out through the winter throat

out through the winter throat le blog de Anahkiasen.

Dead Set

There’s a problem… looks like Big Brother ain’t watching us anymore.

Petit article très rapide après vision des cinq parties de ce one-shot exceptionnel de fin d’année : si vous n’avez pas encore vu Dead Set, ruez-vous dessus sans plus attendre. Comme avec les autres « séries » du même genre (The Lost Room, Jekyll, Profit) nous approchons plus d’un film découpé en plusieurs parties que d’une véritable série à proprement parler ; les règles d’un one-shot sont simples, toute la série se condense dans les épisodes présents, il n’y a pas de saison à venir, toute l’histoire est écrite à l’avance et le début et la fin doivent prendre place en quelques épisodes.
Excusez-moi donc d’employer le terme film durant l’article, mais au degré de réalisation et de finition auquel les séries arrivent de nos jours, c’est mérité.


Pour bref rappel, Dead Set est donc un film anglais en cinq parties, tournant autour de la fameuse « Big Brother House » où se déroule chaque année l’émission du même nom — pour ceux qui ne voient pas, pensez à Loft Story. L’idée de base du scénario étant de prendre ce joyeux cadre coloré, scintillant et joyeux, et de le balancer à bout de bras dans un horrifiant et grondant zombie outbreak comme nul n’en n’avait filmé depuis 28 Days Later.
J’écarte l’ambiguïté zombies/infectés, ce qui me pousse à faire la comparaison c’est principalement la manière de filmer les choses, et de traiter le sujet. Le sypnosis de base, de par le cadre lui-même de Big Brother, m’avait fait imaginer quelque chose d’assez coloré et vivant. Tuez tout de suite cette idée dans l’œuf : Dead Set c’est une manière de filmer bien particulière ; un orage permanent qui assombrit le paysage, détruit teintes et couleurs pour ne plus laisser que le noir et le gris d’une réalité montrée de la manière la plus crue possible.


La photographie est léchée au possible, la réalisation transcrit avec soin le chaos environnant et les rares temps de battements qu’il accueille. Présentant avec soin les mêmes décors que 28 Days Later parcourus par ces mêmes bêtes courantes et hurlantes, Dead Set ne laisse ni le temps de souffler, ni le temps d’espérer, ni le temps d’imaginer ce qui aurait pu arriver à tel ou tel moment. Par son univers proche au possible du réel, il soulève de toutes autres questions — oui en quelque sorte Dead Set est de ces films dans lesquels on ne se questionne plus sur le destin des personnages, mais sur ce que nous ferrions si telle chose arrivait.


Sans s’éloigner des grands codes du genre — survie, démence, sacrifice et trahison, jusqu’au démembrement final — Dead Set apporte sa propre touche et sa propre vision des choses. Par l’esthétique très assombrie et puissamment pessimiste, ce petit one-shot saura vous tenir en haleine le temps d’enfiler les cinq parties d’une traite, pour un total de deux heures et demi (puisqu’on vous dit que c’est un film) qui paraitront opaque à tout filet de lumière venu apporter espoir.
À regarder de toute urgence si vous comptiez vous immerger dans l’ambiance avant la venue de Left 4 Dead.

I liked our farmhouse.

17 commentaires pour “Dead Set”

  1. Lyerang dit :

    Intéressant, j’vais m’y jeter un coup d’œil à ça de plus près.

  2. elpopo dit :

    3iem article parlant de Dead Set sur les blogNF, mais t’as raison d’en rajouter une couche.

    excellente mini série.

  3. Mr.Friandise dit :

    Ouaip, vos avis m’ont séduit, j’ai déjà commencé à me "procurer" les 5 épisodes sur les réseaux du mal.

  4. The.MAN6 dit :

    3iem article parlant de Dead Set sur les blogNF, mais t’as raison d’en rajouter une couche.

    Oui non mais après vision je me devais de dire ce que j’en avais pensé. Puis je me suis dit qu’un troisième article c’est ce qui finirait de convaincre certains.

  5. Anonyme dit :

    Y a tjs pas de sub qui trainent ? Même VO ? :s

  6. The.MAN6 dit :

    J’ai pris mes sous-titres à cette adresse

  7. Dzeta dit :

    Regardé hier après avoir lu les deux articles sur les blogs, je rejoins ta critique sans problème.

    Une ambiance avec très peu de teintes, créant un effet de désespoir fatal. Effet garanti.

    Que faire lorsqu’on se fait attaqué par des zombies, et que tu as toute la bande du loft story comme seuls compagnons de fortune…

  8. aliocha dit :

    Ils sont débiles à souhait en plus les lofteurs, c’est con qu’ils aient pas gardé la nana qui demandait s’il y avait des os dans les doigts de pieds par contre…

  9. Eryx dit :

    De toute façon c’est bien connu, faut marteler les petits cerveaux pour que ça rentre dans la tête.

    Mais au final on est tous d’accord sur le fait que Dead Set est plus un film découpé en 5 qu’une série. Il est d’ailleurs tellement bon qu’il rejoint 28 jours plus tard dans mon top Zombies/morts-vivants/infectés.

    Je n’ai trouvé aucune info parlant d’une seconde saison mais vu les bonnes audiences lors de la diffusion des épisodes aux UK, ils devraient sûrement arriver à nous pondre une nouvelle histoire.

  10. DwayneHicks dit :

    Comme Eryx l’a dit ca a plutôt bien voir très bien marché chez nos voisins, ca pourrait vraiment être sympa de continuer dans le même délire, garder des zombies et le montage + saison en 5 épisodes. De cette manière on a pas l’impression d’être pris pour des pigeons et aucun risque de ne pas connaitre la fin parce que la série ne marche pas.

  11. Wraxou dit :

    Excellente série, je viens de tous les regarder et j’ai pas décroché une seconde. J’ai eu un peu de mal à tout comprendre en anglais - l’accent british étant bien présent - mais ca ne m’a pas empècher d’apprécier.

    Just wow !

  12. aliocha dit :

    En tout cas, merci pour les ST !

  13. elpopo dit :

    ah oui, niveau accent, ça change de certaines séries US, même si ça reste plus compréhensible qu’un The Wire.

  14. caroline dit :

    sous titres francais sortis :)

  15. Saniss dit :

    Bon beh voilà, je viens de finir Dead Set, cinq jours après que tu me les ai filés. Huhu.

    Bon bah gros choc quoi, je suis pas (encore) un habitué de ce genre de films. En effet c’est cru, ils y vont carrément. Certaines scènes sont à la limite du soutenable (omg Patrick §).

    C’est vraiment très bien fait, et ça tient en haleine. Et puis, c’est un excellent moyen d’apprendre le langage du bas-peuple (again, Patrick §). L’accent british fait toujours un drôle d’effet, ‘pas l’habitude :D (Pippa la pouf qui roule carrément les r quoi).

  16. Blade_Runner dit :

    Merci à Saniss d’avoir posté, j’avais raté cet article.
    Me suis enfilé les 5 cette nuit, malgré moi.

  17. Jade dit :

    Comment se procurer les episodes de dead set ?
    Merci

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte sur WeFrag, connectez-vous pour publier un commentaire.

Vous pouvez, entre autres, utiliser les tags XHTML suivant :
<a href="" title="">...</a>,<b>...</b>,<blockquote cite="">...</blockquote>,<code>...</code>,<i>...</i>