out through the winter throat

out through the winter throat le blog de Anahkiasen.

Articles taggés avec ‘noise’

[Compo] Down Wonderlands

Mercredi 23 février 2011

Down Wonderlands est un morceau autour duquel j’ai vraiment tourné une éternité avant de m’arrêter sur un schéma correct, plus concrètement il a fallu que je le laisse de côté pendant des mois pour trouver l’approche qui me convenait : celle que je vous présente là. Et qui ok, n’est pas parfaite non plus, mais de toute façon je ne touche plus au morceau. Quand j’arrive au stade où je n’apprécie même plus le morceau en l’écoutant et où sur mon To-do je n’ai que des sous-modifs genre « Monter les grave un peu par ci » « Baisser un peu le volume par là » c’est qu’il est temps de passer à autre chose.

J’aime énormément travailler autour de la notion de glitch, de samples et de sons froids, et tout comme dans Prussian Black et Bonefire il y a des passages qui ne sont là qu’à titre narratif, sans aucune volonté musicale. C’est vraiment intéressant de travailler sur des musiques qui n’ont pas que pour but d’être mélodiques, c’est à mes yeux même l’essence du genre cinématique – même si de mon petit bout de morceau je ne pèse pas grand face à d’autres qui l’ont fait avant moi. De manière générale, et ça se voit avec la durée croissante de mes pistes, j’aime beaucoup cette notion de « fresque » avec des éléments empruntés au drone, au glitch, au post-rock, à l’ambient, et qui unis forment un mélange qui diffère tellement musicalement que chaque passage suscite un ressentiment un peu différent du précédent.

Please enable Javascript and Flash to view this Flash video.
(les - pompeux - mouvements sont dispo en cliquant sur Info)

J’ai à mort de mal avec la batterie. Moi qui suis plus friand de nappes, et qui pose des passages relativement ambient dans mes pistes, je suis quasi-incapable de leur coller un rythme défini (ce qui explique le manque de coordination de mes musiques). D’un côté j’aime ce aspect patchwork et brouillon avec des sons qui s’entremêlent et créent des ambiances diverses mais de l’autre parfois j’aimerais inclure des éléments plus franchement post-rock et arrivé là je n’arrive même pas à composer une batterie correcte. En même temps j’ai toujours été une merde en rythme. Donc ça viendra mais voilà, pas sur ce morceau.

Je dois jouer un de mes morceaux en live pour mon examen. Je tourne autour de plusieurs idées mais je pense que ça finira par une version enrichie de Bonefire, parce que c’est la plus avare en superpositions d’instruments. Une loop qui passe sur l’ampli, le reste via l’interface guitare, et je devrais arriver à jouer la chose en me démerdant avec les pédales. Mais j’ai pas encore testé et honnêtement je sens que ça va être cent fois plus galère que je n’ose même l’imaginer.

[Compo] Bonefire

Mardi 26 octobre 2010

En y repensant, Nofrag a assisté à mon développement dans pas mal de domaines. J’ai commencé la photo ici, j’ai commencé à écrire ici, j’ai commencé la guitare ici, et plus important mes goûts musicaux ont évolué de manière radicale en l’espace de quatre ans. Quand j’ai commencé la guitare, ce qui m’a immédiatement attiré en plus de rejouer mes morceaux préférés, c’était de jouer « autour » de la guitare en usant de toute la variété de sons que propose l’instrument. Une variété qu’après deux ans je ne commence que maintenant à considérer, pour la simple et bonne raison qu’il m’a fallu d’abord découvrir des genres tels que le drone, le noise, l’avant-garde, l’ambient ou encore le sludge, pour me rassurer et m’inciter à continuer dans cette voie.

Dans une interview à propos de son dernier album aux relents glacials de noise et de déconstruction sonore, Ben Frost expliquait que lors de son premier contact avec la guitare ce qui l’avait immédiatement frappé c’était la capacité cinématique de l’instrument… un mot que me fascine parce que quelque part c’est un peu ce que j’ai envie de faire. Et dans l’absolu, et même si cet avis est sans doute loin d’être partagé par tous, il y a quelque chose d’à mes yeux sublime dans les vastes nappes de grain et dans la musique intrinsèque des glitch sonores – comme Ulver l’a par exemple montré dans Teachings in Silence.

Please enable Javascript and Flash to view this Flash video.
(si le player ne marche pas, cliquez sur ce lien magique)

Bonefire avec ses souffles de post-apocalyptique directement inspirés de Radiance of Shadows, sans être un quelque aboutissement de quoi que ce soit, est une première pierre dans la mare. Je sais que de toute façon je vais me faire démolir de Sai dla merd© peu importe ce que je dis, mais bon voilà, au moins j’aurais posé ma démarche avant §