elle était déjà totalement dépassée.

    DjMerguez : Oui, d’ailleurs les pubs de l’époque sont mythiques :

    Sinon j’ai joué aussi aux jeux dont tu parle. Quand je dis que c’est une bouse c’est parce que certains des jeux étaient clairement nuls (et devaient couter la peau du cul) et que surtout les manettes étaient horribles.

  26. Grendel dit :

    Ys sur Master system m’a donné cette impression que tu recherches. Oui j’étais petit et je ne parlais pas anglais, mais je l’ai fini ce putain de jeu.

    Après j’ai développé le même fantasme : jouer à un jeu dans une réalité alternative, totalement immersive.

    Je ne l’ai jamais trouvée. GTA m’a toujours déçu. En revanche,c ‘est vrai qu’on trouve des bouts de ce qu’il faudrait faire dans plusieurs jeux : Wow pour le côté accompagné où tu ne te retrouves jamais sans avoir un truc à faire, Eve Online pour le terrain de jeu et le côté sans pitié, Stalkers pour l’immersif, divers FPS pour le rythme scripté qui entraine dans l’action, Deus Ex pour la manière de jouer à ta convenance…

    Il y avait un jeu de plateformes sur Master System : Wonderboy 3. Lui il était pas loin de ce qu’on pouvait espérer de mieux à l’époque dans le genre.

  27. Caroline dit :

    La recherche, éternelle, du jeu idéal nous oblige à tester plein de jeux imparfaits mais qui parfois, s’en rapprochent :)

    C’est la dur vie de gamer (poil au beurre).

  28. Lunatic dit :

    J’ai pas eu de machine de ce genre, juste un vieux mac avec space invaders puis je suis passé à la MasterSystem.

    Comme vous je pense que l’on s’immergeait plus dans les histoires, aventures, avant. Mais les jeux et la façon de les faire de l’époque en est autant responsable que notre âge à ce moment là. Esprit fertile, imagination débordante, impressionnabilité accrue, ça aide. Maintenant on est blasé et exigeant.

  29. Caroline dit :

    C’est possible oui. Mais pourquoi des jeux comme minecraft, dwarf fortress, etc. arrivent à nous (me ?) rapprocher des émotions d’antan alors ?

    Je pense qu’en grande partie tu as raison (jeune je m’amusais avec des pistolets à eau autant que plus tard à Counter strike) mais qu’on se tape aussi beaucoup de jeux hollywood (similaires aux films) prémachés et dirigistes.

  30. Mangeurdenfants dit :

    Je suis quand même assez d’accord avec Lunatic : quand j’avais 9 ans je pouvais m’inventer une histoire pour faire des liens entre les démos jouables d’un CD de Playstation Magazine. Par exemple un dogfight sur la démo d’Ace Combat 3 se terminait sur un crash dans Washington, où je tuais des terroristes avec la démo de Syphon Filter, tout cela après avoir récupéré des renseignements importants dans la démo de Mission Impossible.

    Aujourd’hui je m’en sentirais bien incapable.

    D’un autre côté tu as raison d’évoquer Minecraft. Dur de se donner un but dans ce jeu sans s’imaginer un “pourquoi je suis dans ce monde”.

  31. Kirby dit :

    La vidéo de l’AVGN est à pleurer de rire quand on ne connait pas la console…
    Ça ne piquait d’ailleurs pas es yeux à force de voir toujours les mêmes écrans défiler?

  32. Caroline dit :

    Mangeurdenfants : C’est clair que ça fait un choc maintenant ! Sinon pour ta remarque sur l’âge : oui … mais pas que :)

    Kirby : ça pique les yeux maintenant, à l’époque c’était limite beau par rapport aux émissions télé moches pleines de neige …

    Ça par un peu en couille les avatars là, j’ai épuisé la réserve et il n’y a plus d’unité. Fais chier, impossible de trouver une série de personnages pas trop grand et du même style graphique !

  33. Conradson dit :

    Étrangement, je n’arrive pas à apprécier les jeu “pré-NES”, à savoir les consoles Atari 2600, Colecovision, etc… Je n’ai pas connu ça (j’ai commencé à jouer sur NES à 5 ans à la FNAC, puis sur Atari ST chez moi à 9 ans), et je n’arrive pas à adhérer aux jeux de ces vieilles consoles, car ils sont souvent illisibles et au gameplay foireux.

  34. Caroline dit :

    Disons qu’avec la NES il y avait quand même une qualité graphique constante (ça commence à être du pixel art alors qu’avant on faisait plutôt bouger des icônes, pas forcément évidentes à déchiffrer).

    Après pour le gameplay foireux, ça existait aussi sur NES … mais si tu as l’habitude de devoir apprendre, pour chaque jeu, à maitriser un gameplay complexe, c’est pas plus mal. Tu peux dire d’ARMA que sont gameplay est foireux ou bien l’apprécier pour sa particularité (pour continuer dans les exemples débiles … pas très inspiré ce matin).

  35. Conradson dit :

    Par contre j’approuve ta recherche de découverte et de liberté dans les jeux, c’est pour ça que j’aime jouer aux nouveaux MMO pendant 1 ou 2 mois : personne ou presque ne connais l’univers, tout n’est pas “optimisé”, “cartographié”, “classé”.

  36. Caroline dit :

    Ouais décidément j’arrive pas à me décider. En voyant le post de Stickkiller sur le blog de popcorn, je me rappelle de Shenmue …

    C’est typiquement un jeu qui cherche à être réaliste et très ouvert, tout en étant très scénarisé et fermé.

    En gros l’histoire est très maitrisée mais tu peux aller bouffer des nouilles ou travailler si ça te dis … te donnant une impression de liberté. C’est un entre deux quoi.

  37. Zapp_LeGrand dit :

    Quel interet de AD&D quand on peut avoir mieux en papier? (pour moi, l’avantage d’un jeu vidéo, c’est qu’il permet de mettre en image ce qu’on s’imagine sur papier…Si la, faut faire plus d’efforts d’imagination que 5 gus autour d’une table, zero interet… même à l’époque)

  38. Caroline dit :

    Sauf que c’est plus simple de poser son cul devant une télé que de rameuter 5 potes et de jouer toute la nuit. Bref, jouer à crysis c’est bien, s’engager dans les marines, c’est mieux, certes, mais l’un va te demander plus d’efforts que l’autre :)

  39. __MaX__ dit :

    “VVVVVV ou un super meat boy on intérêt à assurer et à être jouissif sans trop compter sur la beauté de leur monde”

    Complètement d’accord pour VVV… pas du tout pour SMB, la direction artistique, le soin apporté aux particules et à la 2D des environnement vaut largement sont pesant de cacahouètes.

  40. Freemanz dit :

    Putain quand j’y pense si j’avais découvert Dwarf fortress ou Minecraft à 10 ans je serai resté cloitré chez moi. Maintenant je me lasse trop vite et j’arrive pas à m’impliquer comme avant.

  41. Enema dit :

    /petit écart sur Risen

    Tiens Risen .. je m’y suis essayer des heures et des heures (je me suis accroché au côté “t’en chie au début mais vers la fin tu va devenir un über) mais je n’ai pas pu continuer, j’en avais foutrement marre de descendre des mobs à la pelle .. C’était un beau jeu .. mais je l’ai haït du coup je l’ai désinstallé et j’ai installé à la suite the witcher, et là j’ai passer 4 jours non stop sans sortir à le finir.

    edit: j’ai pas d’avatar \o/
    ce soir, ce soir, vu que j’en ai plus en stock je dois chercher sur google avec mes petites mimines.

  42. DjMerguez dit :

    Caroline a dit :
    … et que surtout les manettes étaient horribles.

    Rah ces manettes… J’ai l’impression, trente ans après, d’avoir encore des cals au pouce à cause de Q*bert.

    Et merci pour l’avatar, je suis fan !

  43. T34418L3_1 dit :

    C’est moi ou le design de la console ressemble étrangement a celui de la colecovision ?

  44. Fl4mby dit :

    Tu pourrais pas me mettre un avatar de super héros ? :3

  45. Phallz dit :

    @Grendel : Haha Wonderboy 3, je l’avais complètement oublié ce jeu. Pourtant il m’avait rendu fou à l’époque.

    @Caroline : “Bref, une vie 2.0 que tu peux revivre selon tes choix, sans réelle conséquence …
    Mais peut être que je ne suis déjà plus dans le concept du jeu ?”
    Quitte à sortir du concept du jeu… ce que tu as écrit m’a fait penser aux rêves lucides.
    Après une réflexion sur le sujet, j’en étais venu à me dire que le rêve lucide était en quelque sorte “le jeu vidéo ultime”, et ça rejoint un peu ta description.
    Le réalisme est total (du moins il peut l’être, suivant ce que tu décides), tout y est, jusqu’aux sensations physiques, et tu as une énorme liberté d’action, sans conséquences puisque ça reste un rêve. La sandbox la plus complète et réaliste que tu puisses avoir en gros.
    Si tu le souhaites on trouve pas mal d’infos sur les rêves lucides, leur apprentissage et tout le bordel sur l’INTERNET (j’dois avoir moyen de retrouver ça facilement). Vu ce que t’as écrit dans cet article je pense que c’est un truc qui pourrait te faire marrer.

    Désolé pour le hors sujet en tout cas.

  46. Caroline dit :

    Max : comme je le dis plus haut, le jeu, bien que beau ne se suffirait pas à lui même s’il n’avait ce gameplay si particulier je pense.

    Enema : Moi j’ai acheté the witcher pour soutenir l’équipe et je m’emmerde … autant jouer à Dance dance revolution (aka : je déteste le système de combat).

    DjMerguez : ouais, j’hésitais entre la saucisse de tofu et la saucisse dj mais j’ai pas trouvé.

    Le mec roux avec le pseudo bizarre : Ouais, je sais pas qui a copié qui mais ca avait l’air sévère la compétition à l’époque.

    Fl4mby : tu échappes à ça !

    Phallus : ouais … j’ai déjà parfois des rêves tellement convainquant que je les confonds facilement avec la réalité (ce qui peut amener à des situations un peu gênantes … j’aurais assez peur de m’y perdre un peu si j’essayais de les maitriser en plus !

  47. Mangeurdenfants dit :

    Ça n’arrive que dans Inception ça (le coup de se paumer dans un rêve).

    Edit : haha ça c’est de l’avatar cinq étoiles !

  48. Caroline dit :

    enema, phallus, ze suis bourré (vive la fondue et le vin blanc), l’avatar viendra demain, ou si vous avez pas de bol, ce soir (j’ai plein d’idées ridicules).

    mangeursdenfants, c’est plus un problème de mémoire en fait, on discute, je me souviens d’une anecdote, je commence à en parler et petit à petit je me rends compte que je l’ai rêvé … c’est gênant, franchement.

  49. ShootingStar dit :

    Je cherche pareil que toi, bien que j’ai commencé par la NES. A part du côté des MMO, je sais pas vraiment où chercher. Le problème avec les MMO (outre le fait qu’ils sont découvert à 100% en 1 mois) c’est que personne ne respecte l’univers et joue le jeu. Ce serait tellement mieux si on pouvait faire des serveurs RP massifs ou les kikoolol seraient automatiquement bannis. J’aimerais un espèce de gros Neverwinter Nights, ce dernier étant ma meilleure expérience online en matière de RPG. J’étais sur un serveur bien grand en plus avec pas mal d’intrigues entre les joueurs.

  50. elpopo dit :

    A l’intellivision… j’étais tout émerveillé… chouette article, ca m’a un peu fait penser à celui là: http://blogs.wefrag.com/elpopo/2008/03/18/votre-premier-ordinateur-console/

  51. crim dit :

    très bonne article, pas d’accord sur tout les points, nottament sur ton jeu ultime: simulateur de vie 2.0 (les sims?). Je préfére un univers irréelle, qui fera bien plus travailler l’imagination. Par contre d’accord avec toi sur la partie graphique, un jeu ultra beau et chiant, non merci. Sans profondeur (gameplay, background, etc), un jeu ne divertira pas (seul les jeux de sport doivent être l’exeption).

  52. UnF dit :

    Joli article, avec lequel je me retrouve complètement. Comme tu le dis à la fin, la base idéale serait Stalker… J’attends beaucoup de Stalker 2 : pourvu que GSC ne se calme pas par expérience mais réutilise l’esprit démesuré qui leur a servi à développer Shadow of Chernobyl - quitte à, une nouvelle fois, brider le jeu avant sa sortie. Cela ne pourrait être que bénéfique. Après de longs mois sans temps libre pour le jeu vidéo, j’ai enfin pu me plonger dans Call of Pripyat pendant 3 jours non-stop, et pour moi c’est un des meilleurs jeux sortis jusqu’à présent dans ce qui correspond au rêve du “jeu réaliste et libre”. C’est magnifique, on retrouve SoC mais avec une plus grande maturité et cohérence. L’exploration risquée est souvent récompensée, et les quêtes sont parfaites : logiques, riches, mais suffisamment floues au début pour nous pousser à explorer partout, quitte à faire travailler l’imagination. Parfois j’en rêvais presque la nuit, ou plutôt je me refaisais mentalement ma journée de jeu, en me disant que si le monde de stalker existait, j’aurais agi pareil en vrai… Bref. Plus GSC peaufine sa franchise, plus je suis heureux. On pourrait imaginer un Stalker 2 où la 3D du monde changerait vraiment à chaque émission, avec des immenses changements d’anomalies et de terrain, un monde beaucoup plus large, des vraies guerres avec des centaines ou milliers d’intervenants… Pour justifier cette démesure, un petit rebond de scénar à 2 centimes, la Zone s’agrandit dans toute l’Europe, et paf, il y aurait un paquet de choses à raconter et imaginer ;-)

    Ceci dit, d’un autre côté, crim n’a pas tort. Un jeu irréel - traduction anglaise: unreal, ça tombe bien, c’est l’exemple que je voulais donner - est tout aussi porteur d’émotions, d’imagination, et de prise de risque. J’ai adoré le premier Unreal malgré un certain dirigisme, car l’univers, les graphismes et la bande son étaient si extraordinaires que cela représentait un fabuleux voyage. Alors OK, ce sont les développeurs qui ont eu cette imagination, mais ça fait rêver. Enfin, en jeu vidéo, on pouvait retrouver les univers complètement extraordinaires des meilleures BD de S-F francophones (Valérian et Laureline, L’Incal, Lone Sloane, etc.) Dans un autre registre, Outcast était sympa également - mais pas dangereux.

    Tiens, Outcast, voila un bon exemple : le projet openOutcast utilise le moteur de… Crysis pour nous pondre un super jeu d’aventure dans un univers onirique… Serait-ce le futur jeu de rêve ? Douceur, si tu nous lis ;-)

  53. Caroline dit :

    D’accord avec toi pour Stalker … en même temps, avec “l’expérience” j’ai appris à ne pas croire aux licences qui se renouvellent rarement et déçoivent souvent.

    Enfin, on verra bien ! Mais pour l’instant c’est un de jeux qui rejoint mon idéal (bien qu’il soit pas mal fermé, presque un jeu couloir parfois).

    Par contre je ne vous rejoins pas, toi et crim sur l’irréalité. Pour pouvoir me lâcher complètement j’ai besoin de réalisme et de cohérence (quitte à la détruire moi même ensuite). Question de goût simplement, j’ai toujours trouvé la SF chiante et pauvre* (la plupart des livres de SF classiques que j’ai lu sont des histoires à base de Zorgs sur la planète X-22 du système solaire Meurfs sur font d’histoire de conquête basique). Je suis un gros fan d’anticipation par contre : base de réalisme bien ancrée mais avec quelques années / dizaine d’années en plus (Deus Ex ?). Ou du stalker : ça pourrait exister, c’est suffisant réaliste pour y croire, un peu … Bref, c’est très limitatif …

    * (oui c’est un troll et une preuve de manque de curiosité sans doute, toujours est-il que la SF m’emmerde souvent). Et les exemples de bd que tu cites sont typiquement des classiques que je n’aime pas du tout :)

  54. UnF dit :

    D’accord avec toi sur le “réalisme modifié grâce au futur”, qui, lorsque c’est bien fait comme le premier Deus ex, permet à merveille de concilier ancrage dans la réalité et imagination!

    Pas d’accord du tout, par contre, sur la S-F, mais chacun ses goûts ;-) Personnellement j’aime bien m’éclater avec des univers complètement barrés, surtout ceux de Jodorowsky. Ceci dit il est vrai qu’en matière de jeu vidéo, c’est beaucoup plus limité, et là je te rejoins.

    De même, ton sentiment sur les licences risque hélas de se vérifier; contrairement à toi, je garde confiance pour Stalker, mais dans le cas de Deus Ex, par exemple, je suis de moins en moins fan de la direction artistique prise pour Human Revolution (et du jeu tout court). Déjà en matant les belles vidéos, je me dis que d’un côté c’est très classe mais bon, c’est beaucoup trop exagéré, sophistiqué, flashy, m’as-tu vu, bref trop blockbuster et avant-gardiste pour un jeu censé se dérouler dans même pas deux décennies. DX1 se déroule beaucoup plus tard et se veut bien plus cohérent. Mais ce sont, surtout, les podcasts insupportables de Jonathan Jacques-Belletete qui m’ont fait douter sérieusement pour la première fois. Mes beaux espoirs commencent à se briser…

    A mon avis mieux vaut ne pas se faire d’illusions, DX:HR ne répondra pas à nos doux rêves. Lorgnons plutôt du côté de Rage, Stalker 2, pourquoi pas openOutcast, etc.

  55. Freemanz dit :

    Idem j’étais tout excité par l’annonce de Human Revolution, tout en sachant combien j’étais naïf, et après avoir vu une vidéo avec l’infâme belette, j’ai abandonné tout espoir.

  56. Caroline dit :

    Une image résume tout à priori :

  57. UnF dit :

    Raah cette fameuse photo !! Pfff, moi à l’époque de Deus Ex j’avais au moins la décence de m’efforcer de ressembler à JC Denton, et pas l’inverse. Tss faut pas être gonflé pour faire modéliser le héros d’un jeu d’après sa propre tronche…

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>