._. Des photos et des jeux vidéo sans “s”

Take pictures everyday ! le blog de Caroline.

[Lomography] Blackbird, fly

J’ai commandé et reçu il y a quelques temps un appareil argentique un peu spécial. Je n’ai pas les capacités pour en faire un vrai test complet, je me contenterais juste de vous parler du Blackbird, fly et des premières impressions qu’il me laisse …

Le blackbird, fly (BBF) est un appareil qui suit un peu la mode “lomography”, appareils bas de gamme qui donnent aux photos une touche assez intéressante :

On aime ou pas, certains trouvent que c’est une mode un peu ridicule, qu’on cache les défauts de la photo derrière son style particulier. Chacun son avis. Moi j’aime bien et même si le côté “jeune photographe à la mode vaguement artiste” saoule effectivement un peu, les appareils lomo apporte à la photographie quelque chose qui lui manque parfois quand on utilise trop son reflex semi pro avec objectif à 4523523€ : le fun (comme disent les jeunes) et l’originalité.

J’avais déjà acheté cet appareil :

qui coupe l’image en 4 parties, exposant le film à des intervales légérement décalés (pour capturer le mouvement, ou pour découper votre cible potentielle en fragment). L’appareil est sympa à utiliser mais très fragile (on fait avancer le film en tirant sur un cordon qui s’est bloqué deux fois sur deux films …). Ça m’avait un peu calmé je dois dire, les appareils lomo étant full plastique et souvent fragiles, je trouvais un peu ça limite.

BREF.

Je voulais donc parler du BBF !
A force d’utiliser un énorme reflex, on se limite parfois à un style de photo bien précis et l’appareil influence trop les prises de vues, je voulais donc partir sur un Rolleiflex. Pour ceux qui ne connaissent pas (et qui n’ont pas cliqué sur le lien précédent) ce sont des beaux appareils, dans mon cas, trop beaux (ça aurait été donner de la confiture à un gros porc) et heureusement trop chers (ce qui m’a décidé à ne pas en acheter).

Et puis en me baladant à berlin, je suis tombé sur ça en vitrine :

Blackbird, fly. Ich liebe dich meine schatz, mein kruderbelige foto apparat auf dem schmutz (me suis-je dis, lapercevant pour la première fois dans son écrin virginalement originel)

Blackbird, fly. Ich liebe dich meine schatz, mein kruderbelige foto apparat auf dem schmutz (me suis-je dis, l'apercevant pour la première fois dans son écrin virginalement originel)

(Je l’ai finalement commandé à Hong-Kong alors qu’il est fabriqué au japon mais c’est une autre histoire). Donc voilà, le BBF est un appareil à visée à hauteur de poitrine (ce qui facilite, à mes yeux, la composition)(ce qui ne se vérifie bien sur pas dans mes photos …) en plastique moche (je l’ai pris en noir car je suis un homme de goût/un ninja) avec un minimum de réglages et de précision.

En gros on peut définir l’exposition (temps nuageux/temps ensoleillé), la mise au point (via une roue crantée, mais en se fiant uniquement à un affichage de la distance et non pas en voyant directement le résultat. Pour faire clair si votre sujet est à 2m, il faut choisir “2m” et prier pour qu’il ne soit pas en fait à 2m90 et donc un peu flou) et éventuellement le temps de pose (automatique 125 ou en mode bulb).

et bien sur

le cadrage. Car si j’ai acheté le BBF c’est aussi parce que je suis un grand timide parce que on peut cadrer indirectement via le miroir. En gros, on vise comme ça (vous aimez ma robe ?) via un miroir que vous pouvez voir ici :

untitled-1

le carré que vous voyez dans le miroir représentant (à peu près) ce que donnera la photo finale. Au moment d’installer le film, on place aussi un petit cadre plastique de 24*36 mm (format classique) 24*24 mm (format carré) ou pas de cadre, 36*36 mm qui exposera donc la totalité du film.
L’avantage du BBF étant aussi de pouvoir utiliser les films les plus répandus dans le commerce (35mm), n’importe quel kodak de base 400 asa fait l’affaire.

Alors qu’est ce que ça donne une fois les photos prises ? Ça donne ça (pour moi) :

“Mais, c’est de la merde tes photos mon brave Caroline”

… me direz-vous.
Ce que je reconnais sans trop me forcer. C’est aussi mon premier film avec cet appareil et perso, je suis déjà content d’avoir quelque chose de visionable (j’entends par là, l’argentique et moi étant une alchimie subtile, que le film à été exposé, n’est pas resté coincé et que les négatifs ne sont pas désespérément noirs).

J’ai donc réussi à exposer (je n’ai pas dit exposer correctement) un film avec cet appareil, ce qui me donne envie de recommencer. En mattant quelques photos d’autres sites telles que celle d’un groupe flickr :

Typiquement le genre d’appareil simple à transporter, léger (sans doute pas très solide, mais c’est un appareil photo, pas une brique) qui permettra de faire de bonnes photos d’ambiance, de proches, des portraits … il faut avoir le temps, faire quelques réglage avant chaque photo mais c’est aussi très sympa et ça laisse le temps de réflechir un peu plus, ce que les appareils reflex ont tendance à me faire oublier (je shoot vite, je règle à la volée et l’appareil rattrape, puis je passe 3 nuits à tout trier).

Bref, je trouve l’expérience sympa même si n’importe quel vieil argentique vous permettra sans doute de faire la même chose. Par contre, j’aime le fait que le BBF utilise des films très répandus, qu’il ne soit pas très cher (100$ en gros, c’est sans doute cher pour du plastique … mais c’est le prix de ce genre d’appareil et surtout, on évite les 4356757€ d’un appareil de collection).

Moi j’aime pour le moment … si vous avez des questions un peu plus précises, les commentaires sont là. Sinon :

- Le site du constructeur

- Lomography.com (même si le BBF n’est pas officielement lomo)

- Quelques vidéos FAQ sur le BBF

Tags: , ,

20 commentaires pour “[Lomography] Blackbird, fly”

  1. Caroline dit :

    ah et pour ceux qui font semblant d’oublier, le prochain PIIIIXXXXOOOOO arrive gentiment à terme.

    TOUT EST DANS LE DETAIL, 31 octobre (donc encore 20 jours pour chercher la photo qui vous rendra célèbres et sexys. aucune excuse et plus d’infos ici : http://blogs.wefrag.com/Caroline/2009/09/30/pix-o-matic-tout-est-dans-le-detail-ou-ill-be-back/

    courage, tu peux le faire.

  2. Helpmefixmybike dit :

    Le truc c’est que ce qui donne le ton flashy aux photos de type lomo c’est le cross processing lors du développement. Après t’as toujours un peu des contrastes hyper forts et des couleurs un peu plus plastocs, cela dit toute la branlette lomo est due au développement et pas à l’appareil.

  3. Caroline dit :

    oui et non, il existe des films style velvia et autre qui te rapprochent de cet effet.
    http://www.digixo.com/laboratoire-photo-argentique/film-pellicule/fujifilm/p241972-fujichrome-velvia-50-propack.html

    Après vu que je peux juste scanner des négatifs développés par un pro, je pourrais faire ça sous photoshop mais ça perds pas mal de son intérêt.

    Pour l’instant, je prends ce qu’il y a de bon avec cet appareil : le moment de la prise de la photo ;)

  4. Rigamix dit :

    J’ai acheté un lomo à ma copine il y a quelques jours, avec quelques pellicules, c’est très “parisien” (dans le mauvais sens du terme), un petit truc en plastoc avec des lentilles en plastique, mais j’avoue que c’est assez fun à utiliser.

    On verra le résultat quand on développera ça.

    Ma teub en polaroïd.

  5. Caroline dit :

    oui, je dirais pas que c’est parisien (notamment parce qu’il y a plein de parisiens ici) mais ça fait jeunesse urbaine bobo.

    Perso j’aime bien (et je pense pas être un jeune bobo, seulement un beauf), mais c’est clairement du gadget. Si tu veux vraiment faire de la photo lomo, choppe un vieil appareil et des vieux films ;)

    Après le BBF n’est pas VRAIMENT un lomo. C’est une imitation plastique d’un autre appareil.

  6. LeGreg dit :

    le principe ce n’était pas les appareils/jouets pas chers de notre enfance (enfin je sais pas si vous êtes né après l’arrivée des appareils jetables voire du numérique) ?

    Comment on en est arrivé à les vendre 100 $ ?

  7. PositiveFunk dit :

    Je desteste tes photos. C’est trop artistique a mon gout.
    Fils de pute.

  8. B dit :

    C’est super abusé le prix, c’est celui d’un yashica mat 124 d’occase (avec un peu de chance), qui lui est un vrai tlr moyen format de qualité. Pas que les toy camera me dérange, mais quand même, ce prix la pour un bout de plastoc a avec seulement un choix de deux ouvertures? Sinon des pelloches de 120 ça se trouve quand même facilement, et le devellopemnt pareil (pour peu que tu n’habites au milieux de nul part), mais c’est plus cher.

  9. Caroline dit :

    @ legreg : c’est un peu ça … Sauf que les lomos sont un peu différents des appareils de ton enfance quand même :)

    @ positivefunk : je transmet à ma mère.

    @ b : vas y pour trouver un yasica à ce prix … Après je paye mon film 3€ et le developpement 10€ … C’était un peu le but !
    J’ai jamais comparé mon jouet en plastique a un yasica mais bon faut arrêter : ils ne sont pas destines aux mêmes photos. Pour moi, c’est complementaire

  10. SnippyHolloW dit :

    Des photos prises au Foca 3* et autres polaroïds pris avec un appareil plus vieux que moi arrivent, pour le Pixo ? :)

    Et sinon je trouve ça sympa tes photos, ça donne un fort cachet. Après “faut-il faire gaffe à ne pas tomber dans le cliché ?” … Tant qu’on s’amuse, on fait ce que l’on veut !

  11. Caroline dit :

    ah sympa ouais ! je me réjouis de voir ça pour le pixo :)

    merci pour mes photos, comme tu dis, du moment qu’on s’amuse … et c’est ce que j’aime dans la lomo, ça casse le côté trop rigide de la photo !

  12. PositiveFunk dit :

    Le lapin est choux comme tout (les oreilles tombantes, ce sont mes lapins preferes)
    Tu peux avoir un Yashica ou Rolleiflex pour le meme prix cela dit sur ebay (et faut un peu bidouiller pour mettre du 24 36 dedans)

  13. maaa dit :

    100$! Bordel, ça fait cher! Moi j’ai acheté tous mes yashica (pas mat) (les mat sont chers c’est vrai) 6×6 moins de 50.- sur ricardo.ch, je te conseille d’essayer lorsque tu te seras lassé du plastique! En tout cas, ça donne aussi bien qu’un yashica tes photos!
    Ah et autre chose: si tu fais du noir et blanc, je développe et scan les négatifs à des prix défiants toute concurrence! (ben ouais je fais de la pub pendant que je suis là).

  14. Caroline dit :

    autant c’est cher pour du plastique, autant j’aurais pas les moyens (techniques) de développer des films moyen format moi même (je dis surement un peu n’importe quoi).

    vu que je suis pas vraiment un photographe mais plutôt un geek passionné par la photo, je voulais tester cet “appareil” qui pour l’instant me plait bien.
    Après, rien ne m’empêche de chopper un yashica lors de mon prochain achat compulsif du jour ._.

    Je penserais à toi si j’ai d’autres films à développer ces prochains temps, c’est quoi tes tarifs d’ailleurs ?

    (et merci pour les musiques que tu postes avec chacun de tes articles, pour l’instant c’est du sans faute et je connais pas forcément tout :)

  15. maaa dit :

    faudrait qu’on s’prête nos appareils, ça pourrait être marrant :) (j’aimerai quand même l’essayer ton truc, j’avoue). Tu sais si tu peux faire des multi-expositions avec (prendre deux photos sans avoir à remonter le film)?
    sinon les tarifs? douze francs la péloche NB 120, avec développement, petite pochette jolie pour classement et scannage des photos (1200 ou 2400 dpi) envoyées par le net ensuite (ou un disque gravé, remarque). alors c’est clair, ça fera toujours 1 franc la photo c’est sûr, mais c’est beaucoup moins cher (et plus rapide) que les tarifs proposés à Genève (entre 14 et 17.- le développement NB seul, avec une bonne semaine d’attente souvent). envois moi un e-mail si jamais.
    Et prends des photos, sale geek! :)

  16. Caroline dit :

    ouais ça peut être marrant, après tu risques d’être bien déçue vu les appareils que tu as l’habitude d’utiliser !

    on peut faire de la multi expo théoriquement … seulement j’avoue que je n’ai pas très bien compris : le film étant exposé deux fois, il faut sous ex au moment de prendre la photo non ? pour ne pas se retrouver avec un film cramé ?

    hors on ne peut pas régler l’ouverture sur un BBF (enfin t’as un réglage “soleil” et “nuageux”, pas super précis donc).

    Pour tes tarifs, ça me semble intéressant, le seul truc qui m’embête un peu c’est que moi j’ai besoin du scan de négatif et des négatifs mais pas des tirages (je retouche avant le tirage en général) et donc du coup, tu te fais ~15.- alors que t’as tout le boulot de scan, c’est un peu con :(

    je prends des photos sinon mais j’ai du couvrir un mariage et j’ai du classer les 1500 photos prises durant les 20h de la journée …………

  17. Milki dit :

    Je cherche un magasin sur Paris qui vend des Blackbird Fly, merci à vous!

  18. Caroline dit :

    je ne suis pas français … désolé mais j’ai commandé mon BBF via ebay !

  19. Jay dit :

    Moi sur Blackbird-Fly.com c’est le distributeur français, reçu sans pb.
    Vive la lomographie!

  20. JeanneBENNETT dit :

    All people deserve wealthy life and business loans or college loan would make it better. Just because freedom relies on money.

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>