Le #BloG-note

#Cutcut #Copy #Paste & #Cie @WeFrag[dot]Com le blog de ATP.

FreeWifi et NeufWiFi (réseau FON) : sont-ils compatibles avec l’Hadopi ?

Free a annoncé mardi dernier l’activation d’un parc de 3 millions de hotspots WiFi répartis sur toute la France, avec ses Freebox v5. L’opérateur suit ainsi les pas de SFR, qui utilise également les Neufbox pour donner l’accès à des hotspots WiFi gratuits à ses abonnés mobiles. L’occasion de s’interroger sur la compatibilité de ces hotspots avec l’esprit de la loi Hadopi.

Free a annoncé mardi dernier l’ouverture du “plus grand réseau WiFi communautaire au monde“, qui pourrait être sa réponse au blocage de l’octroi de la quatrième licence 3G. L’opérateur a activé l’accès à 3 millions de hotspots WiFi, qui sont autant de Freebox ADSL v5 réparties sur tout le territoire.
.

Ce service permet ainsi à tous les abonnés ADSL dégroupés de profiter d’un accès internet gratuit (inclus dans leur forfait ADSL) à travers ces points d’accès dans les zones dégroupées“, explique l’opérateur dans un communiqué. Avec la téléphonie par IP, il sera donc possible de téléphoner gratuitement partout où se trouve à proximité un hotspot WiFi, et bien sûr de naviguer sur Internet sans passer par la 3G.

A terme, c’est donc l’espoir pour Free de ne pas avoir besoin de passer par les antennes-relais classiques pour téléphoner en toute mobilité, et donc de pouvoir se passer de la licence 3G qui semble lui échapper.

Mieux, Free a rendu son service “Hadopi-compatible”. Le réseau est en effet distinct du réseau privé WiFi des abonnés Free. “FreeWifi est entièrement sécurisé, chaque Freenaute se connectant au réseau Wifi communautaire via une IP propre (et non l’adresse IP de la Freebox sur laquelle il se connecte)“, précise en effet le communiqué.

Un point fondamental pour la sécurité des abonnés lorsque l’Hadopi sera mise en oeuvre.

Sur ce point, Numerama a demandé à SFR des précisions sur sa propre offre SFR WiFi, qui permet aux abonnés mobiles SFR qui installent sur leur téléphone (iPhone ou Android notamment) une application spécifique, ou qui utilisent un ordinateur portable, d’accéder aux hotspots des Neufbox/SFRbox. Nous nous inquiétions en effet de la compatibilité du système avec la loi Hadopi. S’il est possible d’utiliser la connexion WiFi d’une Neufbox avec un téléphone ou un ordinateur portable, quelle adresse IP apparaîtra sur les relevés en cas de piratage ?

Notre inquiétude fut confortée par la réponse de SFR : “L’utilisateur du réseau Neuf WiFi aura la même adresse IP sur internet que l’abonné de la box sur laquelle il est connecté“. L’opérateur a simplement voulu nous rassurer en rappelant que “les protocoles autorisés sur le réseau Neuf WiFi sont limités à du Web (HTTP / HTTPS), du mail et du SIP. Il n’a donc que très peu d’intérêt pour pratiquer le téléchargement illégal“.

Le problème est d’autant plus gênant que par les conditions générales d’utilisation de son service, “le Client autorise l’utilisation par des tiers de la partie non exploitée de sa bande passante“. Il doit faire l’effort de se rendre dans sa zone d’administration pour désactiver l’accès public à son hotspot.

Le réseau Neuf WiFi est ouvert par défaut sur toutes les neufbox de SFR ou NB4 (ancienne Neuf Box de Neuf Cegetel). Le client a le choix de le désactiver ensuite“, nous a ainsi confirmé la filiale de Vivendi. Et même si “tous les clients se connectant sur le réseau Neuf WiFi doivent s’authentifier via leurs identifiants de connexion avant de pouvoir surfer“, ou le font automatiquement sur les mobiles, ce qui doit permettre de “retrouver les utilisateurs sur le réseau Neuf WiFi” en cas de piratage…

L’Hadopi ne prévoit toutefois pas de telle vérification, et il n’est pas dit que SFR la fera systématiquement. En attribuant une adresse IP distincte, Free s’évite ce problème. Un bon point.

[un article de Guillaume Champeau pour Numerama.com]

9 commentaires pour “FreeWifi et NeufWiFi (réseau FON) : sont-ils compatibles avec l’Hadopi ?”

  1. El_Porico dit :

    Et comment on fait pour désactiver cette merde? J’ai volontairement choisi de pas passer par le wifi et de tout cabler pour pas se prendre une onde de plus dans la tronche, c’est pas pour qu’on active le wifi dans mon dos.

  2. drloser dit :

    Attention porico, c’est très compliqué : tu vas dans l’interface d’adminisration et tu coches “éteindre le module wifi”. Si ton wifi était déjà désactivé, c’est un peu plus simple : tu n’as rien à faire. N’hésite pas à poser des questions si tu n’as pas tout compris.

  3. Manuel_Calavera dit :

    ça va être cool pour changer d’IP, sur les sites ou il y a un quota de téléchargement.

  4. GaLaK dit :

    Ils savent qu’on peut télécharger sans trop de mal par exemple sur les newsgroups par le port 80 (ou le port mail, ou un autre) ? Parce que pour le coup ça pose aucun problème pour le téléchargement illégal !

    (sans parler d’installer un proxy ou autre)

  5. divide dit :

    Bien vu le coup de l’IP propre… J’ignorais qu’il était possible d’avoir plusieurs IP pour un seul point d’accès.

  6. Thermostat dit :

    FreeWifi et NeufWiFi (réseau FON) : sont-ils compatibles avec l’Hadopi ?

    Je doute grandement que nos dirigeants comprennent ce que c’est avant deux ou trois ans.

  7. e-t172 dit :

    El_Porico a dit :
    Et comment on fait pour désactiver cette merde? J’ai volontairement choisi de pas passer par le wifi et de tout cabler pour pas se prendre une onde de plus dans la tronche, c’est pas pour qu’on active le wifi dans mon dos.

    Des tests effectués par Que Choisir montrent qu’au delà d’un mètre d’une borne Wifi l’intensité du champ électromagnétique est tellement faible que c’est totalement négligeable. C’est beaucoup plus faible que celui d’un téléphone portable par exemple.

    divide a dit :
    Bien vu le coup de l’IP propre… J’ignorais qu’il était possible d’avoir plusieurs IP pour un seul point d’accès.

    Un FAI fait ce qu’il veut avec ses IP, et les répartit comme il veut. En l’occurrence pour le FreeWifi, Free établit un tunnel entre Paris et le “touriste” et lui attribue une IP dynamique d’un /15.

  8. divide dit :

    Ah oui donc techniquement il n’y a qu’une IP entre la box et Free, ensuite c’est Free qui change l’IP selon celui qui a utilisé la box…

  9. Lork dit :

    En tout cas c’est super comme service. Plus besoin d’aircrack et espérer trouver un réseau encrypté en WEP.
    Etant chez Free et SFR j’ai donc accès aux Freebox/NeufBox/SFRBox ça fait un joli panel pour avoir du net partout.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté avec votre compte Wefrag pour publier un commentaire.