out through the winter throat

out through the winter throat le blog de Anahkiasen.

20/11/08

Voilà, les sept dernières photographies destinées à mon recueil de démarche créa’ sur l’Homme et la nature. Vous excuserez la qualité : ce sont les dernières, il ne fallait pas s’attendre à des trucs exceptionnels (eh, sinon je les aurais mises plus tôt).

Délocalisation

Le Croque-Mitaine

L’Hydre

Conquistadors

Les Mutants

Nature Urbaine

Mâchoires

Tags:

10 commentaires pour “20/11/08”

  1. Olipro dit :

    Ce n’est pas du troll, mais j’ai toujours trouvé que ces photos tres "pro" faisaient trop nettes du fait qu’il n’y ait pas de flou dû à la focalisation (je comprends rien à comment ça se fait, saleté de technologie) Et quand il y a du flou, il semble artificiel
    j’ai toujours trouvé plus agréable de voir une photo de polaroid.

  2. ecaheti dit :

    par la, quelques trucs de base pour Olipro.
    Sinon… les photos me touchent bof… je sais pas, ya un truc qui m’attire pas. En fait, quand je les regarde, j’ai l’impression de me faire chier.
    Ne le prend pas mal, je dis pas que je fais mieux, c’est plus une question de feeling perso qu’une réelle analyse critique de Télérama.

  3. The.MAN6 dit :

    Celles-là en particulier ou mes photographies en général ?

  4. ShootingStar dit :

    Personnellement, je déteste donner des noms à des photos. J’aime bien les tiennes, mais les noms, ça fait un peu… con je trouve. CA M’BLOQUE ! JSUIS BLOQUE MAMAN !

    C’est un peu le syndrome art moderne aussi… genre peinture qui veut rien dire, avec un nom superbe pour faire artiste hype à deux sous.

  5. The.MAN6 dit :

    Ces photographies n’avaient pas de nom à l’origine, cf. mon ancienne galerie. J’en ai ajouté à mon passage sur Flickr car ils sont utiles, ils donnent une personnalité supplémentaire à une photographie, en précisent le message. Si tu ne vois là qu’une manière de péter plus haut que son cul, et étrangement si ça t’empêche d’apprécier la photo en elle-même, je ne peux plus rien pour toi.

  6. ShootingStar dit :

    Je suis jaloux =p

  7. ecaheti dit :

    Disons que j’ai l’impression de voir toujours pareil, et de tiquer de plus en plus sur les photos que je trouve vraiment banal. Par exemple, les 4 premières de la présente série m’en touchent une sans faire bouger l’autre parce ya rien dessus. Le regard que tu nous apportes sur ces sujets n’a rien d’exceptionnel, ce n’est pas très créatif. Pas de prise d’angle genre plongé/contre plongé, lumière morte, rendu froid (mais ça, si j’ai bien compris, c’est ta petite "touche perso" :), on aime ou on aime pas, moi je dis que ca dépend du sujet). En se baladant dans la rue, on verra la même chose, on ne s’arreterai pas.
    Pour terminer, je ne suis pas contre le fait de poser un titre sur ta photo, mais bon, des fois c’est super capilotracté ("machoire", ok, "l’hydre" et "conquistador" ca fait effectivement très "si tu comprend pas le titre de la photo t’es qu’un noob") et m’amène à penser comme shootingétoile.

  8. The.MAN6 dit :

    Que veux-tu sincèrement que je réponde ? Si j’écrivais quelque chose ça serait plus ou moins identique à ce que j’ai dit à l’article précédent. Après… on pourrait contester la créativité de tel ou tel cliché mais ça reste une notion bien large pour que ça soit défendable — à mon avis tout du moins. Si créatif c’est faire de la contre-plongée, je veux bien, mais j’avais justement évité pour prendre le contre-pied de Today is Sunday.
    Je ne dis pas que tu as tort, tu soulèves des points intéressants, juste qu’au final tu reproches à mes photographies ce que j’aime chez elle. Par exemple tu me reproches de prendre en photo des détails que les gens croisent sans remarquer, qu’y a-t-il de mal à ça ? N’est-ce pas au contraire intéressant ?

    Ensuite, concernant les titres, désolé mais je persiste à ne pas voir ce qui dérange. Ils ne sont pas nécessaires à la compréhension des images, ils sont juste dénominatifs — s’arrêter aussi vivement sur quelque chose d’extérieur à l’image, sur un accessoire, ça me semble irrationnel, ou juste démesuré. Et si dans mes titres persiste ce côté « abstrait » qui fait s’interroger les gens, c’est parce que c’est mon mode de pensée. Je mets en un ou deux mots la première pensée que j’ai eu en voyant la photo : « Tiens avec les branches qui dépassent de partout du poteau électrique ça fait un peu les têtes d’un monstre », « Tiens avec ce gros panneau planté au milieu des friches ça fait un peu drapeau planté pour conquérir un endroit », « Tiens genre des palmiers en pot qui survivent sous la lumière d’un lampadaire ça fait bizarre, on dirait des plantes mutantes élevées en labo ».
    Tu comprends ? Ces titres ne sont pas utiles, non, mais je ne vois pas pour autant le mal qu’il y a à commenter l’image par ce qui m’est passé par la tête au moment X. Au contraire c’est une approche que je trouve marrante, ça force les gens à faire la démarche inverse, à suivre des miettes de pain pour retrouver la pensée qui a déclenché le « Faut que je prenne une photo » dans ma tête.

  9. ecaheti dit :

    concernant les titres, ca ne bloque pas contrairement a d autre, ne t’en fait pas.
    Concernant la "créativité" (tu noteras les guillemets, car comme tu le dis toi meme ça reste une notion bien large pour que ça soit défendable), je trouve que ton point de vue est interessant, sur les détails qu’on fini par ne plus voir. Mais je trouve (oui, des fois je pinaille, j’aime ça!) que si les plantes au travais du bitume sont intéressante, le panneau kyriade et le croque mitaine ne (me) transmettent pas d’émotion (ce qui, au delà de toute considération artistique, fait une bonne photo… en tout cas c’est souvent comme ça que je décide de trier mes photos autres que les photos souvenirs). Mais je comprend très bien que ça le fasse à d’autres.

  10. Peio dit :

    Moi ce qui me gène c’est la retouche. Je faisais ça en prépa bozar quand j’avais pas envie de me faire chier (on devait obligatoirement faire une série de photos par semaine pour le dirlo):
    - Prendre n’importe quoi en photo en cadrant aux tiers.
    - Baisser la saturation
    - Monter le contraste
    - Assombrir un peu dans certains cas

    J’avais d’ailleurs refilé la technique à un pote qui se faisait toujours allumer pour ses photos, et après ça il a toujours été bien noté. C’est joli et tout, mais c’est violemment du cache-misère.

    Olipro: Ben justement tu regarderas des portraits pro, du flou t’en auras … profondeur de champ réduite = ouverture importante (-> très cher pour un zoom, cher aussi dans le cas d’une focale fixe qui ouvre beaucoup) + focale importante. Tu combines les deux et t’as un objectif bien bien cher …

    Première exemple sur google pour “bokeh” (le nom de cet effet): http://uppix.net/b/b/0/01512926193154c1857d9fc6acfd5.html

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>