out through the winter throat

out through the winter throat le blog de Anahkiasen.

On a verrouillé ma porte d’entrée : un mois plus tard

Un mois après, l’aventure dont vous êtes le héros continue son petit bonhomme de chemin. Je continue à recevoir énormément de suggestions, tout le monde participe et y va de son idée farfelue, alors si vous n’y avez pas encore jeté un coup d’œil vous pouvez encore le faire !
On a Verrouillé ma Porte d’entrée est une aventure interactive comparable en quelque sorte à un point ‘n click ; les lecteurs proposent ce que le héros pourrait faire (Utiliser feu sur colorant à cheveux, etc) et je dessine l’aventure en conséquence.

Ces dernières semaines j’ai passé beaucoup de temps à dessiner déjà, même si j’ai bien optimisé mon temps de dessin en créant plein de raccourcis et en organisant mieux mes calques.
Mais j’ai aussi passé beaucoup de temps à enrichir en coulisse ce que sera l’aventure, l’histoire et j’en passe. Chaque jour qui passe j’ai une idée plus précise de scènes et de moments clés d’OVAP2. Bien sûr, le fait que l’histoire soit interactive me bloque sur beaucoup de choses parce que les réactions des lecteurs sont toujours imprévisibles, mais globalement j’ai une trame déjà toute prête que je vais faire de mon mieux pour dérouler de la manière la plus soignée possible.

J’ai passé un peu de temps à mieux définir ce qui est concrètement le personnage principal de ce tome II : La Peste. Un macro-parasite violent et rapide, qui s’étend, absorbe, englobe et recouvre tout ce qui se trouve sur son chemin.
Dans l’aventure ce qui est intéressant c’est que la Peste a la capacité de reproduire les organismes qu’elle absorbe, et je m’y suis bien sûr donné à cœur joie en créant toute une pléthore de créatures toutes plus absurdes les unes que les autres. L’idée c’est que plus la Peste se propage et croit, et plus les créatures qu’elle engendre sont grosses et complexes. Quand le Tome II commence elle n’en est qu’au stade de simples filaments passant un peu partout, pour au fur et à mesure de l’aventure aller beaucoup beaucoup plus loin.

Je me suis vraiment fait plaisir avec ces bestioles. Bien sûr OVAP reste – dans l’esprit – un point ‘n click et donc chacune de ces créatures devra être affrontée d’une manière bien particulière, avec des objets, en résolvant des énigmes, etc.
Alors certes graphiquement La Peste n’est pas des plus fouillées, il me fallait quelque chose de rapide et simple à dessiner et surtout à animer de case en case. Ce qui explique que j’ai choisi un style très protubérant et raturé pour les monstres de l’aventure. Je ne sais pas si c’est très visible, je pense que si, mais si je devais citer ma principale inspiration pour La Peste, cela serait sans aucun doute Heart of Darkness. J’ai fait ce jeu je ne sais pas combien de fois quand j’étais gosse et j’adore toujours autant le contraste entre le côté enfant d’Andy et de son chien, et la cruauté visuelle de l’univers qu’il arpente. C’est un point que l’on retrouve beaucoup dans OVAP2 avec le contraste entre le dessin cartoon du héros et le dessin violent des monstres, couverts de sangs, de crocs et de salive.

Image hosted by uppix.net

Je continue de temps en temps à recevoir des critiques sur le dessin d’OVAP, je pense que les gens ne comprennent pas que je ne peux pas me permettre d’aller trop loin dans le dessin sans passer quatre heures par image. Il faut que ça soit regardable, mais il faut aussi que ça soit flexible ; après on adhère ou pas au style, ça c’est différent mais je n’y peux pas grand chose. Il suffit de regarder le temps entre les updates de PoF qui suite le même principe et pourtant ne travaille qu’en noir et blanc (mais mieux dessiné). Il y a des sacrifices à faire, c’est tout. D’autant qu’il faut l’avouer, OVAP a quand même déjà bien évolué graphiquement depuis ses débuts. Après, je reste une merde en perspective, ça on y peut rien. Je pense que j’ai failli au cours de perspective, au sens où j’avais vraiment d’excellentes notes mais une fois lâché sans traits de constructions je n’arrive plus à grand chose.

Enfin voilà, c’était la petite mise à jour. Si ça vous tente, cliquetez le bouton. Ah oui, j’ai aussi un peu amélioré le code, désormais chaque suggestion a un label qui la résume, ça évite aux lecteurs de se taper une liste interminable de suggestion s’ils n’en ont pas envie. Sur la page d’aperçu des suggestions déjà faites, cela permet de voir aussi quelles idées sont les plus proposées, lesquelles sont validées, etc.

Enfin voilà. Si ça ne vous fait pas rire ou que vous trouvez ça vulgaire, c’est fascinant mais je m’en fous en fait — moi ça me fait rire et ça fait rire ce qui continuent à suivre OVAP. Si je devais aller dire personnellement que ça ne me fait pas rire à tous les webcomics que je trouve nazes, moi aussi ça me prendrait du temps. Là.

Tags:

6 commentaires pour “On a verrouillé ma porte d’entrée : un mois plus tard”

  1. Lyerang dit :

    J’ai cru que c’était un article à la “On a chié sur ma porte”. Dommage.

  2. Blade_Runner dit :

    Ca t’intéresserait peut être, l’infinie aventure…?

  3. Strutter dit :

    Tiens, je désespère de retrouver Heart Of Darkness en format numérique, je l’avais pas fini étant petit sur ps1 parce que j’étais une daube, mais rien que les premiers niveaux m’avaient scotché et je regrette amèrement aujourd’hui de l’avoir revendu. J’en appelle à votre aide, GOG ne donne rien. Si possible en français (VOSTFR ou VF le jeu ? me rappelle plus).

    edit : trouvé, il suffisait juste de chercher ailleurs : http://www.abandonware-utopia.com/abandonware-telecharger-1029-Heart_Of_Darkness.htm

    J’ai déposé une petite suggestion, elle est nulle mais j’ai peu d’imagination.

  4. ap0 dit :

    j’aime beaucoup.

  5. le0 dit :

    On s’est fait arnaquer, je pensais à un thread lolant type : “On a chié sur ma porte” … :(

  6. Anahkiasen dit :

    Non grâce à dieu la quantité de matière fécale déposée quotidiennement sur ma porte est réduite à un minimum.
    Merci à ceux qui ont lu l’article, j’espère vous voir dans les suggestions. :)

    Strutter : bah utiliser le colorant sur la lettre c’était toi et ça a marché. :)

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>